En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 43Bannière 5Bannière 2Bannière 31

 TSD4B Salastrains-Munt da San Murezzan

St-Moritz-Celerina - Corviglia (Engadin)

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Télésiège débrayable à bulles Garaventa!

Mise en service en : 1994



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 30/09/2008 et mise à jour le 11/06/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places « Salastrains-Munt da San Murezzan», à St-Moritz / Corviglia

Image

St-Moritz - Engadin : La métropôle des Alpes

Située en Engadine, à 1856 m d’altitude, St-Moritz est le centre de la région touristique de la Haute-Engadine. Une région qui bénéficie en moyenne de 322 jours d’ensoleillement par an et dont le soleil, le symbole de la station est une marque protégée depuis 1930 ! En dehors de son climat particulier et de la magnificence de son cadre paysager avec ses lacs et sommets enneigés, St-Moritz est la station « mondaine » par excellence et compte de nombreux hôtels de luxe, plusieurs établissements de cure et un vaste choix de boutiques réputées. St-Moritz est également le point d’attache de deux liaisons ferroviaires légendaires des Alpes, à savoir le Glacier-Express (Zermatt-St-Moritz/Davos) et le Bernina-Express (St-Moritz-Tirano).

La région de St-Moritz/Celerina est le berceau du tourisme d’hiver avec une infrastructure moderne et plus de 350 kilomètres de pistes répartis sur cinq sites différents, à savoir Zuoz, Diavolezza-Lagalb, Corviglia-Marguns, Corvatsch-Furtschellas et Maloja. Le secteur Corviglia-Marguns qui englombe les pistes de Celerina et de St-Moritz dispose d’une infrastructure performante et avant-gardiste avec pas moins de 163 kilomètres de pistes. Avec une couverture de l’enneigement mécanique proche de 90% et un parc de remontées mécaniques composé principalement de télésièges débrayables, le domaine Corviglia-Marguns compte parmi les stations les plus en vue des Alpes.

Image
-La Haute-Engadine depuis le Piz Corvatsch

Image
-La station de St-Moritz

Image
-St-Moritz, la mondaine…

Image
-Le cœur du village de St-Moritz avec la gare du chemin de fer Rhb (Glacier-Express/Bernina Express)

Image
-St-Moritz


Situation dans le domaine skiable

Image


TSD4B Salastrains-Munt da San Murezzan: Une phase de construction mouvementée

St-Moritz, au même titre que Davos ont joué un rôle de pionner pour le tourisme en Suisse, avec l’ouverture des premières remontées mécaniques au début siècle passé. A St-Moritz, la première réalisation remonte à 1913 avec l’ouverture du funiculaire « St-Moritz-Chantarella ». Une première section suivie quinze ans plus tard par une seconde section « Chantarella-Corviglia ». Les deux premiers téléskis « Suvretta-Randolins » et « Randolins-Munt da San Muzzeran » sont réalisés entre 1935 et 1937 marquant le début de l’aménagement du plateau « Corviglia » pour le ski.

Afin de permettre une desserte optimale de la partie supérieure du plateau de « Corviglia », un téléski est mis en service en 1945. En 1938, une première tentative de desserte de ce secteur par une luge est testée mais n’a finalement pas été maintenue après une saison d’exploitation. Un nouveau téléski est ensuite ouvert sur le front de neige de « Salastrains » pour permettre à la clientèle de rejoindre les appareils « Suvretta-Randolins-Munt da San Muzzeran ». Le domaine skiable de St-Moritz atteint finalement une nouvelle dimension en 1955 avec l’ouverture du premier téléphérique du Piz Nair dont le sommet culmine à 3030 mètres. Cette réalisation marque véritablement le début d’une grande période d’investissement. Les constructions, que cela soit à Celerina ou à St-Moritz se poursuivent sur un rythme effréné.

Seulement trois ans après l’ouverture du téléphérique du Piz Nair, une nouvelle porte d’entrée est créée avec l’ouverture de la télécabine « Celerina-Marguns » dont le prolongement vers « Corviglia » est garanti par un téléski. Plusieurs téléskis sont ensuite réalisés sur les champs de neige situés entre St-Moritz et le lieu-dit « Corviglia » avec notamment l’ouverture du premier téléski « Salastrains-Munt da San Muzzeran » et du double téléski « Alp Giop-Munt da San Muzzeran » qui forment à partir de 1973, une nouvelle porte d’entrée sur le domaine skiable en combinaison avec le téléphérique « St-Moritz Bad – Signal ». Les investissements se poursuivent en parallèle sur le secteur de Celerina-Marguns.

A la tête d’un parc de remontées mécaniques vieillissant, composé de plusieurs longs téléskis, la société St-Moritzer Bergbahnen s’est décidée de frapper un grand coup en 1991 avec la construction de deux télésièges débrayables 4 places, en lieu et place des doubles téléskis « Signal-Munt da San Murezzan » et du téléski « Salastrains-Munt da San Murezzan ». Ce vaste projet de modernisation se heurte rapidement à de vives critiques et à des oppositions de la part des différentes associations de protection de la nature. Les deux chantiers sont lancés en parallèles mais l’accès à l’emplacement de la future gare aval du téléporté « Salastrains-Munt da San Murezzan » est rapidement bloqué car elle est située au cœur d’une zone marécageuse. Un milieu naturel protégé en Suisse depuis 1987, suite à une initiative acceptée par le peuple suisse. Seul l’appareil « Signal-Munt da San Murezzan » est ainsi terminé dans les délais avec une ouverture pour la saison 1991/92. Après plus de deux ans de tractations judiciaires, le tribunal fédéral de Lausanne donne raison à la société des remontées mécaniques de St-Moritz en rejetant l'opposition du WWF. Les travaux reprennent dès lors durant la saison estivale 1994 et le télésiège débrayable « Salastrains-Munt da San Murezzan » est ainsi ouvert au public avec trois ans de retard !

TSD4B Salastrains-Munt da San Murezzan: Desserte de la piste de la Coupe du Monde et accès « Corviglia »

Disposé sur le plateau « Corviglia », plus précisément au départ de Salastrains, l’aire d’arrivée des épreuves de Coupe du Monde FIS, ce télésiège débrayable est accessible par gravité depuis la gare amont du téléphérique « St-Moritz Bad-Signal », du lieu-dit « Munt da San Murzzan » et depuis le carrefour « Corviglia ». Pour la clientèle en provenance du secteur « Celerina/Marguns » il est nécessaire d’emprunter l’un des deux télésièges débrayables assurant la liaison entre les deux secteurs, à savoir « Marguns-Plateau Nair » ou « Marguns-Corviglia ». Lors des épreuves de Coupe du Monde, la route menant à Salastrains est totalement dégagée permettant d’y accéder directement en voiture.

De part son emplacement, cet appareil assure essentiellement un rôle de desserte des pistes du plateau de « Corviglia » et notamment de la piste de la Coupe du Monde. Ce téléporté est ainsi particulièrement apprécié par les skieurs souhaitant enchainer les descentes sur ce secteur, caractérisé par ses larges pistes. En dehors de ce rôle de desserte, il est possible, depuis la gare amont de basculer sur les pistes du télésiège débrayable « Randolins-Plateau Nair » ou encore de gagner le carrefour « Corviglia » et la liaison vers le secteur voisin de « Marguns ». Malgré ces différentes possibilités, ce télésiège débrayable est principalement fréquenté pour la pratique du ski propre. Une pratique encouragée par l’attrait de la piste de la Coupe du Monde FIS.

Depuis la gare amont, plusieurs pistes sont ouvertes à la clientèle. La piste rouge Paradisio (1) rejoint la gare aval du téléporté « Randolins-Plateau Nair ». Avec la mention « Chill Out Riding », cette piste est essentiellement destinée aux personnes souhaitant profiter de la vue plongeante sur le Lej da Champfèr. Une alternative à cette piste est formée par la piste rouge Swing (2) qui regagne également la gare aval dudit appareil et donne également accès à la piste de retour en station Talabfahrt Suvretta (29). La piste rouge Corviglia Run (4) est la piste pour les courses de Coupe du Monde FIS et elle rejoint la gare aval de cet appareil. La piste noire Lanigrio (3) est une alternative à la piste Corviglia Run (4) et dessert également la gare aval du télésiège débrayable « Signal-Munt da San Murezzan ». La piste bleue Standard (6) dessert les points importants du secteur « Corviglia » pour au final rejoindre la gare aval du funiculaire « Chantarella-Corviglia ».


Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: St-Moritz/Celerina - Engadin
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places à bulles
  • Exploitant : ENGADIN St. Moritz Mountains AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 1994
  • Ouverture au public : Décembre 1994
Géographie:

  • Altitude aval: 2034.50m
  • Altitude amont: 2688.50m
  • Dénivelé: 654m
  • Longueur horizontale: 2252.60m
  • Longueur oblique: 2354.80m
  • Pente moyenne: 26.8%
  • Pente maximale: 57.2%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 20
  • Largeur de voie: 5.0 m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG Romanshorn
  • Diamètre du câble: 40 mm
  • Poids total du câble: 26810 kg
  • Commande électronique de: Sisag AG Altdorf
  • Puissance du moteur (au démarrage): 590 kW
  • Puissance du moteur (en service): 460 kW
  • Puissance du moteur (de secours): 93 kW
  • Type de pince: AK 4
  • Constructeur des sièges : Garaventa
  • Type de sièges: Regau avec bulles
  • Nombre de sièges: 104
  • Personnes/sièges: 4
  • Espacement entre les sièges: 48 m
  • Cadencement : 9.6 sec
  • Débit maximal: 1500 p/h
  • Temps de trajet: 7.91 min
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Salastrains-Munt da San Murezzan »

Pour la construction des deux premiers télésièges débrayables « Signal-Munt da San Murezzan » et « Salastrains-Munt da San Murezzan », la société des remontées mécaniques St-Moritzer Bergbahnen (aujourd’hui ENGADIN St. Moritz Mountains AG) a opté pour l’offre proposée par Garaventa. Pour ce manufacturier, c’est une première dans le sens où il s’agit des deux premiers télésièges débrayables 4 places livrés avec des bulles. Livré en 1991 et finalisé en 1994, les gares dont notamment les lanceurs/ralentisseurs sont configurées pour le passage des pinces AK 4. Les sièges à bulles sont fournis par Garaventa. Il s’agit du second appareil à bulles Garaventa équipés de sièges et de bulles « maison ». En effet, les sièges et bulles du télésiège débrayable voisin « Signal-Munt da San Murezzan » sont signées Doppelmayr.

Classiquement pour un téléporté de ce type, le système de tension se trouve en aval et la chaine cinématique en amont. Cependant, dans le cas de cet appareil (idem pour le télésiège débrayable "Signal-Munt da San Murezzan") Garaventa a installé un second système de tension dit "à la demande" en amont pour éviter l'installation d'un long et couteux système de tension en aval. En effet, si la tension en aval est pleinement utilisée le vérin en amont dont la course de tension est de 1,5 mètres est également actionné. Exploité à 5 m/s, ce télésiège débrayable assure un débit horaire de 1500 personnes.


Gare aval et garage

Implantée au lieu-dit « Salastrains », à une altitude de 2034.50m, la gare aval est intégrée à une structure métallique recouverte par de la tôle, accompagnée par une baie vitrée sur le côté pour y laisser pénétrer plus facilement la lumière. L’arrière de la gare aval est complété par un bâtiment en béton abritant différents aménagements dont le post opérateur et la rampe d’accès au garage. L’architecture de la gare aval se distingue en plus par la présence d’un local sur pilotis, situé sur le toit de la structure recouvrant la gare aval. Ce local « aérien » est destiné aux matériels de chronométrage pour les courses de ski, notamment les épreuves de la Coupe du Monde FIS dont l’aire d’arrivée est située directement à côté de la gare aval.

Image
-Gare aval et garage

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval avec la poste de chronométrage pour les courses de Coupe du Monde et des Championnats du Monde

Image
-Gare aval et pylône compression 1

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval

Image
-Arrière de la gare. Accès à la zone d’embarquement

Image
-Portique

Image
-Zone d’embarquement

Image
-Poulie retour-tension

Image
-Vérin de tension


Ligne

Développant une longueur de 2354.80 mètres, ce télésiège débrayable franchit un dénivelé de 654 mètres avec une pente moyenne de 26.8%. A l’inverse de son voisin « Signal-Munt da San Murezzan », le sens de montée est à droite et non à gauche. En sortie de gare aval, la ligne franchit directement la piste rouge Corviglia Run (4) et évolue ensuite de manière régulière jusqu’au pylône compression 5. Au passage de ce pylône, la pente s’accentue et les portées survolent à partir du pylône 8 et ce jusqu’en gare amont, la piste Corviglia Run (4), la piste de la Coupe du Monde FIS. A partir du pylône 11, la pente faiblit progressivement jusqu’en gare amont. La ligne est marquée par plusieurs longues portées.

Image
-Pylône 2

Image
-Pylône 3

Image
-Portée

Image
-Pylône 4

Image
-Pylône compression 5

Image
-Pylône 6

Image
-Portée

Image
-Pylône 7

Image
-Portée

Image
-Pylône 8

Image
-Pylône 9

Image
-Pylône 10

Image
-Pylônes compression 11 et support 12

Image
-Portée

Image
-Pylône 13

Image
-Pylône 14

Image
-Pylône 15

Image
-Portée

Image
-Pylône 16

Image
-Pylône 17

Image
-Portée

Image
-Pylône 18

Image
-Pylône 19

Image
-Pylône 20

Image
-Les deux gares amont côte à côte


Gare amont

La gare amont est posée à Munt da San Murezzan, au pied du massif du Piz Nair, à une altitude de 2691.80 mètres. Elle est attenante à la gare amont du télésiège débrayable « Signal-Munt da San Murezzan », plus vieux de trois ans. Les deux gares amont forment un bâtiment commun et adoptent une architecture similaire avec une structure métallique angulaire recouvert de tôle. Le débarquement est assuré dans le sens de la ligne.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Gare amont avec au contre le bloc moteur et le second système de tension

Image
-Le second système de tension avec un court vérin hydraulique

Image
-Zone de débarquement avec le bloc moteur au centre

Image
-Gare amont

Image
-Gares amont

Image
-Gares amont

Image
-Gare amont

Image
-Gares amont

Image
-Gares amont

Image
-Gares amont

Image
-Vue aérienne sur les trois gares amont du secteur « Munt da San Murezzan »


Siège

Image
-Siège « Garaventa »


Pince

Image
-Pince AK 4


Photos bonus

Image
-Tracé

Image
-Dernière portée


Conclusion

Avec l’ouverture de ce télésiège débrayable, avec trois ans de retard, la société « St-Moritzer Bergbahnen » a finalisé sa première étape dans la modernisation de son parc de remontées mécaniques. La desserte du plateau « Corviglia » est ainsi assurée par deux télésièges débrayables modernes et rapides pour le plus grand plaisir des skieurs !

Merci pour votre lecture ! A bientôt





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09391 secondes. 35 requete(s).
86 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés