En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 26Bannière 12Bannière 16Bannière 23

 TSD6 des Verneys

Valloire (Galibier Thabor)

Doppelmayr

T1 ES
Mise en service en : 2012

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 05/08/2015 et mise à jour le 19/08/2015
(Mise en cache le 21/08/2015)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Valloire
  2. Historique : le télésiège des Verneys
  3. Verneys, un appareil stratégique
  4. Ligne et infrastructures du télésiège des Verneys
  5. Verneys, un axe rénové pour un ascenseur haut débit


Valloire

Valloire est une station de ski située en vallée de la Maurienne, entre 1430 et 2535 mètres d'altitude. Elle a la particularité d'être étalée sur deux massifs : le Crey du Quart et la Sétaz.

Grâce au Galibier Thabor, il est possible de rejoindre skis aux pieds le domaine voisin de Valmeinier. L'ensemble est composé de 29 remontées mécaniques (dont 2 télécabines, 16 télésièges et 11 téléskis), qui desservent 85 pistes totalisant 150 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le télésiège des Verneys

Le télésiège des Verneys a été construit en 1980 par Poma sur la rive droite du ruisseau de la Valloirette, une dizaine d’années après l’arrêt du premier téléski des Verneys (aussi appelé Cabestan de Richelieu) qui avait ouvert en 1945, et qui marqua le premier aménagement de la vallée des Verneys. Ce télésiège donnait la possibilité aux personnes de remonter au cœur du secteur de la Sétaz depuis le massif du Crey Rond (aménagé dès 1951 grâce à un télébenne), sans être obligé de revenir au télésiège ou au télébenne de la Sétaz 1. Ce nouvel appareil a aussi permis d’ouvrir de nouvelles pistes en direction des Verneys. Notez qu'il était accessible depuis le hameau des Verneys grâce à une passerelle qui traversait la Valloirette.

Image
Le départ du téléski des Verneys (ski-valloire.net).


Rapidement, les logements touristiques se sont développés à proximité de ce télésiège, à tel point qu’il a été construit en 1995 un petit téléski desservant une piste verte destinée aux débutants.
En 2003, le télésiège de Moulin Benjamin a été construit afin de proposer un départ station aux nouveaux logements du hameau éponyme. Dès lors, Verneys a pris encore plus d’importance car il était le seul accès skis aux pieds au domaine depuis le Moulin Benjamin.
Ainsi, pour résorber les problèmes de débit, de rapidité et de confort du télésiège des Verneys, la SEM de Valloire a décidé en 2012 de le remplacer par un télésiège débrayable 6 places. Celui-ci propose un départ un peu plus bas qu’auparavant afin de faciliter l’accès à la gare aval depuis les parkings et les résidences de tourisme situées de l’autre côte de la Valloirette.

Image
La gare aval (cliquez sur l’image pour accéder au reportage de Dj jean jean).

Image
Le début de la ligne (cliquez sur l’image pour accéder au reportage de Dj jean jean).

Image
Portée vers le pylône 7 (cliquez sur l’image pour accéder au reportage de Dj jean jean).

Image
La gare amont (cliquez sur l’image pour accéder au reportage de Dj jean jean).



Verneys, un appareil stratégique

Le télésiège des Verneys est situé à proximité des logements du hameau du même nom afin d’assurer le rôle d’ascenseur pour les résidents à proximité. Il est aussi le principal point de départ des skieurs à la journée grâce notamment à des grands parkings situés sur la rive gauche de la Valloirette. Il permet d'accéder au secteur de la Sétaz, ou de revenir au village de Valloire skis aux pieds lorsque l'enneigement est suffisant. Aussi, il est possible de rejoindre le secteur du Crey du Quart puis Valmeinier grâce au télésiège fixe du Montissot.
Enfin, Verneys dessert aussi du ski propre qui peut être allongé jusqu’au télésiège du Moulin Benjamin. Cette offre de ski est assez accessible à l’ensemble de la clientèle car elle n’est ni trop facile ni trop difficile.

Le télésiège des Verneys dessert les pistes suivantes :

  • La piste verte de Joubarbe. Elle permet un accès facile et direct au front de neige de Thimel.
  • La piste bleue de la Linaigrette, qui est un chemin proposant une très belle vue sur la vallée des Verneys. La partie basse est plutôt agréable mais manque souvent de neige.
  • La piste rouge du Choucas. En partie dans la forêt, elle longe le télésiège des Verneys sur sa droite. Entièrement reprofilée en 2013, elle reprend en partie le tracé de la piste noire des Arolles.

Image
Situation du télésiège des Verneys sur le plan des pistes de Valloire.


Rentrons à présent dans les aspects plus techniques de l'appareil. Sa réalisation a été confiée au constructeur autrichien Doppelmayr qui officiait la même année sur le domaine pour la livraison du télésiège de Cornafond. Ce choix entre tout de même dans une rupture après plusieurs années de collaboration entre la SEM de Valloire et Pomagalski, qui ont vu la réalisation du télésiège de la Brive 2, ou encore de la télécabine du Crêt de la Brive.
Classiquement, la tension est effectuée en aval sur le front de neige des Verneys, et la motrice en amont. Ceci pour le plus grand bonheur des riverains qui n'ont plus à supporter les bruits du moteur du télésiège des Verneys comme auparavant.


Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : VERNEYS
Maître d'œuvre : ERIC
Maître d'ouvrage : SEM DE VALLOIRE
Exploitant : SEM DE VALLOIRE
Constructeur : DOPPELMAYR
Génie civil/montage : MTBM
Année de construction : 2012
Installation électrique : SEIREL
Montant de l'investissement : 4 400 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 2100 personnes/heure (*2700 personnes/heure)
Débit à la descente : 525 personnes/heure (*675 personnes/heure, soit 20 % du débit montant)
Vitesse d'exploitation maximale : 5,25 m/s
Embarquement : Tangentiel
Equipement d’aide à l’embarquement : Non

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1558 m
Altitude amont : 2001 m
Dénivelée : 443 m
Longueur développée : 1088 m
Longueur horizontale : 987 m
Portée la plus longue : 225 m
Hauteur de survol maximale : 24 m
Pente moyenne : 44,88 %
Pente maximale : 83,84 %
Temps de trajet : 3 minutes 49 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gares : Uni-G bois
Diamètre des poulies motrice et retour : 6100 mm
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 2x400 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérins : 2
Tension nominale : 31 000 daN
Pression nominale : 131 bars
Nombre de pylônes : 10
Largeur de la voie : 6,10 m
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : 6E98FMV
Nombre de véhicules : 46 (*59)
Dispositif d'accouplement : Pince débrayable A108
Masse à vide : 564 kg
Espacement : 10,29 secondes

Caractéristiques du câble (2012)

Fabricant : ARCELOR MITTAL
Diamètre : 45 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6x31 fils
Type d'âme : Compacte
Section du câble : 856 mm²
Section du toron : 142 mm²
Pas de câblage : 329 mm
Pas de toronage : 119 mm
Résistance à la rupture : 155 000 daN

*Chiffres à terme


Ligne et infrastructures du télésiège des Verneys


La gare aval

La gare aval du télésiège débrayable des Verneys est située à 1558 mètres d’altitude, sur la rive droite du ruisseau de la Valloirette. Elle est facilement accessible depuis les parkings situés en face grâce à une passerelle en bois.
Cette station joue le rôle de retour-tension du câble grâce à deux vérins hydrauliques. N’ayant pas suffisamment de place sur l’aire de départ, l’embarquement est tangentiel.

Image
La gare aval dans son environnement.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de face.

Image
L’embarquement.

Image
Dans le lanceur.



La ligne

Dès la sortie de la gare aval, la ligne prend de la hauteur afin de sortir du décaissement où se trouve cette dernière. Le pylône 2 clôt cette première forte montée. Le pylône 3 affaiblit la pente et reste peu inclinée quelques temps. Le pylône 6 imprime la pente maximale de l’appareil, rapidement affaiblie par le pylône suivant. La ligne survole alors la piste rouge des Chamois. Puis, le pylône 7 impulse la montée finale vers la gare amont. Les pylônes 9 et 10 remettent le câble sur le plan horizontal pour l’entrée en gare amont.

Doppelmayr a ainsi équipé la ligne de 10 pylônes, dont huit supports et deux compressions :

  • P1 : 16C/16C
  • P2 : 6S/6S
  • P3 : 4S/4S
  • P4 : 4S/4S
  • P5 : 6S/4S
  • P6 : 8C/8C
  • P7 : 10S/8S
  • P8 : 8S/6S
  • P9 : 8S/6S
  • P10 : 12S/12S


Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
P3.

Image
P4.

Image
P5.

Image
P6.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
P9.

Image
P10.



La gare amont

La gare amont est située à 2001 mètres d’altitude, au cœur du secteur de la Sétaz. Il est alors possible de revenir sur les Verneys via la piste rouge du Choucas ou au reste du secteur grâce à la piste verte Joubarbe.
La gare amont est une station Uni-G bois de Doppelmayr France jouant le rôle de motrice-fixe. On retrouve un rail de maintenance permettant de garer le véhicule de service.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
Dans le ralentisseur.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue en plongée.

Image
La gare amont vue depuis la piste verte de la Joubarbe.

Image
Vue en contre-plongée.

Image
Vue de face.



Véhicules et pinces

Le télésiège des Verneys est équipé de 45 sièges 6E98FMV 6 places Doppelmayr, possédant un système de verrouillage semi-automatique des garde-corps. En effet, les garde-corps sont verrouillés dès que l'utilisateur abaisse ce dernier. Le déverrouillage s'effectue à l'entrée de la gare amont, mais le relevage du garde-corps se fait manuellement par les passagers.
Ils sont reliés au câble par une pince débrayable A108 Doppelmayr. Notez que les garde-corps possèdent des repose-skis individuels.

Image
Un siège en ligne.

Image
Un siège en gare.

Image
L’assise.

Image
Une pince en ligne.

Image
Vue de dessous.

Image
Le levier permettant de verrouiller ou déverrouiller le garde-corps.



Verneys, un axe rénové pour un ascenseur haut débit

Verneys version 2012 est une vraie réussite qui a permis de redonner un coup de jeune à ce versant du secteur de la Sétaz tout en offrant un ascenseur performant pour le deuxième plus gros pôle immobilier de la station. Alliant rapidité, débit et confort, il ravit tous ses utilisateurs qui peuvent gagner rapidement le milieu du secteur de la Sétaz d’où il est possible de rallier les différents points du domaine, allant même jusqu’à la liaison avec Valmeinier en chaîne avec le télésiège du Montissot et le téléski du Grand Plateau.
Aujourd’hui, le secteur de la Sétaz est grandement modernisé et la cohésion entre les différents points du secteur est parfaite, exception faite de la télécabine de la Sétaz. Malgré tout, cette dernière n'est pas près d'être remplacée car elle a été modernisée durant l'été 2013 avec le changement de ses cabines d'origine par des véhicules 6 places CWA.

Image
Verneys, un appareil ancien remplacé par un débrayable 6 places Doppelmayr ayant un plus fort débit.


Je tiens à remercier j’ib et Vicenzo pour leurs photos et Bovinant pour la bannière, sans oublier Valloire++ pour l’utilisation de sa photo du téléski des Verneys.


Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : Vicenzo, j’ib et Valloire++
Date des photos : 12, 13 janvier 2013 et 24 mars 2015.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1086 secondes. 38 requete(s).
124 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés