En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 16Bannière 41Bannière 36Bannière 34

 TSD6 du Fort

La Rosière (Espace San Bernardo)

Poma

T1 ES
Mise en service en : 2012

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 19/04/2015 et mise à jour le 14/07/2015
(Mise en cache le 22/07/2015)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. La Rosière
  2. Historique: le télésiège du Fort
  3. Fort 2012 : Un chantier atypique
  4. Fort : l'axe central de la Rosière, entre ski propre et liaison majeure
  5. Ligne et infrastructures du télésiège du Fort
  6. Fort, un télésiège débrayable idéal en attendant de nouvelles réalisations



La Rosière

La Rosière est une station de sports d'hiver nichée à 1850 mètres en Haute-Tarentaise sur la commune de Montvalezan. Elle est l'une des deux stations avec la Thuile, versant italien, de l'Espace San Bernardo. On y skie sur 160 km de pistes entre les Ecudets à près de 1100 mètres et le Belvédère versant italien à près de 2600 mètres. La station est connue pour son micro-climat qui lui apporte en hiver de grandes quantités de neige sur le secteur du Fort. On peut facilement y trouver deux mètres vers 2300 mètres, ce qui est tout de même très important.
C'est également le point de passage obligé, été comme hiver pour passer de l'Italie vers la France et vice-versa. En effet, voitures en été, et skieurs en hiver peuvent basculer entre les deux versants par le Col du Petit-Saint-Bernard à 2188 mètres d'altitude.
Le domaine appartient à la société privée Domaine Skiable de la Rosière (DSR) depuis 2002, société possédée à hauteur de 20% par la Compagnie des Alpes. Ainsi ont pu être construits les axes structurants du domaine que sont aujourd'hui les télésièges débrayables de Roches Noires Express et Eucherts Express.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le télésiège fixe du Fort

Dans le but d'améliorer la cohésion de l'Espace San Bernardo et de moderniser l'axe du Fort, la commune de Montvalezan lance la construction en 1997 du télésiège fixe 4 places du Fort en remplacement du téléski de la Traversette. C'est le premier télésiège "moderne" de la station, construit par Leitner.

Quelques photos :

Image
La gare aval (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Image
La ligne (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Image
La gare amont (cliquez sur la photo pour afficher le reportage.


Fort 2012 : Un chantier atypique

Depuis de nombreuses années, le tandem Landelières/Fort n'assurait plus correctement l'accès aux pistes d'altitude du domaine skiable ainsi qu'à la Thuile. Ils étaient trop longs et peu pratiques. Après la modernisation des télésièges partant des fronts de neige des Eucherts et de la Rosière 1850, la modernisation du télésiège débrayable du Fort semblait tout à fait logique. Il a donc été décidé de mettre en œuvre ce projet pendant l'été 2012. En Avril 2012, une pancarte indiquant le projet était déjà présente en gare aval :

Image
Pancarte affichée en fin de saison 2012 au pied du télésiège fixe du Fort indiquant le projet.

À l'origine, il était même prévu de tout récupérer (même les sièges) et de remplacer uniquement les gares pour moderniser l'appareil déjà existant en télésiège débrayable 4 places. En effet, Leitner avait fourni des pylônes dimensionnés de telle façon que la DSR aurait pu directement les réutiliser pour un télésiège débrayable. Finalement, les sièges, les gares et les têtes de pylônes ont été remplacées par des équipements Pomagalski. Les fûts des pylônes ont quant à eux été réutilisés, comme on peut bien le voir sur ce photo-montage :

Image
Les fûts de l'ancien télésiège ont été gardés, seules les têtes de pylônes ont été remplacées. Exemple ici pour le pylône n°7.


Le télésiège a été démonté dès fin juin, en gardant seulement les fûts. Ainsi, à mi-juillet, il ne restait presque plus rien de l'ancien télésiège. Les têtes de pylônes ont ensuite été héliportées durant la première quinzaine d'août.

Image
Démontage et terrassements en gare amont le 16 juillet 2012.

Image
Les fûts de la ligne de l'ex-télésiège fixe, conservés pour être réutilisés le 16 juillet 2012.

Image
Terrassements de la gare aval le 17 juillet 2012.

La gare aval a été montée vers le 20 août 2012 à la grue en une journée. Tout d'abord, la partie basse de la gare composée de l'ensemble lanceurs/contour/ralentisseurs/vérins de tension/poulie tension a été montée d'un seul tenant, puis la partie supérieure composée des vitres et du "toit" de la gare ont été levés à la grue par-dessus. Cette technique pour la première fois employée cet été est une grande nouveauté pour les travaux de montagne. Notons qu'elle a également été utilisée à Méribel pour la télécabine des Plattières, ou à Courchevel pour le montage du télésiège du Biolley.

→ Retour complet en images sur le chantier sur le forum de Haute-Tarentaise : [La Rosière] Transformation du TSF du Fort en débrayable.


Fort : l'axe central de la Rosière, entre ski propre et liaison majeure

Le nouveau télésiège débrayable du Fort présente une ligne légèrement plus courte par rapport à l'ancien télésiège Leitner. Il a pour rôle de permettre d'accéder au col de la Traversette pour basculer sur le versant frontalier du col du Petit Saint Bernard en arrivant depuis le sommet du Roc Noir. Depuis 2013, Fort est le seul appareil en charge de ce rôle puisque le télésiège fixe des Landelières a été démonté à titre compensatoire en vue de la réalisation de l'UTN du Mont Valaisan. Il dessert également tout une large offre de ski propre.
Le nouveau télésiège débrayable du Fort change donc radicalement la donne sur ce secteur à fort potentiel du domaine skiable de la Rosière : d'un peu plus que 4 minutes de montée, soit une diminution de plus de 2 du temps de trajet. Une renouveau pour le secteur !

Résumons toute l'offre ski offerte qui était offerte par le télésiège du Fort :

Versant col du Petit Saint Bernard :

  • La piste rouge du Bouquetin, piste de liaison permettant ensuite de rejoindre les téléskis de Bellecombe et Bellecombe 1.

Versant principal de la Rosière :

  • La piste rouge du Mouflon, belle piste de ski propre qui rejoint la piste bleue des Lauzes, permettant ainsi le retour au front de neige des Eucherts, mais aussi l'accès aux télésièges Plan du Repos et Petit Bois (moyennant d'emprunter la partie basse de la piste rouge des Marmottes).
  • La piste rouge du Blanchot, démarrant normalement tout en haut du télésiège des Landelières, et qui termine sa course en bas du télésiège du Fort.
  • La piste rouge de la Traversette, qui rarement damée, peut vite devenir très difficile au niveau du mur de départ.
  • La piste rouge du Blaireau, plus abordable que celle de la Traversette, évolue dans un environnement grandiose sous le Mont Valaisan.
  • La piste rouge du Lac, variante de la partie haute de la piste rouge du Blaireau.
  • Le boarder-cross du Fort, bel espace de ski ludique avec un tracé très à la pente soutenue et aux virages relevés.



Image
Situation du télésiège du Fort sur le plan des pistes de la Rosière côté versant principal.

Image
Situation du télésiège du Fort sur le plan des pistes de la Rosière côté versant col du Petit Saint Bernard.

Le télésiège du Fort est également exploité en hiver pour la clientèle piétonne. Il permet de monter au fort de la Redoute Ruinée, monument historique particulièrement bien conservé construit en 1892. Il a servi de camp d'entraînement aux chasseurs alpins pendant l'entre-deux guerres, et a été le lieu de combats entre les Italiens et les Français pendant la Seconde Guerre mondiale afin de conserver la frontière.

Image
Le fort de la Redoute Ruinée vu depuis le télésiège du Fort.

Au-delà du patrimoine historique, le télésiège du Fort offre un magnifique panorama à 360° au col de la Traversette, avec d'un côté la Tarentaise, et de l'autre le massif du Mont-Blanc et les Alpes italiennes. En 1h10 de marche sur les crêtes, il est possible de rejoindre le sommet du Roc Noir à pied, d'où l'on peut ensuite redescendre par télésièges jusqu'aux principaux fronts de neige.

Image
Situation du télésiège du Fort sur le plan piétons.

Le télésiège débrayable du Fort est un appareil classique de la gamme Multix, assurant un débit maximal de 2600 personnes/heure à terme. Par rapport à l'ancien télésiège fixe, le profil de ligne a changé, surtout dans la dernière pente où l'on retrouve maintenant deux pylônes supports-compressions à la place d'un pylône compression puis d'un pylône support. De même, si douze massifs et fûts ont été conservés (de P2 à P12), les trois autres pylônes sont neufs.
Notons que les gares sont légèrement inclinées afin de profiter de la gravité dans le cadre de l'embrayage et du débrayage.

Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :


Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à pinces débrayable : LE FORT
Maître d'ouvrage : DSR (Domaine Skiable de la Rosière)
Maître d'œuvre : AIM
Terrassement : Allamano
Montage : Joly&Philippe
Génie civil : Joly&Philippe
Installation électrique : SEMER
Exploitant : DSR (Domaine Skiable de la Rosière)
Constructeur : POMA
Année de construction : 2012
Montant de l'investissement : 4 500 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 2400 personnes/heure (100%) (2600 personnes/heure *)
Débit à la descente : 600 personnes/heure (25 %) (650 personnes/heure *)
Vitesse d'exploitation : 5,5 m/s
Sens de la montée : Par la gauche
Tapis de positionnement : Non

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2013 m
Altitude amont : 2394 m
Dénivelée : 381 m
Longueur développée : 1392 m
Longueur horizontale : 1339 m
Portée la plus longue : 145 m
Hauteur de survol maximale : 16 m
Pente maximale : 73 %
Pente moyenne : 28,45 %
Temps de trajet : 4 minutes 14 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique (un vérin)
Tension nominale : 39 000 daN
Pression nominale : 145 bars
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 530 kW
Nombre de pylônes : 16
Largeur de voie : 6,1 m
Nombre de véhicules : 60 (65 *)
Espacement : 9 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince débrayable LPA-M
Type de véhicules : LPA OC

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : ARCELOR MITTAL
Diamètre : 42 mm
Type de câblage : Lang à droite
Âme : Compacte
Résistance à la rupture : 141 500 daN
Section du câble : 756 mm²
Section du toron : 126 mm²
Pas de câblage : 315 mm

* Valeurs à terme.



Ligne et infrastructures du télésiège du Fort


La gare aval

La gare aval est située en bordure de la piste bleue des Lauzes au pied de la combe des Moulins, à 2013 mètres d'altitude.
D'un point de vue technique, c'est une gare Multix de manufacture Pomagalski qui accueille la motorisation.

Image
Vue de trois-quarts depuis la piste rouge du Blanchot (on peut d'ailleurs voir l'ancien logo de l'Espace San Bernardo sur la gare, aujourd'hui enlevé).

Image
Vue en plongée depuis la piste bleue de la Belette.

Image
Vue d'ensemble de la gare aval depuis la piste bleue de la Belette.

Image
Vue de trois-quarts depuis la piste bleue de la Belette.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Le rail de stockage/maintenance.

Image
L'embarquement sur surface synthétique.



La ligne

Comme son prédécesseur, la ligne est très régulière de la gare aval jusqu'au départ du «boarder-cross» du Fort. Elle présente une montée très régulière, notamment jusqu'au pylône 12, départ du boarder-cross. S'en suit un court replat avant la montée finale au col de la Traversette entre les pylônes 13 et 16. Pendant la montée, la vue s'étend de la Haute-Tarentaise au domaine des Arcs/Villaroger jusqu'au massif frontalier du Mont Valaisan sur notre droite.

Pomagalski a donc équipé la ligne de seize pylônes dont un compression, deux supports-compressions et treize supports comme ceci :

  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 6S/4S
  • P3 : 6S/6S
  • P4 : 6S/4S
  • P5 : 6S/4S
  • P6 : 6S/4S
  • P7 : 6S/4S
  • P8 : 4S/4S
  • P9 : 4S/4S
  • P10 : 4S/4S
  • P11 : 4S/4S
  • P12 : 4S/4S
  • P13 : 4SC/4SC
  • P14 : 4SC/4SC
  • P15 : 8S/8S
  • P16 : 10S/10S


Image
Vue d'ensemble depuis la gare aval.

Image
Demi-tour sur le pylône 1 (on notera sur notre gauche la présence de la structure motrice de la gare aval de l'ancien télésiège du Fort).

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P12.

Image
P13.

Image
Tête support-compression du pylône 13.

Image
Portée vers le pylône 14.

Image
P14.

Image
Les deux derniers pylônes avant la gare amont.



La gare amont

La gare amont se situe à 2394 mètres, au même endroit que pour l'ex-TSF4 Fort, malgré les nombreux terrassements effectués pour implanter une gare bien plus volumineuse. Cette gare reprend le même schéma de couleurs marron avec l'arceau gris à l'avant.
On y retrouve le système de tension dynamique de l'installation et le poste de conduite.

Image
Vue rapprochée avec la zone de débarquement.

Image
Vue de trois-quarts depuis le début de la piste bleue du Mouflon.

Image
Vue de côté depuis l'entrée de la piste rouge de la Traversette.

Image
Vue opposée depuis le début de la piste rouge du Blaireau.

Image
Vue en contre-plongée de l'arrivée depuis la piste rouge du Blaireau.

Image
Vue rapprochée depuis la piste rouge du Blaireau.

Image
D'un peu plus bas, on se rend encore mieux compte du caractère aérien de l'arrivée.



Véhicules et pinces

Le télésiège débrayable du Fort est équipé de sièges 6 places Poma à assises « normales », c'est-à-dire sans options.
Ces sièges sont reliés au câble par une pince débrayable LPA-M.

Image
Un siège 6 places Poma en ligne.

Image
Vue de face d'un siège depuis la piste rouge de la Traversette.

Image
Vue de dos.

Image
Le véhicule de service.

Image
Pince débrayable LPA-M.



Vues depuis les pistes…

Image
La fin de la ligne vue depuis le début de la piste rouge du Lac. Au loin, on peut voir le sommet du Roc Noir avec l'arrivée des télésièges Plan du Repos et Roches Noires.

Image
Vue de la ligne depuis la piste rouge du Blaireau, au niveau du mur de départ. En face, la vue s'étend jusqu'au domaine skiable des Arcs (Arc 2000, vallée de l'Arc et Arc 1600).

Image
Zoom sur les trois premiers quarts de la ligne précédant la montée finale.

Image
Ligne vue depuis la fin de la piste rouge du Blaireau.


Fort, un télésiège débrayable idéal en attendant de nouvelles réalisations

Grâce au nouveau télésiège débrayable du Fort, les skieurs peuvent plus facilement profiter de ce secteur ô combien attractif, fréquenté et apprécié. Il est très loin le temps du téléski de la Traversette, ou du télésiège fixe trop long. Aujourd'hui, la liaison au sein de l'Espace San Bernardo fait encore un bond en avant.
Prochaine étape pour la DSR, l'UTN du Mont Valaisan devrait être réalisé en 2016/2017 afin d'étendre le domaine skiable. le télésiège fixe du Fort serait alors réimplanté à la suite d'un télésiège débrayable 6 places pour une arrivée sommitale à près de 2800 mètres d'altitude !

Image
Fort, un télésiège remis à niveau pour une liaison efficiente entre les deux versants de la Rosière, et plus largement pour une meilleure cohésion entre la Rosière et la Thuile.


Bannière : Bovinant
Photos : nrfb, Kilano18 et remontees
Texte et mise en page : remontees



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.11811 secondes. 31 requete(s).
137 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés