En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 2Bannière 43Bannière 38Bannière 12

 TSD4B Cumascheals

Lenzerheide

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Partez à la découverte de l'unique télésiège débrayable de la gamme MCS installé à la Lenzerheide.

Mise en service en : 1999



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 28/04/2011 et mise à jour le 09/05/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places à bulles « Cumascheals », à Lenzerheide

Image

Lenzerheide : Une haute vallée – deux domaines skiables

La région de la Lenzerheide, composée par les stations de Malix, Chruwalden, Parpan, Valbella, Lenzerheide, Vaz/Obervaz (Lain, Muldain und Zorten), Lantsch/Lenz et Brienz/Brinzauls est implantée dans une haute vallée qui s’étire entre Coire et Tiefencastel dont les villages de la Lenzerheide et Valbella forment le cœur de la région. La région de la Lenzerheide se démarque notamment par ses nombreuses zones boisées et l’Heidsee, lac qui s’étend entre les villages de Lenzerheide et Valbella. Eté comme hiver, la Lenzerheide propose de nombreuses activités sportives et ludiques.

Le domaine skiable de la Lenzerheide se développe sur les deux versants de la vallée entre 1230 mètres, altitude de Churwalden et 2865 mètres, altitude du Rothorn. Chaque versant est considéré comme un domaine skiable, à savoir « Ostseite » et « Westseite » dont la liaison est assurée par un service de bus navette ou par la piste de liaison (Westseite -> Ostseite) au niveau de Parpan. Cette configuration particulière permet à la région de proposer des pistes ensoleillée tout au long de la journée. La Lenzerheide propose pas moins de 155 kms de pistes dont plus de la moitié sont enneigées mécaniquement.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes (Westside)

Image
-Zoom sur la situation du télésiège débrayable « Cumascheals»


TSD4B Cumascheals : Dernière étape de la modernisation de la « Westseite »

L’essor du tourisme hivernal dans la région de la Lenzerheide remonte à 1936, soit quelques années après l’ouverture des premiers funiculaires spécialement conçus pour les sports hivernaux à St- Moritz/Corviglia (1928) et Davos/Parsenn (1931). Le premier appareil, livré sous la forme d’une luge est réalisé entre Val Sporz et Tgantieni. Son faible débit de 100 p/h s’est rapidement avéré trop faible. La luge est ainsi remplacée en 1942 par un téléski Oehler et une seconde section jusqu’au Piz Scalottas (2323m) est ouverte une année plus tard.

En parallèle au développement du secteur « Tgantieni – Scalottas » débute également l’aménagement du secteur « Valbella – Stätzerhorn ». La première réalisation en 1942 n’est rien de plus que la récupération de la luge « Val Sporz – Tgantieni ». La fréquentation grandissante au départ de Valbella nécessite en 1955, le remplacement de la luge par un téléski plus performant. Selon la devise, toujours plus haut, la société « Skilifte Valbella AG » ouvre en 1960 un téléski pour la desserte du « Stätzerhorn », le point culminant (2431m) de la « Westseite ». Le secteur « Stätz Damiez – Stätzerhorn » connait un développement rapide avec la réalisation cinq ans plus tard de deux téléskis supplémentaires, à savoir « Stätzertäli » et « Sartons ». Cet aménagement rapide est notamment lié à l’ouverture en 1962 d’une nouvelle porte d’accès entre Churwalden et Alp Stätz.

L’idée d’une liaison entre ces deux secteurs n’était pas nouvelle. En 1957, soit avant la desserte du « Stätzerhorn », plusieurs projets évoquaient la desserte du « Piz Danis », un sommet stratégique situé entre les deux secteurs. C’est cependant seulement en 1967 que la commune décide de prendre en main cette volonté de notamment relier ces deux secteurs. La commune a ainsi chargé le bureau d’ingénieur « Grünenfelder » d’établir un projet en tenant compte de plusieurs paramètres prédéfinis par la commune. Après presque cinq ans de pourparler entre les différentes entités responsables, un accord est trouvé avec la création en 1972 de la société « Danis Sportbahnen AG ».

Une fois la société créée, le projet de liaison « Scalottas – Stätzerhorn » s’est réalisé dans la foulée avec la construction durant l’été 1972 de quatre téléskis, à savoir « Pedra Grossa », « Getrud », « Lavoz I et II » et « Cumascheals ». Le domaine skiable « Westseite » ouvre ainsi pour la saison 1972/1973 une nouvelle dimension. Une fois la liaison établie, la modernisation de l’infrastructure du secteur « Westseite » a débuté rapidement. En effet, l’intérêt croissant de la clientèle pour ce domaine skiable a poussé rapidement les différents téléskis à saturation. La modernisation était dès lors une étape indispensable pour ne pas perdre des clients. La modernisation s’est déroulée sur plusieurs années. Après le remplacement de « Lavoz » en 1997, il était devenu indispensable de remplacer le téléski « Cumascheals » par un appareil plus performant. C’est chose faite en 1999 avec la construction d’un nouveau télésiège débrayable 4 places. Une année charnière pour la Lenzerheide avec également la réalisation du télésiège débrayable « Stätzerhorn ».

TSD4B Cumascheals : Porte d’accès Valbella – Direction secteur d’altitude

Installé sur le secteur « Westseite », plus précisément dans le prolongement du téléski « Valbella », la porte d’accès centrale de la « Westseite », ce télésiège débrayable « Cumascheals » est ainsi facilement accessible depuis le front de neige. En dehors de cet accès par le bas, il est également aisé de rejoindre la gare aval de cette installation par le haut. Le domaine skiable étant conçu de sorte à avoir une redondance, en cas de fermeture prématurée d’un appareil pour cause technique ou conditions météorologiques, l’accès à cet appareil est garanti par gravité depuis les quatre points culminants du secteur, à savoir « Piz Scalotta », « Getrud », « Lavoz » et « Stätzerhorn ». Une nécessité pour une région régulièrement balayée par le foehn.

De part son emplacement centrale, ce télésiège débrayable est confronté à plusieurs types de clientèle. Dans le premier temps, ce téléporté permet à la clientèle résidant à Valbella de rejoindre rapidement le secteur d’altitude et les pistes de liaisons en direction des secteurs voisins, soit le secteur du « Stätzerhorn » et celui de « Lavoz ». Dans un second temps, desservant plusieurs pistes, dont une noire, cet appareil est également apprécié pour du ski en rotation, sachant que le temps de montée y est relativement court. De plus, la piste bleue, également desservie par cette installation est enneigée mécaniquement garantissant un enneigement optimal tout au long de la saison. Cet appareil bénéficie ainsi d’une fréquentation régulière et relativement importante lors des premières heures de la journée lorsque la clientèle de Valbella rejoint les pistes. Un téléporté qui attend cependant toujours la modernisation de la première section, soit de la porte d’entrée de Valbella aujourd’hui toujours assurée par un téléski datant de 1961….

Depuis le sommet de ce téléporté, il est possible d’accéder aux pistes suivantes :
- Piste bleue « Cumascheals blau », cette piste rejoint la gare aval de ce télésiège et donne accès aux pistes « Lavoz » pour gagner la gare aval du télésiège « Lavoz » et à la piste de liaison « Sissela » pour rejoindre le secteur « Pedra Grossa ».
- Piste rouge « Cumascheals rot » est une variante de la piste bleue sur la partie inférieure, soit entre la traverse de liaison vers le secteur « Stätzerhorn » et la gare aval de ce télésiège.
- Piste noire « Valetta », cette piste se développe sous la ligne de ce télésiège avant d’intégrer la piste « Cumascheals rot » à hauteur de la traverse.

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Lenzerheide
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places à bulles
  • Exploitant : Lenzerheide Bergbahnen AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 1999
  • Ouverture au public : Décembre 1999
Géographie:

  • Altitude aval: 1751 m
  • Altitude amont: 2289 m
  • Dénivelé: 538 m
  • Longueur oblique: 1649 m
  • Pente moyenne: 32%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 14
  • Largeur de voie: 4.80 m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fabriquant du câble: Fatzer Romanshorn AG
  • Diamètre du câble: 44mm
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Puissance du moteur (en service): 466 kW
  • Type de pince: AK400
  • Constructeur des sièges : Garaventa/Girak
  • Type de sièges : Regau avec bulles
  • Nombre de sièges: 102
  • Personnes/sièges: 4
  • Espacement entre les sièges: 34.28 m
  • Cadencement : 6.85 sec
  • Débit maximal: 2100 p/h
  • Temps de trajet: 5.49 minutes
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Cumascheals »

Pour la réalisation de cet appareil débrayable, la société Sportbahnen Danis AG s’est associée à Garaventa, manufacturier suisse de renommée dans le domaine du transport par câble. L’appareil livré appartient à la gamme MCS pour Modular Compact Station. Cette série se distingue par des éléments modulaires facilitant ainsi grandement les activités de montage et l’entretien des gares. Les sièges à bulles sont signés Girak- Garaventa et sont portés par la pince AK400. Il s’agit de la dernière livrée de sièges à bulles Girak – Garaventa. Depuis 2000, Garaventa a introduit une gamme de siège à bulles de confection propre pour ses télésièges débrayables à bulles.

Cet appareil présente une configuration motrice-tension classique pour cette catégorie d’appareil. Effectivement, la gare aval est retour- tension avec un système de tension assuré par un vérin hydraulique dont l’extrémité est visible sur l’avant de la gare. La gare amont en revanche est motrice et ainsi responsable d’assurer les différentes marches de l’installation. Lancé à 5 m/s, cet appareil assure un débit de 2100 p/h avec un total de 102 sièges. Un débit important permettant d’anticiper la modernisation de la porte d’entrée « Valbella ».


Gare aval et garage

La gare aval est sise à l’orée de la forêt, à une altitude de 1751 mètres, non loin de la gare amont du téléski « Valbella », portée d’entrée sur le domaine skiable depuis le village de Valbella. De manufacture Garaventa, la gare aval est équipée d’une couverture intégrale de couleur jaune de la gamme MCS. Il s’agit plus précisément d’une couverture de première génération qui se différence de la seconde par la présence d’une couverture dont le profil n’est pas totalement arrondi. Le garage pour les véhicules est situé sur le côté de la gare. Pour limiter son impact visuel, il est semi- enterré. L’embarquement est assuré dans le sens de la ligne.

Image
-Gare aval et à droite le garage pour les véhicules

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval et pylône de compression 1

Image
-Gare aval avec la cabane de l‘opérateur

Image
-Gare aval

Image
-Vue générale sur la gare aval avec le garage pour les véhicules

Image
-Gare aval et développement de la ligne

Image
-Zone d’attente et rail d’accès au garage

Image
-Rail d’accès au garage. Les sièges y sont trainés par une chaine

Image
-Zone d’embarquement

Image
-Poulie retour- tension

Image
-Vérin de tension avec les prises de mouvement pour les lanciers et ralentisseurs


Ligne

Le télésiège débrayable « Cumascheals » développe une longueur de 1649 mètres et franchit un dénivelé de 538 mètres. La ligne repose sur 14 pylônes, à savoir 1 pylône compression, 2 pylônes support- compression et 11 pylônes support. Pour franchir la distance entre la gare aval et la gare amont, la ligne prend rapidement de la hauteur pour s’extraire de la cavité dans laquelle est installée la gare aval. Elle longe jusqu’au pylône 4 la piste « Cumascheals Rot » avant de la franchir entre les pylônes 4 et 5. La pente s’accentue ensuite au niveau du pylône support- compression 6 et ce jusqu’au pylône 12. Un léger replat est cependant perceptible entre les pylônes 7 et 8. A partir du pylône 12, la ligne regagne progressivement l’horizontal.

Image
-Pylône 2

Image
-Portée entre les pylônes 2 et 3

Image
-Pylône 3

Image
-Pylône 4

Image
-Franchissement de la piste rouge « Cumascheals Rot »

Image
-Pylône 5

Image
-Portée

Image
-Pylône support – compression 6

Image
-Portée

Image
-Pylône 7

Image
-Pylône support- compression 8

Image
-Pylône 9

Image
-Pylône 10

Image
-Pylône 11

Image
-Portée

Image
-Pylône 12

Image
-Pylône 13

Image
-Dernière portée

Image
-Pylône 14


Gare amont

La gare amont est posé au pied du renflement rocheux « Cumascheals » duquel l’appareil tire son nom. Elle reprend la structure de la gare aval avec une couverture intégrale arborant la même sérigraphie. Seule différence, la présence d’une sous face de protection. A l’arrière de la gare, est intégré un court rail de maintenance pour le stockage temporaire de sièges « défectueux » ou encore la nacelle de service. A l’instar du télésiège débrayable « Lavoz », une paroi de protection contre le vent est installée à l’arrière de la gare pour réduire les problèmes de fermeture de la bulle. Le débarquement est effectué dans le sens de la ligne.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Gare amont avec le rail de stockage

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont avec la protection contre le vent

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont et pylône 14

Image
-Idem

Image
-Gare amont sous un soleil matinal

Image
-Gare amont vue depuis la gare amont du télésiège débrayable « Lavoz »


Sièges

Image
-Siège Girak - Garaventa

Image
-Siège avec la bulle ouverte


Pinces

Image
-Pince AK400

Image
-Pince AK400 (Automatische Klemme)


Photos diverses

Image
-La ligne depuis la gare aval

Image
-Succession de sièges

Image
-Vue sur le bas de la ligne et la gare aval depuis la piste

Image
-Dernières portées


Conclusion

L’ouverture de ce télésiège en 1999 a constitué une étape supplémentaire dans la modernisation de la « Wetseite » en offrant au village de Valbella, un accès rapide au secteur d’altitude et à la liaison avec les secteurs voisins de « Lavoz », « Getrud » et « Scalottas ». Cette réalisation est cependant toujours dans l’attente d’une modernisation de la porte d’entrée « Valbella », aujourd’hui encore assurée par un téléski…

Fin du reportage, à bientôt !





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09679 secondes. 29 requete(s).
132 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés