En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 36Bannière 35Bannière 18Bannière 21

 TSD6 des Marrades

Pal-Arinsal (Vall Nord)

Doppelmayr

T3 ES
Description rapide :
TSD6 Doppelmayr remplaçant un TSF2 permettant d'accéder au domaine skiable d'Arinsal depuis la vallée.

Mise en service en : 2008



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Thomas
Section écrite le 27/09/2009 et mise à jour le 23/12/2013
(Mise en cache le 23/12/2013)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 6 places des Marrades à Arinsal, en principauté d'Andorre, dernier né des appareils dans ce pays

Image



Voici comment se décomposera le reportage :

Sommaire :

  • Introduction / la station / le domaine skiable
  • Histoire - Rôle de l'appareil
  • Gare aval
  • Ligne
  • Gare amont
  • Technique
  • Conclusion


Introduction

L'Andorre est un petit pays situé au cœur de la chaîne montagneuse des Pyrénées. Ce pays bien connu des habitants du secteur a la réputation d'être un pays détaxé et ou il fait bon vivre, économiquement parlant. Ce pays est également connu pour ses domaines skiables, Vallnord et Grandvalira. Ce dernier étant le plus imposant domaine skiable des Pyrénées en terme de kilométrage de piste, de surface skiable et de performance des remontées mécaniques.
Ce pays est avant tout un pays de montagne, composées principalement de deux vallées étroites et sinueuses, Valira du Nord et Valira d'Orient. Vous trouverez, en cliquant sur ce lien une carte de l'Andorre, disponible sur Wikipedia.

Arinsal est une petite station au domaine très linéaire située au fond de la vallée d'Arinsal, cette station, créée en 1973 possède un parc d'une dizaine de remontées mécaniques dont trois appareils débrayables, la télécabine des Oriols, le télésiège débrayable des Fonts et ce télésiège débrayable des Marrades que je vous présente ici. On y skie sur 19 pistes de tous niveaux : 4 vertes, 7 bleues, 5 rouges et 3 noires dotées d'un important système de neige de culture. Cette station d'Arinsal propose de nombreux hébergements situés dans le joli village d'Arinsal, logé au creux de la vallée du même nom. La vallée d'Arinsal, ou coule le torrent qui porte son nom est un embranchement de la vallée "Valira del Nord" ou coule le "riu Vallira del Nord".
La station d'Arinsal fait partie du domaine de Vallnord qui est composée des stations de Pal, Arinsal et d'Ordino-Arcalìs. Ces deux premiers domaines sont reliés via un téléphérique, le téléphérique de Pal-Arinsal depuis 2000. Ordino-Arcalìs n'étant pas relié à ski aux deux précédents domaines. Ces deux domaines bénéficient cependant depuis quelques années d'un forfait commun.
Le station d'Arinsal possède un domaine skiable situé entre 1500 et 2500 mètres d'altitude, ce qui en fait le dénivelée skiable le plus important d'Andorre, mais des Pyrénées également. Il est globalement exposé nord est ce qui garanti un enneigement normal lors des hivers.


Histoire - rôle de l'appareil

La station d'Arinsal est relativement jeune, un peu plus de 35 ans. Elle dispose d'un accès relativement aisé en voiture sur le bas du domaine, mais également au niveau du plan intermédiaire d'ou partent les principales remontées mécaniques de la station. L'accès au plan intermédiaire n'était pas possible à l'origine. Seul un télésiège biplace permettait d'accéder au domaine skiable en partant d'une zone un peu excentrée du village. Ce télésiège était empruntable aussi bien à la montée qu'a la descente, il était équipé de rack pour y placer les skis.
Une piste avait été créée pour redescendre en bas de la stations skis aux pieds, mais, l'absence d'enneigement artificiel couplé à la faible largeur faisait qu'elle était rarement ouverte.
A la fin des années 1990 une télécabine partant du village vint doubler ce télésiège à pinces fixes Montaz Mautino; l'arrivée de cette télécabine étant très proche de celle du télésiège.
Depuis, la route permet d'accéder au sommet du télésiège et de la télécabine.

En 2008, le télésiège à pinces fixes, après de bons et loyaux services fut démonté pour être remplacé par un télésiège débrayable 6 places dernière génération, alliant par conséquent confort aux passagers et à l'exploitant ainsi que rapidité, bien que le tracé ne soit pas excessivement long, moins d'un kilomètre.
Ce télésiège dessert le domaine skiable proprement dit et officialise le plus grand dénivelée des pyrénées, 1010 mètres. Il est desservi par une piste bleue, la piste des Marrades qui, depuis cet hiver 2009/2010 (soit un an après la mise en service de l'appareil) est équipée intégralement en neige de culture et a été entièrement reprofilée afin de maximiser les ouvertures.
Ce nouveau TSD a donc une double fonction, un ascenseur permettant l'accès au domaine skiable ainsi que du ski propre, avec une piste bleue et une zone en forêt hors piste.

Voici la situation de l'appareil sur le plan des pistes du domaine :
Image
Image


Ce télésiège débrayable est l'œuvre du manufacturier autrichien Doppelmayr, via les deux filiales françaises et andorrannes, Doppelmayr France étant en charge des études, Doppelmayr Andorra en charge de la vente et du montage de l'appareil. Cet appareil est équipé de gares de technologie UNI-G (2008) avec une couverture dite "française" en bois permettant une meilleure intégration dans le contexte géographique.

Voici quelques caractéristiques techniques :

* Caractéristiques administratives :
TSD - Télésiège à pinces débrayables : Arinsal
Exploitant : E.M.A.P.
Constructeur : :)/>
Année de construction : 2008

* Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Hiver
Vitesse maximale: 5 m/s
Durée du parcours : 3 min 15 sec
Débit : 2400 p/h

* Caractéristiques géométriques :
Altitude gare aval : 1550 m
Altitude gare amont : 1950 m
Dénivelé : 400 m
Longueur : 950 m

* Caractéristiques techniques :
Type de gare : UNI-G
Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Puissance du moteur principal : 450 Kw
Type de tension : Hydraulique
Nombre de pylônes : 10
Sens de montée : Gauche

* Caractéristiques des véhicules :
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2008
Nombre de sièges : 45
Type de sièges : 6E98
Type de pinces : A108-C
Capacité : 6 Personnes


Gare aval

La gare aval est située légèrement en hauteur par rapport à la route d'accès au plan intermédiaire et au parking.
Elle est située juste à côté d'un hangar abritant du matériel du Comù ("municipalité") de la Massana (dont fait partie la localité d'Arinsal). Cette gare est accessible via quelques marches ou directement depuis la piste des Marrades.

Image


Techniquement, cette gare est retour tension ce qui permet en particulier un fonctionnement silencieux. Nous reviendrons plus bas sur l'aspect mécanique de cette gare.
L'embarquement se réalise dans le contour perpendiculairement à la ligne. Cette solution a été adoptée afin de pouvoir reculer au maximum la gare du côté de la route. la file d'attente, courte est donc perpendiculaire à la ligne de l'appareil.

Voici quelques photos de la gare aval :

Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image


L'armoire électrique de contrôle située dans le local opérateur permet toutes les fonctions de conduite, mise en marche (en mode télécommande), gestion des vitesses, arrêts etc. Une télécommande est également installée pour permettre d'arrêter l'appareil depuis n'importe quel place de la zone d'embarquement. Elle permet également de gérer les vitesses : GV, MV, PV et TPV Grande Vitesse, Moyenne Vitesse, petite Vitesse et Très Petite Vitesse.

Image


L'appareil a la possibilité d'être exploité à la descente, à hauteur de 50% de son débit maximum à la montée. Le débarquement des passagers se faisant nécessairement avant l'embarquement des personnes (qui, rapellons le, s'effectue dans le contour), il est nécessaire d'avoir une courbe de décélération spéciale afin de pouvoir débarquer les piétons à une vitesse maximale de 1m/s lorsque l'appareil tourne à sa vitesse nominale de 5m/s. Les sièges ralentissent donc à 1m/s avant de ré-accélérer légèrement à 1,3m/s pour l'embarquement skieurs. Ceci est très largement visible de l'extérieur.

Image
Zone de débarquement piétons


Image
La gare aval avec les sièges rangés dans les voies principales, de nuit



La Ligne

La ligne de cet appareil est relativement courte, un peu moins de 1000 mètres, et en forêt sur deux tiers de la longueur de l'appareil. On trouvera 10 pylônes de ligne.
Elle débute par un pylône équipés de balanciers à 16 galets compression, la première portée franchi un petit torrent avant de s'engouffrer dans la forêt.
La ligne est relativement raide et irrégulière. P4 est le second pylône équipé de balanciers compression qui initie une portée très raide ou on trouvera la pente maximale tout en franchissant une cascade. après le P5, la ligne se redresse progressivement avant d'arriver à la gare amont et franchissant la dernière particularité de la ligne.

Image
Zone d'embarquement skieurs


Image
Lanceur


Image
P1, 16C


Les pylônes compression, vu leur positionnement sont équipés de potences de décablage intégrées avec, pour le P4, des passerelles permettant de travailler en toute sécurité.

Image
Potence de décablage


Suite de la ligne :
Image


Au niveau du P4, seul compression en ligne
Image


équipé lui aussi de potences de décablage :
Image


Après ce compression, nous entammons une portée assez raide au sommet de laquelle on aura la pente maximale de la ligne :
Image


L'appareil est équipé de pinces A108-C dont voici une photo dans la pente maximale en descente :
Image


Dans la suite de la ligne
Image


La fin de la ligne est moins raide et rejoint le sommet de la télécabine d'Arinsal :
Image


Image


Image


Le P10 est situé à une vingtaine de mètres de la gare amont. Le fut du pylône est monté sur un massif d'une douzaine de mètres de hauteur qui permet de fixer une structure imposante d'un filet de protection. Ce filet permet de coller à la réglementation en vigueur qui stipule des hauteurs de survol maximales pendant un certain temps après l'embarquement de personnes. Or, comme on le voit sur les images, la gare amont est au bord d'un mur assez haut et on prend très rapidement une hauteur de survol d'une quinzaine de mètres. Il a donc été nécessaire de placer un large filet entre le P10 et la gare amont.

Image


Image


Image


Image


Gare amont

La gare amont est située à une altitude d'environ 1930 mètres et est placée avant l'arrivée de l'ancien télésiège biplace. En effet, l'ancien télésiège biplace montait légèrement au dessus des bâtiment et accédait directement sur le front de neige. Un passage dans les bâtiments avait été réalisé. Il n'a pas été possible de placer la gare du TSD au même endroit pour des raisons de gabarit de largeur entre les deux bâtiments.

Position de l'ancien télésiège biplace à la G2 (retour tension) :
Image


La gare amont est donc placée au bord du mur qui surplombe la route d'accès à la station, ce qui la rend particulièrement aérienne. Techniquement, elle est motrice fixe, à l'opposé de l'ancien télésiège qui était retour tension amont. L'accès au reste du domaine skiable depuis ce télésiège n'est pas très aisé à cause du débarquement de la télécabine juste à côté. Cependant, les flux s'organisent naturellement et on ne note pas de gros problèmes à ce niveau.
Voici quelques vues de cette gare amont :

Arrivée en G2 :
Image


Débarquement skieurs :
Image


Diverses vues :
Image


Image


Image


Image


Image


Vue depuis le secteur des Fonts avec en premier plan la télécabine d'Arinsal :
Image


Espacement entre les bâtiments dans lequel passait l'ancien télésiège :
Image



Technique - G1

La gare aval est retour tension, meilleure configuration qui soit pour un téléporté. Cette solution permet d'économiser des efforts sur le vérin de tension, en effet, on économise le poids de la ligne sur son dénivelée. La différence de tension entre la G1 et la G2 peut dépasser les 10 tonnes (supérieure à G2 par rapport à G1).
Les gares sont totalement standard de la gare UNI-G. Concernant le système de tension, on trouvera donc deux vérins hydrauliques qui sont reliés au lorry de tension qui supporte la poulie retour.
Toutes les poulies sont à la voie ce qui permet de réduire au minimum les galets de déviation de gare.


Technique - G2

La gare amont est motrice fixe, qui est également la meilleure configuration puisque la tension plus élevée sur la poulie motrice confère à celle-ci une meilleure adhérence du câble.
La machinerie est composée d'un moteur asynchrone de 450kW environ couplé à un réducteur épicycloïdal lui même accouplé à la poulie motrice. La marche de secours étant réalisée par l'intermédiaire d'une couronne dentée placée directement sur cette poulie, couronne sur laquelle vient engrener un moteur hydraulique; solution totalement standard

Niveau cadencement, deux types de cadenceurs, par tout ou rien (embrayages/frein) au nombre de 3 en gare G1 ou bien par cadenceur plus vite moins vite placé en gare amont qui utilise un motoréducteur qui tourne dans un sens pour aller moins vite et dans l'autre sens pour aller plus vite. Niveau cheminement, c'est classique également.

Vue sur la ligne depuis le balcon de la gare:
Image


Conclusion

Ce télésiège remplit désormais pleinement son rôle, après l'équipement en neige de culture et le reprofilage de la piste qu'il dessert en ski propre. Ainsi se termine ce reportage. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques...
Je tiens à remercier l'exploitant ainsi que les conducteurs pour l'accès aux parties cachées de l'installation.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1638 secondes. 37 requete(s).
172 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés