En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 23Bannière 2Bannière 17Bannière 10

 TSD4B Solaise Express

Val-d'Isère (Espace Killy)

Doppelmayr - Montaval

T2 HS
Description rapide :
Télésiège permettant d'accéder au domaine d'altitude depuis le front de neige de Val-d'Isère. Il double le téléphérique de Solaise.

Mise en service en : 1990
Fin de service en : 2016

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 26/02/2015 et mise à jour le 04/03/2015
(Mise en cache le 11/10/2016)

Télésiège Solaise Express
Val-d'Isère (73)


Image


Bienvenue à Val-d'Isère

Val-d’Isère est une station de ski de Haute-Tarentaise située au pied du col de l’Iseran (2700 mètres d’altitude), à la limite entre Tarentaise et Maurienne, non loin de la source de l’Isère, à proximité du parc national de la Vanoise. Le village, au caractère authentique, est habité par quelques 1750 personnes à l’année.

Vue sur le village de Val-d'Isère depuis le sommet du télésiège du Village
Image

Val-d’Isère dispose de 49 remontées mécaniques (1 funiculaire, 3 téléphériques, 2 télécabines, 22 télésièges dont 12 débrayables, 18 téléskis et 2 télécordes) qui desservent 82 pistes (12 pistes noires, 22 pistes rouges, 34 pistes bleues et 14 pistes vertes). L’ensemble fait partie prenante de l’Espace Killy, un vaste domaine skiable relié à la station voisine de Tignes.

De juin à mi-juillet, on pratique également le ski d’été sur le glacier du Pissaillas. Les pistes d’été, desservies par deux remontées mécaniques dont un télésiège débrayable, évoluent entre 2725 mètres et 3197 mètres d’altitude.

L’une des particularité de Val-d’Isère est de disposer de son propre constructeur de remontées mécaniques : Montaval. Ce fabricant utilise en grande partie la technologie développée par Skirail. Montaval a construit de nombreux appareils sur ce domaine, comme le téléski biplace à enrouleurs des Montets, ou les télésièges du Village ou du Céma.

Côté événements sportifs : Val-d’Isère organise depuis 1955, le Critérium de la Première Neige, une course internationale qui se déroule sur la piste de coupe du monde Oreiller-Killy du site de la Daille. La station a également accueilli les épreuves hommes de descente, de slalom géant et de Super G des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992. Plus récemment, Val-d’Isère a organisé les Championnats du Monde de ski alpin 2009 (FIS). Les épreuves, qui furent un vrai succès populaire, étaient réparties sur les deux versants principaux aboutissant au village : la face de Bellevarde, utilisée pour les épreuves masculines, et la face de Solaise, pour les épreuves féminines. L’événement a réuni 504 sportifs venus de 73 pays différents.

La mythique Face de Bellevarde
Image

L'aménagement de la face de Solaise

Le ski à Val-d'Isère a véritablement commencé en 1942 avec la mise en service du téléphérique de Solaise, dont la construction a débuté en 1939 et s'est arrêtée la même année à cause de la Seconde Guerre Mondiale. A partir de cette date, la face de Solaise était desservie seulement par cet appareil.
En 1958, une nouvelle installation fait son apparition à quelques mètres de la gare aval de ce dernier téléporté : le téléski de Legettaz. Dans les années 1960 sont construits le télésiège biplace des Pylônes par Poma ainsi que le téléski Plan de Solaise par Montaz-Mautino, permettant à eux deux d'accéder au sommet de la face de Solaise.

Le téléphérique de Solaise, la première version du télésiège des Pylônes ainsi que le téléski du Plan de Solaise
Image

Image

En 1976, le télésiège des Pylônes est remplacé par un nouvel appareil du même type, du fabriquant américain Yan. Ce télésiège plus long mène désormais directement du village à Solaise. En 1985, on assiste à la construction de la première version du télésiège du Rogoney ainsi que du télésiège du Village, placés sur le front de neige de la station et desservant un espace débutants. 1990 est marqué par la construction du télésiège Solaise Express qui vient doubler le téléphérique éponyme. Par ailleurs le télésiège des Pylônes a été raccourci et renommé "la Forêt". Enfin, le télésiège du Plan a remplacé le téléski Plan de Solaise grâce à la réimplantation de la partie haute de l'appareil fixe des Pylônes démonté la même année. Ainsi, il existait en 1990 trois possibilités pour accéder au sommet de Solaise : la première était d'utiliser l'enchaînement Forêt – Plan, la seconde était de prendre le Solaise Express, et la dernière d'emprunter le téléphérique éponyme au sommet.
En 1997, le télésiège du Rogoney a été déplacé sur un espace plus raide, puis l'année suivante et en 2003 les télésièges de la Forêt et du Plan ont été démontés ; ils ne faisaient plus faces aux performances proposées par le téléporté débrayable ainsi que par le téléphérique. Enfin en 2009, le vieux téléski de Legettaz est remplacé par des nouveaux enrouleurs.

Le souvenir des télésièges de la Forêt (anciennement Pylônes) et du Plan

Le télésiège débrayable quatre places à bulles Solaise Express n'a pas spécialement remplacé de remontées mécaniques puisqu'il emprunte un nouveau tracé, mais sa construction a plus ou moins bouleversé la vie des télésièges de la Forêt et du Plan. Ces derniers s'enchainaient et permettaient l'accès au sommet de Solaise. La gare aval du télésiège de la Forêt était situé juste à gauche de celle du téléphérique de Solaise. La ligne arpentait une forêt de mélèzes, d'où son nom, et s'arrêtait vers la sortie de cette dernière. Le télésiège du Plan, construit par Yan-Lift, prenait le relais à partir de cet endroit jusqu'au sommet de Solaise.

La proximité du téléphérique de Solaise ainsi que du télésiège débrayable Solaise Express, étant bien plus rapides et bien plus performants, ont poussé la Société des Téléphériques de Val-d'Isère (STVI) à supprimer dans un premier temps seulement le téléporté de la Forêt en 1998. Les skieurs pouvaient par conséquent enchaîner les pistes sur la partie haute de la face sans avoir à redescendre sur le front de neige. Malheureusement cette expérience n'était pas assez rentable et se finira très vite puisque le télésiège du Plan sera démonté en 2003 après seulement quatorze années de bons loyaux services.

Ainsi depuis la destruction de ces deux appareils, l'accès au sommet de la Tête de Solaise ne se fait que par le télésiège débrayable Solaise Express ou par le téléphérique de Solaise.

La gare amont du télésiège de la Forêt ainsi que la fin de sa ligne sont visibles là où est placée la flèche rouge, et le télésiège du Plan avec les flèches mauves
Image

Solaise Express : L'accès au domaine d'altitude

Le télésiège débrayable Solaise Express est situé sur le front de neige du village entre le télésiège du Village et du Rogoney. Il a été construit en 1990 par l'association de deux constructeurs. En effet, Montaval, le constructeur local, a fourni la ligne, et Doppelmayr le reste.
Cette installation est très importante pour la station puisqu'elle a rôle d'ascenseur sur le domaine skiable, c'est-à-dire qu'elle achemine les skieurs du front de neige du village jusqu'au sommet de Solaise. Cette remontée est doublée par l'enchaînement du téléphérique éponyme et du téléski de la Terrasse. En revanche, dans ce cas là il faut emprunter une installation où il faut déchausser les skis, ce qui dérange un peu les skieurs. Le Solaise Express est par conséquent plus fréquenté.
Au sommet de l'appareil on a un large choix d'accès à différents espaces de ski : on peut revenir sur le front de neige via les pistes desservies par l'appareil, accéder au télésiège du Laisinant Express situé plus bas dans la vallée, ou encore rejoindre le haut du massif de Solaise avec les télésièges de Datcha, du Glacier Express, le téléski de la Terrasse ainsi que le ropetow de l'Ouillette.

Côté ski, le télésiège Solaise Express dessert quatre pistes :

  • La piste noire de la Rhône-Alpes : Piste mythique utilisée en 2009 et avant pour les championnats de monde de ski alpin féminin. Elle est équipée d'un dispositif d'enneigement artificiel.
  • La piste noire-naturide « S ».
  • La piste rouge « M » : Piste principale de la face de Solaise rejoignant le front de neige du Village. Elle est également équipée d'un dispositif d'enneigement artificiel.
  • La piste bleue Lac-Parc : Elle permet l'accès aux télésièges du Glacier Express et du Datcha.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : SOLAISE EXPRESS
Maître d'Ouvrage : STVI
Maître d’Œuvre : TIM
Montage / Génie Civil : TRANSCABLE
Exploitant : Val-d'Isère Téléphériques
Constructeur : Doppelmayr / Montaval
Année de construction : 1990

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité à la montée : 4 personnes
Capacité à la descente : 2 personnes
Débit à la montée : 2500 p/h
Débit à la descente : 1250 p/h
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de trajet : 6 min 33 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1850 mètres
Altitude amont : 2558 mètres
Dénivelée : 708 mètres
Longueur développée : 1967 mètres
Pente maximale : 86 %
Pente moyenne : 36 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Nombre de pylônes : 22
Nombre de sièges : 143
Sens de montée : Droite
Type de motorisation : Courant continu
Puissance électrique du moteur principal : 890 kW
Type de tension : Hydraulique
Type de sièges : 4E98B
Type de pinces : ET106
Tension nominale : 17 800 daN
Diamètre de la poulie motrice : 4000 mm
Diamètre de la poulie retour : 4000 mm

Caractéristiques du Câble

Date de pose : 2005
Type de câblage : Lang
Diamètre du câble : 44 mm
Composition du câble : 6*36 Fils
Âme : Compacte

Ligne et infrastructures du télésiège Solaise Express

Gare aval :

La gare aval est la station tension de l'installation et est réglable en hauteur afin de s'adapter à la hauteur de neige durant la saison d'hiver.. Elle est située sur le front de neige de Val-d'Isère à 1850 mètres d'altitude entre les infrastructures du télésiège du Village et du téléphérique débrayable de l'Olympique. A noter que les infrastructures proviennent de chez Etudes de Transports, anciennement Doppelmayr-France.
La tension dynamique du câble est effectuée par deux vérins hydrauliques.

La gare aval vue d'un côté ...
Image

Image

Image

... Comme de l'autre
Image

Image

La gare aval vue de profil
Image

La gare aval vue de trois-quarts
Image

La gare aval vue depuis la file d'attente
Image

L'embarquement
Image

La poulie retour - tension
Image

C'est parti !
Image

La ligne :

La ligne, longue de 1967 mètres et composée de 22 pylônes, a une hauteur de survol au maximum de 15 mètres. La plus longue portée de la ligne est de 183 mètres.

Caractéristiques de la ligne :

  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 8S/8S
  • P3 : 8S/8S
  • P4 : 8S/8S
  • P5 : 4SC/4SC
  • P6 : 8S/8S
  • P7 : 4SC/4SC
  • P8 : 8S/8S
  • P9 : 8S/8S
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 8S/8S
  • P12 : 8S/8S
  • P13 : 8S/8S
  • P14 : 4SC/4SC
  • P15 : 8S/8S
  • P16 : 8S/8S
  • P17 : 8S/8S
  • P18 : 8S/8S
  • P19 : 8S/8S
  • P20 : 8S/8S
  • P21 : 8S/8S
  • P22 : 8S/8S

La ligne vue depuis l'aval
Image

P1, réglable en hauteur
Image

P2
Image

P3
Image

P4
Image

P5
Image

P6
Image

Portée P6 - P7
Image

P7
Image

Détail de la tête de pylône 7
Image

Portée P7 - P8
Image

P8
Image

P9
Image

P10
Image

P11
Image

P12
Image

P13
Image

Portée P13 - P14
Image

P14
Image

P15
Image

P16
Image

P17
Image

P18
Image

P19
Image

P20
Image

P21
Image

P22
Image

Gare amont :

La gare amont est la station motrice de l'installation. Elle est située à 2558 mètres d'altitude quasiment au sommet de la Tête de Solaise. Cette dernière est placée quelques mètres au dessus du téléphérique de Solaise. Comme en aval, on retrouve une gare commercialisée à l'époque par Etudes de Transports (aujourd'hui Doppelmayr-France).
La machinerie est située sous l'infrastructure. On retrouve un moteur électrique à courant continu développant 890 kW, et relié à la poulie motrice par un arbre lent. Cette station est par ailleurs équipée d'un garage au sous-sol de cette dernière. Les sièges y accèdent grâce à un ascenseur.

Image

Vue sur l'arbre lent relié à la poulie motrice
Image

L'accès au garage
Image

Image

La gare amont vue de face
Image

La gare amont vue de profil
Image

La gare amont vue en contre-plongée
Image

Image

Sièges et pinces

Le télésiège de Solaise Express est équipé de 143 sièges de type 4E98B à bulles et pouvant accueillir jusqu'à quatre personnes.

Image

Le système anti sous-marinage
Image

Les sièges sont reliés au câble grâce à des pinces de type ET106 dont l'embrayage et le débrayage sur le câble s'effectue grâce à une came, située en entrée et sortie de gare, qui actionne deux ressorts situés sur la pince, et l'ouvrant. A noter aussi que ces dernières sont considérées comme auto-dégivrantes puisque le simple fait de comprimer la pince suffit à casser le givre.

Image

Image

Image

Le télésiège Solaise Express vu depuis les pistes

La partie haute de la ligne vue depuis la piste rouge "M"
Image

Image

Le pylône 10
Image

Le pylône 7 vu depuis la piste noire de la "Combe Martin"
Image

Le début de la ligne vu depuis le front de neige de la station
Image

Solaise Express, un télésiège qui arrive à la fin de sa vie

Le télésiège débrayable quatre places à bulles Solaise Express permet l'accès au domaine d'altitude depuis le village de Val-d'Isère. C'est donc un ascenseur très important pour le domaine skiable. A noter par ailleurs que cette installation est aussi doublée sur une plus petite longueur par le téléphérique de Solaise, construit lui en 1942 par Applevage.
Ne remplaçant donc pas de remontées mécaniques sur le même tracé, cet appareil est venu apporter un nouveau souffle pour l'accès au massif de Solaise. Le téléphérique voisin débite très peu, et l'enchainement des télésièges de la Forêt et du Plan commençait à être très long et très peu confortable.
D'ici quelques années, ces deux actuels téléportés devraient disparaître pour laisser place normalement à une télécabine. Ce projet devrait améliorer le débit proposé par ces deux appareils, ainsi que le confort qui ne répond pas totalement aux normes actuelles sur les deux remontées d'aujourd'hui.

Le télésiège Solaise Express, un ascenseur très important pour le domaine skiable …
Image

J'ib, Février 2015

Photos : Remontees, François_05 & J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 26 Avril 2011, 4 Mars 2013, 11 Juillet 2013, 8, 26 et 30 Avril 2014 & 1er Mai 2014



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1058 secondes. 40 requete(s).
104 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés