En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 34Bannière 25Bannière 40Bannière 12

 TSD6 des Sibières

Vars (Forêt Blanche)

Leitner

T2 ES
Description rapide :
Le télésiège des Sibières est un appareil structurant de Vars : très fréquenté car desservant des pistes techniques en front de neige et en forêt, il permet un accès rapide et confortable au domaine d'altitude. Cet appareil remplace deux téléskis qui se suivaient sur un tracé différent.

Mise en service en : 2006

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 02/12/2016 et mise à jour le 04/12/2016
(Mise en cache le 04/12/2016)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Vars
  • Le télésiège des Sibières
  • Des téléskis au télésiège débrayable
    Les Sibières : desserte d’un secteur attractif
    Caractéristiques
  • Ligne et infrastructures
  • La gare aval
    La ligne
    La gare amont
    Véhicules et pinces
  • Conclusion et remerciements

Vars

Vars est une station du département des Hautes-Alpes (05 – Région Provence-Alpes-Côte d’Azur), située dans le guillestrois. Ouverte été comme hiver, elle propose un panel d’activités le tout niché sur les flancs du col de Vars, sous la crête de l’Eyssina.
Reliée à Risoul pour former le domaine de la Forêt Blanche, la station de Vars propose un domaine skiable décomposé en 3 secteurs : Vars Saint-Marie (là où les premières remontées atteignant le sommet de Mayt ont été installées), Vars les Claux (qui est le gros ensemble qui comporte notamment tous les espaces ludiques) et les Peyniers (le secteur le plus tranquille du domaine). Les pistes, de toutes les couleurs, alternent boulevards sans grand intérêt (plateau de Crévoux), pistes en forêt (Peyniers et vers l’Eyssina) ou des espaces plus techniques (Chabrières, secteur des Sibières et autour de la Mayt). Au nombre de 118 (ensemble de la Forêt Blanche), ces pistes sont desservies par 52 remontées mécaniques dont une télécabine douze places sur Vars, ainsi que quatre télésièges débrayables. La station du guillestrois propose un des plus grands snowpark d’Europe qui accueille nombre de compétitions de freestyle (dont le SFR Freestyle Tour) : les modules sont dispersés autour du plateau de Crévoux et deux téléskis parallèles sont dédiés à la desserte des principaux modules. Vars comporte aussi la piste de KL détenant le record du monde de vitesse à ski : 254,958 km/h !
L’été, la station propose nombre d’activités : VTT de descente (DH), enduro, randonnées pédestre ou en VTT, cyclisme avec le col de Vars, activités aquatiques (canyoning, rafting, cayak)... Le patrimoine de Vars Sainte-Marie est aussi mis en valeur avec la visite de cet authentique village haut alpin qui peut s’opérer tout au long de l’année.

Vars les Claux est le résultat d’un long processus de construction. Le développement de la station a commencé en 1938 avec la construction du téléski de Peynier 1 puis en 1952 avec l’installation des téléskis de Peynier 2 et de la Mayt. Par la même occasion, Vars les Claux est créée. Après le développement de Vars Sainte Marie et des Peyniers, c’est au tour des secteurs de l’Eyssina et de Chabrières d’être équipés. De nombreuses remontées sont installées : les téléskis de Crévoux, des Sibières, des Sources, les télésièges des Escondus, de l’Ubac… La première et unique télécabine de la station est construite en 1987 (Chabrières). Reliant le front de neige au plateau de Crévoux, elle offre débit et confort sur cet axe central sur le domaine. Le sommet de la station est atteint avec la construction en 1988 du téléski des Chabrières. Depuis, la SEDEV (Société d’Equipement et de DEveloppement de Vars) modernise le domaine afin d’éliminer les files d’attente (télésièges de Sainte Marie, des Escondus, de Peyrol, des Sibières…).

Image
La station de Vars les Claux depuis le haut de la piste bleue du Petit Ubac.

Le télésiège des Sibières

Des téléskis au télésiège débrayable

Avec le développement important de Vars les Claux dans les années 60, les premières remontées mécaniques ont commencé à être construites dans la foulée : en 1962, les téléskis des Sibières et des Sources sont construits. Formant une chaîne, ils permettent d’accéder aux Escondus et ainsi de desservir le plateau de Crévoux. Ces appareils offrent de larges possibilités de ski, entre le plateau et les itinéraires boisés et techniques des Sibières. Deux ans après est mis en service le téléski de Crévoux pour desservir la partie plus adaptée à l’apprentissage du ski du plateau. Le rôle des téléskis des Sibières et des Sources en est renforcé car leur rôle d’ascenseur vers le domaine d’altitude s’affirme de plus en plus. Afin de décharger ces appareils, en 1965 est construit le télésiège fixe biplaces des Escondus qui permet de mieux desservir les pistes difficiles et intéressantes du front de neige. Cet appareil sera doublé en 1969 par le télésiège de l’Ubac sur sa partie basse.
Face au succès du secteur et son étoffement immobilier, le téléski des Sibières est doublé sur ses premiers mètres en 1970 par un petit téléski pour débutants. Ce nouvel appareil permet la desserte d’une courte piste pour les débutants et ainsi de proposer un espace de découverte propre au secteur des Sibières. En effet, la station de Vars a continué de s’étoffer et le téléski des Sibières est désormais entouré de résidences et de logements. Il est donc très fréquenté le matin en particulier, même si aucun projet de doublement n’était à l’ordre du jour à l’époque. Le téléski de l’Eyssina, construit en 1972 permet de faciliter l’accès aux Sibières depuis le plateau de Crévoux sans passer par le front de neige. Cet appareil constitue la dernière extension du secteur.

Voici une vue permettant de se repérer par rapport aux différents appareils (source : Géoportail) :

Image
Légende :
En rouge : les remontées actuelles :
- 1 : TSD4 Escondus
- 2 : TSD6 Sibières
- 3 : TSF4 Col de Crévoux
En violet : les remontées démontées :
- A : TKD des Sibières
- B : TKD des Sources


La télécabine des Chabrières, construite en 1987, révolutionne l’accès au domaine d’altitude en proposant une montée rapide et efficace jusqu’au coeur du plateau de Crévoux. Cet appareil apporte une véritable bouffée d’air au front de neige qui commençait à être extrêmement saturé. En 1995, les vieux télésièges de l’Ubac et des Escondus sont remplacés par le premier télésiège débrayable Leitner de France. 11 ans après, le constructeur italien est rappelé à Vars pour remplacer les téléskis des Sibières et des Sources : en effet, les vieux appareils sont dépassés dans leurs différents rôles (accès au domaine d’altitude et desserte d’un secteur intéressant). En 2006 s’est donc opéré le remplacement de ces trois téléskis par un unique télésiège débrayable six places. Il emprunte un tracé assez différent des téléskis, plus à l’ouest de ces derniers.

Les Sibières : desserte d’un secteur attractif

Le télésiège des Sibières est situé sur le secteur des Escondus - Sibières, sous la crête de l’Eyssina.

Ce secteur, majoritairement en forêt est très facilement accessible depuis le front de neige. Grâce aux deux télésièges débrayables efficaces qui le desservent (Escondus et Sibières), cet espace propose des pistes rouges et noires dans un environnement splendide, entre la crête de l’Eyssina et la forêt. De nombreux hors pistes peu difficiles sont accessibles depuis les pistes. Deux de ces pistes ne sont pas damées, il s’agit de la Tétras et de la Zakoplane ce qui les rend très plaisantes à skier : composées tantôt de champs de bosses techniques ou de petites portions en chemin offrant quelques bosses naturelles à sauter, elles alternent parties larges et goulets. Depuis le début de la Zakoplane est aussi accessible la piste bleue de la Faisandière, un chemin de liaison qui donne accès au télésiège de Fontbonne et au hameau des Rennes sans passer par le télésiège de Peyniers. Le secteur comporte aussi un stade de slalom, situé sur la piste noire du Grand Ubac, desservie par le télésiège des Escondus.
Le secteur des Escondus - Sibières, en plus d’être reliés aux Peyniers par la piste de Faisandière, permet aussi l’accès au plateau de Crévoux par les tranquilles pistes Combes et Escondus situées le long du téléski de l’Eyssina.
Les débutants ne sont pas en reste sur ce secteur technique avec deux téléskis qui leur sont destinés près du départ du télésiège des Sibières ainsi qu’un ludopark, petit espace ludique.

Le télésiège des Sibières, situé un peu à l’écart du front de neige principal, a pour principal rôle de desservir le secteur du même nom. Le tracé par rapport aux anciens téléskis a été décalé vers l’Ouest pour plusieurs raisons : afin de ne plus couper la Zakoplane sur le haut du tracé ainsi que pour optimiser l’emplacement des gares. La station aval a été déplacée au plus près des parkings et des résidences et la gare amont légèrement en amont afin de mieux desservir toutes les pistes. Facilement accessible depuis les pistes des Sibières et de Zakoplane par un chemin de liaison de couleur verte (le Chemin des Italiens), les Sibières permet de réaliser des rotations rapides et confortables pour les bons skieurs sur les deux pistes rouges.

Puisque nous parlons des pistes, voyons ce qui est desservi par ce télésiège débrayable :
- Sibières : Agréable piste rouge dans les mélèzes et comportant des murs engagés.
- Zakoplane : La Zakoplane est intéressante pour son état brut : en effet, l’absence de damage laisse la piste en un champ de bosses assez pentu et technique.
- Combe : Piste bleue sympathique rejoignant le plateau de Crévoux.
- Escondus : Piste bleue assez fréquentée sur sa partie basse donnant accès aux télésièges des Escondus et des Sibières en faisant un crochet par le plateau de Crévoux.

Situation sur le plan des pistes :

Image
Vue générale. Plan Atelier Pierre Novat

Image
Zoom sur le secteur Escondus - Sibières. Plan Atelier Pierre Novat

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l’appareil :

Caractéristiques Administratives

TSD - Télésiège à pinces débrayables : SIBIERES
Maître d’œuvre : CNA
Montage / génie civil : MBTM
Exploitant : SEDEV
Constructeur : Leitner
Année de construction : 2006
Montant de l’investissement : 4 800 000 €

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 1800 personnes/heure (2100 personnes/heure*)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Equipement d’aide à l’embarquement : Aucun

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1896 m
Altitude amont : 2257 m
Dénivelée : 361 m
Longueur développée : 1529 m
Pente maximale : 54,53 %
Pente moyenne : 24,51 %
Temps de trajet : 5 min 10 s

Caractéristiques Techniques

Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Sens de montée : Gauche
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Nombre de pylônes : 16
Largeur de la voie : 6 m 10
Dispositif d’accouplement : Pinces LPA
Nombre de véhicules/suspentes : 55 (65*)
Espacement : 12 s

* : valeurs en débit définitif

Ligne et infrastructures

La gare aval

La gare aval, qui est la station tension de l’installation, est de couleur blanche avec un liseré bleu. Elle s’intègre idéalement dans son environnement et est très facilement accessible depuis les pistes rouges Sibières et Zakoplane par un chemin de couleur verte, le Chemin des Italiens. La station de départ est située près du Béal des Sibières, petit torrent, ainsi que dans une zone regroupant de nombreuses résidences et un espace débutants. Dans cet espace se trouve aussi un ludopark, petit espace ludique.

Image
La gare aval depuis le Chemin des Italiens avec l’espace débutants au premier plan. On remarque les résidences derrière.

Image
Zoom sur la gare.

Image
La gare aval de côté avec le P1.

Image
La gare aval de trois quarts avec le début de ligne derrière.

Image
L’arrière de la station depuis la file d’attente.

Image
La zone d’embarquement.

Image
Vue arrière sur la gare depuis la ligne.

La ligne

La ligne du télésiège des Sibières est composée de 16 pylônes tubulaires.
Le début de la ligne, en forêt est en montée régulière. Le paysage s’éclaircit légèrement après le croisement avec la piste verte du Chemin des Italiens. La ligne entame ensuite un paysage en dévers jusqu’aux pylônes 9 et 10. Elle descend légèrement ensuite sous les Escondus. Le pylône 13 est situé juste après le franchissement de la piste rouge des Sibières et permet de donner une dernière impulsion à la ligne.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 10C/10C
P2 : 6S/6S
P3 : 6S/6S
P4 : 6S/6S
P5 : 8S/8S
P6 : 4SC/4SC
P7 : 4SC/4SC
P8 : 8S/6S
P9 : 10S/10S
P10 : 10S/10S
P11 : 6S/6S
P12 : 6S/6S
P13 : 4SC/4SC
P14 : 4SC/4SC
P15 : 8S/8S
P16 : 10S/10S

S : balancier support
C : balancier compression
SC : balancier support-compression


Image
La première portée.

Image
La portée de P2 à P3, entre les mélèzes.

Image
Le P3.

Image
On se dirige vers le P4.

Image
Le P4 avec le Chemin des Italiens juste en-dessous.

Image
Le paysage s’est un peu éclairci.

Image
Le P5.

Image
Ce pylône est suivi de près par le P6 qui est au début de la partie en dévers.

Image
La pente a augmenté.

Image
Le P7.

Image
La pente maximale.

Image
Le P8.

Image
Les pylônes de crête, le P9 et le P10.

Image
Dans la partie descendante, avec la splendide Crête de l’Eyssina en arrière-plan.

Image
Le P11.

Image
On descend toujours légèrement.

Image
Le P12, avec la piste des Sibières derrière.

Image
Portée en surplomb de la piste.

Image
Le P13, la ligne reprend de l’inclinaison.

Image
La gare amont est visible.

Image
Le P14.

Image
Ultimes portées.

Image
Les pylônes finaux, P15 et P16.

La gare amont

La gare amont est la station motrice de l’installation. Installée sous la crête de l’Eyssina, la gare permet une desserte optimale du secteur des Sibières. La bascule vers le plateau de Crévoux est aussi très facile. La station adopte les mêmes couleurs de la gare aval, ce qui la rend tout aussi discrète que cette dernière. La gare comporte un rail permettant d’isoler le véhicule de service ainsi que quelques sièges.

Image
La gare amont depuis la ligne.

Image
La gare de trois quarts arrière.

Image
De face avec le rail à gauche.

Image
Le rail dans son intégralité avec le véhicule de service.

Image
La gare amont de côté.

Image
La gare en partant vers les pistes desservies par le téléski de l’Eyssina.

Image
Vue plus lointaine.

Image
La gare amont en contre-plongée.

Image
La gare amont depuis l’arrivée du télésiège des Escondus.

Image
Zoom sur la gare.

Véhicules et pinces

Le télésiège des Sibières est équipé de 55 sièges Leitner très confortables. Ils sont reliés au câble par des pinces LPA. Chaque place est équipée d’un système anti-sous marinage Poma pour éviter que les personnes de petit gabarit glissent sous le garde-corps.

Image
Un siège. On remarque le système anti-sous marinage.

Image
Une pince LPA.

Conclusion et remerciements

Le télésiège des Sibières est l’un des éléments clé du front de neige de Vars. Rapide, confortable, efficace, cet appareil emmène les skieurs directement en haut du secteur des Escondus, ce qui leur permet de basculer vers le secteur de Crévoux (accès au télésiège du Col de Crévoux) ou des Peyniers (par le télésiège de Fontbonne). Les Sibières version télésiège débrayable remplace parfaitement ses prédécesseurs, deux téléskis à l’origine du secteur sous la Crête de l’Eyssina. En plus de ces liaisons, le télésiège débrayable des Sibières donne accès à un panel de pistes intéressant et diversifié. Un appareil en somme toute très adapté à son rôle et qui restera encore longtemps en place.

Voici deux vues depuis la piste des Sibières pour clore ce reportage :

Image

Image
Le télésiège des Sibières avec le secteur de Peyniers en arrière-plan.

Je remercie Le Risoulien pour ses photos de la gare amont.
Texte & bannière : Clément05
Photos : Le Risoulien et Clément05 (11 février 2016)

A bientôt.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.08894 secondes. 38 requete(s).
148 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés