En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 31Bannière 18Bannière 8Bannière 30

 TSD6 des Bergeries

Pra Loup (La Foux-Pra Loup)

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Télésiège construit en 2012 par Doppelmayr dans un but de pouvoir accéder plus rapidement au secteur du Lac depuis la télécabine de Costebelle.

Mise en service en : 2012

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 02/01/2014 et mise à jour le 02/01/2014
(Mise en cache le 03/01/2014)

Télésiège des Bergeries
Pra-Loup (04)


Image


Bienvenue à Pra-Loup

La station de ski de Pra-Loup est située dans la vallée de l'Ubaye, au dessus de Barcelonnette, dans le département des Alpes de Haute-Provence.
Elle fait partie intégrante du domaine skiable de l'Espace-Lumière regroupant ce centre de ski ainsi que le Val-d'Allos depuis 1977. La liaison entre les deux stations s'effectuent grâce au télésiège des Agneliers (Val-d'Allos → Pra-Loup) et des Ubaguets (Pra-Loup → Val-d'Allos).
A Pra-Loup, on skie entre 1500 (départ de la télécabine de Molanès) et 2500 mètres d'altitude (sommet des téléskis du Lac et du télésiège des Quartiers).

En 1951 la station a ouvert ses portes après un énorme investissement de 500 millions de francs. Il a permis l'ouverture de cette dernière avec 45 kilomètres de pistes, 13 téléskis et 2 télécabines.
Aujourd'hui elle dispose de 19 remontées mécaniques (1 télémix, 3 télécabines dont une pulsée, 4 télésièges dont deux débrayables, 9 téléskis et 2 tapis roulant) dont la plupart sont récentes. Toutes ces installations desservent un total de 38 pistes (1 piste noire, 16 pistes rouges, 15 pistes bleues, 6 pistes vertes).

Vue d'ensemble du village et de la station de ski de Pra-Loup
Image

Bergeries : Le remplaçant de trois remontées mécaniques

Le télésiège des Bergeries a remplacé durant l'été 2012 trois installations, à savoir le télésiège fixe biplace des Bergeries, ainsi que les téléskis débrayables de Langail et des Bergeries. Ces deux derniers téléskis formaient une chaîne démarrant au niveau de la gare aval du téléski de Gimette et arrivant à quelques mètres au dessus des gares de départ des téléskis du Lac. Quant au télésiège des Bergeries, il partait lui aussi de la gare aval du téléski de Gimette et arrivait au niveau de la gare amont du télésiège de Peguieou.
Les téléskis de Langail ainsi que des Bergeries étaient les premiers appareils de ce secteur à permettre d'accéder aux téléskis du Lac. En effet ils avaient été construits en 1967 par Poma. Puis c'est en 1982 que le télésiège des Bergeries a fait son apparition grâce à la collaboration du constructeur isérois Poma avec l'exploitant de la station.

Leurs situations sur un plan des pistes (en rouge le télésiège des Bergeries, en vert le téléski de Langail, et en bleu celui des Bergeries)
Image

Ces installations permettaient donc la desserte d'une zone de ski propre. De plus elles servaient à rejoindre les téléskis du Lac I et II depuis la télécabine de Costebelle, ces derniers donnant accès à la station de ski de la Foux-d'Allos. Dans un souci de temps de montée, de débit ainsi que d'intégration, le SMAP Régie de Pra-Loup, exploitant de ce domaine skiable, a décidé de remplacer ces remontées par un télésiège débrayable six places du constructeur Doppelmayr-France et équipé de gares Uni-G Bois.

En ce qui concerne les téléskis, celui de Langail possédait une gare de départ de type H située à proximité des gares aval du téléski de Gimette ainsi que du télésiège des Bergeries. La ligne évoluait à travers les mélèzes dans une pente assez raide. La gare amont était quant à elle située au dessus des gares sommitales de la télécabine de Costebelle ainsi que du téléski de Sestrière.

Une photo de l'ensemble de la ligne (en vert) avec le nouveau télésiège des Bergeries
Image

La montée se poursuivait grâce au téléski des Bergeries. La gare aval était située au niveau des intersections des pistes « Bergeries » et « Bois » et était une T100 Tubulaire. Le début de sa ligne était parallèle au télésiège des Bergeries et tournait au niveau du pylône 8 de ce dernier. La gare amont était un LSP (Lâcher Sous Poulie) datant de 2010. En effet ce dernier avait été installé lors de la construction du télésiège débrayable de Peguieou.

La gare aval
Image

La ligne depuis l'ancien télésiège des Bergeries
Image

La gare amont de type LSP quelques jours avant son démantèlement
Image

Enfin la plus grosse destruction de remontées mécaniques durant l'été 2012 de la station fut le télésiège des Bergeries. La gare aval était situé à proximité des téléskis de Gimette et de Langail. Il s'agissait d'une gare motrice – tension de type Delta provenant de chez Poma. La ligne était composée de 12 pylônes. La gare amont était une simple poulie retour fixe située en contrebas de la gare sommitale du télésiège de Peguieou. On retrouvait sur la ligne des sièges de type Goutte-d'eau biplace reliés au câble par des mono-pinces fixes.

La gare aval Delta
Image
(Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


Sur la ligne au niveau du pylône 5
Image
(Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


La gare amont
Image
(Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


Bergeries : Une installation stratégique

Après la construction de la télécabine de Molanès en 2009, celle du télésiège de Peguieou en 2010, l'exploitant de la station de ski de Pra-Loup poursuit la restructuration de son domaine skiable avec le télésiège des Bergeries construit en 2012 par Doppelmayr. Cette installation est située sur la droite du secteur de Peguieou, dans le prolongement de la télécabine de Costebelle.
Situé sur une zone stratégique, Bergeries version 2012 permet de rejoindre les téléskis du Lac, servant eux à accéder à la station de ski de la Foux-d'Allos. En plus de cette utilité, l'appareil est placé sur une pente à l'ombre où l'enneigement reste de qualité. Ceci fait donc de lui une remontée desservant un secteur de ski propre très fréquenté.

En installant ce télésiège, l'exploitant a amélioré son aspect environnemental. En effet c'est une trentaine de pylônes ainsi que six gares qui ont disparu de la nature au profit de deux nouvelles infrastructures, plus volumineuses certes, mais qui s'intègrent plus facilement dans leur environnement vu qu'elles ont été fabriqués en bois de mélèze. Enfin le débit a aussi été amélioré ; la capacité maximale aujourd'hui du télésiège étant de 2500 personnes par heure même s'il peut être augmenté jusqu'à 3000 personnes grâce à l'ajout de 15 sièges.

Côté ski, le télésiège des Bergeries dessert quatre pistes :
-La piste rouge Honoré Bonnet : Utilisée comme stade de slalom, elle prend son départ au sommet du télésiège des Bergeries et arrive sur le front de neige de la station à Pra-Loup 1600. Elle est équipée de canons à neige quand elle passe au niveau des lignes des téléskis Courtil 1 et 2.
-La piste rouge Fau.
-La piste bleue Peguieou.
-La piste bleue Cabane Berger : Elle est équipée de canons à neige sur sa première partie et permet d'accéder aux téléskis du Lac.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : BERGERIES
Maître d’Ouvrage : SMAP
Maître d’Œuvre : ERIC
Etudes topographiques : Mesur'Alpes
Montage : Trame / Cloerec
Génie civil : Trame
Terrassements : TMTC
Installation électrique : Seirel
Exploitant : SMAP Régie Pra-Loup
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2012
Montant de l’investissement : 5 500 000 € HT

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit : 2500 (3000*) p/h
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de trajet : 4 min 52 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1976 mètres
Altitude amont : 2408 mètres
Dénivelée : 432 mètres
Longueur développée : 1462 mètres
Pente maximale : 58 %
Pente moyenne : 31 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Nombre de pylônes : 12
Nombre de sièges : 73 (88*)
Sens de montée : Droite
Type de gares : Uni-G Bois
Type de tension : Hydraulique
Type de sièges : 6E98FMV
Type de pinces : A108-C
Puissance de moteur électrique : 380 kW * 2
Largeur de la voie : 6,10 mètres

Caractéristiques du Câble

Fabriquant du câble : Arcelor-Mittal
Diamètre du câble : 45 mm
Fonction du câble : Tracteur

*Chiffres en débit définitif

Ligne et infrastructures de Bergeries

Gare aval :

La gare aval est la station tension de l'installation. La tension est effectuée par deux vérins hydrauliques. L'infrastructure est de type Uni-G Bois et est située à proximité de celle du téléski de Gimette.

La gare aval depuis la piste bleue "Cabane Berger"
Image

Image

Image

La gare aval vue de côté
Image

La gare aval vue de face
Image

Image

Un siège dans le contour
Image

C'est parti !
Image

La ligne :

La ligne est longue de 1462 mètres et se compose de 12 pylônes.

Caractéristiques de la ligne :


  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 6S/8S
  • P3 : 4S/6S
  • P4 : 6S/8S
  • P5 : 4S/6S
  • P6 : 8SC/8SC
  • P7 : 6S/8S
  • P8 : 6S/8S
  • P9 : 4SC/4SC
  • P10 : 4S/6S
  • P11 : 6S/8S
  • P12 : 12S/12S

P1
Image

P2
Image

P3
Image

P4
Image

P5
Image

P6
Image

Détail de la tête de pylône support/compression
Image

P7
Image

P8
Image

P9
Image

Détail de la tête de pylône support/compression
Image

P10
Image

Longue portée entre le P10 et le P11
Image

P11
Image

P12
Image

Gare amont :

La gare amont est la station motrice de l'installation. On y trouve deux moteurs électriques développant chacun 380 kW. L'infrastructure est identique à la gare de départ, une Uni-G Bois située en contrebas de la gare amont du télésiège de Peguieou.

Image

Image

La gare amont vue de face
Image

La gare amont en partant sur la piste bleue "Cabane Berger"
Image

Image

La gare amont en partant sur la piste rouge "Honoré Bonnet"
Image

Image

Image

Image

Image

Image

La gare amont vue depuis le télésiège de Peguieou
Image

Sièges et pinces

Le télésiège des Bergeries est équipé de 73 sièges de type 6E98FMV et provenant de chez Doppelmayr. On retrouve un système de garde-corps qui se verouille et déverouille tout seul, ainsi que de repose-pied individuel. Ceci permet d'éviter les chutes de skieurs durant le trajet. De ce fait une petite came est située sur la suspente servant à verrouiller et déverrouiller le garde-corps en entrée et sortie de gare. Enfin l'exploitant a choisi de mettre des assises bicolores (grises et noires) pour éviter le mélange de places entre skieurs au moment de l'embarquement.

Un siège vu depuis la ligne
Image

Un siège en ligne peu après le passage du P2
Image

Croisement de deux sièges
Image

L'assise bicolore
Image

La came permettant le verrouillage et le déverrouillage du garde-corps
Image

Les sièges sont reliés au câble grâce à une pince A108-C commercialisé par Doppelmayr-France. Ces dernières sont considérées comme auto-dégivrantes puisque le simple fait de compresser les ressorts suffit à détruire le givre. Elles s'embrayent et se débrayent du câble grâce à deux ressorts passant en entrée et en sortie de gare.

Image

Image

Image

Image

Un nouvel axe plus rapide

Même si le télésiège de Peguieou a réduit considérablement les files d'attente sur les anciennes installations, le télésiège des Bergeries version 2012 a quand même fait son apparition dans un but de doubler le téléporté de Peguieou ainsi que de refaire venir du monde à ce secteur de ski.
Financé à hauteur de 5,5 millions d'euros, cet investissement est vraiment un plus pour la station. Désormais deux accès au secteur du Lac sont possible grâce à des remontées mécaniques rapides, à savoir l'enchaînement de la télécabine de Costebelle avec le télésiège dont ce reportage fait l'objet ainsi que le télémix de la Clappe avec le télésiège de Peguieou. Enfin ce nouvel appareil est bien plus performant que les anciens : il est plus rapide, plus confortable, plus de sécurité, un meilleur débit, et enfin le temps de montée a été quasiment divisé par deux.

Image

Pour finir ce reportage, je tiens à remercier vivement François05 pour ses quelques photos, Rodo_Af ainsi que 123soleil pour les photos des anciens appareils.

J'ib, Janvier 2014

Photos : François05 & J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 2 Février 2013 & 10 et 12 Avril 2013



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1053 secondes. 37 requete(s).
76 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés