En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 31Bannière 12Bannière 26Bannière 24

 TSD4B Les Vioz- Les Mazots

Les Diablerets - Meilleret (Alpes Vaudoises)

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Premier télésiège débrayable à bulles de Suisse Romande.

Mise en service en : 1994



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 07/07/2012 et mise à jour le 04/09/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places "Les Vioz – Les Mazots", à Les Diablerets/Alpes Vaudoises

Image

Les Diablerets – Sports et aventures

Installé au pied de la paroi rocheuse du massif des Diablerets et du col du Pillon, le village des Diablerets présente une architecture préservée, essentiellement composée de petits chalets et de quelques grands hôtels. Orienté vers une clientèle sportive et d’aventure, les Diablerets propose été comme hiver de nombreuses activités en relation étroite avec la nature et la montagne. L’hiver, le village des Diablerets est situé à l’interface entre deux domaines skiables, avec sur les versants ensoleillé du nord du village, le secteur d’Isenau et au sud, le secteur du Meilleret.

Le domaine skiable des Diablerets est en outre intégré à l’espace ski « Alpes Vaudoises » composé par les stations de Villars, de Glacier 3000, Les Mosses, Leysin et Gryon. Cet espace s’étend entre 1200m (altitude de Gryon) et 3000m (altitude du Glacier 3000) et propose 225 kilomètres de pistes de ski alpin, évoluant dans un cadre à l’interface entre le lac Léman et le massif des Diablerets. Les pistes des « Alpes Vaudoises » sont desservies par un total de 70 remontées mécaniques allant de la télécabine aux grands téléphériques du Glacier 3000, en passant par de nombreux télésièges débrayables et plusieurs téléskis.

Situation sur le plan des pistes

Image
-Situation sur le plan des pistes


TSD4B Les Vioz – Les Mazots : Un premier télésiège débrayable pour une nouvelle porte d’entrée

L’histoire des Diablerets est liée depuis de nombreuses années au développement de l’offre des sports d’hiver. Les premières traces remontent à 1939 avec l’ouverture d’une première luge sur la route du col du Pillon permettant aux skieurs de regagner sans efforts le sommet des « pistes ». Ce service de luge tractée est néanmoins rapidement délaissé pour des raisons d’organisation. Malgré la fin de ce service de luge, la station des Diablerets poursuit ses efforts et propose dès 1943 un court téléski sur le versant du Meilleret. Les aménagements se concentrent ensuite sur le versant opposé et ensoleillé d’Isenau avec l’ouverture d’une première télécabine en 1953 et de plusieurs téléskis pour la desserte des pistes d’altitude.

Le secteur Meilleret se développe plus tardivement. Après un premier téléski en 1943, le second investissement concerne plus de 20 ans plus tard, un téléski sur le front de neige de Vers l’Eglise en 1965. La donne change cependant au début des années septante avec l’ouverture de trois téléskis et d’un télésiège fixe deux places entre 1972 et 1975. En dehors du secteur reculé de Laouissalet, les grands axes sont ainsi tracés en seulement 4 ans. L’axe central étant constitué par le téléski « Ruvine-Les Mazots ». Dès 1983, le secteur Laouissalet est également desservi par un téléski. Tous les versants skiables du sommet Meilleret sont ainsi aménagés. L’ouverture de ce téléski marque également la mise en place de la première liaison ski au pied entre les domaines skiables des Diablerets et de Villars. Une liaison cependant difficile et souvent fermée pour cause de manque de neige.

Dans le but d’anticiper la nouvelle liaison « accessible », prévue entre les domaines skiables des Diablerets et de Villars, dont l’ouverture est agendée pour 1996, les remontées mécaniques des Diablerets réorganisent, durant l’été 1994, l’accès aux pistes avec la construction du premier télésiège débrayable 4 places des Alpes Vaudoises. Remplaçant directement le téléski « Les Vioz », sur un tracé prolongé vers l’amont, ce téléporté ouvre une voie directe vers le lieu-dit les « Mazots » supprimant ainsi la longue et fastidieuse montée par l’enchainement des téléskis « Vioz », « Jorasse » et « Ruvine ». Pour limiter les impacts sur l’environnement, le télésiège débrayable reprend la tranchée du téléski « Vioz » tout en étant prolongée vers l’amont. Cette volonté de diminuer l’impact sur la forêt a cependant nécessité la création d’une gare intermédiaire mono-brin au 2/3 du tracé pour garantir une légère déviation de l’axe de la ligne. Cette nouvelle gare intermédiaire ouvre cependant de nouvelles opportunités avec la possibilité de rejoindre directement la gare aval du télésiège débrayable « Ruvine – Meilleret » ou encore le téléski « Ruvine » et le front de neige de Vers l’Eglise sans avoir à transiter par le lieu dit « Les Mazots ».


TSD4B Les Vioz – Les Mazots : Porte d’entrée - Direction Meilleret

Ce télésiège débrayable est installé entre le front de neige des Diablerets – Meilleret et le lieu-dit « Les Mazots », la plaque tournante du secteur du Meilleret. En effet, depuis « les Mazots », il est possible d’accéder aux différents secteurs composant le secteur Meilleret, à savoir les fronts de neige respectifs des Diablerets et de Vers l’Eglise ainsi que le secteur reculé de « Laouissalet » et la liaison avec Villars. Situé directement sur le front de neige, la gare aval bénéficie ainsi d’une accessibilité optimale tant pour les skieurs à la journée étant donné la proximité du parking et pour la clientèle résidant à la semaine. Pour les skieurs provenant du front de Vers l’Eglise ou de Villars, il est nécessaire de passer par « Les Mazots » pour ensuite la piste de retour en station Les Mazots-Les Diablerets.

Avec une gare aval, disposée sur le front de neige des Diablerets, ce télésiège remplit essentiellement un rôle d’ascenseur vers les pistes d’altitude et vers la liaison avec le domaine skiable voisin de Villars. Ce téléporté est effectivement la seule portée d’entrée depuis les Diablerets sur le secteur du Meilleret, en dehors d’un téléski situé plus en aval dans la vallée, au niveau du village de Vers l’Eglise. A côté de ce rôle d’ascenseur, cet appareil dessert plusieurs pistes, dont notamment la piste de retour en station et la piste de luge qui se développe sur la route du col de la Croix. Ouvert aux piétons, la gare amont est également le point de départ de plusieurs sentiers à raquettes.

En débarquant à la gare intermédiaire, le skieur a la possibilité d’emprunter la piste bleue Jorasse - Ruvine, qui comme son nom l’indique, permet de rejoindre les pistes du secteur Ruvine et notamment la gare aval du télésiège débrayable « Ruvine – Meilleret ». Cette piste donne également accès à la piste de retour en station bleue Les Mazots-Les Diablerets et à la piste rouge Jorasse. Depuis la gare amont, la clientèle a accès à la totalité de la piste de retour en station Les Mazots-Les Diablerets et à la piste bleue Ruvine qui dessert la gare aval du télésiège débrayable « Ruvine – Meilleret » et regagne finalement la gare aval du téléski « Ruvine » avec la possibilité de poursuivre vers le front de neige de Vers l’Eglise. Pour les lugeurs, la gare amont est le point de départ de la piste de luge du col de la Croix.

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Les Diablerets- Alpes Vaudoises
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places à bulles
  • Exploitant : TéléDiablerets
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 1994
  • Ouverture au public : Décembre 1994
Géographie:

  • Altitude aval: 1178.00m
  • Altitude intermédiaire: 1697m
  • Altitude amont: 1718.62m
  • Dénivelé: 540.60m
  • Longueur développée: 2225.97m
  • Longueur horizontale: 2120.60m
  • Pente moyenne: 25.49%
  • Pente maximum: 76.72%
  • Hauteur de survol maximal: 20.00m
Technique:

  • Nombre de pylônes: 20
  • Largeur de la voie: 4.80m
  • Station motrice: Amont
  • Puissance du moteur (de pointe): 625 kW
  • Puissance du moteur (en service): 438 kW
  • Puissance du moteur (de secours): 93 kW
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fournisseur du câble: Fatzer AG Romanshorn
  • Diamètre du câble: 40mm
  • Longueur du câble: 1x 4466m
  • Poids du câble: 5.647 kg/m
  • Electronique de: Dimag Lausanne
  • Type de pince: AK 4.1
  • Constructeur des sièges: Garaventa – Girak
  • Type de sièges: Regau à bulle
  • Nombre de sièges: 68 / 81 /98
  • Personnes/sièges: 4
  • Débit maximal (montée/descente): 1000p/h / 1200p/h / 1450p/h
  • Cadencement: 14.4s / 12s / 9.93s
  • Espacement entre les sièges: 69.12m / 57.6m /47.67m
  • Temps de trajet: 7.80min
  • Vitesse maximale: 4.80m/s
  • Embarquement: Sens de la ligne
  • Débarquement: Sens de la ligne
  • Sens de la montée: Droite

Infrastructures et ligne du télésiège débrayable 4 places Les Vioz – Les Mazots

Pour la réalisation de leur premier télésiège débrayable 4 places, le premier des Alpes Vaudoises et également l’un des premiers de Suisse romande, TéléDiablerets a retenu l’offre du manufacturier Garaventa. Livré durant l’été 1994, cet appareil appartient aux premiers exemplaires de la gamme Kompakt 4, première gamme d’appareil compact (en version 4 places) mis sur le marché par le constructeur helvétique. Les trois gares sont de type intégrale mais elles se distinguent pas leur forme. En effet, la gare intermédiaire et la gare amont se différencient de la gare aval par une couverture plus arrondie et moins angulaire. Les sièges (98 unités) sont signés Garaventa et sont portés par la pince AK4.1. Deux tiers (68) des sièges sont équipés d’un système de bulle de protection contre les intempéries. Ce système hybride s’adapte ainsi plus facilement aux conditions météorologiques et à la fréquentation avec la possibilité d’exploiter le télésiège débrayable avec exclusivement les sièges à bulles. Ce système présente ainsi des débits différents en fonction du type et du nombre de sièges exploités.

Du côté technique, la configuration motrice-tension est classique pour ce type d’appareil. Le système de tension, assuré par un vérin hydraulique est situé en aval. La cinématique est quant à elle disposée en amont. Elle est assurée par un moteur à courant continu à Thyristor. Ce télésiège débrayable présente la particularité d’avoir une légère déviation de l’axe de la ligne en gare intermédiaire. Pour le brin montant, la déviation est intégrée à la gare intermédiaire (monobrin). Par contre, pour le brin descendant, la déviation est assurée par une succession de pylônes support-compression-compression-support avec des balanciers inclinés. Exploité à 4.8 m/s, la vitesse maximale d’exploitation de la gamme Kompakt4, ce téléporté assure un débit de 1450 p/h.

Gare aval et garage

La gare aval et le garage sont implantés en bordure du village des Diablerets, à une altitude de 1178.00 mètres. Elle dispose d’une couverture intégrale de la gamme Kompakt4, recouvert par des éléments en tôle de couleur beige, accompagné par des finitions de teinte brune. Les murs du garage reprennent également ces éléments en tôle donnant ainsi une apparence homogène au complexe de la gare aval. Le garage, installé à gauche de la gare, est accessible par un aiguillage disposé avant le contour. Un second aiguillage est disposé au niveau du contour pour permettre le retour des sièges en ligne. L’embarquement est assuré dans le sens de la ligne, soit après le contour. La vitesse de trainage des sièges en gare est de 0.85 m/s.

Image
-Gare aval et pylônes compression 1 et 2

Image
-Gare aval. Le vérin de tension est facilement visible à l’avant de la gare

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval avec la boucle d’accès au garage pour les sièges, situé sur le côté de la gare

Image
-Contour

Image
-Zone d’embarquement


Ligne, 1ère section

La première section de ce télésiège débrayable développe une longueur totale de 2225.97 mètres et franchit un dénivelé de 540.60 mètres (aval-amont). En sortie de gare aval, les sièges prennent rapidement de la hauteur avec une pente prononcée qui se maintient jusqu’au pylône 10. Une fois passé ledit pylône, la ligne quitte partiellement la forêt pour adopter une pente moins prononcée. Une pente moyenne qui se maintient jusqu’en gare intermédiaire. A noter qu’entre les pylônes 11 et 12, les sièges survolent la gare amont du téléski « Jorasses » et ensuite sur la portée qui sépare les pylônes 12 et 13, la piste bleue Jorasse - Ruvine.

Image
-Pylônes compression 1 et 2

Image
-Retour sur la gare aval et le garage

Image
-Première portée

Image
-Pylône 3

Image
-Portée

Image
-Pylône 4

Image
-Pylône 5

Image
-Pylône 6

Image
-Pylône 7

Image
-Pylône 8

Image
-Portée

Image
-Pylône 9

Image
-Pylône 10

Image
-Portée avec le téléski « Jorasse »

Image
-Pylône 11

Image
-Portée

Image
-Pylône 12 et la piste Jorasse - Ruvine

Image
-Pylône asymétrique 13


Gare intermédiaire

La gare intermédiaire est implantée en bordure de la clairière dit « Les Jorasses ». Elle bénéficie d’une construction particulière et peu courante. Elle est effectivement présente seulement sur le brin montant et se démarque par la présence d’une légère déviation de la ligne. La déviation sur le brin descendant est assurée par la combinaison de deux pylônes support et de deux pylônes compression qui sont équipés de balanciers légèrement inclinés. Malgré sa configuration particulière, avec notamment deux lignes à différentes hauteurs, la gare intermédiaire adopte une couverture intégrale de la gamme Kompakt4 dont la couleur s’intègre parfaitement dans le paysage.

Image
-Arrivée en gare intermédiaire

Image
-Zone de débarquement

Image
-Les deux brins à différentes hauteurs

Image
-Panorama de la gare intermédiaire

Image
-La déviation de la ligne pour le brin descendant est assurée par une succession de pylônes support-compression-compression-support

Image
-Une configuration particulière. Les balanciers inclinés sont facilement visible sur cette photo

Image
-Gare intermédiaire


Ligne – 2ème section

La seconde section de cet appareil est la plus courte. Comptant 7 pylônes, dont un pylône asymétrique, cette seconde section présente un tracé moins prononcé avec un profil légèrement concave, lié au passage d’une faible dépression dont le point le plus bas est marqué par le passage du pylône support-compression 17.

Image
-Départ pour la seconde section

Image
-Pylône support-compression 15

Image
-Pylône 16

Image
-Pylône 17

Image
-Pylône support-compression 18

Image
-Portée

Image
-Pylône 19

Image
-Pylône 20


Gare amont

La gare amont est située au lieu-dit « Les Mazots », la plaque tournante du secteur de Meilleret. Comme en aval, la gare amont dispose d’une couverture intégrale adoptant cependant une forme plus arrondie. Elle se présente sous une forme beige homogène. Un court rail de service est disposé sur le côté de la gare permettant notamment d’y stocker la nacelle de service. La zone de débarquement est disposée avant le contour, ce qui s’explique par la configuration des lieux mais également par le fait que cet appareil est également utilisé à la descente.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Zone de débarquement

Image
-Gare amont et rail de service

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont et pylône 19

Image
-Gare amont

Image
-Vue rapprochée de la gare amont

Image
-Gare amont


Sièges et pinces

Image
-Siège sans bulle

Image
-Siège à bulle

Image
-Pince AK4.1


Conclusion

L’ouverture de ce télésiège débrayable, le premier à l’échelle des Alpes Vaudoises, a marqué une étape importante pour le domaine skiable du Meilleret, avec la création d’une porte d’entrée directe vers le centre du domaine skiable, à savoir le carrefour des « Mazots ». La longue et pénible montée avec les téléskis « Vioz », « Jorasse » et « Ruvine » est ainsi révolue !





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1334 secondes. 32 requete(s).
86 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés