En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 31Bannière 34Bannière 26Bannière 22

 TSD6 des Marmottes

Courchevel (Les Trois Vallées)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Premier Télésiège Débrayable de la Vallée de Courchevel

Mise en service en : 2000

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 18/07/2008 et mise à jour le 18/07/2008
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


Courchevel 1850, la célèbre station savoyarde huppée comporte un domaine compris entre 1260 mètres d’altitude et 2738 mètres d’altitude. Ce domaine compose avec l’ensemble des autres stations de la Vallée de Courchevel, le plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds, les Trois Vallées. Le télésiège débrayable des Marmottes situé sur Courchevel 1850 est le premier Télésiège Débrayable six places construit sur la vallée de Courchevel.

Sous l’impulsion d’un pionner local, Jean Blanc, Courchevel 1850, station implantée sur le plateau des Tovets voit sa première remontée mécanique construite en 1947. Par la suite sera réalisé entre autre en 1952 le premier Téléphérique de la Saulire et en 1954 le premier Télébenne des Verdons. Au fil des années, grâce à différentes sociétés exploitant diverses remontées mécaniques, le domaine skiable de Courchevel 1850 s’agrandit. Le tout premier télésiège des Marmottes fut construit en 1975. Cet appareil est situé sur le secteur des Creux, secteur ouvert dans les années 1970 avec la liaison avec Moriond (Courchevel 1650). Le Télésiège part donc du lieu-dit des Creux et permet de remonter au sommet de la Vizelle, permettant ainsi de rebasculer sur les pistes de Courchevel 1850 ou d’accéder à la vallée de Méribel. Le télésiège servira aussi aux clients arrivant de Courchevel 1650 par le Col de Chanrossa de remonter par ce télésiège sans être obliger de descendre jusqu'au lieu-dit de Praméruel et reprendre les téléskis difficiles du Fruit et des Creux à l'heure d'aujourd'hui remplacés, pour rejoindre Courchevel 1850.

Voici les principales caractéristiques de cet appareil :

TSF-Télésiège à attache fixe : MARMOTTES
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1975
Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 3 personne(s)
Altitude Aval : 2112 m
Dénivelée : 548 m
Longueur développée : 1495 m
Temps de Trajet : 10min50
Débit à la montée : 1100 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Nb Sièges : 134
Puissance Développée : 195 KW

En 2000 cet appareil offrant un temps de parcours devenu trop long pour une clientèle devenue de plus en plus exigeante est donc remplacé par un Télésiège Débrayable six places qui sera le premier appareil de ce type sur la vallée de Courchevel. Le constructeur Français Pomagalski retenu pour la réalisation de cet appareil a donc fourni un appareil qui reprend à quelques mètres près l’ancien tracé du Télésiège Fixe. Cet appareil est uniquement accessible par les détenteurs d’un forfait vallée de Courchevel, les clients de Courchevel 1650, ayant un forfait valable uniquement sur cette station, ne peuvent emprunter cet appareil.
Le nouvel appareil part toujours depuis les Creux, vallon qui délimite la frontière entre le domaine de Courchevel 1850 et le domaine de Courchevel 1650. Le nouvel appareil arrive de nouveau au sommet de la Vizelle. Cet appareil joue donc un rôle dans la liaison Trois Vallées puisqu’en effet, il est possible depuis la Vizelle, de prendre la direction de Méribel ou de Méribel-Mottaret. Accessible depuis le Col de Chanrossa, cet appareil permet aux clients venant du Col de Chanrossa et donc de Courchevel 1650 d’accéder rapidement à ce point de liaison Trois Vallées sans avoir à passer par le secteur de Praméruel et le Télésiège des Suisses pour accéder à ce point de liaison. Cet appareil est aussi empruntable depuis le sommet du Télésiège de l’Aiguille du Fruit, offrant ainsi une alternative au Télésiège Débrayable des Suisses. Ainsi il permet en partie de soulager le télésiège débrayable des Suisses, lui aussi situé à Courchevel 1850 qui est généralement bien fréquenté.

Arrivant au sommet de la Vizelle, il permet de rejoindre rapidement depuis les Creux, les pistes principales du secteur de la Saulire situées sur Courchevel 1850. Il permet donc pour les clients venant de Courchevel 1650 via le Col de Chanrossa, d’accéder rapidement et facilement au sommet des pistes de Courchevel 1850. Autre fonction de cet appareil, il permet aux clients ayant emprunté le télésiège des Creux Noirs, de remonter en altitude sans être obligé de redescendre au secteur de Praméruel et de remonter via le Télésiège de l’Aiguille du Fruit ou le Télésiège des Gravelles. Cet appareil est donc accessible depuis Courchevel 1850 par le sommet de la Vizelle ou par le sommet du Télésiège de l’Aiguille du Fruit. Cet appareil est également directement empruntable par les clients de la vallée de Méribel arrivant par le point de liaison de la Saulire. Les pistes qui donnent accès à ce télésiège sont en général, larges et agréables. De plus le cadre est joli avec la vue offerte sur le Parc de la Vanoise et l’Aiguille du Fruit située non loin de là.

Au niveau des pistes, onze pistes dont sept rouges, trois noires et une bleue sont accessible au sommet de cet appareil :

Sur le versant Courchevel

- Les pistes noires Suisses et Turcs : pistes qui redescendent toutes les deux au bas du Télésiège Débrayable des Suisses
- Les pistes rouges Marmottes et Creux qui redescendent au bas de cet appareil et permettent l'accès à Courchevel 1650 via le Télésiège Débrayable de Chanrossa. Depuis ces pistes ont peux aussi prendre la direction du Télésiège Fixe des Creux Noirs
- Les pistes rouges Combe Saulire et Combe Pylônes qui redescendent au bas du Téléphérique de la Saulire et de la Télécabine de la Vizelle. A noter que la piste Combe pylône donne accès à une variante noire pour redescendre au bas de la Saulire qui s'appelle la M.

Sur le versant Méribel il est possible de prendre :

- Les pistes rouges Niverolle, Marcassin ainsi que la piste noire Sanglier, qui permettent de rejoindre Méribel-Mottaret
- La piste rouge Chamois et la piste bleue Biche qui donnent accès à Méribel

Niveau technique pour ce premier télésiège débrayable six places de la vallée de Courchevel, nous avons l’un des tout premier Télésiège Débrayable Phœnix commercialisé par Poma en 2000. Ces Télésièges Phœnix utilisent la gare SATELLIT. Cette nouvelle gare permet d’être aussi bien employée pour les Télésièges Débrayables que pour les Télécabines Débrayables. Une chose qui n’a pas changé par rapport à la précédente gamme, c'est l’utilisation de la Pince Omega T qui est apparue en 1996 avec la commercialisation de la gare Omega T. La gare est portée par deux massifs en béton armé. Pour tous les appareils construits en France en 2000 les ouvrages de lignes sont les mêmes que ceux utilisés sur les Télésièges Débrayables à gares Omega T. Par la suite les autres appareils construits à partir de 2001 ont bénéficié d’ouvrages de ligne qui ont subit quelques modifications.
Classiquement pour ce type d’appareil, la tension de l’installation est effectuée en aval de l’installation, et la chaîne cinématique assurant la mise en mouvement de l’appareil est positionnée en amont. Niveau débit, l’appareil a un débit relativement faible pour un appareil de ce type. Toutefois vu la fréquentation de cet appareil, les 1800 personnes par heure qu’offre cet appareil sont pour le moment suffisants. Cependant, l’appareil est dimensionné pour un débit de 2400 personnes par heure. Ce débit pourra doc être augmenté quand l’exploitant le jugera nécessaire, par ajout de sièges.
La couverture grise en tôle choisie pour les gares de cet appareil n’est esthétiquement parlant pas très jolie dans le paysage montagnard, malgré les sous faces en bois et les nombreuses vitres présentes sur les gares.


Situation sur le plan des pistes
Image

Vue Globale du Tracé
Image


Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : LES MARMOTTES
Maître d’Ouvrage : 3V2
Maître d’Oeuvre : MDP
Exploitant : S3V
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 2000
Montant de l’investissement : 4.192.000€

Caractéristiques d’Exploitation

Capacité : 6 personne(s)
Débit à la montée : 1800 (2400*) personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de Trajet : 5min00
Tapis d’Embarquement : Non

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2109 m
Altitude Amont : 2659 m
Dénivelée : 550 m
Longueur développée : 1489 m
Pente Maxi : 79 %
Pente Moyenne : 40 %

Caractéristiques Techniques

Type de Gare : SATELLIT / Couverture Tôles et Vitres
Sens de montée : Droite
Embarquement : Tangentiel
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Amont
Type de Motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 534 KW
Dispositif d'accouplement : Pince OMEGA T
Nb Pylônes : 15
Largeur de la voie : 5m70
Nombre de véhicules : 53 (70*)
Espacement : 60 (45*) m

Caractéristiques du Câble

Fabricant du Câble : Trefileurope
Diamètre du câble : 42.5 mm
Câblage : Lang à droite
Ame : Compacte

* Chiffres à terme

Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval est située au lieu-dit des Creux. Elle est située en face de la gare aval du Télésiège Débrayable de Chanrossa. C’est ici qu’est effectuée la tension du câble de l’installation par un unique vérin hydraulique ayant une tension admissible de 31.5 Tonnes. Un petit rail de maintenance est également présent.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

L’embarquement tangentiel :
Image


La Ligne

Après être sorti de la gare aval et après avoir passé le P2, la ligne franchit un petit vallon au terme et d’une belle portée entre le P2 et le P3. Ensuite la ligne poursuit son parcours sans grandes difficultés. La ligne franchit encore une belle portée entre le P6 et le P7. A partir de ce pylône, la ligne, va longer le tracé de la piste Marmottes. Après le P9, la ligne va franchir d’une seule portée assez longue elle aussi, un terrain en dévers qui est équipé de Gazex. Par la suite, la ligne va finir de monter tranquillement jusqu’au terme de son parcours.
La ligne comporte au total 15 pylônes répartis comme suivant : 1 compressions,1 support-compression et 13 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P0 : 8C/8C
P1 : 8C/8C
P2 : 6S/4S
P3 : 4SC/4SC
P4 : 6S/6S
P5 : 6S/6S
P6 : 6S/4S
P7 : 6S/4S
P8 : 4S/4S
P9 : 6S/4S
P10 : 8S/6S
P11 : 8S/6S
P12 : 4S/4S
P13 : 6S/4S
P14 : 8S/8S
P15 : 8S/8S

Le début de la ligne depuis le bas :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Image

Une jolie portée pour passer au dessus d’un petit vallon entre le P2 et le P3 :
Image

On poursuit :
Image

Image

Passage au dessus de la piste Park City, venant du sommet du Télésiège de l’Aiguille du Fruit :
Image

On longe désormais le tracé de la piste Marmottes au moment de l’intersection avec la piste Boulevard Plan di Lac :
Image

Image

Belle portée au dessus d’un terrain en dévers :
Image

On croise la piste Marmottes :
Image

On aperçoit sur la droite, la gare amont du Télésiège Débrayable des Suisses, ainsi que les cabines de la Télécabine de la Vizelle :
Image

On recroise de nouveau le tracé de la piste Marmottes :
Image

Arrivée en gare amont:
Image


La Gare Amont

La gare amont est située au sommet de la Vizelle. Elle est située à proximité immédiate de la gare sommitale du Télésiège Débrayable des Suisses. Un peu plus loin se trouve la gare amont de la Télécabine de la Vizelle. C’est ici que se trouve la partie motrice et conduite de l’appareil. La marche normale est assurée par un moteur à courant continu qui est accouplé à un réducteur à train épicycloïdal Poma-Kissling. La marche de secours est quand a elle assurée par un moteur thermique qui entraîne la poulie motrice via une seconde entrée présente sur le réducteur. La gare amont possède un rail de service latéral servant à stocker le véhicule de service.

Image

Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Pince Omega T:
Image

Passage d’un support :
Image

Passage d’un support/compression :
Image

Passage d’un compression :
Image

Siège 6 Places Doudouk Poma :
Image


Diverses Photos

Vue générale du sommet de la Vizelle :
Image

La gare amont vue depuis le Télésiège Débrayable des Suisses :
Image

Le haut de la ligne avec les monts situés dans le Parc de la Vanoise en toile de fond :
Image

Le haut de la ligne depuis la piste Marmottes :
Image

Deux vues avec la ligne et l’Aiguille du Fruit au fond :
Image

Image

La ligne au niveau de l’intersection entre la piste Marmottes et Boulevard Plan du Lac. Vous distinguerez à gauche de l’image, le Col de Chanrossa :
Image

En conclusion, un appareil bien pratique au sein du domaine de Courchevel, qui évolue dans un secteur agréable et où le cadre est remarquable. Il est simplement dommage que pour le premier appareil de ce type, la couverture retenue sur cet appareil ne soit pas du plus bel effet dans le paysage montagnard.

Ainsi se termine ce reportage de cette installation.
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09545 secondes. 35 requete(s).
105 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés