En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 25Bannière 43Bannière 32Bannière 24

 TSD6 du Grand Canyon

Villard-de-Lans (Espace Villard-Corrençon)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Deuxième TSD6 de Villard-de-Lans

Mise en service en : 2006

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 27/08/2008 et mise à jour le 30/08/2008
(Mise en cache le 13/10/2013)

Image


Villard de Lans station iséroise, est située dans le massif du Vercors. Son domaine skiable est relié à celui de Corrençon. Le domaine relié offre 125 kilomètres de pistes entre 1111 mètres d’altitude et 2050 mètres d’altitude. La Télésiège Débrayable du Grand Canyon vient remplacer un téléporté fixe et va donner par la même occasion un coup de neuf sur le domaine skiable.

Villard de Lans est la plus grande station du massif de Vercors, massif chargé d’histoire et haut lieu de la résistance durant la Seconde Guerre Mondiale. L’activité alpine commença au début du XXème siècle avec l’organisation de l’une de toutes premières courses de ski. Malgré les conséquences des deux guerres mondiales Villard de Lans, le village continue son expansion et en 1951 est réalisé la première télécabine construite par Pierre Mancini. La renommée de Villard de Lans, lui valu l’accueil de l’épreuve de luge durant les Jeux Olympiques d’hiver de 1968. Par la suite plusieurs téléskis furent réalisés ainsi que deux télécabines dont l’une fut en remplacement de la Télécabine construite par Mancini.

En 1988 Pomagalski installe le Télésiège du Canyon qui était l’un des trois Télésièges Fixe quadriplace installé cette année là sur le domaine skiable de Villard de Lans. Le Télésiège du Canyon part du lieu dit du Pré des Prés et prend la direction du sommet des Jaux sans toutefois l’atteindre. Il est donc directement empruntable depuis le sommet du Télésiège des Glovettes et de la Télécabine du Pré des Preys. Ce Télésiège permettait de rejoindre directement la piste Canyon qui permettait l’accès aux remontées qui assuraient la liaison vers le Téléski de l’Ourson et vers la station de Corrençon. Ce tracé permettait donc d’éviter la Télécabine de la Cote 2000 ou le Téléski des Jaux. Le Télésiège du Canyon était donc devenu le moyen d’accès principal pour les clients arrivant au Pré des Près pour rejoindre cette partie du domaine skiable de Villard de Lans. Malgré dés caractéristiques honorables pour cet appareil, le trajet était bien long pour rejoindre les remontées donnant accès au domaine de Corrençon et ce malgré l’adjonction d’un tapis d’embarquement en 1995.

Voici les caractéristiques à la construction de cet appareil :

TSF-Télésiège à attache fixe : CANYON

Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1988
Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Altitude Aval : 1517 m
Dénivelée : 356 m
Longueur développée : 1675 m
Temps de trajet : 12min08
Pente Maxi : 40 %
Débit à la montée : 2057 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Nb Sièges : 193

En 2006, la SEVLC, société rebaptisée en 1983 suite à la fusion de la SEVL (Villard de Lans) et la SATEC (Corrençon) décide de remplacer cet appareil par une installation plus performante. Toutefois l’ancien télésiège sera réimplanté sur le secteur de Corrençon. Pour ce nouvel appareil, le choix c'est porté sur un Télésiège Débrayable 6 places. Ce sera la deuxième installation de ce type sur le domaine skiable de Villard de Lans.

Le nouvel appareil fourni par Pomagalski reprend l’axe du tracé de l’ancien appareil. Toutefois la longueur du tracé sera allongée de plus de 200 mètres afin que l’appareil atteigne le sommet des Jaux. Le fait de reprendre l’axe du télésiège précédemment installé aura permis la réutilisation de la plupart des massifs et des pieds des pylônes de l’ancien appareil. L’allongement du tracé a été rendu possible par la transformation de l’appareil en télésiège débrayable qui garantira un temps de parcours raisonnable. L’appareil part donc du même endroit et permet de rejoindre rapidement le sommet des Jaux donnant accès aux pistes permettant de rejoindre les appareils faisant la liaison entre Villard de Lans et Corrençon. Cet appareil offre donc un moyen d’accès rapide vers le secteur de Corrençon pour les clients arrivant depuis le Télésiège des Glovettes. Directement accessible depuis la Télécabine du Pré des Preys, la réalisation de cet appareil aura permis la réalisation d’une chaine de remontée assez performante permettant d’éviter la Télécabine de la Cote 2000.
La transformation de cet appareil aura permis aussi de rendre plus attractive cette partie du domaine skiable. Des pistes de faible difficulté se trouvant sous cet appareil permettra d’attire toutes les clientèles et notamment les clients de faible niveau leur permettant ainsi d’évoluer rapidement sur le domaine d’altitude avec une piste intéressante qui offre une descente bien plus longue que depuis le sommet du Télésiège du Refuge. Cet appareil permet de rejoindre le snowpark de Villard de Lans ainsi que les Téléskis des Jaux situés à l’extrémité du domaine de Villard de Lans.

Au niveau des pistes desservies, deux pistes dont une rouge et une bleue sont accessibles depuis cet appareil :

- La piste rouge Loup piste qui permet de rejoindre le Télésiège Débrayable des Crêtes. Son tracé se poursuit jusqu'à la piste verte, retour station
- La piste bleue Chevreuil, piste équipée d’enneigeurs qui permet de rejoindre le bas de cet appareil. Elle donne accès à la piste Canyon qui permet de rejoindre le Télésiège des Crêtes. Elle permet également de prendre la direction du snowpark ainsi que du sommet de la Télécabine de la Cote 2000 et les pistes qui sont accessible au sommet de cet appareil.


Au niveau technique nous trouvons un télésiège débrayable de type PHOENIX. Ces appareils utilisent la gare modulaire SATELLIT commercialisée depuis 2000 par Pomagalski. Cette gare permet d’être aussi bien employée pour les Télésièges Débrayables que pour les Télécabines Débrayables. Une chose qui n’a pas changé par rapport à la précédente gamme, c'est l’utilisation de la Pince Omega T qui est apparue en 1996 avec la commercialisation de la gare Omega T. La gare est portée par deux massifs en béton armé. Classiquement pour ce type d’appareil, la tension de l’installation est effectuée en aval de l’installation, et la chaîne cinématique assurant la mise en mouvement de l’appareil est positionnée en amont. Niveau débit, l’appareil bénéficie d’un débit théorique élevé de 3080 personnes par heure. Débit en partie atteint grâce à la vitesse d’exploitation maximale atteignable par cet appareil qui est de 5.5 mètres par seconde. A sa construction l’appareil a bénéficié d’une particularité dans ses voies. L’appareil n’était pas équipés de pneus traditionnels mais de pneus pleins. Ces pneus présentaient donc la particularité de ne pas pouvoir crever. Cependant la matière dans laquelle ils étaient réalisés avait un énorme défaut. Lorsque les pinces étaient givrées, fréquemment les sièges patinaient en gare. Les pneus ont été conservés malgré ce défaut maus avec une forcé d'écrasement un peu plus grande afin de limiter ce problème.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : GRAND CANYON
Maître d’Ouvrage : SELVC
Maître d’Oeuvre : ERIC
Montage : COMAG
Exploitant : SELVC
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 2006
Montant de l’investissement : 3.500.000 €

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personne(s)
Débit à la montée : 3080 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 5.5 m/s
Temps de Trajet : 5min40

Caractéristiques Géométriques :

Altitude Aval : 1517 m
Altitude Amont : 1920 m
Dénivelée : 403 m
Longueur développée : 1875 m
Pente Maxi : 41 %
Pente Moyenne : 22 %

Caractéristiques Techniques

Type de Gare : SATELLIT / Couverture Bois et Vitres
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Amont
Type de Motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 633 KW
Sens de montée : Droite
Dispositif d’accouplement : Pince Omega T
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylônes : 18
Largeur de la voie : 5.7 m
Nb Sièges : 102
Espacement : 38.5 m

Caractéristiques du câble

Fabricant du Câble : TREFILEUROPE
Diamètre du câble : 42.5 mm
Type de Câblage : Lang à droite
Ame : Compacte


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval tout comme l’était la gare de l’ancien télésiège est située à proximité immédiate de la gare aval du Télésiège du Refuge. Elle est donc située légèrement en contrebas de la gare amont de la Télécabine du Pré des Preys. C’est dans cette gare qu’est effectuée la tension du câble par un seul vérin hydraulique. La gare possède un rail permettant de remiser le véhicule de service.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

L’embarquement :
Image

La Ligne

Le début de ligne ne comporte pas de difficulté et monte doucement. Ce début de tracé passe au dessus de la piste verte Marmottes. Par la suite au niveau du P8, la ligne va monter un peu plus fortement afin de passer un flanc de montagne. Après avoir passé cet obstacle et croisé les piste arrivant du sommet de la télécabine de la Cote 2000, la ligne monte toujours régulièrement de façon guère prononcée. A partir du P12, le tracé va longer la piste Chevreuil et franchir une portée assez importante entre le P12 et le P13. Au passage à partir de ce P12, le multipaire jusqu’alors aérien devient souterrain. Entre le P14 et le P15 la ligne franchit de nouveau une portée assez grande et finit tranquillement par la suite son tracé jusqu’en gare amont. A noter qu’à partir P15 la ligne est équipée de flasques anti-givre.
La ligne comporte 18 pylônes répartis comme suivant : 1 compressions, 1 support-compression et 16 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P0 : 12C/12C
P1 : 8S/6S
P2 : 8S/4S
P3 : 8S/4S
P4 : 8S/6S
P5 : 6S/4S
P6 : 8S/4S
P7 : 8S/6S
P8 : 4SC/4SC
P9 : 8S/6S
P10 : 8S/6S
P11 : 8S/6S
P12 : 8S/4S
P13 : 8S/6S
P14 : 8S/6S
P15 : 8S/6S
P16 : 8S/8S
P17 : 8S/8S

La ligne depuis le bas des pistes :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Sortie du décaissement de la gare aval :
Image

La ligne du Télésiège Refuge sur la gauche :
Image

Le Téléski Refuge 3 sur la droite :
Image

On suit le tracé de la piste Marmottes :
Image

Image

Sur la droite le sommet de la Télécabine de la Cote 2000 :
Image

Image

Croisement avec le début de la piste Marmottes :
Image

Accès depuis la piste Chevreuil pour rejoindre le sommet de la Télécabine de la Cote 2000 :
Image

Sur la gauche le Téléski de la Jaux 1 :
Image

On suit le tracé de la piste Chevreuil :
Image

Le départ de la piste Canyon sur la droite :
Image

Le départ de la piste Loup sur la droite :
Image

Image

Arrivée en gare amont :
Image


La Gare Amont

La gare amont est donc située à 1920 mètres d’altitude. Elle se trouve a proximité immédiate du sommet du Téléski des Jaux 1. C’est ici que l’on va trouver toute la partie conduite et motrice de l’appareil. Le treuil de cet appareil est composé d’un moteur électrique courant continu de 633 KW. Ce moteur donne mouvement à un arbre rapide qui va venir rentrer dans un réducteur Poma-Kissling qui va donner mouvement à l’arbre lent sur lequel est monté la poulie motrice. La marche de secours est assurée par un moteur thermique qui donne mouvement au réducteur. L’accouplement de l’arbre venant du moteur thermique se fait grâce à un réducteur auxiliaire monté sur le réducteur principal


Image

Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Pince Omega T:
Image

Passage d’un support :
Image

Siège Doudouk :
Image

Véhicule de service et rail en gare aval :
Image


Diverses Photos

La ligne depuis le haut du Télésiège :
Image

Vue sur le haut de la ligne, non loin du sommet de la Télécabine de Cote 2000 :
Image

Vue sur la ligne et le sommet du Télésiège du Refuge. Au fond le Roc Cornafion :
Image

La ligne depuis la piste verte Marmottes :
Image

Le bas de la ligne depuis la piste verte Marmottes :
Image


En conclusion un joli appareil performant et confortable. Le schéma de couleurs des gares est très joli et l’installation s’intègre bien dans le paysage montagnard. Une belle transformation opérée par la SEVLC pour redynamiser cette partie du domaine skiable.

Ainsi se termine le reportage sur cette installation
A Bientôt.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09766 secondes. 37 requete(s).
138 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés