En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 7Bannière 6Bannière 17Bannière 42

 TSD6 Chamossière Express

Morzine - Le Pléney (Morzine-Les Gets)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Réalisé en 2010, ce TSD6 vient remplacer sur un tracé différent le TSF3 de Chamossière datant de 1984.

Mise en service en : 2010
Video Ce reportage possède 1 video

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : collonges74
Section écrite le 07/05/2014 et mise à jour le 10/05/2014
(Mise en cache le 10/05/2014)

LE TELESIEGE DE CHAMOSSIERE
Morzine (Portes du Soleil)
Poma – 2010



Image



Les Portes du Soleil, « réserve naturelle de poudreuse »

Le domaine skiable des Portes du Soleil est un immense domaine franco-suisse, regroupant les stations suisses de Champoussin, Champéry-Val d’Illiez-Les Crosets, Morgins et Torgon, ainsi que les stations françaises de Châtel, Morzine, Avoriaz, Les Gets, Saint-Jean-d’Aulps, Abondance, Bellevaux-la Chèvrerie et la Chapelle d’Abondance. On y skie entre 900 et 2275 mètres d’altitude, sur des pentes variées sur lesquelles tous les skieurs peuvent se faire plaisir.
Totalisant ainsi plus de 450 km de pistes, ce domaine est un des plus grands domaines skiables d’Europe et du monde. Sa situation, au cœur du massif du Chablais, lui prodigue un enneigement exceptionnel, tout particulièrement à Avoriaz, véritable « trou à neige » bien connu dans la région.


Morzine: un gros village au coeur du Chablais

Morzine est un gros village de Haute-Savoie, où vivent un peu plus de 3000 habitants à l'année. Situé à 950m d'altitude, au coeur du massif du Chablais, et au fond du val d'Aulps, c'est également une station de ski très connue en France, mais aussi outre-Manche. C'est d'ailleurs sur la commune de Morzine que se trouve la station bien connue d'Avoriaz. Le développement du ski à Morzine commença sur le Pleney en 1934 avec l'ouverture du téléphérique du Pleney. Le développement de la station se poursuit, avec notamment dans les années 50 la création d'un télébenne sur les pentes de Super-Morzine, situées au nord du village. En 1960, l'équipement de la Pointe de Nyon commence avec la réalisation du téléphérique de Nyon, puis du téléski des Raverettes l'année suivante. Ces investissements marquent le début de l'ascension de Morzine, qui se hisse à présent parmi les plus renommées stations françaises.
La station de Morzine possède deux domaines distincts:
- Super-Morzine (1400m-1700m), situé sur le versant Sud du village. Il est très petit (on y trouve une télécabine, un télésiège débrayable et un téléski), mais le fait qu'il soit relié skis aux pieds au domaine d'Avoriaz le rend nettement plus grand.
- Le Pleney (975m-2019m), domaine principal de la station, relié skis aux pieds à celui des Gets, totalisant ainsi 120km de pistes. On y trouve de nombreuses pistes (entre 30 et 40), et 1 téléphérique, 1 télécabine, 3 télésièges débrayables, 10 télésièges fixes, et 5 téléskis.


Le secteur de Chamossière: un peu d'histoire

Plongeons-nous tout d'abord dans l'histoire du secteur...
En 1969, furent construits les téléskis des Coutalays et des Lanches, formant ainsi une chaîne depuis le hameau du Grand Pré jusqu'au niveau de l'arrivée du téléski des Raverettes. Ainsi, le secteur de la Pointe de Nyon est considérablement agrandi.
En 1979, c'est au tour du télésiège triplace de la Charniaz de voir le jour. Du constructeur isérois Pomagalski, celui-ci avait pour fonction d'assurer une nouvelle liaison avec la station voisine des Gets, liaison qui jusque là s'effectuait via le Pleney. La fréquentation du secteur augmente alors considérablement.
En 1984 voient le jour deux remontées sur des secteurs encore vierges: le téléski des Têtes et le télésiège triplace de Chamossière, tous deux de constructeur Pomagalski, le premier donnant accès au second. Le téléski des Têtes permet la création de deux nouvelles pistes, les rouges des Freux et des Blanchots, la première redescendant au pied du téléski et la seconde rejoignant la piste bleue des Choucas. Le télésiège de Chamossière, quant à lui, ouvre l'accès à de nouveaux vastes champs de neige qui voient la création de deux pistes noires: "Arbis", qui deviendra plus tard rouge, et "Creux".
Ce télésiège était très impressionnant, du fait de son immense portée de plus de 200m entre les premier et deuxième pylônes, de ses imposants massifs en béton de plusieurs mètres de haut et de son arrivée vertigineuse.
Face au succès retentissant de ce nouveau secteur et afin de soulager le téléski des Têtes, régulièrement saturé, il fut décidé, en 1987, de créer un deuxième accès au télésiège de Chamossière: le téléski des Blanchots, sur lequel nous reviendrons plus loin.
En 2001, la chaîne des téléskis des Coutalys et des Têtes est remplacée par un télésiège fixe quadriplace. L'accès à Chamossière est ainsi simplifié, ce qui a pour conséquence une forte augmentation de la fréquentation du secteur.
C'est pourquoi est construit en 2010 le télésiège débrayable de Chamossière, afin d'améliorer la desserte de ce secteur particulièrement prisé des skieurs. Le téléski des Blanchots, devenant inutile, se voit supprimé du plan des pistes et séparé de son câble.

Voici une vue aérienne du secteur avec les différentes remontées s'étant succédées:
Image

Quelques photos de l'ancien télésiège de Chamossière:

La gare aval:
Image

L'impressionnante portée entre les pylônes 1 et 2:
Image

L'arrivée en gare amont:
Image

Une photo du téléski des Blanchots avant l'arrêt de son exploitation (alpinforum.com):
Image

Le télésiège de Chamossière : le sommet des Gets/Morzine!

Intéressons-nous à présent au télésiège débrayable six places de Chamossière. Construit en 2010, il a remplacé le télésiège triplace de Chamossière sur un tracé totalement différent et très aérien. Il remplace également le terrible téléski des Blanchots, qui permettait un accès à l'ancien télésiège de Chamossière via une ligne très raide et sportive.
Avec la construction du nouveau télésiège de Chamossière, les longues queues en bas de l'ancien télésiège ne sont plus qu'un lointain souvenir, de même que le schuss interminable qui permettait d'accéder à celui-ci depuis le sommet du télésiège des Têtes ou du téléski des Blanchots.
Ce télésiège occupe une place stratégique sur le domaine, puisqu'il ne dessert ni plus ni moins que le sommet du domaine skiable des Gets/Morzine, qui flirte avec les 2000m d'altitude. Le domaine étant totalement situé à moyenne voire basse altitude, il devenait indispensable pour Morzine de disposer d'un appareil rapide et efficace pour accéder aux pistes bénéficiant d'un enneigement optimal. Notons enfin que la vue depuis le sommet sur le Chablais est tout simplement époustouflante. Il est même possible, dès que le ciel est dégagé, de voir le Lac Léman au fond du Val d'Abondance. Par ailleurs, l'intégralité de la ligne de ce télésiège est située sur la commune de Verchaix, située dans la vallée du Giffre.

Niveau technique, nous avons ici affaire à un télésiège assez classique pour son constructeur, Poma: c'est un télésiège débrayable six places, doté de gares Multix, et de sièges 6LPA, ayant la particularité d'avoir des dossiers particulièrement élevés pour plus de confort. Notons également que les suspentes des sièges ont été rallongées en raison de la très forte pente du début de la ligne, pendant laquelle les sièges auraient touché le câble si la suspente n'avait pas été rallongée. Il est aussi intéressant de souligner que ce télésiège est encore en débit provisoire, à 2100 personnes par heure. Celui-ci pourra être augmenté si le besoin s'en fait ressentir.

Côté ski, il dessert deux magnifiques pistes:
- La rouge "Arbis", longue piste à droite du télésiège et qui redescend au pied de l'appareil en passant par le Col de Joux-Plane, à 1712m d'altitude. Auparavant noire, elle est passée rouge au début des années 90 afin de dynamiser le secteur.
- La noire "Creux", qui plonge dans la combe à gauche de l'appareil. Elle rejoint la piste rouge "Blanchots" pour revenir au pied du télésiège de Chamossière. L'ancien télésiège la survolait dans son intégralité.


Situation sur le plan des pistes:
Image

D'un peu plus près:
Image

Le tracé sur la carte au 1/25000 de Morzine (Géoportail - Droits réservés):
Image

Vue Google Earth du tracé:
Image

Caractéristiques de l’appareil :

Caractéristiques administratives :
Type de remontée : TSD - Télésiège à pinces débrayables
Nom de la remontée : CHAMOSSIERE EXPRESS
Maître d'oeuvre : CNA
Montage et génie civil : Comag
Montant de l'investissement : 5 000 000 €
Exploitant : SA Téléphérique du Pleney
Constructeur : POMA
Année de construction : 2010

Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit : 2100 p/h
Vitesse d’exploitation : 5 m/s
Durée du trajet : 6 minutes et 30 secondes

Caractéristiques géométriques :
Altitude aval : 1480 m
Altitude amont : 1985 m
Dénivelé : 506 m
Longueur développée : 1922 m
Pente maximale : 105 %
Pente moyenne : %

Caractéristiques techniques :
Type de gares : Multix
Tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Motrice : Amont
Sens de montée : Droit
Nombre de pylônes : 15
Dispositif d'accouplement : Pince débrayable
Dispositif d'aide à l'embarquement : Non
Largeur de la voie : 6 m 10 cm

Caractéristiques des véhicules :
Véhicules : Sièges 6LPA Poma
Nombre de véhicules : 57
Pinces : LPA-M

Caractéristiques du câble :
Fabriquant : Arcelor Mittal
Diamètre du câble : 46 mm

Caractéristiques de la ligne :
P1: 10C/10C
P2: 4SC/4SC
P3: 4SC/4SC
P4: 4SC/4SC
P5: 8S/10S
P6: 8S/10S
P7: 8S/10S
P8: 4S/4S
P9: 10C/10C
P10: 8S/8S
P11: 8S/8S
P12: 6S/8S
P13: 8SC/8SC
P14: 4S/4S
P15: 10S/10S

Ligne et infrastructures du télésiège de Chamossière :

Descriptif de la ligne:

La ligne du télésiège de Chamossière est particulièrement accidentée, et ce de haut en bas! Dès la sortie de la gare aval, la ligne prend de l'inclinaison, et devient de plus en plus raide au fil des pylônes, pour atteindre une pente extraordinaire de 105%! Cette forte pente se prolonge jusqu'au pylône 5, à partir duquel la pente se radoucit petit à petit. Une fois les pylônes 6 et 7 passés, la ligne redevient à peu près horizontale... Mais pas pour longtemps, car dès le pylône 9 passé, la ligne reprend de l'inclinaison pour passer la crête. C'est chose faite après l'enchaînement de trois pylônes, les 10, 11 et 12, qui remettent la ligne à plat et la font descendre légèrement jusqu'au pylône 13, sur une crête très ventée, qui redonne une dernière inclinaison au câble jusqu'en gare amont.

La gare aval:

La gare aval depuis le bas de la piste "Arbis":
Image

D'un peu plus près:
Image

De profil, avec le chalet de service:
Image

Idem:
Image

Avec le début de la ligne, la fameuse forte pente et les bornes de vérification des forfaits:
Image

Idem, depuis le bas de la piste rouge "Blanchots":
Image

La gare aval dans son intégralité:
Image

Depuis la file d'attente, avec un siège dans le contour:
Image

Embarquement imminent:
Image

C'est parti!
Image

Dernière vue sur la gare aval:
Image

La ligne:

P1, avec la gare aval:
Image

Portée P1-P2, on sort du décaissement de la gare aval:
Image

La tête de pylône du P2, 4SC/4SC. La ligne prend de l'inclinaison:
Image

Portée P2-P3. La pente s'accentue:
Image

P3, on arrive au coeur de cette terrible montée:
Image

Portée P3-P4, la pente n'est pas encore à son maximum!
Image

Impressionnant regard en arrière:
Image

P4, la pente est toujours aussi extrême:
Image

Cette fois, on y est, 105% de pente!
Image

Une fois le P5 passé, la pente se radoucit:
Image

L'enchaînement du P6 et du P7 permet de franchir une petite crête:
Image

Portée P7-P8: la ligne est à présent quasiment plate:
Image

P9, nouvelle compression, nouvelle inclinaison:
Image

Dans la pente:
Image

P10, on arrive sur la crête:
Image

P11:
Image

P12, l'arrivée est en vue:
Image

Portée P12-P13, sur la crête. A droite, la rouge "Arbis", à gauche, la noire "Creux":
Image

P13, qui redonne une dernière inclinaison à la ligne:
Image

Portée P13-P14, on arrive au terme de cette montée:
Image

P15, dernier pylône:
Image

La gare amont:

C'est ici qu'est réalisée la motorisation de l'appareil. C'est donc une gare motrice fixe, de type Multix, avec une couverture noire et un bardage en bois en-dessous.

Vue arrière de la gare aval:
Image

Idem, depuis les bords du chalet des secouristes:
Image

Depuis le sommet de la piste noire des Creux:
Image

Le sommet de la ligne depuis le même endroit:
Image

La gare amont depuis le haut de la piste rouge des Arbis:
Image

Idem:
Image

Vue de dessous:
Image

D'un peu plus bas:
Image


Véhicules et pinces:

Un siège en ligne. On peut bien voir la hauteur pariticulière des dossiers, et la présence de repose-têtes:
Image

Un siège en gare aval, dans le contour:
Image

La pince LPA-M:
Image


Quelques photos de la ligne depuis les pistes:

Vue sur le début de la ligne depuis la gare aval:
Image

La dernière partie de ligne depuis la gare amont:
Image

Idem, depuis la piste rouge des Arbis:
Image

Vue arrière sur le P14:
Image

Vue sur la gare amont et la piste rouge des Arbis depuis le domaine des Gets:
Image

Idem:
Image


Chamossière : un remplacement trop efficace?

Ce télésiège joue parfaitement son rôle au sein du domaine skiable. Il assure la desserte de ce secteur magnifique en alliant confort, rapidité et efficacité. L'accès aux pistes de Chamossière est considérablement amélioré, ce qui est son principal atout... et son principal défaut également. En effet: sa construction a entraîné un important reprofilage de la piste rouge des Arbis, de même que d'énormes terrassements au niveau de la gare amont, effaçant de fait la splendide vue sur la Massif du Mont Blanc qui s'offrait à nous depuis le sommet de l'ancien télésiège. De plus, la fréquentation du secteur a véritablement explosé, transformant la piste des Arbis en un véritable boulevard, notamment sur sa partie haute. La piste noire des Creux reste encore relativement préservée... Mais pour combien de temps?


Ainsi se termine ce reportage!
Merci de l'avoir lu et à bientôt!

Remerciements à Arbisman pour ses photos de l'ancien télésiège.

(c) 2014 - Kilano18 et collonges74 - Tous droits réservés

Photos: Kilano18
Texte, bannière et mise en page: collonges74
Photos prises le 16 février 2013



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09076 secondes. 30 requete(s).
120 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés