En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 38Bannière 42Bannière 17Bannière 35

 TSD6 des Blanchets

La Plagne (Paradiski)

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Premier télésiège 6 places Doppelmayr de France avec Carella à avoir bénéficié d'une couverture bois

Mise en service en : 2002

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 16/02/2009 et mise à jour le 22/02/2009
(Mise en cache le 13/10/2013)

Image


Le domaine de la Plagne est situé en Tarentaise. Il s’étend autour de onze stations qui forment un seul et unique domaine skiable compris entre 1250 et 3250 mètres d’altitude. Le domaine skiable de la Plagne offre 225 kilomètres de pistes balisées de tout niveau. Depuis 2003 le domaine skiable de la Plagne est relié à celui des Arcs/Peisey Vallandry formant ainsi le domaine relié Paradiski. Construit en 2002 le Télésiège Débrayable six places Les Blanchets est le premier appareil Doppelmayr de France avec Carella à avoir bénéficié de gares UNIG avec une couverture bois.

L’aventure de la Plagne dans le secteur du tourisme et notamment du ski démarre en 1961 avec la réalisation de deux téléskis. Petit à petit dans les années soixante le domaine s’agrandit notamment en 1965 avec la réalisation de la Télécabine bicâble de la Grande Rochette. En 1966 sera construit le tout premier télésiège de la Plagne. Dans les années 1970, le domaine s’étend sur principalement sur d’autres stations avec le début de l’aménagement des secteurs de Champagny en Vanoise, Montalbert, Montchavin et des Côches. En 1975 sera ouvert la télécabine de la Roche de Mio qui permet d’accéder au glacier de la Chiaupe. En 1980, la station de Montalbert est désormais entièrement reliée au reste du domaine de la Plagne. En 1982, la Plagne aménage soir son accès au domaine d’altitude avec le doublement de la télécabine de la Roche de Mio par la construction de deux télésièges fixe. L’un est dénommé Blanchets et l’autre Roche de Mio. Par la suite la station continuera son développement avec la réalisation de plusieurs autres lits touristiques sur les nouveaux sites de Belle Plagne et Plagne et de Plagne Soleil.

Le Télésiège biplace des Blanchets était situé sur le front de neige de Belle Plagne. Il permettait aux clients partant ou arrivant à cet endroit de prendre la direction de la Roche de Mio tout en évitant la Télécabine du même nom. Construit en même temps que le télésiège de la Roche de Mio ces appareils ont formé une deuxième chaine de remontées pour rejoindre ce sommet de la Plagne. Ainsi, ces remontées ont donc permis de délester la télécabine qui était très fréquentée et qui permettait d’atteindre l’installation menant au Glacier de la Chiaupe. Blanchets était donc le premier appareil de l’itinéraire bis pour rejoindre la Roche de Mio. De son sommet on pouvait également rejoindre les installations présentes sur le secteur de Champagny en Vanoise. Cette remontée offrait un accès direct vers ce secteur depuis Belle Plagne ce qui évitait d’avoir à passer par Plagne Centre ou de prendre la Télécabine de la Roche de Mio pour rejoindre cette partie du domaine. Concernant le Télésiège en lui-même cet appareil venait du constructeur Pomagalski. Il était motrice tension aval et possédait une gare comme le Télésiège Véga. Cet appareil était caractérisé par une très forte pente pres du sommet qui atteignait les 91% et un temps de parcours relativement conséquent vu la longueur du tracé.

Voici les caractéristiques de cet ancien appareil :

TSF-Télésiège à attache fixe : BLANCHETS

Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1986
Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personne(s)
Dénivelée : 400 m
Longueur développée : 1743 m
Pente Maxi : 91 %
Débit à la montée : 1100 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Tension : Aval
Motrice : Aval
Puissance Développée : 236 KW
Temps de Trajet : 12min30
Nb Sièges : 229


Afin de faire face à l’afflux de clientèle grandissant du fait du développement des stations de la Plagne, la SAP (Société d’Aménagement de la Plagne) a donc décidé en 2002 de remplacer cet appareil qui ne débitait plus assez et qui avait un confort très limité. Le nouvel appareil monté durant l’été 2002 est un Télésiège Débrayable six places. Ce télésiège débrayable ne reprend pas le même tracé que l’ancien appareil. En effet son tracé est plus long car désormais le départ est situé au niveau de Plagne Bellecôte. Le nouveau départ est plus intéressant car il directement joignable depuis les appareils arrivant depuis Plagne Centre ce qui n’était pas le cas auparavant. De même pour les clients partant de Plagne Bellecôte ce nouvel emplacement est plus pratique. Comme pour ceux arrivant de Plagne Centre, les clients de Plagne Bellecôte étaient obligés de prendre l’un des téléskis du Col de Forcle pour rejoindre l’ancien Télésiège des Blanchets. Maintenant ils peuvent directement rejoindre le départ de cette installation à pied. Par conséquent les départs des téléskis du Col de Forcle ont été déplacés en amont afin de laisser la place au nouvel appareil. Les skieurs partant de Belle Plagne quand à eux peuvent atteindre cet appareil directement par les pistes qui descendent à Plagne Bellecôte. Le sommet de Blanchets a quand à lui été décalé plus sur la droite pour arriver non loin du sommet du Télésiège fixe des Quillis.

Blanchets va être amené à transporter pas mal de monde. En effet Plagne Bellecôte est une plaque tournante sur le domaine skiable de la Plagne où se croisent les clients arrivant de Plagne Centre, Belle Plagne, et Montchavin-Les Côches. Comme son prédécesseur il est le premier maillon de l’itinéraire bis permettant de rejoindre la Roche de Mio. Cet appareil va donc toujours délester la télécabine qui monte au sommet de cette montagne de la Plagne. Depuis son sommet, les clients vont pourvoir accéder facilement au télésiège débrayable de la Carella qui est le dernier maillon vers la Roche de Mio. Certes le trajet de l’itinéraires bis est moins direct que la télécabine mais, au niveau du temps total pour rejoindre la Roche de Mio, cela revient pratiquement au même. Toutefois comparé à la Télécabine, cet appareil offre l’avantage de voyager sans avoir déchausser. A cela s’ajoute que le débit est nettement plus important que sur la télécabine et donc l’attente est moindre à cet appareil.

Outre sa fonction d’accès vers le Télésiège de la Carella et donc vers la Roche de Mio, cet appareil permet aux clients venant de Belle Plagne, Montchavin les Coches et de Plagne Bellecôte, de prendre la direction de Champagny en Vanoise. L’accès depuis Belle Plagne se faisait par le Télésiège des Blanchets mais depuis Plagne Bellecôte l’accès se faisait par les téléskis du Col de Forcle qui étaient relativement long vu que leur tracé mesurait plus de 2000 mètres de long. Blanchets est donc venu faciliter l’accès à ce secteur depuis cette partie du domaine skiable de la Plagne en proposant un temps de trajet nettement plus court tout en bénéficiant du confort de voyager assis. Directement depuis le sommet de cet appareil, on rejoint la piste menant à deux installations situées sur ce secteur qui sont notamment le Télésiège Débrayable des Borselliers et le Télésiège des Verdons Sud. Cet appareil assure également les retours le soir vers Champagny depuis Plagne Bellecôte. I
Blanchets offre la possibilité de rejoindre le Téléski des Leitchoums. En enchainant ces deux appareils se forme ainsi un itinéraire bis pour rejoindre Plagne Centre, ce qui peut s’avérer utile notamment lorsqu’il y a du monde au télésiège débrayable des Colosses. Blanchets est également très apprécié par les débutants car il donne accès à plusieurs pistes faciles.qui son situées dans ce secteur.

Au sommet de cet appareil quatre pistes dont deux bleues et deux rouges sont accessibles :

- La piste bleue des Blanchets qui au terme de son tracé débouche sur la piste bleue des Arolles qui mène au bas de Plagne Bellecôte
- La piste bleue Quillis qui redescend au bas du Télésiège du même nom. Cette piste permet également de rejoindre le départ du Télésiège de la Carella. Elle rejoint la piste bleue du Levasset qui permet de prendre la direction de Champagny
- La piste rouge Rhodos qui débouche sur la piste bleue Ours qui emmène jusqu'à Plagne Bellecôte
- La piste rouge Lac qui débouche sur le bas de la piste des Sources permettant de prendre la direction de Belle Plagne


De part sa situation, son utilité et sa longueur, la SAP a donc opté pour l’installation d’un télésiège débrayable 6 places. Doppelmayr ayant remporté l’appel d’offre, le constructeur a fourni un appareil 6 places avec gares UNIG. Plus précisément nous trouvons en gare aval et amont des UNIG-M. La SAP a opté pour des gares avec des couvertures Doppelmayr France. Ceci veut dire que la couverture des gares est en bois contrairement aux couvertures Doppelmayr Autriche qui sont en tôles. L’effet recherché devait être sans doute une intégration réussie près des habitations de Plagne Bellecôte ainsi que dans le paysage montagnard. Cet appareil est avec Carella, le premier Télésiège Débrayable Doppelmayr de France à avoir bénéficié de cette couverture bois. Techniquement parlant cet appareil possède une configuration très courante pour ce type d’appareil à savoir motrice amont et retour-tension aval. Niveau débit, la SAP a souhaité un débit important sur cet appareil. A la vitesse de 5 mètres par seconde, le télésiège débite avec ses 126 véhicules environ 2800 personnes par heure. Ce fort débit est justifié par l’importance de cet appareil mais par périodes de fortes affluences, le débit peut se révéler juste. Il n’est pas rare de voir notamment le soir, une queue assez importante à cet appareil qui assure plusieurs retours stations. Toutefois au fil de la journée, la queue est généralement modérée.


Situation sur le plan des pistes
Image

Les Caractéristiques techniques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : LES BLANCHETS
Constructeur : DOPPELMAYR
Exploitant : SAP
Maître d’Œuvre : CETARM 73
Maître d’Ouvrage : SAP
Année de construction : 2002

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personne(s)
Débit : 2795 personnes/heure
Temps de Trajet : 7min43
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Tapis de Positionnement : Non

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1930 m
Altitude Amont : 2368 m
Dénivelée : 438 m
Longueur développée : 2317 m
Pente Maxi : 55 %
Pente Moyenne : 19 %


Caractéristiques Techniques

Type de Gare: UNIG-M
Tension : Aval
Motrice : Amont
Puissance Développée : 680 KW
Type de motorisation : Courant Continu
Sens de montée : Droite
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylônes : 22
Largeur de la voie : 6m10
Espacement : 38.74 m
Nb Sièges : 126
Types de Véhicules : 6E98
Dispositif d’accouplement : Pince A108-97

Caractéristiques du Câble

Diamètre du câble : 45 mm
Type de Câble : Lang à droite
Ame : Compacte
Fabricant du Câble : Trefileurope


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval est donc située sur le front de neige de Plagne Bellecôte. Elle est placée à proximité du Téléski des Colosses ainsi que du Télésièges Débrayable des Colosses. La gare est facilement accessible pour les clients arrivant depuis les pistes. Toutefois depuis les logements de Plagne Bellecôte, il faut légèrement monter pour la rejoindre. C’est ici que se trouve le système de tension hydraulique en charge de tendre le câble de l’installation

Vues sur la gare aval :
Image

Image

Image

Image

Image

Image


La Ligne

Le tracé de cet appareil n’est pas très difficile. Au début de la ligne, on traverse, une petite partie bordée par quelques sapins. Ensuite le tracé se raplatit légèrement au niveau de Belle Plagne . Après avoir franchi une petite monté située sut un terrain en dévers, on continue à monter régulièrement. Après avoir croisé les pistes qui redescendent sur Belle Plagne après avoir passé une partie pratiquement plate, on va arriver au pied de la montée finale. C’est dans cette montée que l’on va trouver la plus forte inclinaison de la ligne. La ligne est remise sur un plan horizontal à l’aide de trois pylônes de crêtes situés à proximité immédiate de la gare amont.

Au total, la ligne comprend 22 pylônes repartis comme suivant : 1 compression, 4 supports compression et 17 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 16C/16C
P2 : 8S/6S
P3 : 8S/6S
P4 : 8S/6S
P5 : 4SC/4SC
P6 : 10S/8S
P7 : 8S /6S
P8 : 8S/6S
P9 : 4SC/4SC
P10 : 8S/6S
P11 : 6S/6S
P12 : 8S/6S
P13 : 10S/8S
P14 : 8S/8S
P15 : 12S/8S
P16 : 10S/8S
P17 : 10S/8S
P18 : 4SC/4SC
P19 : 4SC/4SC
P20 ; 8S/6S
P21 : 10S/10S
P22 : 12S/12S

En avant sur la ligne:
Image

Le front de neige de Plagne Bellecôte et toutes les installations partant de cet endroit :
Image

On se remet dans le sens de la montée :
Image

Croisement avec la piste Bleue Trieuse:
Image

On continue :
Image

Croisement avec la piste bleue Les Leitchoums :
Image

Téléskis du Col de Forcle et Télésiège de Belle Plagne sur la gauche :
Image

Croisement avec la piste bleue Les Arolles:
Image

Entre P8 et P9 :
Image

Une partie du tracé du boardercross de Belle Plagne :
Image

Croisement avec les téléskis du Col de Forcle:
Image

Croisement avec la piste Bleue Ours:
Image

Passage au dessus d’un stade de slalom:
Image

Croisement avec la piste bleue Belle Plagne :
Image

On poursuit :
Image

La piste bleue blanchets sur la droite :
Image

Au pied de la montée finale :
Image

Dans la montée finale :
Image

On passe au dessus du tracé de la piste rouge Les Rhodos :
Image

Les trois derniers pylônes de l’installation :
Image

Arrivée en gare amont :
Image


La Gare Amont

La gare amont est située à 2368 mètres d’altitude non loin du Lac des Blanchets. La gare est située non loin du sommet du Télésiège fixe des Quillis construit en 1997. Elle comporte un rail de maintenance qui sert à ranger le véhicule de service. C’est également ici où se trouve le poste de conduite ainsi que toute la chaine cinématique assurant la marche normale ou de secours de l’appareil.

Vues sur la gare amont :
Image

Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Siège Doppelmayr 6 Places :
Image

Véhicule de service :
Image

Pince à ressorts de compression A108-97 :
Image

Passage de la pince sous un balancier de type compression :
Image

Passage de la pince sous un balancier de type support-compression :
Image

Passage de la pince sous un balancier de type support:
Image


Diverses photos

La gare amont depuis la piste blanchets :
Image

La ligne avec la station de Belle-Plagne depuis la piste blanchets :
Image

Ligne avec le sommet de l’Arpette au fond :
Image

Ligne au niveau du croisement avec les Téléskis du Col de Forcle depuis les pistes :
Image

Ligne depuis la piste bleue Belle Plagne :
Image

Ligne depuis la piste bleue Belle Plagne :
Image

Ligne depuis la piste bleue Arolles :
Image

Bas de la ligne depuis la piste bleue Arolles
Image

En conclusion, cet appareil remplace judicieusement l’ancien appareil. Plus pratique, plus accessible et plus performant cet appareil est une véritable réussite au sein du domaine skiable. Il assure parfaitement son rôle de premier maillon de l’itinéraire bis pour rejoindre la Roche de Mio. A cela s’ajoute que cet appareil est esthétiquement bien intégré et réussi.

Ainsi se termine ce reportage.
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09743 secondes. 39 requete(s).
144 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés