En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 5Bannière 10Bannière 44Bannière 34

 TSD4B Rojenbahn

Schöneben (Reschenpass Skiparadies)

Leitner

T2 ES
Description rapide :
TSD4B Leitner, avec gare à couverture basse...

Mise en service en : 2001



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 13/11/2011 et mise à jour le 21/07/2013
(Mise en cache le 22/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places à bulles « Rojenbahn », à Schöneben/Belpiano – Skiparadies Reschen

Image

Schöneben/Belpiano: Région du col du Reschen

Schöneben/Belpiano est le nom donné au domaine skiable du village de Reschen/Resia, situé sur le versant « italien » du col du Reschen/Resia. Le col est un passage transalpin d’importance entre la région de Landeck (Autriche) et l’Engadine (Suisse) au nord et la vallée du Vinschgau (Italie) au sud. La région, portée par les villages de Reschen/Resia, Graun/Curon et St. Valentin/S. Valentino s’illustre par son paysage lacustre, son cloché immergé, témoin de l’histoire hydroélectrique de la région et ses vastes étendues de forêts.

Le domaine skiable de Schöneben/Belpiano est une entité de l’espace Skiparadies Reschenpass ; un espace composé par la station autrichienne de Nauders et les domaines skiables sud tyroliens de Schöneben/Belpiano, Haideralm/Malga S. Valentino et Maseben/Melag. Ensemble ces quatre stations proposent un domaine skiable transfrontalier de 117 kilomètres de pistes de ski alpin, desservis par 24 remontées mécaniques modernes. Les pistes s’étendent entre 1394 mètres (altitude de Nauders) et 2850 mètres (altitude du téléski « Panorama » à Nauders).

Image
-Le clocher de l’église de Graun, un symbole d’une histoire mouvementée

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes


TSD4B Rojenbahn: Premier télésiège débrayable pour Schöneben

L’essor du tourisme hivernal de la région du Reschen remonte à 1953 avec l’ouverture d’un premier téléski, à proximité du village, plus précisément sur le « Klopairer Schuttkegel ». Deux téléskis supplémentaires sont venus complétés l’offre entre 1956 et 1960. Une offre cependant contrainte par une exposition et une altitude défavorable et un enneigement aléatoire. L’aménagement du plateau de « Schöneben » date de 1960 avec la réalisation d’un premier téléski sur le côté Est du plateau. Un téléski dont le tracé est modifié seulement une année plus tard pour une meilleure desserte des champs de neige. Ce premier appareil laisse rapidement place à une desserte de qualité du plateau de « Schöneben ». En 1965, un premier téléski « Hauslift » est ouvert à la limite Ouest du plateau. Cinq ans plus tard, un second téléski « Ausserlift » est ouvert cette fois- ci sur la partie Est. L’extension vers le « Rojental/Val di Roja » est acquise en 1973 avec l’ouverture d’un premier téléski pour la desserte de pistes destinées à des skieurs expérimentés. Les deux premiers téléskis sont cependant rapidement remplacés par des appareils plus performants avec des tracés légèrement modifiés, soit décalés et allongés vers l’amont, correspondant aujourd’hui aux lignes des télésièges débrayables « Fraitenbahn » et « Jochbahn ». Dans les deux cas, les téléskis existants sont remplacés par des doubles téléskis pour assurer un débit conséquent.

Malgré son aménagement véloce, le domaine skiable de Schöneben souffrait d’une accessibilité par la route perfectible. En effet, jusqu’à la construction en 1988 de la télécabine « Reschen – Piz Schöneben », l’accès aux remontées mécaniques étaient assurés par la route du « Rojental » ou encore par une ancienne route militaire depuis St Valentin/S. Valentino. L’accessibilité était ainsi liée aux conditions climatiques. La réalisation de la télécabine était dès lors d’une grande importance pour garantir à long terme l’exploitation du domaine skiable. L’ouverture de la télécabine avec la création d’un retour en station de qualité a sonné comme un nouveau départ pour Schöneben. A partir de cette date, les investissements se sont poursuivis sur les chapeaux de roue, avec la création de nouvelles pistes, l’amélioration des pistes existantes, la garantie « neige » avec une couverture progressive de l’ensemble des pistes par l’enneigement mécanique et également une dernière extension dans le « Rojental/Val di Roja » en 1996 avec l’ouverture du télésiège fixe « Zwölferkopf ».

Depuis 2001, la priorité est accordée à la modernisation du parc des remontées mécaniques. Un renouvellement des appareils qui débutent en 2001 par l’ouverture du premier télésiège débrayable du domaine skiable, à savoir cet appareil 4 places « Rojenbahn ». Ce télésiège débrayable succède à un téléski avec un tracé particulièrement difficile avec à la clé une amélioration de la liaison entre le secteur reculé de « Rojen » et le cœur du domaine skiable, desservi aujourd’hui par les deux télésièges débrayables « Fraitenbahn » et « Jochbahn » !


TSD4B Rojenbahn: Desserte du secteur « Rojen » - Liaison Schöneben

Implanté entre le thalweg de la vallée de Rojen/Roja et le haut du plateau de « Schöneben/Belpaino », la gare aval de cet appareil est disposée directement sur le front de neige secondaire du village de Rojen/Roja. Une caisse pour l’achat des forfaits est installée à cet effet au niveau de la cabane de l’opérateur de ce téléporté. Directement accessible pour la clientèle du village de Rojen et du parking, l’accès pour les skieurs en provenance du front de neige principal est assuré par la télécabine « Reschen – Piz Schöneben » et ensuite par l’un des deux télésièges débrayables équipant le plateau de « Schöneben/Belpiano » à savoir « Fraitenbahn » ou « Jochbahn ».

De part son emplacement, ce télésiège débrayable est confronté à deux types de flux. D’une part, il est emprunté par les skieurs souhaitant rejoindre les pistes moins difficiles du secteur « Schöneben/Belpiano-Reschen/Resia » dont notamment la piste de retour en station. Cet appareil assure ainsi un rôle de liaison interne. D’autre part, cet appareil dessert deux pistes noires, les seules pistes de cette difficulté du domaine skiable desservies par un téléporté débrayable. Les skieurs sportifs et avancés tendent ainsi à emprunter cet appareil pour du ski en rotation, en enchaînant les descentes.

Arrivé en gare amont, la clientèle a le choix entre plusieurs pistes.
-Pistes bleues Schönebenabfahrt (2)/Jochabfarht (3) ces deux pistes auparavant séparées par la ligne des deux téléskis « Jochlift » sont aujourd’hui communes. Elles permettent de rejoindre la gare aval du télésiège « Jochbahn » et d’accéder à la piste de retour en station.
-Pistes bleue/rouge Fraitenabfahrt (4)/Zehnerabfahrt (5), ces deux pistes sont également préparées en commun et se développent le long et sous la ligne de l’appareil « Fraitenbahn ».
-Piste noire Rojen (7), cette piste permet à la clientèle d’accéder au secteur « Rojen », avec les gares aval de ce télésiège débrayable et de l’appareil fixe 3 places « Zwölferkopf ». A mi-parcours, la piste se divise en deux et une seconde variante Zwölferkopf I (8) est proposée à la clientèle.


Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Schöneben/Belpiano – Ski Paradies Reschen
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places à bulles
  • Exploitant : Schöneben AG - Reschen
  • Constructeur: LEITNER
  • Année de mise en service: 2001
  • Ouverture au public : Décembre 2001
Géographie:

  • Altitude aval: 1951.95m
  • Altitude amont: 2390.30m
  • Dénivelé: 438.35m
  • Longueur horizontale: 1299.61m
  • Longueur oblique: 1357.19m
  • Pente moyenne: 33.73%
  • Pente maximale: 61.76%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 15
  • Largeur de voie: 5.30m
  • Station motrice: Aval
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Vérin hydraulique
  • Fabriquant du câble: Redaelli Tecna
  • Diamètre du câble: 42.5mm
  • Commande électronique de: Leitner AG
  • Puissance du moteur : 525 kW
  • Puissance du moteur (de secours): 160 kW
  • Type de pince: LA
  • Constructeur des sièges : Leitner
  • Nombre de sièges: 81
  • Personnes/sièges: 4
  • Espacement entre les sièges: 35.84m
  • Cadencement : 7.25 sec
  • Débit maximal: 1985 p/h
  • Temps de trajet: 3 min 27 sec
  • Vitesse maximale: 4.94 m/s
  • Vitesse d’exploitation (thermique): 1.15 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Rojenbahn »

Pour la construction de son premier télésiège débrayable, la société d’exploitation « Schöneben AG – Reschen » s’est à nouveau associée à Leitner ; constructeur qui avait entre autre assuré la réalisation de la télécabine « Reschen-Piz Schöneben » en 1988. Construit durant l’été 2001, ce télésiège débrayable est équipé d’une gare à couverture intégrale en aval et d’une gare amont à couverture basse, comme l’exige la législation italienne pour les gares potentiellement exposées. Les gares appartiennent à la gamme Sigma Composite et sont adaptées au passage des pinces à ressorts LA (Leitner Automatic).

Comme pour la majorité des appareils italiens avec une gare amont de type « tunnel », l’entrainement et le dispositif de tension sont concentrés en aval. Exploité à 4.94 m/s, cet appareil assure un débit horaire de 1985 personnes pour un total de 81 sièges. Lesdits sièges sont équipés de bulles de protection pour protéger le client contre les intempéries et le froid. Malgré la présence des bulles de protection, les sièges ne sont pas équipés d’assises et de dossiers rembourrés. En dehors des périodes d’exploitation, les sièges sont rangés dans le garage situé sous la gare aval !

Gare aval et garage

La gare aval est installée à proximité du village de Rojen, à côté de la gare aval du télésiège fixe « Zwölferkopf ». Implantée à 1951 mètres, la gare aval adopte une couverture intégrale de couleur blanche accompagné d’un liseré bleu sur le côté et du nom de l’appareil. L’accès au garage est situé dans le prolongement du contour. Les sièges sont ainsi décyclés dans le sens de la marche et cyclés en marche arrière. L’embarquement est assuré dans le contour et ce sans tapis de positionnement.

Image
-Vallée Rojen. Gare aval des télésièges « Zwölferkopf » et « Rojen »

Image
-Gare aval du télésiège débrayable « Rojen »

Image
-Les deux gares aval implantées au fond du val Rojen présentent un schéma de couleurs identiques

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval et les pylônes compression 1 et 2

Image
-Gare aval et pylône compression 1 et 2

Image
-Vue rapprochée de la gare aval

Image
-Arrière de la gare aval avec la zone d’embarquement dans le contour

Image
-La ligne du télésiège débrayable sous un soleil de plomb !

Image
-Portiques

Image
-Zone d’embarquement


Ligne

Développant une longueur oblique de 1537 mètres, cet appareil compte 15 pylônes dont trois pylônes compression et support-compression. Le tracé de cet appareil peut-être divisé en trois portions. La première portion entre la gare aval et le pylône compression 5 est caractérisé par une pente faible et régulière avec plusieurs portées survolant les pistes noires du secteur. La seconde partie, entre les pylônes 5 et 11 est marquée par une forte déclivité (maximum de 61.66%) qui décroit progressivement à partir du pylône 8. Cette portion évolue principalement en forêt. La troisième et dernière portion concerne le tracé entre le pylône 11 et la gare amont. Après la forte déclivité de la seconde section, cette dernière portion adopte une pente moins soutenue accompagnée par de longues portées ! Les 438 mètres de dénivelé séparant la gare aval de la gare amont sont ainsi franchit en trois paliers.

Image
-Lanceurs et rail de rattrapage des sièges

Image
-Pylône 3

Image
-Portée

Image
-Pylône 4

Image
-Pylône compression 5

Image
-Ascension

Image
-Pylône 6

Image
-Pylône 7

Image
-Pylône support-compression 8

Image
-Pylône support-compression 9

Image
-Pylône 10

Image
-Pylône 11

Image
-Pylône support-compression 12

Image
-Pylône 13

Image
-Pylônes 14-15


Gare amont

La gare amont est implantée au sommet du plateau de « Schöneben/Belpiano » et au pied du Zehnerkopf dont le sommet culmine à 2675 mètres. Disposée à 2390 mètres, elle constitue le point culminant du domaine skiable de Schöneben/Belpiano. Discrète et de type « tunnel », la gare amont adopte le même schéma de couleur que la gare aval, à savoir un blanc homogène portant sur l’avant le nom de l’appareil, appuyé par un liseré bleu. La zone de débarquement est située dans le contour.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Gare amont avec la zone de débarquement dans le contour

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont et les deux derniers pylônes


Sièges

Image
-Siège à bulles


Pinces

Image
-Pince


Conclusion

Avec la réalisation de son premier télésiège débrayable, Schöneben/Belpiano a sensiblement amélioré la desserte et le confort du secteur « Rojen-Zwölferkopf » destiné à une clientèle essentiellement sportive. Un projet qui marque le début d’une période d’investissements importants affecté au remplacement des différents appareils desservant notamment le large plateau de Schöneben !

Merci pour votre lecture ! A bientôt





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09928 secondes. 29 requete(s).
128 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés