En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 2Bannière 31Bannière 44Bannière 35

 TSD6 des Monts Rosset

Saint-Gervais - Bettex (Arbois-Rochebrune)

Poma

T3 ES
Description rapide :
Nouveauté 2011 de Saint-Gervais ! Il s agit du plus gros investissement du pays du Mont-Blanc, 6,2 millions d euros dépensés pour ce télésiège ! Visite guidée à travers ce reportage.

Mise en service en : 2011

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 21/02/2012 et mise à jour le 10/07/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)

Télésiège des Monts-Rosset
Saint-Gervais-les-Bains (74)


Image

Sommaire

I/ L'Evasion Mont-Blanc
II/ Saint-Gervais-les-Bains
III/ Monts-Rosset : Un chantier rapide !
IV/ Monts-Rosset : Situation sur le domaine
V/ Monts-Rosset : Les objectifs de la STBMA
VI/ Caractéristiques générales
VII/ Ligne et infrastructures
-La gare aval
-La ligne
-La gare amont
VIII/ Au coeur des Monts-Rosset
-La station tension
-La station motrice
IX/ Sièges et pinces
X/ Le télésiège des Monts-Rosset depuis les pistes
XI/ Liens et remerciements

I/ L'Evasion Mont-Blanc 

Le domaine Evasion Mont-Blanc est situé au cœur de la Haute-Savoie et rassemble 7 stations de ski avec un point de vue permanent sur le massif du Mont-Blanc : Megève, Combloux, Cordon, La Giettaz, Saint-Gervais-les-Bains, Saint-Nicolas-de-Véroce et les Contamines-Montjoie – Hauteluce.

Cet ensemble de stations rassemble 83 remontées mécaniques desservant 450 kilomètres de pistes - 29 pistes vertes, 50 pistes bleues, 60 pistes rouges et 23 pistes noires - ce qui en fait le second plus grand domaine skiable de Haute-Savoie. 

II/ Saint-Gervais-les-Bains 

Saint-Gervais-les-Bains est la commune la plus haute d´Europe occidentale du fait de la présence du mont-Blanc (4 810 mètres) sur son territoire.

L´aventure des remontées mécaniques commence à Saint-Gervais au début du XXe siècle avec la construction du tramway du Mont-Blanc, une ligne de chemin de fer à crémaillère qui relie la gare SNCF au glacier de Bionnassay (Gare du Nid d´Aigle à 2 372 mètres) et dessert désormais également le domaine skiable des Houches. Elle est la plus haute ligne de chemin de fer de France. L´essor du ski ne prend cependant réellement sont envol qu´avec la construction du téléphérique du Bettex, en 1936, par la famille Viard, prolongé par un second aboutissant au Mont d´Arbois en 1937.

L´équipement des deux massifs mont d´Arbois et Prarion n´a depuis cessé de se développer. Le secteur du mont d´Arbois est relié à Mégève. Il dispose de 25 remontées mécaniques (1 DMC, 1 télécabine, 11 télésièges dont 4 débrayables et 12 téléskis) desservant 51 pistes. Sur la majorité des pistes on peut apercevoir le mont Blanc du haut de ses 4 810 mètres. Le point le plus bas de la station est le village de Saint-Gervais, à environ 830 mètres d'altitude. C'est d'ici que part le DMC qui permet de rejoindre le Bettex. Le point le plus haut est le Mont-Géroux à 2353 mètres (situé en dessous du sommet du Mont-Joly à 2525 mètres). C'est le second plus haut point culminant de l'Evasion Mont-Blanc. 


III/ Monts Rosset : Un chantier rapide !

Le chantier du télésiège des Monts Rosset a été réalisé rapidement. Il a commencé en mai 2011 et s'est terminé vers le mois d'octobre. En mai 2011, l'ex télésiège 3 places a été démonté, en juin le génie civil a eu lieu, en juillet montage de la gare amont et de la gare aval et héliportage des pylônes. En août, le câble a été monté puis en septembre-octobre, montage des sièges, réglages et essais du télésiège. Le tracé n'a pas changé. Aucun déboisement n'a dû être fait.

La réalisation du télésiège en images :

Les fondations d'un pylône (P6), mi-Juin
Image

La gare amont mi-Juin
Image

La gare aval début et mi-Juillet
Image

Image

La gare amont mi et fin Juillet
Image

Image

La gare aval et la gare amont en Octobre
Image

Image

IV/ Monts-Rosset : Situation sur le domaine

Le télésiège débrayable des Monts Rosset, nouveauté de la saison 2011-2012, remplace un télésiège fixe 3 places à gare Delta de chez Pomagalski. Il est à noter que le remplacement n'a pas engendré de modification de la ligne, toujours longue d'environ 2 kilomètres. Il n'y a aucun changement en ce qui concerne le rôle du télésiège, c'est plutôt sur le côté pratique que le secteur a été transformé. Quelques photos montrant l'ancien télésiège :

La gare aval
Image
(Cliquez sur l'image pour visualiser le reportage)

Sur la ligne
Image
(Cliquez sur l'image pour visualiser le reportage)

Image
(Cliquez sur l'image pour visualiser le reportage)

Gare amont
Image
(Cliquez sur l'image pour visualiser le reportage)

Tout comme son prédécesseur, le télésiège se situe sur le bas du domaine skiable de Saint Gervais, à proximité du lieu dit « Le Bettex ». L'accès à l'appareil peut se faire depuis le Bettex, via les pistes Poue Blanche et La Chenaz, ou directement depuis le Mont d'Arbois par la Finance et la Marmire, celle-ci étant la piste rouge directement desservie par l'appareil et qui est d'ailleurs bien visible depuis la ligne.

Au sommet du télésiège, le choix nous est donné:
- Il est tout d'abord possible de basculer vers le télésiège de l'Arbois par Les Clairières. Cependant attention, il s'agit d'un 2 places, et par fortes périodes d'affluence la file d'attente peut être longue.
- Mais on peut également descendre vers la télécabine de la Princesse via la piste Prapacot. Cette option est très pratique et est préférable à la première lorsqu'il y a du monde. De plus la piste est plus longue.
- La dernière possibilité est la descente vers le Bettex.

Cet appareil constitue une importante porte d'accès au coeur du domaine, facilement accessible depuis Le Bettex, et seconde la télécabine du Mont d'Arbois.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

Image

Image

V/ Monts-Rosset : Les objectifs de la STBMA

Après le télésiège débrayable de la Croix en 2003 et de la Croix du Christ en 2007, la STBMA (Société des Téléportés Bettex Mont d'Arbois) vient d'investir 6 millions d'euros pour le nouveau télésiège des Monts Rosset. Ce projet était déjà en réflexion depuis quelques années, et c'est donc finalement pour la saison 2011-2012 qu'il s'est concrétisé.

Tout d'abord, c'est le temps de parcours qui se retrouve divisé par 2 grâce à une vitesse maximale de 5 m/s : au lieu de 13 minutes avec le télésiège fixe, ce sont maintenant 7 petites minutes qu'il faut pour parcourir presque 2 kilomètres. Ceci constitue déjà un élément de revalorisation du secteur, les skieurs sont désormais incités à rester notamment sur la piste de la Marmire, une belle et longue descente bénéficiant d'un joli panorama à 180°C sur la chaîne des Aravis, des Fiz, et du Mont-Blanc, le tout entre prés et forêts, surplombant la vallée de l'Arve. De plus, cette même piste, ainsi que La Chenaz, ont été dotées pour cette nouvelle saison d'un enneigement artificiel sur la totalité de leur trajet, ce qui va favoriser une ouverture optimale du télésiège durant la saison.

Ce télésiège s'adresse également aux débutants, l'appareil étant facilement accessible depuis le secteur du Bettex. On a ainsi pensé aux enfants avec en l'équipant du système Kid-Stop destiné à parer toute risque de chute. Bien évidemment, ce système se replie et n'empêche en aucun cas un adulte de s'asseoir. Cette sécurité constitue donc un plus notable sur cette installation et s'ajoute aux embarquement et débarquement en douceur. Le risque de chutes est donc considérablement amoindri, véritable changement d'ailleurs si l'on pense à l'ancien appareil.

Qui dit 6 places débrayable, dit également temps d'attente rabaissé, mais, pour les Monts Rossets, l'adjectif qui conviendrait serait plutôt « inexistant », ce secteur n'étant pas réputé par sa forte fréquentation. Le débit est donc doublé, on passe de 1350 à 2700 personnes par heure (débit définitif).

Le nouveau télésiège débrayable vient maintenant renforcer le rôle d'ascenseur que possédait déjà son prédécesseur : il vient ainsi seconder parfaitement la télécabine du Mont d'Arbois et permet désormais un important désengorgement en cas de forte fréquentation. On se retrouve d'ailleurs avec une configuration d'accès au domaine assez similaire à celle que l'on trouve aux Contamines Montjoie, où la télécabine du Signal est secondée par le télésiège débrayable de Montjoie, qui a l'origine était un télésiège fixe.

VI/ Caractéristiques générales

- Administratif:
Constructeur: Poma:
Saison d'exploitation: Hiver
Année de construction: 2011
Maître d'ouvrage: STBMA
Maître d'oeuvre: CNA
Montage et génie civil: STM Pugnat
Terrassement : Benedetti
Date de mise en service : 17 Décembre 2011
Montant de l'investissement : 6,2M€

- Géographie
Altitude départ : 1277 m
Dénivelé : 469 m
Altitude arrivée : 1746 m
Pente moyenne : 24 %
Pente maximale : 55 %
Longueur du télésiège : 1995 m

- Technique:
Type d'appareil : TSD Multix6
Sens de la montée : Droite
Vitesse maximale d'exploitation : 5 m/s
Station motrice : Amont
Station tension : Aval
Type de pince : LPA-N
Largeur de la voie : 6,1 m
Diamètre du cable galvanisé : 46 mm
Puissance du moteur : 840 kW (540 kW utiles)
Installation éléctrique : SEMER
Nombre de pylones : 16
Nombre de véhicules : 94 (104 en débit définitif)
Débit provisoire : 2400 p/h
Débit à terme : 2645 p/h
Capacité des véhicules : 6 personnes


VII/ Ligne et infrastructures des Monts-Rossets

Gare aval :

La gare aval est la station de tension de l'installation. La tension est effectuée par un vérin hydraulique. La gare aval est de type Multix6 de chez Poma. A noter que l'embarquement est effectué dans le contour, faute de place.

Image

Image

Image

Image

Image

Les portillons de cadencement
Image

L'embarquement
Image

Le siège arrive
Image

... Et c'est parti ! :
Image

La ligne :

La ligne longue d'environ deux kilomètres se compose de 16 pylônes tubulaires.

Caractéristiques de la ligne :



  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 4S/6S
  • P3 : 6S/6S
  • P4 : 4S/4S
  • P5 : 6S/8S
  • P6 : 6S/6S
  • P7 : 6S/8S
  • P8 : 4S/6S
  • P9 : 6S/6S
  • P10 : 10S/12S
  • P11 : 6S/8S
  • P12 : 8S/10S
  • P13 : 4S/6S
  • P14 : 12C/12C
  • P15 : 12S/12S
  • P16 : 8S/8S


P1
Image

P2
Image

P3
Image

P4
Image

P5
Image

P6
Image

P7
Image

P8
Image

Longue portée entre P8 et P9
Image

P9
Image

P10
Image

P11
Image

P12
Image

P13
Image

P14
Image

Tête du pylône 14
Image

Remontée entre P14 et P15
Image

P15
Image

P16
Image

Gare amont :

La gare amont est la station motrice de l'installation. On y trouve un moteur TT Electric pouvant développer jusqu'à 840 kW. Mais seuls 540 kW sont utiles en régime établi. La gare amont est implantée au même emplacement que le précédent télésiège, à proximité de l'arrivée du téléski des Bosses.

Arrivée en gare amont
Image

De face
Image

Autres vues des alentours de la gare
Image

Image

Image

Image

Image

La gare amont et le mont Blanc
Image

Un peu plus loin
Image

VIII/ Au cœur des Monts-Rosset

La station tension (1277 mètres) :

L'ensemble de la gare
Image

La centrale hydraulique
Image

Image

Le vérin de tension
Image

La poulie de tension
Image

Image

Les pneus et une pince qui passe
Image

Le P1 depuis la passerelle d'entrée au télésiège
Image

La station motrice (1746 mètres) :

L'ensemble de la gare
Image

Les moteurs électriques de secours
Image

Image

La poulie motrice
Image

La centrale de freins
Image

Le moteur électrique principal
Image

Image

Le réducteur
Image

Image

Le P16 depuis la passerelle d'accès à la gare
Image

L'armoire de commande avec l'écran tactile
Image

IX/ Sièges et pinces

Cet appareil est équipé de 94 sièges Pomagalski pouvant accueillir jusqu'à 6 personnes. Comme signalé précédemment, les sièges sont équipés du système Kid-Stop permettant d'éviter les chutes des skieurs. Le système est installé sur la place la plus à droite de chaque siège.

Un siège
Image

Le véhicule de service
Image

Le système Kid-Stop
Image

Chaque siège de l'installation est accouplé au câble par une pince de type LPA-N. Le serrage sur le câble est fait grâce à des ressorts.

Image

Image

X/ Le télésiège des Monts-Rosset depuis les pistes

P15 et P16
Image

P12
Image

Vue arrière sur la dernière partie de l'installation
Image

P8
Image

P6
Image

P5
Image

Image

Image

P4
Image

Le Mont-Blanc
Image

Vue sur le P4 et le P5
Image

P3
Image

XI/ Liens / Remerciements

Avant de terminer ce reportage, nous tenons à remercier le chef d'exploitation technique de la STBMA pour ses explications et la visite des gares.

Lien de l'ancien reportage du TSF3 des Monts-Rossets
Site internet de la STBMA
Lien vers la construction du TSD6 sur le site de la STBMA
Lien vers un article du télésiège
Lien vers la construction de ce télésiège sur RM.net
Lien vers le forum de discussion

Ainsi se termine notre reportage, merci de l'avoir suivi et à bientôt!! ;) :) B)

Fin du reportage


Evasion ski et j'ib, Février 2012

Photos : J'ib, Evasion Ski et Rodo_Af
Texte, bannière et mise en page : Evasion Ski et J'ib
Date des photos : 23, 24 et 27 Décembre 2011, 4, 12 et 20 Février 2012



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10324 secondes. 40 requete(s).
103 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés