En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 9Bannière 42Bannière 33Bannière 21

 TSD6 de la Tête de Bellard

La Toussuire (Les Sybelles)

Doppelmayr

T3 ES
Description rapide :
Troisième télésiège Débrayable de la station de La Toussuire qui vient remplacer le téléski de la Tête de Bellard et le télésiège du Grand Coin.

Mise en service en : 2007

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 09/03/2008 et mise à jour le 29/12/2009
(Mise en cache le 07/07/2014)

Image



La Toussuire, station de Maurienne située au dessus de Saint Jean de Maurienne et reliée au domaine des Sybelles a fêté en 2007 ses soixante-dix ans d’existence. Dans un soucis d’améliorer la fluidité sur le domaine, la SOREMET, société exploitant les remontées mécaniques de la Toussuire après avoir rénové le secteur du Grand Truc en 2005, procède en 2007 à la restructuration du secteur historique de Bellard.

Le secteur de Bellard était avant 2007 composé de deux appareils : Le téléski de la Tête de Bellard qui jusqu’en 2003 montait les clients au point culminant de la station et le yélésiège du Grand Coin qui arrivait sur un flanc de montagne quelques mètres plus bas que le Téléski de la Tête de Bellard. Le téléski de la Tête de Bellard de par sa position centrale et donnant accès à l’une des pistes les plus technique du domaine était souvent très fréquenté. En période scolaire, il n’était pas rare de faire une longue queue avant de pour l’emprunter. Cette situation ne c’est pas arrangée en 2003 avec l’ouverture de la liaison Sybelles par l’Ouillon. En effet le téléski était le seul et unique moyen d’accéder aux autres remontées du domaine qui permettaient la liaison vers l’Ouillon et donc vers les autres stations du domaine relié. Ceci a été en grande partie réglé avec la construction en 2004 du Télésiège de la Médaille d’Or. Toutefois l’accès à la piste bleue des Crêtes de Bellard et à la piste de Bellard restait quand même difficile, la pente du téléski étant bien raide à certains endroits.
Le télésiège du Grand Coin, deuxième téléporté construit sur La Toussuire était quand à lui relativement bien fréquenté car il desservait une piste rouge très agréable. Le souci avec cet appareil était sa longueur rendant le temps de parcours bien long pour pouvoir accéder à cette piste. En effet il fallait pratiquement onze bonnes minutes pour arriver au sommet de cet appareil. Toutefois en période d’affluence, l’exploitation était souvent perturbée par de fréquents ralentissements ou arrêts d’exploitation.

Le nombre de lits ayant bien augmenté sur la stations et le domaine des Sybelles commençant à être de plus en plus connu, la solution retenue pour améliorer cette partie du domaine de la Toussuire fût l’installation d’un Télésiège Débrayable six places.

Pour ce troisième télésiège débrayable du domaine, la SOREMET a renouvelé sa confiance au constructeur Autrichien Doppelmayr qui trois ans auparavant a installé les deux premiers télésièges Débrayable de la station : Médaille d’Or et Pierre du Turc. Comme pour les précédents appareils les gares ont un habillage en bois. L’appareil monte à la Tête de Bellard en six minutes sur un tracé complètement différent des anciennes installations qu’il remplace. Le nouvel appareil offre un débit de 2400 personnes par heure ce qui donne une augmentation d’un tiers du débit offert par rapport au débit cumulé des deux anciens appareil. Un débit relativement important était nécessaire sur cet appareil car accessible depuis tous les appareils partant du front de neige. A terme ce débit offert pourra être porté jusqu'à 3000 personnes par heure par ajout de sièges quand l’exploitant le jugera nécessaire. Outre l’aspect fluidité par l’amélioration du débit et l’amélioration du temps de trajet cette nouvelle installation permet d’avoir un gain en matière d’impact sur l’environnement. Anciennement 36 pylônes étaient installés alors que maintenant on n’en compte plus que 16. Ceci à donc permis d’agrandir la taille de l’espace skiable notamment sur les pistes bordant le tracé du téléski de la Tête de Bellard.


Situation sur le plan des pistes
Image

Vue Globale du tracé (la gare aval est cachée)
Image

Depuis la Tête de Bellard, quasiment tous les principaux secteurs de la Toussuire sont accessibles d’où l’importance de cette remontée. Avec cet appareil on peut donc aussi bien se rendre directement en direction des secteurs du Marolay et du Grand Truc ou bien encore des secteurs de la Grande Verdette et de la Cote du Bois. L’autre intérêt majeur de cet appareil est qu’il permet d’accéder à la liaison vers les Sybelles par l’Ouillon car il est possible depuis son sommet de rejoindre le départ du télésiège de la Pierre du Turc. De part sa position il permet aux clients de ne pas avoir à repasser par le front de neige pour reprendre de l’altitude, libérant ainsi de la place sur ce dernier pour la clientèle débutante et rendant plus facile le passage sur le front de neige.

Le télésiège à son sommet nous offre la possibilité d’emprunter trois pistes : une bleue et deux rouges.
- La piste bleue des Crêtes de Bellard qui permet un retour facile sur le front de neige de la Toussuire en passant par la Grande Verdette, le sommet du Télésiège de la Côte du Bois et le sommet du Télésiège de la Liaison.
- La piste rouge Bellard qui redescend au bas de l’appareil. Cette piste a été équipée de canons à neige pendant la construction du Télésiège Débrayable. Cette piste donne accès au stade de slalom ainsi qu’a la piste des Ravières et à une variante de couleur rouge appelée Flèche.
- La piste du Grand Coin qui a vu son tracé modifié. Dans un premier temps cette piste part de plus haut. Un aménagement à été fait depuis la Tête de Bellard afin de pouvoir rejoindre le tracé de la piste. Autre modification la piste emprunte désormais la Vallée des Peaux Rouge pour éviter un passage fréquemment déneigé. Cette piste donne au passage accès à une piste bleue dénommée Crêtes qui donne accès au secteur du Marolay.

Outre l’aspect ski, le télésiège est ouvert aussi bien à la montée qu’à la descente permettant aux piétons ou aux clients pratiquant de la raquette d’accéder au sommet de la Tête de Bellard. Ainsi en plus des usagers du domaine skiable cette clientèle pourra profiter du panorama offert avec une superbe vue sur les Aiguilles d’Arves, les pentes de l’Ouillon, le pic de l’Etendard ou encore la chaîne de Belledonne. Cet appareil est donc une offre supplémentaire pour cette clientèle car le Télésiège des Gorges reste accessible pour ces clients.

Cet appareil va remplacer le Télésiège de la Médaille d’Or pour l’exploitation estivale. Tout en restant facilement accessible depuis la station, il permettra de monter plus haut randonneurs et vététistes facilitant ainsi l’accès à l’Ouillon.


Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

- TSD-Télésiège à attache débrayable : TETE DE BELLARD
- Maître d’Ouvrage : SOREMET
- Maître d’Oeuvre : AIM
- Genie Civil : MBTM
- Montage : SOMERM
- Exploitant : SOREMET
- Constructeur : DOPPELMAYR
- Année de construction : 2007
- Montant de l’investissement : 5.500.000€

Caractéristiques d’Exploitation

- Saison d'exploitation : Hiver
- Capacité des véhicules : 6 personne(s)
- Débit à la montée : 2400 (3000*) personnes/heure (100%)
- Débit à la descente : 800 (1000*) personnes / heure (30%)
- Temps de Trajet : 6min08
- Vitesse d'exploitation : 5 m/s
- Tapis d’Embarquement : Non

Caractéristiques Géométriques

- Altitude Aval : 1740 m
- Altitude Amont : 2222 m
- Dénivelée : 482 m
- Longueur Horizontale : 1642 m
- Longueur développée : 1721 m
- Pente Maxi : 78.15 %
- Pente Moyenne : 29.35 %

Caractéristiques techniques

- Type de Gare : UniG-M Bois
- Sens de montée : Gauche
- Embarquement : Sens de la ligne
- Tension : Aval
- Type deTension : Hydraulique
- Nombre de Vérins : 2
- Motrice : Amont
- Type de Motorisation : Asynchrone
- Puissance Développée : 900 Kw
- Nombre de Moteurs : 2
- Réducteur : Doppelmayr-Lohmann
- Rapport de réduction : 76.32 : 1
- Motorisation de Secours : Hydraulique et couronne dentée
- Dispositif d'accouplement : Pince A108-97
- Nombre de Pylônes : 16
- Largeur de la voie : 6m10
- Nombre de Sièges : 81 (102*)
- Type de Sièges : 6E98
- Espacement : 45 m (36m*)

Caractéristiques du Câble

- Fabricant du Câble : Trefileurope
- Diamètre du câble : 45 mm
- Composition : 6X31 Fils
- Galvanisation : Oui
- Câblage : Lang à Droite
- Âme : Compacte

* Chiffres à terme


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval est située dans un décaissement réalisé pour l’occasion qui se trouve au même niveau que l’ancienne gare de départ de l’ancien téléski mais de l’autre coté de la piste. Dans cette gare est réalisée la tension du câble de l’appareil par deux vérins hydraulique d’une course de cinq mètres. En gare aval la poulie de retour est à la largeur de la voie soit 6.10m. Le cadencement des véhicules est réalisé dans cette gare par un cadenceur de type +/- vite.

Image

Image

Image

Image
La gare intègre une zone de maintenance des pinces la rallongeant quelque peu vers l’arrière. Deux crochets installés sous la gare permettent de soulever les sièges afin de pouvoir faciliter le démontage des pinces

Image

La zone d’embarquement située dans le sens de la ligne facilite l’embarquement des piétons. Le conducteur pourra par la suite grâce à son boîtier déporté fixe ou directement depuis l’armoire, enclencher le suivi du véhicule ce qui aura pour effet de faire retentir une alarme en Gare Amont. Outre le suivi véhicule on retrouve sur ce boîtier fixe, l’arrêt normal, l’arrêt d’urgence et la sélection de la vitesse. Un autre boîtier de ce type est situé sur le massif coté descente, lieu où se passe le débarquement piéton.

Image

L’embarquement :
Image


La Ligne

Après une rapide montée en sortie de gare afin de passer au dessus du bas de la piste des Ravières, la ligne traverse une petite partie plate. A partir du P5 les choses se compliquent, en effet la ligne de l’appareil va devoir franchir le passage d’un flanc de montagne et passer au dessus de la ligne du TSF des Ravières. Le P6 situé au sommet du flanc de montagne est très haut afin de préparer le passage au dessus de la ligne de Ravières et conserver les gabarits de sécurité règlementaires. Le passage au dessus de la ligne se fera au niveau du P7 qui est commun aux deux installations. La ligne poursuit ensuite son trajet en montant régulièrement entre le télésiège des Ravières et la Grande Verdette. La pente s’accentue un peu plus au niveau de P13 pour arriver jusqu’à la gare amont.
La ligne de l’appareil comporte au total 16 pylônes qui sont repartis comme suivant : 2 compressions, 2 supports-compression et 14 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 12C/12C
P2 : 8S/6S
P3 : 6S/4S
P4 : 6S/6S
P5 : 12C/12C
P6 : 12S/10S
P7 : 12S/10S
P8 : 4SC/4SC
P9 : 10S/8S
P10 : 8S/6S
P11 : 8S/6S
P12 : 12S/10S
P13 : 4SC/4SC
P14 : 12S/10S
P15 : 12S/10S
P16 : 10S/10S

Le début de la ligne depuis le bas (Vous pouvez voir le début du tracé de l’ancien Téléski):
Image


En avant sur la ligne :
Image

Image

Entre le P5 et le P6 se trouve la partie la plus raide de la ligne :
Image

Image

Image

En approche du pylône commun entre Tête de Bellard et Ravières :
Image

Image

Partie intermédiaire entre le P7 et le P12 :
Image

Image

Image

Image

Le P13 qui impulse la dernière partie montante vers la gare amont
Image

Image

Image

Arrivée en gare amont :
Image

La Gare Amont

La gare amont est donc située, à 2222 mètres d’altitude au sommet de la Tête de Bellard qui pour l’occasion a subi un gros terrassement afin de pouvoir accueillir la gare du télésiège. Contrairement aux deux précédents appareils Doppelmayr de La Toussuire, la gare amont est du même type que la gare aval à savoir des UniG-M ceci en raison de l’exploitation piéton sur cet appareil.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Sur cette photo vous pouvez voir la cellule photoélectrique qui détecte l’embarquement des passagers piéton en gare amont. Quand un piéton embarque, la cellule en informe l’automate qui va enclencher un décompte d’impulsions. Ceci aura pour conséquence qu’une fois arrivé en gare aval, l’installation va automatiquement ralentir et les conducteurs seront informés de l’arrivée du siège par un signal sonore. Une temporisation fera automatiquement repasser par la suite, l’appareil en Grande Vitesse.

Image


L’entraînement de l’installation est assuré par deux moteurs ABB Asynchrone, développant 450 KW chacun. Contrairement aux moteurs à courant continu où l'on fait varier la tension du courant afin de faire varier la vitesse, avec ce type de moteurs, ce sont des variateurs de fréquence qui seront utilisés pour faire varier la vitesse. Outre une pollution moindre du réseau électrique par des harmoniques, ce choix de motorisation aura permis à l’exploitant un gain sur le coût de l’appareil. Ces deux moteurs entraînent un arbre rapide qui fera tourner la poulie motrice, qui est à la largeur de la voie via un réducteur à train épicycloïdal Doppelmayr-Lohmann.

Le ralentisseur :
Image

Vue du treuil depuis le tympan avant :
Image

Vue globale du treuil :
Image

Les deux moteurs asynchrones de 450 KW chacun :
Image

Le réducteur :
Image

La marche de secours est assurée par un moteur thermique qui alimente deux pompes hydraulique. Les pompes vont par la suite faire tourner deux moteurs hydraulique préalablement accouplés sur la couronne dentée présente sur la poulie motrice. Ce système permet d’évacuer les passagers même en cas de casse du réducteur. Toutefois en cas de défaillance d’un des deux moteurs électrique, il est possible de faire tourner l’installation avec un seul moteur électrique à hauteur de 70% du débit.

Image

Image


L’appareil possède deux freins de service (un par volant d’inertie) ainsi que trois freins d’urgence placés sur la poulie motrice

Image

Image

En gare amont le cadencement peut être effectué avec un cadenceur de type Tout ou Rien. On trouve également deux embrayage-frein :

Image

Les poutres à pneus sont levables sur quasiment toute la longueur. Voici la centrale hydraulique pilotée depuis le poste de conduite permettant de réaliser cette opération.

Image

En fin de lanceur un dispositif de non dérive permet de stopper toute pince mal embrayée sur le câble :

Image

Le Lanceur :
Image

L’appareillage électrique du poste de conduite a été fourni par la société SEIREL. On notera qu’il n y’a plus de pavé spécifique au pesage. Les valeurs de pesée s’affichent désormais sur l’écran tactile de l’armoire.

Image

Dans le poste de conduite on va trouver les deux variateurs de fréquence (un pour chaque moteur) :
Image


Véhicules et pinces

Siège 6 places à trou Doppelmayr :
Image

Image

Pince A108-97 :
Image

Passage d’un support :
Image

Passage d’un support/compression :
Image

Passage d’un compression :
Image

Diverses photos

La Gare amont depuis le haut de la piste du Grand Coin :
Image

Les deux derniers pylônes avec le massif de la Lauzière et Saint François Longchamp en arrière-plan :
Image

La ligne depuis le haut de l’installation avec la station de La Toussuire :
Image

Vue sur la ligne avec le sommet de la Grande Verdette en arrière-plan :
Image

La gare amont depuis le mur de la piste de Bellard
Image

Le pylône commun depuis la piste de la Grande Verdette :
Image

Le P6 :
Image

La gare aval depuis le bas de la piste des Ravières :
Image


Pour conclure, la SOREMET et DOPPELMAYR offrent au domaine de la Toussuire un très bel appareil, performant et confortable qui ravira les clients de la station. Cet appareil est une véritable réussite tant sur le point technique que sur sa position stratégique au sein du domaine skiable de La Toussuire. La SOREMET démontre avec cette installation que modernité et traditions peuvent cohabiter de façon pérenne.


Ainsi se termine le reportage sur cette installation. Je tiens à vivement remercier les différents personnels de la SOREMET pour leur accueil, leur gentillesse, leur disponibilité et la visite de l'installation.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09377 secondes. 39 requete(s).
126 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés