En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 44Bannière 14Bannière 17Bannière 7

 TSD6 de la Bergerie

La Plagne (Paradiski)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Télésiège débrayable haut débit remplaçant le téléski Saint Esprit et le télésiège des mélèzes sur son premier tracé

Mise en service en : 2009
FE Ce reportage possède 1 fond d'écran
PDF Ce reportage possède 1 document PDF

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 28/11/2010 et mise à jour le 01/12/2010
(Mise en cache le 13/10/2013)

    Image


Durant la saison 2009, la station savoyarde de la Plagne opère à l’installation de deux remontées mécaniques permettant la création d’un nouvel axe fort depuis Plagne 1800. Aujourd’hui, partez à la découverte du télésiège débrayable de la Bergerie, appareil faisant partie intégrante de ce nouvel axe mais jouant un rôle important pour de nombreux autres clients.

Au sommaire :

  • Bienvenue à La Plagne
  • Plagne Villages et ses premiers appareils
  • Plagne Soleil et le télésiège des Mélèzes
  • 2009 : Entre création d’un nouvel axe et amélioration des flux
  • Bergerie : Un nouvel ascenseur contesté pour Plagne Villages et Plagne Soleil
  • Bergerie : Objectif Plagne Bellecôte et Plagne Centre
  • Ligne et infrastructures du télésiège de la Bergerie
  • Véhicules et pinces
  • Depuis les pistes
  • Bergerie : un investissement important tout en attendant une nouvelle modification des flux


Bienvenue à La Plagne

La Plagne est une station savoyarde de Tarentaise située au dessus de la commune d’Aime, ville située à mi-chemin entre Moutiers et Bourg Saint Maurice. La Plagne est une station olympique puisque durant les Jeux Olympiques, elle accueillit les épreuves de bobsleigh grâce à la construction d’une piste pour cette discipline. La station d’aujourd’hui n’a plus rien à voir telle qu’elle était à ses débuts. En effet de nos jours, La Plagne a fortement grandie et avec ses stations satellites, elle forme un ensemble ayant la plus grosse capacité en hébergements touristiques de nos montagnes avec un peu moins de 50 000 lits. On trouve deux types de stations dans cet ensemble formant la Grande Plagne : des stations-villages et des stations d’altitude.
Chaque station possède sa propre ambiance et son propre style architectural formant un ensemble quelque peu disparate. Les stations-villages ont su garder charme et authenticité alors que dans les stations d’altitude, c’est un univers un peu plus animé (concerts, bar branchés…) et une architecture plus typique des grandes stations que les clients trouveront. Au total, la Grande Plagne se compose de dix stations : Montalbert, Aime La Plagne, Plagne 1800, Plagne Centre, Plagne Villages, Plagne Soleil, Plagne Bellecôte, Belle Plagne, Montchavin – Les Coches et Champagny en Vanoise.

    Vue sur Plagne Centre, Plagne Villages et Plagne Soleil depuis le sommet du télésiège du Becoin
    Image

Chaque station fait donc partie d’un grand domaine skiable comprenant 225 kilomètres de pistes desservis par 106 remontées mécaniques. Ceci fait du domaine de la Plagne, l’un des plus grands de France. Ce domaine s’étend de 1250 mètres d’altitude à 3175 mètres d’altitude au sommet du télésiège du Glacier. Tout comme le style des stations, le domaine est assez disparate. Des pentes austères et raides du glacier aux larges boulevards peu pentus tout en passant par les descentes en forêt, petits et grands trouveront leur compte sur ce vaste espace de glisse. Depuis 2003, le domaine de la Plagne est relié depuis Montchavin au domaine voisin de Peisey Vallandry par le téléphérique Vanoise Express. Cette liaison à permis de donner naissance à un nouveau grand espace de ski baptisé Paradiski qui offre au total 425 kilomètres de pistes.

    Pistes au dessus de Plagne Centre avec le sommet de Bellecôte au fond à gauche et la Roche de Mio sur la droite
    Image


Plagne Villages et ses premiers appareils

La Plagne se lance à la conquête de l’or blanc en 1961 grâce à la réalisation de deux téléskis. Avec l’aide de son conseiller technique Emile Allais, grand nom du ski français, le succès fut au rendez vous et la Plagne amorça un développement rapide. Il aboutit notamment a la réalisation en 1965 du téléphérique de la Grande Rochette première installation de grande envergure sur le domaine. Le développement des installations se poursuit vers le futur site d’Aime la Plagne qui ouvrira ses portes en 1968. L’extension se produit également vers l’Est et vers le futur site de Bellecôte. En 1972 s’ouvre la station de Plagne Villages, site situé légèrement à l’est de Plagne Centre. Séparée de Plagne Centre par un flanc de montagne, la SAP en charge de l’aménagement et de l’exploitation des remontées mécaniques va donc devoir réaliser des remontées mécaniques afin d’assurer l’accès au domaine skiable. Ce sera chose faite avec la mise en service de deux téléskis : les téléskis Aollets et Saint Esprit.

    La gare aval du téléski des Aollets
    Image

Le téléski des Aollets part du front de neige de Plagne Villages et permet de gagner de la hauteur afin de basculer sur Plagne Centre ou sur la station de Plagne Bellecôte qui ouvrira ses portes deux ans plus tard. C’est la remontée principale pour le départ clients depuis cette station. Le téléski du Saint Esprit part quand à lui d’un point situé plus bas que la station de Plagne Villages. Il permet de récupérer les clients passant par Plagne Centre ne voulant pas monter au téléphérique de la Grande Rochette pour rejoindre notamment Plagne Villages ou Plagne Bellecôte. En traversant le front de neige de Plagne Centre, ils atterrissent par gravite au bas de ce téléski qui leur sert donc d’ascenseur. Il est également utilisé comme appareil bis pour délester le téléski des Aollets en cas de forte affluence. En effet de par sa position, on le rejoint par gravité après avoir traversé la route menant aux résidences, la piste de l’Ecartée passant juste en contrebas de cette dernière.


Plagne Soleil et le télésiège des Mélèzes

Huit ans plus tard, La Plagne ouvre sa dernière station : Plagne Soleil. Aucune remontée n’est nouvellement crée pour l’ouverture de cette station. En effet c’est le téléski Saint Esprit qui est en charge d’assurer les départs vers les sommets avec le premier télésiège Boulevards partant non loin de là. Toutefois la Plagne est une station qui connaît un fort développement durant ces périodes et les villages ne cessent de grossir. La fréquentation augmente et les attentes aux remontées faisant office de départ station ne cessent d’augmenter. C’est le cas pour le téléski Saint Esprit qui en plus d’être un départ pour les habitants de Plagne Soleil est un bon moyen pour les clients partant de Plagne Centre d’éviter la queue au téléphérique de la Grande Rochette. Les clients descendant directement au Saint Esprit peuvent espérer trouver un moyen plus rapide de gagner Plagne Bellecôte avec son accès au glacier ou au secteur voisin de Montchavin – Les Coches.

Afin de remédier au problème de fréquentation de ce téléski, la SAP prend la décision en 1995 d’installer un nouvel appareil au bas de cette cuvette où se trouvent le téléski Saint Esprit et le télésiège Boulevards. Le nouvel appareil installé, va être un télésiège fixe quadriplace baptisé Mélèzes. Ce téléporté va permettre avec son débit de 2400 personnes par heure de largement fluidifier les flux depuis cette cuvette. Rejoignant le sommet du téléski des Colosses, il est clairement orienté vers Plagne Bellecôte en offrant un accès direct vers cette station. Mélèzes profitera donc aussi bien aux clients partant de Plagne Villages et de Plagne
Soleil qu’à ceux partant de Plagne Centre.

    La gare aval du télésiège des Mélèzes
    Image

Le téléski Saint Esprit sera impacté par la venue du télésiège des Mélèzes. En effet son départ sera déplacé plus vers l’amont. Ainsi, il servira plutôt aux clients partant de Plagne Villages qui veulent gagner Plagne Centre tout en évitant le télésiège Boulevards. Avec sa gare plus proche de Plagne Villages, il servira plus facilement de double au téléski Aollets qu’auparavant, téléski qui avait bien besoin d’être soulagé d’une partie de sa clientèle. Mais avec ce repositionnement sa fréquentation a baissée bien qu’étant fort pratique. Cette baisse est sans doute liée au tracé quelque peu difficile de cet appareil alors que le télésiège permet de voyager avec un confort inégalé.

    La gare aval du téléski Saint Esprit à son emplacement de 1995
    Image


2009 : Entre création d’un nouvel axe et amélioration des flux

Si la venue du télésiège des Mélèzes à apporté un débit accru vers Plagne Bellecôte, il deviendra très vite un axe majeur captant énormément de clients à la recherche de rapidité pour gagner cette station qui permet l’accès au glacier de la Chiaupe. Malgré son débit de 2400 personne par heure, en périodes de fortes affluences, la cuvette devient vite un goulot d’étranglement avec une queue relativement importante au départ de ce télésiège.

La SAP cherche parallèlement à améliorer le départ de Plagne 1800 afin de faciliter l’accès à Plagne Bellecôte sans avoir à passer par Aime La Plagne et Plagne Centre. En effet seule cette option via Aime la Plagne est possible avec la remontée partant de ce village. Le but est également de faciliter l’accès au secteur de Montchavin et donc l’accès vers la liaison Paradiski. Avec la création de ce nouvel axe, l’objectif est également d’inciter les clients venant de Montalbert à passer par une autre voie afin de délester le front de neige de Plagne Centre. En effet le front de neige de Plagne Centre en plus d’être une vaste zone de départ pour les clients logeant dans cette station est également une zone de croisement importante où passe tout le flux arrivant de Plagne 1800, Aime la Plagne et Montalbert pour rejoindre Plagne Bellecôte et Montchavin. La traversée de ce front de neige est souvent fastidieuse et quelque peu périlleuse. La création de ce nouvel axe depuis Plagne 1800 intervient en 2009 avec le déplacement du télésiège des Mélèzes.

La mise en œuvre de ce nouvel axe va donc engendrer le remplacement du télésiège des Mélèzes par un appareil encore plus performant afin d’absorber le flux arrivant par ce nouvel axe et ainsi améliorer le débit au départ de cette cuvette. Le télésiège des Mélèzes cède sa place à un télésiège débrayable six places haute performance au cours de l’été 2009 : le télésiège de la Bergerie


Les caractéristiques du nouvel appareil

    Caractéristiques Administratives

    TSD-Télésiège à attache débrayable : BERGERIE
    Maître d’Ouvrage : SAP
    Maître d’Œuvre : DCSA
    Montage / Génie Civil : COMAG
    Exploitant : SAP
    Constructeur : POMAGALSKI
    Année de construction : 2009
    Montant de l’investissement : 5.500.000 €


    Caractéristiques d’Exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver
    Capacité : 6 personne(s)
    Débit à la montée : 3600 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 5.5 m/s
    Tapis de Positionnement : Oui


    Caractéristiques Géométriques

    Altitude Aval : 1949 m
    Altitude Amont : 2184 m
    Dénivelée : 235 m
    Longueur développée : 1271 m
    Pente Maxi : 84 %
    Pente Moyenne : 19 %
    Temps de Trajet : 3min51


    Caractéristiques Techniques

    Type de Gare : MULTIX
    Tension : Aval
    Type de Tension : Hydraulique
    Motrice : Amont
    Type de motorisation : Asynchrone
    Puissance Développée : 710 kW
    Sens de montée : Gauche
    Embarquement : Axe de la ligne
    Nb Pylônes : 13
    Largeur de la voie : 6.10 m
    Dispositif d’accouplement : LPA - M
    Type de sièges : LPA6 OCC
    Nb Sièges : 85
    Espacement : 33 m


    Caractéristiques du Câble

    Fabricant du câble : REDAELLI
    Composition du câble : 6X26 WS
    Type de Câblage : Lang à droite
    Diamètre du câble : 46 mm
    Ame : Textile
    Galvanisation : Oui


    Photo de la gare amont en aout 2009
    Image


Bergerie : Un nouvel ascenseur contesté pour Plagne Villages et Plagne Soleil

En plus du remplacement du télésiège des Mélèzes, le télésiège de la Bergerie devait dans le cadre initial du projet, remplacer les téléskis Aollets et Saint Esprit. La SAP envisageait alors leurs remplacements par des petits téléskis internes qui ne permettaient aucune liaison avec les autres villages voisins. Le projet présenté de la sorte entraina une période quelque peu houleuse entre la SAP et la mairie puisque ces villages se verraient priver de leurs propres remontées d’accès. Après d’âpres discussions un compromis fut trouvé et il fut décidé de maintenir le téléski des Aollets encore une année. Ce ne sera pas le cas du téléski Saint Esprit qui sera quand à lui bel et bien déposé.

L’avenir du téléski des Aollets restait tout de même en suspens et l’opposition par les différents acteurs de Plagne Villages à son démantèlement restera forte tout au long de la saison 2009-2010. Ceci fut payant puisqu’au jour d’aujourd’hui, son remplacement n’est plus à l’ordre du jour. La station vraiment perdante dans l’histoire est Plagne Soleil puisque de nos jours, elle n’a plus de remontée propre. En effet le téléski qui devait être construit n’a pas été réalisé et ne le sera pas. Une simple piste partant du télésiège de la Bergerie sera aménagée pour rejoindre la station depuis cet appareil. Ceci permettra de faciliter l’accès à cette dernière. Pour prendre de la hauteur, les clients partant de Plagne Soleil, n’auront donc pas d’autre choix que d’emprunter le télésiège de la Bergerie.


Bergerie : Objectif Plagne Bellecôte et Plagne Centre

Le télésiège de la Bergerie a été installé principalement pour améliorer la desserte vers Plagne Bellecôte et permettre également un accès rapide vers le front de neige de Plagne Centre. Le tracé est donc différent par rapport à l’ancien télésiège des Mélèzes. Combiné avec le télésiège des Mélèzes sur son nouveau tracé, il offre une chaine relativement rapide vers ces stations depuis Plagne 1800. Ainsi Plagne 1800 est moins enclavée et bénéficie d’un accès plus rapide vers le glacier et la liaison Paradiski. Les clients arrivant de Montalbert et ceux partant d’Aime La Plagne pourront également bénéficier de ce nouvel accès tout en évitant la traversée scabreuse du front de neige de Plagne Centre. En trois installations, les clients passant par Plagne 1800 se retrouvent sur le domaine de Montchavin avec un accès direct au Vanoise Express. Bergerie, va également profiter aux clients partant des résidences de Plagne Centre. En effet accessible par gravité, il va devenir une bonne alternative au Funitel de la Grande Rochette pour gagner rapidement Plagne Bellecôte et ainsi accéder soit au glacier soit au domaine de Montchavin.

C’est donc un télésiège qui lors des périodes de fortes fréquentations va être amené à transporter beaucoup de monde comme son prédécesseur. Le télésiège a donc été dimensionné en conséquence. De son sommet les clients pourront donc rejoindre Plagne Bellecôte et ses différents appareils (Arpette, Colosses, Blanchets, Belle Plagne). Il permet également la bascule vers Plagne Centre et son front de neige avec à disposition le Funitel de la Grande Rochette, les télésièges Becoin et Colorado ainsi que les téléskis Cabri, Z et Biolley III. Permettant de rejoindre Plagne Villages, il jouera le soir un rôle de retour sur cette station. Il en est de même pour Plagne Soleil. Une fois que la nouvelle piste sera réalisée, elle facilitera grandement l’accessibilité aux logements pour les vacanciers.

Il est donc nettement plus pratique et plus intéressant que l’ancien téléporté qui permettait seulement un accès vers Plagne Bellecôte. Le temps de trajet a été largement réduit avec un temps de parcours inférieur à quatre minutes contre sept auparavant. Niveau ski, il dessert plusieurs pistes bleues de liaison le rendant donc accessible à tous. Sa vocation n’est pas vraiment de desservir du ski propre puisqu’il est plutôt destiné à un rôle de liaison. Toutefois, il est possible d’enchainer plusieurs rotations sur la piste de l’Ecartée piste agréable passant entre Plagne Villages et Plagne Soleil.

Au sommet de cet appareil trois pistes sont accessibles en attendant l’ouverture de la nouvelle piste menant à Plagne Soleil :

- La piste bleue Ecartée donnant accès au bas de ce télésiège
- La piste bleue Bridge regagnant Plagne Centre tout en donnant accès à la piste Mira descendant sur le front de Plagne Villages.
- La piste bleue Trieuse qui permet de basculer sur Plagne Bellecôte.

    Situation sur le plan des pistes
    Image


Situé sur un nouvel axe important du domaine et ce malgré sont fort débit installé, le télésiège est déjà arrivé à saturation durant l’hiver 2009. En effet des queues atteignant les quinze minutes ont été enregistrées à son départ durant les vacances scolaires. Du coup on est en droit de se demander quelle aurait été la situation si le téléski des Aollets avait été démonté.


Ligne et Infrastructures du télésiège de la Bergerie

La réalisation de cet appareil a été confiée au constructeur Français Pomagalski. Le télésiège débrayable livré possède des gares Multix, gares issues d’un développement commun entre Poma et Leitner. Nous avons plus précisément un télésiège Multix XL. Cela veut dire que la gare aval bénéficie d’un embarquement haut-débit. En effet la SAP, vu l’importance de cet appareil a voulu obtenir le plus gros débit possible avec un appareil le plus standard possible. Grâce à ce dispositif, le télésiège affiche un débit théorique de 3600 personnes par heure avec ses 85 sièges à la vitesse nominale de 5.5 mètres par seconde, même si ce dernier comme évoqué plus haut n’a pas suffit à absorber avec fluidité la clientèle arrivant à ses portillons. Classiquement la tension est effectuée en gare aval alors que la motrice est en amont. A noter que ce télésiège bénéficie d’une motorisation asynchrone et non d’un moteur à courant continu.


  • La gare aval

La gare aval du télésiège est située non loin du garage de la Plagne au bord duquel se trouve un parking servant principalement aux bus. La zone a été largement retravaillée durant les travaux afin de pouvoir accueillir la gare du télésiège débrayable. Non loin, on trouve le sommet du télésiège des Mélèzes ainsi que le départ du télésiège Boulevards. Une salle hors-sac se trouve également à proximité de la gare aval.

    Vues générale de la gare aval
    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image


Comme dit plus haut cet appareil bénéficie d’un embarquement haut-débit. Le contour en gare aval est dit tronqué. La première courbe que va passer le siège est à petit rayon, ce qui permet de faire rapidement pivoter le siège à 90° hors de la zone d’évolution des clients.

    Le contour à petit rayon
    Image


Ensuite le siège va passer dans une deuxième courbe cette fois à grand rayon, ce qui a pour effet de présenter le siège sous un angle de 45° par rapport à l’axe de l'installation. Ceci permet aux passagers d’avoir plus de temps dans chaque phase de déplacements. En plus de ce contour à la forme spécifique, le système est couplé à un tapis de positionnement.

    Contour grand rayon et le tapis de positionnement
    Image



  • La ligne

La ligne monte très rapidement dès le début puisque la gare aval est très proche du tracé de la piste Dou du Praz qui passe quelques mètres plus haut que le niveau de la gare. La ligne va même atteindre après le passage sous les deux premiers pylônes son inclinaison maximale. Cette inclinaison est très vite atténuée par le passage sur le troisième ouvrage de ligne. Après le passage sous le P5, l’inclinaison diminue de nouveau et la ligne entame un passage faiblement montant tout en longeant Plagne Villages. La pente va s’accentuer de nouveau suite au passage du dixième pylône afin d’imprimer la dernière partie plus prononcée. La ligne finit ensuite tranquillement son parcours avant de rejoindre le sommet de l’appareil.

La ligne est composée de 13 ouvrages de ligne. Dans l’ordre de la montée, nous trouvons :

    P1 : 12C/12C
    P2 : 12C/12C
    P3 : 10S/10S
    P4 : 8S/6S
    P5 : 12S/10S
    P6 : 6S/4S
    P7 : 6S/4S
    P8 : 6S/4S
    P9 : 8S/6S
    P10 : 4SC/4SC
    P11 : 10S/10S
    P12 : 8S/8S
    P13 : 6S/6S


    La ligne depuis le bas
    Image

    P1 et P2
    Image

    P3
    Image

    Croisement avec la piste de l’Ecartée
    Image

    Des résidences de Plagne Soleil à gauche
    Image

    P5 et Plagne Villages à droite
    Image

    Au niveau du départ de l’ancien téléski du Saint Esprit
    Image

    On longe Plagne Villages
    Image

    Croisement avec la route
    Image

    On recroise la route juste après P8
    Image

    La piste de l’Ecartée sur la gauche
    Image

    En approche sur P10 avec le départ des sentiers raquettes sur la droite
    Image

    On monte un peu plus fortement
    Image

    Croisement avec la piste de l’Ecartée
    Image

    Passage au dessus de la piste Trieuse
    Image

    Dernier pylône et arrivée en gare amont
    Image



  • La gare amont

La gare amont est située à 2184 mètres d’altitude juste au dessus du croisement entre les pistes Trieuse et Ecartée. Comme la gare aval, elle arbore un schéma de couleur très simple et déjà utilisé sur d’autres appareils de la Plagne. Blanche sur sa partie inférieure, la couverture arbore un liséré rouge au niveau de la jointure avec les vitres.

    Vues sur la gare amont
    Image

    Image

    Image

    Image

    Image



Véhicules et Pinces

    La pince employée est une pince à ressorts de compression de type LPA-M
    Image

    Passage de la pince sur un balancier support
    Image

    Passage de la pince dans un balancier support-compression
    Image

    Passage de la pince dans un balancier support-compression
    Image


Les sièges installés sur Bergerie sont du type LPA 6 OCC. Ce sont des sièges à assises larges avec des dossiers hauts surmontés d’un repose-tête pour plus de confort.

    Siège en ligne
    Image

    Image



Depuis les pistes

    Ligne depuis le haut de l’installation
    Image

    Ligne depuis la piste de l’Ecartée
    Image

    Ligne avec Plagne Villages
    Image

    Ligne avec le « paquebot des neiges » d’Aime au fond
    Image

    Au niveau du départ de l’ancien téléski Saint Esprit
    Image

    Bas de la ligne avec l’arrivée du télésiège Mélèzes
    Image


Bergerie : un investissement important tout en attendant une nouvelle modification des flux

Bergerie avec le télésiège des Mélèzes sur son nouveau tracé forme une nouvelle chaine de remontées importante. Facilement accessible ce télésiège est un atout indéniable pour gagner Plagne Bellecôte et accéder aux remontées menant vers la liaison Paradiski ou vers le glacier de Bellecôte. Toutefois de par sa position sur le domaine, sont intérêt et tous les clients qu’il capte, cet appareil a déjà atteint son seuil de saturation. Son salut viendra peut être de la future modernisation des appareils Verdons Sud et Verdons Nord programmée à court terme. Ces investissements viendront sans doute changer encore une fois les principaux flux sur cette partie du domaine de la Plagne, permettant par la même occasion de le délester d’une partie de la clientèle qu’il draine actuellement. Malgré tout ce télésiège remplace avantageusement le télésiège des Mélèzes sur son tracé d’origine tout en permettant de voyager confortablement et avec rapidité sur ce beau domaine de Tarentaise.

    Image






Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10043 secondes. 39 requete(s).
95 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés