En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 6Bannière 5Bannière 16Bannière 13

 TSD6 des Estaris

Orcières Merlette

Poma

T2 ES
Description rapide :
Premier télésiège issu de la gamme Eezii développée par Poma.

Mise en service en : 2013

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : François05
Section écrite le 09/06/2014 et mise à jour le 15/11/2014
(Mise en cache le 19/11/2014)

Télésiège des Estaris – Orcières 1850

Poma - 2013

Image



Orcières 1850

Orcières 1850 est une station de ski crée en 1962 se trouvant dans les Hautes Alpes, plus précisément dans la vallée du Champsaur à la limite du parc national des Ecrins. Le domaine skiable, fut repris en 2003 par le groupe Labellemontagne ou anciennement Rémy Loisirs. Dès lors un programme d’investissements est réalisé dans le but de moderniser le parc des remontées avec la création de 3 Télémix (dont le 1er de France et 2eme du monde à savoir celui de Rocherousse), mais aussi le remplacement de l'ancienne télécabine du Drouvet par deux appareils similaires en 2005 et 2008. En 2013, c'est la construction du télésiège des Estaris en remplacement du TSF2 des Lacs. Sans oublier également la restructuration des deux fronts de neige des Drapeaux et du Queyrelet ainsi que le renforcement de l'enneigement de culture.
Le domaine comprend aujourd'hui 28 remontées mécaniques dont : 3 Télémix, 2 télésièges débrayables, 5 télésièges fixes et 16 téléskis. Ces remontées desservent 44 pistes (dont 17 pistes rouges et 6 pistes noires) d'une longueur de 100 km, réparties entre 1830 et 2725 mètres d'altitude.


Les Estaris, début des télésièges «Eezii » 

Le télésiège des Estaris est avec le TSD6 du Mont-Rond à Notre Dame de Bellecombe, les premiers télésièges d'un nouveau type nommé : "Eezii". En effet Poma a livré ces deux appareils au groupe Labellemontagne. Ces derniers répondent à une démarche qui se veut "éco-responsable" et également a une nouvelle organisation industrielle. Les équipements de la gamme Eezii sont plus rapides et plus facile à construire puisque qu'ils sont fabriqués à partir de composants standards de la gamme de télésièges débrayables Poma et Leitner. Ainsi construction et livraison peuvent être assurés dans des délais plus courts.
Ce sont donc des installations efficaces, simples, faciles d’utilisation et d’entretien, qui utilisent des solutions ayant déjà fait leurs preuves.
Plus économique en coûts de réalisation et d’entretien, il ne faut toutefois pas les assimiler à des télésièges "low-cost" puisqu'il reste une part de modularité possible : avec des sièges 4 ou 6 places, un embarquement dans l'axe ou dans le contour, un débit modulable jusqu'à 2800 personnes/heure, et le choix entre un moteur à courant continu ou asynchrone...

Sujet sur le forum concernant les télésièges eezii

Des Lacs aux Estaris 

Le télésiège des Estaris vient s'inscrire dans la dynamique d'investissement du groupe Labellemontagne qui a déjà investi plus de 37 millions d'euros depuis son arrivée sur la station en 2003. C'est en effet tout un lot de nouvelles remontées qui a équipé le domaine skiable donnant ainsi un confort et une rapidité des trajets accrue à la clientèle.

Le plateau de Rocherousse au début de son équipement,
Image

Pour voir le reportage de cette installation remplacée, cliquez sur l'image :
Image

Les Estaris vient comme un second maillon permettant d'atteindre le haut du domaine skiable rapidement, optimisant ainsi le temps de ski des clients et les rotations sur ce secteur notamment en fin de saison où la neige y est encore de qualité. La réalisation de ce chantier s'est déroulé au cours de l'intersaison 2013 du 18 septembre au 19 janvier. Cependant pour palier à toute panne ou défaut de la nouvelle installation et pour ne pas se priver de ce secteur en début de saison, le télésiège des Lacs n'a pas été démonté cette année. Il y a eu donc un véritable passage de relais entre ces deux machines que 32 ans séparent. Le démontage de l'ancienne installation s'effectue durant l'intersaison 2014.

L'héliportage des pylônes, balanciers et têtes de pylônes a eu lieu le 18 octobre à l'aide d'un Super Puma :
Image

L'arrivée du câble le 28 octobre :
Image

Vidéo du démontage de la gare aval, https://www.youtube.com/watch?v=o4AdJ4EJxvw
http://www.youtube.com/watch?v=o4AdJ4EJxvw

La mise en mouvement de l'installation se réalise depuis la station amont à l'aide d'un moteur de 800 kW. La tension est obtenue dans la gare aval grâce à un vérin hydraulique.
La ligne est composée de 14 pylônes permettant de parcourir les 1560 mètres séparant les deux gares et les 300 mètres de dénivelé. Pour effectuer ce trajet, l'installation évolue à une vitesse de 5 m/s. Les clients voyagent grâce à 60 sièges de 6 places permettant d'atteindre un débit de 2400 personnes par heure.

Depuis le haut de cet appareil, il est possible de rejoindre la quasi-totalité des pistes du domaine skiable. Toutefois, il dessert particulièrement :
- La piste du Rochasson qui dispose également d'un boardercross accessible à tous.
- La piste des Sirènes qui désert sur sa partie basse le snowpark de la station et permet également d'effectuer la liaison avec le télésiège du Gnourou.

L'inauguration de l'installation a eu lieu le 14 février 2014 en présence des acteurs de ce projet :
Image

Situation sur le plan des pistes de la station :
Image


Les caractéristiques de l’installation :

* Caractéristiques administratives :
TSD - Télésiège à pinces débrayables : Estaris
Constructeur : Poma
Maître d’œuvre : DCSA
Maître d’ouvrage : SAS Orcières Labellemontagne
Terrassement : Bonthoux SATP
Etude topographique : Topo Alpes
Génie Civil : TRAME
Montage : VLM
Année de construction : 2013
Montant de l’investissement : 5,5 millions €

* Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Hiver
Capacité : 6 Personnes
Débit : 2400 personnes/heure
vitesse d’exploitation : 5 m/s

* Caractéristiques géométriques :
Altitude gare aval : 2286 m
Altitude gare amont : 2586 m
Dénivelé : 300 m
Longueur : 1560 m
Temps de trajet : 5 min 5 sec

* Caractéristiques techniques :
Type de gare : Eezii
Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de véhicules : 60
Type de siège : Eezii
Type de pince : LPA-M
Nombre de pylônes : 14
Sens de la ligne : Horaire
Puissance développée : 415 kW
Largueur de la voie : 6 m 10 cm
Fabricant du câble : Arcelormital
Diamètre du câble : 44 mm
Equipement d’aide à l’embarquement : Non

Héliportage des pylônes : Le 18 octobre 2013

La gare aval :

La gare aval du télésiège est implantée à 2286 mètres d'altitude sur le plateau de Rocherousse, secteur d'altitude permettant en peu de temps d'atteindre le haut du domaine skiable. C'est dans dans cette gare que s'effectue la tension du câble porteur/tracteur à l'aide d'un vérin hydraulique. La couverture de cette gare est différente des autres télésièges du domaine, et pour cause, la partie bois n'est en faite qu'un sticker permettant de donner cet aspect.

Véritable rond point des pistes le plateau de Rocherousse est un lieu d'échange des flux, de gauche à droite nous avons:
Le TSF4 de La Croze des Hommes, TSF2 des Lacs, TSD6 des Estaris, le Télécorde, TKD1 du Snowpark, Télémix de Rocherousse, derière le TKD1 du Torrent et enfin le TKD1 de Manrouse,
Image

Les deux télésièges parallèles durant la saison 2013-2014,
Image

Ce même plateau vue d'en face,
Image

En approche de la gare,
Image

Depuis la piste Sièrenes,
Image

Image

Vue sur la première partie de la ligne,
Image

Désormais depuis la fin de la piste du Rochasson,
Image

Les deux gares côtes à côtes,
Image

L'ancienne gare Delta du TSF2 des Lacs qui n'est plus utilisée et démontée en fin de saison 2014,
Image

Image

L'accès à l'embarquement,
Image

Le chalet de vigie,
Image

Un siège dans le contour,
Image

L'embarquement,
Image

En sortie de gare,
Image

Vue en arrière,
Image


La ligne :


La ligne, longue de 1570 mètres, permet d’atteindre la côte 2686, soit 300 mètres plus haut que le départ. Composée de 14 pylônes, l'installation est parallèle à l'ancien télésiège et décalée de 17 mètres sur la droite. Vous remarquerez la particularité de la ligne qui survole le Lac Long entre les 10ème et 11ème pylônes.


P1 ,
Image

Image

Survol de la piste des Sirènes
Image

P3,
Image

Le 4ème pylône permet de réaliser une première montée franche,
Image

P4, ouvrage compression,
Image

Sur la droite, les TSF2 des Lacs toujours présents durant la saison 2013-2014,
Image

Vue en arrière sur le départ et le plateau de Rocherousse à 2289 mètres d'altitude,
Image

La pente toujours constante,
Image

P5,
Image

Portée P5-P6,
Image

P6,
Image

La pente s’adoucit à l'approche de la crête,
Image

P7,
Image

La gare amont au loin, mais avant une descente...
Image

... qui s'effectue après le P8,
Image

La ligne en descente, pour survoler plus bas "le Lac Long" visible sous une couche de glace,
Image

Image

Passage au dessus du lac tout de suite après le P9,
Image

Tête de pylône,
Image

Au-dessus du lac,
Image

P10,
Image

P11,
Image

Portée P11-P12 avec sur la droite le TSF4 du Gnourou,
Image

P12,
Image

P13,
Image

Dernière montée,
Image

Sur la gauche, la gare d'arrivée de l'ancien télésiège,
Image


La gare amont :


La gare amont se situe à 2586 mètres d'altitude, 40 mètres plus loin que l'ancien télésiège, ceci pour faciliter les échanges des flux de skieurs, notamment la piste de liaison Fressinières permettant de rejoindre le télésiège du Gnourou. C'est dans cette gare que s’effectue la motricité de l'installation. Quelques mètres plus loin se trouve le Grand Lac des Estaris se trouvant sous la Pointe des Estaris à 3086 m.


P14 dernier pylône de la ligne,
Image

La gare amont, partie motrice de l'installation,
Image

Image

Sortie de la gare,
Image

La gare côté descente,
Image

La zone de débarquement,
Image

Image

Image

Image

Image


Autres photos :


Image

Image

Depuis le secteur de Manrouse,
Image


Siège et pince :

L'installation possède actuellement un débit 2400 personnes par heure, grâce à 68 sièges. La majorité des sièges disposent de repose-pieds individuels, et quelques uns ont deux repose-pieds individuels aux extrémités et 2 repose-pieds communs au centre.


Siège avec tous les repose-pieds individuels,
Image

Siège "hybride",
Image

Vue de dos,
Image

La pince LPA,
Image

L'assise avec les séparateurs de places et les places bi-colores,
Image

L'assise avec le ressort système d'aide au relevage du garde corps,
Image


Conclusion


En définitif la construction du télésiège débrayable 6 places des Estaris est une réussite totale. Celui-ci permet de remplacer un télésiège ancien dont le débit était devenu insuffisant.
Poma et le groupe Labellemontagne signent ici une belle réalisation, rapide, efficace et certainement prometteuse pour l'avenir.

Ce nouveau télésiège permettra t-il à plus long terme un agrandissement du domaine skiable vers le Pic de Rochebrune à près de 3000 mètres d'altitude ? Ceci est un vieux projet de la station, à se demander si il ne restera à jamais un tracé en pointillés sur le plan des pistes....

Image
Pic de Rochebrune ici à gauche :

Visuel de la gare amont du téléphérique en projet,
Image


Lien vers le forum de discussion : http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=21063
Pour plus d’information : http://www.orcieres.com/
Les photos ont été prises le : 13 avril 2014
Texte : François05
Mise en page et photos : François05

© - 2014 - François05 - www.remontes-mecaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.15482 secondes. 37 requete(s).
42 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés