En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 10Bannière 20Bannière 14Bannière 4

 TSD6 de Charniaz

Morzine - Le Pléney (Morzine-Les Gets)

Leitner

T2 ES
Description rapide :
Assez long télésiège essentiel sur le domaine effectuant la liaison avec les Gets depuis le secteur de Chamossière, il a remplacé un télésiège fixe triplace de Poma.

Mise en service en : 2003



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : collonges74
Section écrite le 10/05/2014 et mise à jour le 11/05/2014
(Mise en cache le 18/05/2014)

LE TELESIEGE DE LA CHARNIAZ
Morzine (Portes du Soleil)
Leitner – 2003



Image



Les Portes du Soleil, « réserve naturelle de poudreuse »

Le domaine skiable des Portes du Soleil est un immense domaine franco-suisse, regroupant les stations suisses de Champoussin, Champéry-Val d’Illiez-Les Crosets, Morgins et Torgon, ainsi que les stations françaises de Châtel, Morzine, Avoriaz, Les Gets, Saint-Jean-d’Aulps, Abondance, Bellevaux-la Chèvrerie et la Chapelle d’Abondance. On y skie entre 900 et 2275 mètres d’altitude, sur des pentes variées sur lesquelles tous les skieurs peuvent se faire plaisir.
Totalisant ainsi plus de 450 km de pistes, ce domaine est un des plus grands domaines skiables d’Europe et du monde. Sa situation, au cœur du massif du Chablais, lui prodigue un enneigement exceptionnel, tout particulièrement à Avoriaz, véritable « trou à neige » bien connu dans la région.


Morzine: un gros village au coeur du Chablais

Morzine est un gros village de Haute-Savoie, où vivent un peu plus de 3000 habitants à l'année. Situé à 950m d'altitude, au coeur du massif du Chablais, et au fond du val d'Aulps, c'est également une station de ski très connue en France, mais aussi outre-Manche. C'est d'ailleurs sur la commune de Morzine que se trouve la station bien connue d'Avoriaz. Le développement du ski à Morzine commença sur le Pleney en 1934 avec l'ouverture du téléphérique du Pleney. Le développement de la station se poursuit, avec notamment dans les années 50 la création d'un télébenne sur les pentes de Super-Morzine, situées au nord du village. En 1960, l'équipement de la Pointe de Nyon commence avec la réalisation du téléphérique de Nyon, puis du téléski des Raverettes l'année suivante. Ces investissements marquent le début de l'ascension de Morzine, qui se hisse à présent parmi les plus renommées stations françaises.
La station de Morzine possède deux domaines distincts:
- Super-Morzine (1400m-1700m), situé sur le versant Sud du village. Il est très petit (on y trouve une télécabine, un télésiège débrayable et un téléski), mais le fait qu'il soit relié skis aux pieds au domaine d'Avoriaz le rend nettement plus grand.
- Le Pleney (975m-2019m), domaine principal de la station, relié skis aux pieds à celui des Gets, totalisant ainsi 120km de pistes. On y trouve de nombreuses pistes (entre 30 et 40), et 1 téléphérique, 1 télécabine, 3 télésièges débrayables, 10 télésièges fixes, et 5 téléskis.


Le secteur de Chamossière: un peu d'histoire

Plongeons-nous tout d'abord dans l'histoire du secteur...
En 1969, furent construits les téléskis des Coutalays et des Lanches, formant ainsi une chaîne depuis le hameau du Grand Pré jusqu'au niveau de l'arrivée du téléski des Raverettes. Ainsi, le secteur de la Pointe de Nyon est considérablement agrandi.

En 1979, c'est au tour du télésiège triplace de la Charniaz de voir le jour. Du constructeur isérois Pomagalski, celui-ci avait pour fonction d'assurer une nouvelle liaison avec la station voisine des Gets, liaison qui jusque là s'effectuait via le Pleney. La fréquentation du secteur augmente alors considérablement.

En 1984 voient le jour deux remontées sur des secteurs encore vierges: le téléski des Têtes et le télésiège triplace de Chamossière, tous deux de constructeur Pomagalski, le premier donnant accès au second. Le téléski des Têtes permet la création de deux nouvelles pistes, les rouges des Freux et des Blanchots, la première redescendant au pied du téléski et la seconde rejoignant la piste bleue des Choucas. Le télésiège de Chamossière, quant à lui, ouvre l'accès à de nouveaux vastes champs de neige qui voient la création de deux pistes noires: "Arbis", qui deviendra plus tard rouge, et "Creux".
Ce télésiège était très impressionnant, du fait de son immense portée de plus de 200m entre les premier et deuxième pylônes, de ses imposants massifs en béton de plusieurs mètres de haut et de son arrivée vertigineuse.

Face au succès retentissant de ce nouveau secteur et afin de soulager le téléski des Têtes, régulièrement saturé, il fut décidé, en 1987, de créer un deuxième accès au télésiège de Chamossière: le téléski des Blanchots, sur lequel nous reviendrons plus loin.

En 2001, la chaîne des téléskis des Coutalys et des Têtes est remplacée par un télésiège fixe quadriplace. L'accès à Chamossière est ainsi simplifié, ce qui a pour conséquence une forte augmentation de la fréquentation du secteur.

En 2003 a lieu le remplacement tant attendu du vieux télésiège triplace de la Charniaz: long, lent, celui-ci n'arrivait pas à absorber le flux de skieurs grandissant. Occupant une place tout à fait stratégique, il ne répondait absolument plus aux attentes de la clientèle.

Enfin, en 2010 est construit le télésiège débrayable de Chamossière, afin d'améliorer la desserte de ce secteur particulièrement prisé des skieurs. Le téléski des Blanchots, devenant inutile, se voit supprimé du plan des pistes et séparé de son câble.


Le télésiège de la Charniaz : liaison entre les Gets et Morzine

Intéressons-nous à présent au télésiège débrayable six places de la Charniaz. Construit en 2003, il a remplacé le télésiège triplace de la Charniaz sur le même tracé.
L'ancien télésiège, du constructeur isérois Poma, possédait une gare Delta. Il était très long, lent, n'offrait absolument pas un débit suffisant pour remplir son rôle d'importance capitale au sein du domaine. De plus, l'embarquement assez sportif engendrait de nombreux arrêts répétés, ce qui fait que la montée pouvait souvent durer une bonne vingtaine de minutes!
Ce télésiège occupe une place stratégique sur le domaine, puisqu'il assure la liaison avec le domaine des Gets sur le secteur de Chamossière. Grâce à lui, les skieurs des Gets se trouvant sur le secteur de Chamossière ou de Nyon ne sont pas obligés de passer par le sommet du Pleney pour accéder au secteur des Chavannes aux Gets. Rapide, efficace, son arrivée était très attendue et on y fait désormais assez peu la queue.

Niveau technique, nous avons ici affaire à un télésiège assez classique pour son constructeur, Leitner: c'est un télésiège débrayable six places, doté de gares tout à fait habituelles. La motorisation s'effectue en amont, tandis que la tension se fait en aval.

Côté ski, il dessert plusieurs pistes:
- La rouge "Chevrelles", assez longue piste qui longe l'intégralité de la ligne du télésiège de la Charniaz et qui redescend au pied de celui-ci.
- La bleue "Choucas", qui n'est en fait que la départementale reliant Samoëns à Morzine via le Col de Joux Plane. Cette piste redescend au bas du télésiège en passant par la gare aval du télésiège de Chamossière.
- La bleue "Gentiane", longue piste des Gets qui redescend au village en passant par le Plateau des Chavannes
- Les rouges "Fenerêts" et "Ambresalles", qui descendent toutes les deux dans la Combe des Nauchets, au pied des télésièges des Nauchets, de la Mouille aux Chats, du Ranfolly, de la Rosta et des Grains d'Or.
Bien que les pistes qu'il dessert soient techniquement très intéressantes, il a surtout le rôle d'un appareil de liaison.

Situation sur le plan des pistes:
Image

D'un peu plus près:
Image

Sur la carte IGN de Morzine (Géoportail - Droits réservés):
Image

Vue Google Earth du tracé:
Image

Caractéristiques de l’appareil :

Caractéristiques administratives :
Type de remontée : TSD - Télésiège à pinces débrayables
Nom de la remontée : CHARNIAZ EXPRESS
Maître d'oeuvre : MDP
Exploitant : SA Téléphérique du Pleney
Constructeur : Leitner
Année de construction : 2003

Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit : 3000 p/h
Vitesse d’exploitation : 5 m/s
Durée du trajet : 5 minutes et 30 secondes

Caractéristiques géométriques :
Altitude aval : 1321 m
Altitude amont : 1674 m
Dénivelé : 353 m
Longueur développée : 1684 m
Pente maximale : 58 %
Pente moyenne : 21,74 %

Caractéristiques techniques :
Tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Motrice : Amont
Sens de montée : Droit
Nombre de pylônes : 17
Dispositif d'accouplement : Pince débrayable
Dispositif d'aide à l'embarquement : Non
Largeur de la voie : 6 m 10 cm

Caractéristiques des véhicules :
Véhicules : Sièges 6 places Leitner
Nombre de véhicules : 100
Pinces : LA612

Caractéristiques du câble :
Fabriquant : Tréfileurope
Diamètre du câble : 46 mm

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 12C/12C
P2 : 12S/12S
P3 : 6S/6S
P4 : 6S/6S
P5 : 8S/10S
P6 : 6S/8S
P7 : 6S/8S
P8 : 4SC/4SC
P9 : 8S/8S
P10 : 6S/8S
P11 : 6S/6S
P12 : 6S/6S
P13 : 10C/10C
P14 : 8S/10S
P15 : 6S/8S
P16 : 10S/10S
P17 : 10S/10S

Ligne et infrastructures du télésiège de la Charniaz :

Descriptif de la ligne:

La ligne du télésiège de la Charniaz ne présente pas de difficultés particulières. Après une courte montée pour sortir du décaissement de la gare aval, le ligne monte tranquillement vers le sommet jusqu'au huitième pylône. A partir de ce dernier, la pente augmente, avant le pylône 13 qui donne à la ligne une dernière impulsion à la ligne pour arriver en gare amont.

La gare aval:

La gare aval au coeur du carrefour du Grand Pré (en arrière plan, au premier plan le télésiège des Troncs):
Image

La gare aval depuis le bas de la piste rouge des Chevrelles:
Image

Zoom sur la gare aval dans son ensemble. Elle arbore, comme la plupart des remontées des Gets/Morzine, une couverture avec des couleurs blanches et bleues.
Image

De derrière, avec le rail de stockage de sièges et le véhicule de service:
Image

La gare et le début de la ligne:
Image

L'entrée vers la file d'attente et les bornes de vérification des forfaits:
Image

Les portillons d'entrée:
Image

Prêts pour le départ?
Image

Dernier regard vers la gare:
Image

La ligne:

En avant sur la ligne: portée P1-P2, on sort du décaissement dans lequel se trouve la gare aval:
Image

P3: La ligne se raplatit. Nous survolons le schuss final de la rouge des Chevrelles:
Image

Portée P3-P4:
Image

Portée P4-P5:
Image

Tête du pylône P5:
Image

Portée P5-P6:
Image

Portée P6-P7:
Image

P7:
Image

Portée P7-P8:
Image

P8, la ligne reprend de l'inclinaison:
Image

Portée P8-P9:
Image

Portée P9-P10:
Image

Portée P10-P11:
Image

Tête du pylône 11:
Image

Portée P11-P12. On aperçoit l'arrivée au loin:
Image

P12:
Image

Portée P12-P13, on croise à nouveau la rouge des Chevrelles:
Image

Zoom sur la tête de pylône du P13, enchaînement de 10 galets compression:
Image

P14:
Image

Portée P14-P15:
Image

P15, on s'apprête à croiser encore une fois la rouge des Chevrelles:
Image

Portée P15-P16, assez aérienne: on survole ici la bleue des Choucas:
Image

P16 et P17, avant la gare amont:
Image

Depuis la piste "Choucas":
Image


La gare amont:

C'est ici qu'est réalisée la motorisation de l'appareil. C'est donc une gare motrice fixe, dotée de vitres teintées et arborant les mêmes couleurs que la gare aval.

Vue de derrière avec la Pointe de Nyon juste à droite:
Image

Idem:
Image

De face depuis la piste "Gentiane":
Image

Depuis la gauche:
Image

De profil:
Image

Avec le Chablais en arrière-plan:
Image


Véhicules et pinces:

Un siège Leitner en ligne:
Image

Dans le ralentisseur de la gare aval:
Image

La pince LA612:
Image

Le véhicule de service:
Image

Quelques photos de la ligne depuis les pistes:

Les derniers pylônes sous un soleil de plomb:
Image

Le début de la ligne:
Image

La quasi-intégralité de la ligne depuis le sommet:
Image


Charniaz : un télésiège performant

Alliant performance, rapidité et confort, ce télésiège a remplacé à merveille le vétuste télésiège triplace. Il assure désormais efficacement la liaison entre les Gets et Morzine, et satisfait pleinement la clientèle, qui peut de plus jouir d'un environnement grandiose lors de la montée.

Ainsi se termine ce reportage!
Merci de l'avoir lu et à bientôt!


(c) 2014 - Kilano18 et collonges74 - Tous droits réservés

Photos: Kilano18
Texte, bannière et mise en page: collonges74
Photos prises le 16 février 2013





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09437 secondes. 39 requete(s).
79 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés