En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 5Bannière 38Bannière 4Bannière 24

 TSD6 de l'Écho Alpin

Châtel (Portes du Soleil)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Le télésiège débrayable 6 places de l'Écho Alpin est le résultat de la réorganisation complète de la desserte de la combe de Linga !

Mise en service en : 2009
PDF Ce reportage possède 1 document PDF



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 18/04/2013 et mise à jour le 01/08/2013
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 6 places « Echo Alpin », à Châtel-Linga/Portes du Soleil

Image

Châtel : Un village – Deux domaines skiables

La station de Châtel est située en Haute- Savoie, dans la vallée d’Abondance et au pied du Pas de Morgins. Malgré son développement prononcé et rapide, le village de Châtel a préservé son charme de village savoyard avec de nombreuses constructions de type « chalet ». La station propose une offre de ski variée et complémentaire entre les secteurs de Super Châtel et de Châtel- Linga – Pré la Joux. Un ski à l’interface entre tradition et modernité.

Le domaine skiable de Châtel est totalement intégré à l’espace des Portes du Soleil ; un vaste espace qui s’étend entre 900 et 2277 mètres au travers de 12 stations implantées de part et d’autre de la frontière franco- suisse parmi les plus connues Avoriaz, Châtel, Champéry, Les Gets et Morzine. Le domaine skiable des Portes du Soleil propose 650 kilomètres de pistes de tous niveaux qui évoluent au cœur d’un paysage de carte postale entre les Dents du Midi, le Lac Léman et le Mont- Blanc.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Emplacement sur le plan des pistes des Portes du Soleil

Image
-Emplacement sur le plan des pistes « Châtel-Linga »

Réorganisation progressive de la combe de Linga

Les premières remontées mécaniques sont réalisées sur le secteur de Super Châtel avec la construction d’un premier téléski en 1947. Les aménagements de Super Châtel se sont ensuite rapidement enchaînés et la première liaison franco-suisse des Portes du Soleil est inaugurée en 1964 avec l’ouverture du téléski Chalet Neuf. La fin des années soixante marque également le début de l’aménagement du secteur d’altitude du Linga avec la réalisation d’une télécabine débrayable 4 places en deux sections de manufacture Weber (pince Müller). La première section est ouverte en 1967, la seconde section suit une année plus tard. A la même époque est également construit le premier téléski « Leiche ».

Avec l’aménagement progressif du secteur Pré la Joux/Plaine Dranse et les différentes possibilités de rotation sur le secteur d’altitude, le faible débit de la télécabine Weber devient rapidement insuffisant. Pour cette raison, la seconde section est remplacée en 1983 par un télésiège fixe 3 places. La même année est également réalisé le téléski « Aity », qui en combinaison avec les téléskis « Stade » et « Leiche » assurent un accès « bis » à la gare aval du télésiège fixe « Linga 2 ». Malgré ce doublement de l’axe « Linga 1 », la télécabine est doublée en 1986 par une télécabine 10 places de manufacture Poma. La première section de la télécabine débrayable 4 places Weber est finalement démantelée en 1987. Pour assurer une desserte optimale de la partie supérieure de la piste noire François Macchi, souvent utilisée pour l’entrainement des équipes de ski locale, un dernier téléski est réalisé durant l’été 1990. Il s’agit du téléski de « la Forgne ».

Image
-La dernière portée du télésiège fixe « Linga 2 »

La société des remontées mécaniques de Châtel a adopté depuis quelques années une politique de modernisation ambitieuse et indispensable de son domaine skiable de Linga – Pré la Joux, avec la construction de cinq télésièges débrayables depuis 1998, soit un nouveau téléporté tous les deux ans. Les aménagements annexes, soit l’amélioration du tracé des pistes et l’augmentation des capacités de production de neige de culture suivent la même tendance. Après la modernisation des appareils « Pierre Longue (1998) », « Cornebois (2000) », « La Chaux des Rosées (2002) », « Pré la Joux (2004) » et « Les Combes », l’année 2009 coïncide avec le réorganisation de la Combe de Linga. Ce réaménagement comprend principalement le remplacement du télésiège fixe 3 places par un télésiège débrayable 6 places. Ce nouvel appareil est réalisé sur un tracé prolongé vers l’aval pour assurer une meilleure desserte du secteur supérieur de la combe de Linga. La réorganisation du secteur de Linga ne se résume cependant pas uniquement au remplacement du télésiège fixe 3 places. En effet, les téléskis « Aity » et « la Frogne » sont supprimés sans remplacement. Des éléments du téléski « La Frogne » sont réutilisés pour la modernisation du téléski « Leiche », dont notamment les pylônes.

Image
-La Combe de Linga avant et après la réorganisation

Les skieurs bénéficient dorénavant d’un accès rapide et performant depuis le front de neige de Villapeyron pour rejoindre le domaine skiable de Linga/Pré la Joux. Ce télésiège débrayable permet également de donner un second souffle à la combe de Linga, bénéficiant d’un enneigement optimal de par son orientation et ce jusqu’en fin de saison !

Le nom Echo Alpin est tiré du nom de la chorale de Châtel. En effet, suite au prolongement du tracé vers l’aval, la SEM Tourisme et Sports a privilégié le changement de nom pour donner une nouvelle identité à ce télésiège débrayable.

Direction « Plaine Dranse » - Desserte secteur Linga supérieur

Installé dans le prolongement de la télécabine du « Linga », entre le lieu-dit « Luessert » et le passage du « Pas de Vouerca », ce télésiège débrayable bénéficie d’un accès direct depuis le front de neige de Linga et de la zone d’habitations Villapeyron. Pour la clientèle ayant opté d’entrer sur le domaine skiable par le front de neige de Pré la Joux, l’accès au secteur Linga est garantit par les télésièges débrayables « Pré la Joux » et « Combes ». Les skieurs en provenance d’Avoriaz accèdent le plus rapidement à la gare aval de cet appareil en empruntant les télésièges débrayables « La Chaux des Rosées » et « Combes ».

Situé sur la partie supérieure de la combe de Linga et dans le prolongement de la télécabine du « Linga », ce télésiège débrayable assure avant tout un rôle de liaison vers les secteurs supérieurs du domaine skiable de Châtel-Linga/Pré la Joux. En effet, depuis le front de neige de Villapeyron, cet appareil est la seule possibilité pour rejoindre les différentes pistes située sur le secteur « Pré la Joux / Plaine Dranse ». A côté de ce rôle de liaison prédominant, ce téléporté débrayable assure également une desserte propre. Suite au déplacement de la gare de départ, plus en aval, cette fonction s’est renforcée. En effet, la piste desservie est dorénavant plus longue et présente plusieurs variantes sur la partie finale.

Depuis la gare amont, il est possible d’emprunter plusieurs pistes. La piste rouge Le Linga dessert l’ensemble de la combe du Linga jusqu’au front de neige Villapeyron. Sur son tracé,. cette piste dessert la gare aval de ce télésiège débrayable et la gare aval du téléski « Leiche ». La piste rouge Les Combes dessert le versant opposé et ensoleillé pour rejoindre le carrefour des Combes avec les gares aval des télésièges débrayables « Les Combes » et « Cornebois ». Finalement, la piste bleue L’itinéraire regagne directement le carrefour de « Plaine Dranse » en desservant notamment la gare amont du télésiège débrayable « Pré la Joux ». Un embranchement permet également de rejoindre le carrefour des « Combes ».

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Châtel-Linga
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 6 places
  • Exploitant : SEM Sports et tourisme
  • Constructeur: POMA
  • Année de mise en service: 2009
  • Ouverture au public : 10/12/2012
Géographie:

  • Altitude aval: 1546m
  • Altitude amont: 2073m
  • Dénivelé: 527m
  • Longueur horizontale:1574m
  • Longueur oblique: 1667m
  • Pente moyenne: 33.48%
  • Pente maximale: 69%
  • Portée maximale: 186.0m
  • Survol maximal: 20m
Technique:

  • Nombre de pylônes: 16
  • Largeur de voie: 6.10 mètres
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fabriquant du câble: Acelor Mittal
  • Commande électronique de: Siemens
  • Puissance du moteur: 608 kW
  • Type de pince: LPA
  • Constructeur des sièges : Poma
  • Type de sièges : Arceau coudé
  • Nombre de sièges: 71
  • Personnes/sièges: 6
  • Espacement entre les sièges: 49.5 m (44m)
  • Cadencement : 9 secs (8 secs)
  • Débit maximal: 2400 p/h (2700 p/h)
  • Temps de trajet: 5.5 minutes
  • Vitesse maximale: 5.5 m/s
  • Sens de la montée: Gauche


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Echo Alpin »

Pour la construction du quatrième télésiège débrayable 6 places sur le domaine de Châtel-Linga, la société SEM Sports et Tourisme a collaboré avec le constructeur isérois Pomagalski. Une première pour Châtel qui était jusqu’à cette construction, équipée uniquement de télésièges débrayables Leitner. Le groupe français a livré un appareil de sa gamme Multix avec deux gares à couverture intégrale. Ladite gamme est issue d’un co-développement entre Leitner et Poma dont le cœur est composé par la pince à ressort LPA. La configuration motrice-tension de cet appareil est classique. La gare aval est retour-tension tandis que la gare amont est motrice. La tension est assurée par un vérin de tension central et l’entrainement est garanti par un moteur asynchrone. Exploité à 5,5 m/s, ce télésiège débrayable assure actuellement un débit de 2400 p/h. La ligne de ce téléporté est cependant conçue pour un débit définitif de 2700 p/h.


Gare aval

La gare aval est située sur la moitié inférieure du secteur Linga, au lieu-dit « Luessert », à une altitude de 1546 mètres. Implantée à côté de la ligne de la télécabine « Linga », la gare aval adopte une couverture intégrale de type « bois ». Le nom de l’appareil et le logo de la station de Châtel sont apposés sur les côtés « porteurs » de la couverture. L’embarquement est assuré dans le sens de la ligne et sans tapis de positionnement. Un court rail de service est installé dans le prolongement de la ligne descendante.

Image
-Gare aval avec les pylônes 1 et 2

Image
-Gare aval – Pylône compression 1

Image
-Gare aval « Echo Alpin »

Image
-Gare aval avec le court rail de stockage

Image
-Gare aval et à l’arrière la ligne de la télécabine « Linga 1 »

Image
-Gare aval

Image
-Borne d’accès

Image
-Arrière de la gare aval- Zone d’attente

Image
-Embarquement


Ligne

Ce télésiège débrayable développe une longueur oblique de 1667 mètres pour un total de 16 pylônes. Sur cette distance, ce téléporté franchit un dénivelé de 527 mètres. La configuration des balanciers de la ligne se présente comme suit : 3 pylônes compression, 1 pylône support-compression et 12 pylônes support. En sortie de gare aval, la ligne prend rapidement de la hauteur jusqu’au pylône 4. La ligne survole ensuite jusqu’au pylône compression 8 le secteur intermédiaire de la combe de Linga en passant notamment à côté de la gare amont de la télécabine « Linga ». Sur ce tronçon, la pente est contenue. Le pylône compression 8 marque le début de l’ascension finale vers la gare amont avec une ligne qui se développe à flanc de montagne et qui se termine par une dernière portée prononcée.

Image
-Retour sur la gare aval

Image
-Pylône 2

Image
-Pylône 3

Image
-Pylône 4

Image
-Pylône 5

Image
-Portée

Image
-Pylône 6

Image
-Pylône 7

Image
-Portée

Image
-Pylône compression 8

Image
-Pylône support-compression 9

Image
-Pylône 10

Image
-Pylône 11

Image
-Portée

Image
-Pylône 12

Image
-Pylône 13

Image
-Pylône compression 14

Image
-Pylônes 15 et 16


Gare amont

La gare amont est installée non loin de la tête de Linga et du Pas de Vouerca, à une altitude de 2073 mètres. Adoptant une couverture intégrale, la gare amont se distingue de la gare aval par la présence d’une couverture « plastique » de teinte verte-grise. Un long rail de service est installé sur le coté de la gare où est notamment stockée la nacelle de service. Le débarquement est assuré dans le sens de la ligne. Depuis l’importante plateforme de débarquement, le client bénéficie d’une vue ouverte sur le domaine skiable de Châtel Linga (Plaine Dranse) et sur les Dents du Midi.

Image
-Gare amont. Zone de débarquement. Un capteur 3D est implanté sous la couverture pour détecter des personnes n’ayant pas débarquée

Image
-Gare amont. Long rail de stockage avec la nacelle de service

Image
-Gare amont et rail de service

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Panorama de la gare amont avec les deux derniers pylônes

Image
-Gare amont depuis la traverse du télésiège débrayable « Combe »

Image
-Gare amont

Image
-Vue reculée de la gare amont


Sièges et pinces

Image
-Siège

Image
-Pince LPA

Image
-Pince LPA


Photos diverses

Image
-Partie inférieure de la ligne

Image
-Les deux lignes en parallèle

Image
-Retour sur Linga avec à l’arrière le village de Châtel

Image
-Partie intermédiaire avec à l’arrière la gare amont de la télécabine « Linga »

Image
-Le secteur central de Linga

Image
-Le haut de la ligne

Image
-Les dernières portées

Image
-Ligne depuis la gare amont

Image
-Les deux derniers pylônes


Conclusion

Avec la construction de ce télésiège débrayable prolongé vers l’aval, la société SEM Sports et Tourisme a considérablement amélioré l’accès à son domaine skiable depuis la porte d’entrée Linga. La télécabine et le télésiège débrayable forme dorénavant un axe performant pour rejoindre les pistes du secteur d’altitude de Châtel-Linga. Par son prolongement vers l’aval, cet appareil a également gagné en attractivité pour la pratique du ski propre. Au final, un appareil bienvenu pour la combe de Linga.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.0981 secondes. 33 requete(s).
117 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés