En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 20Bannière 35Bannière 5Bannière 11

 TSD6 du Grizzly

Peisey-Vallandry (Paradiski)

Leitner

T2 ES
Description rapide :
Le deuxième télésiège débrayable six places de Peisey-Vallandry.

Mise en service en : 2004

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 17/11/2009 et mise à jour le 06/04/2011
(Mise en cache le 24/12/2013)

Image


Le domaine skiable des Arcs est situé en tarentaise au dessus de la commune de Bourg Saint Maurice. Ce domaine comprend six stations et s’étend de 1200 mètres jusqu’à 3226 mètres d’altitude au sommet de l’Aiguille Rouge. Ce domaine offre 200 kilomètres de pistes desservies par 54 remontées mécaniques allant du petit téléski au Funiculaire d’une capacité de 270 personnes. Depuis 2003 le domaine des Arcs est relié à celui de la Plagne formant ainsi l'espace de ski dénommé Paradiski. Le Télésiège Débrayable six places Le Grizzly est le second appareil de ce type à avoir été implanté sur le domaine de Peisey Vallandry.


Les débuts de Peisey-Vallandry

Le tourisme commence à pointer le bout de son nez dans les années 1900 au village de Peisey Nancroix amenant par la même occasion les premiers skieurs. La première école de skis voit le jour en 1937 mais ce n’est que onze ans plus tard que verra le jour la première remontée mécanique. Il s’agit d’un appareil privé qui est utilisé en temps que Télésiège ou Téléski à archets suivant la hauteur du manteau neigeux. Cet appareil emmène les clients du village de Peisey Nancroix à Plan Peisey. Peu de temps après l’installation de cet appareil, un petit téléski sera installé près de son sommet. Vers 1963 deux appareil seront installés ; l’un baptisé Rey qui part de Plan Peisey et le second Plan de l’Ours qui part du sommet du téléski du Rey. Ainsi les clients vont désormais pourvoir accéder au plateau du Rey. La commune passe un cap en 1966 et décide d’autoriser des constructions sur le hameau de Plan Peisey qui commenceront à sortir de terre en 1966. Parallèlement la mairie qui gère le domaine skiable continue l’aménagement du Plateau du Rey avec la réalisation de plusieurs téléskis. Le développement de la station étant lancé et les constructions se succédant la station modernisera son front de neige. En effet le téléski du Rey ne pouvait plus assurer à lui seul la fonction d’accès au domaine d’altitude. Baptisé Parcher le premier télésiège moderne de la station fut réalisé en 1970. Il sera rejoint dix ans plus tard par le télésiège triplace de Pra Lombard.


Le Télésiège de l’Ours

En 1989 le téléski du Plan de l’Ours est remplacé par un nouvel appareil. La remontée mécanique mise en service à sa place est le Télésiège de l’Ours. Ce télésiège à été construit par GIMAR qui aura fait en son propre nom seulement six télésièges fixes selon le FIRM. Il atteint la cote 2200 sur le plateau du Rey. Ainsi les clients pourront tout de même skier sur la partie boisée de Peisey-Vallandry sans avoir à redescendre et à effectuer une autre longue montée vers le plateau du Rey et surtout profiter d’une neige de meilleure qualité. En 1996 cet appareil fut rallongé d’environ 300 mètres suite à la réalisation du Télésiège du 2300. Dès lors il atteint les 2280 mètres d’altitude. Avec une longueur dépassant les 1500 mètres, il fut équipé d’un tapis d’embarquement afin de ne pas trop rallonger le temps de montée

L’allongement du télésiège a été effectué par Skirail. Il fallait une dizaine de minutes en théorie pour rejoindre le sommet de cet appareil. Grace à son tracé plus long il a permis notamment de supprimer un vieux téléski installé en 1966, le Téléski Cote 2300. Depuis 1991, il permettait de rejoindre le Télésiège de Plan Bois qui permettait de rejoindre la station voisine des Arcs.

Avec le développement de la station et la venue annoncée du Club Med, de MGM sur Vallandry et l’ouverture de la liaison Paradiski en 2003, le télésiège de Vallandry construit en 1986 qui part du bas de Vallandry ne pourrait plus assurer à lui seul l’accès au domaine d’altitude. Initialement non prévu, il fut installé un nouvel appareil qui partira de Vallandry pour rejoindre le plateau du Rey en remplaçant au passage le télésiège de l’Ours. Le chantier de cette installation s’est tenu durant l’été 2004. Un nouveau layon a du être crée dans la partie basse de la forêt de Plan Peisey mais le choix du tracé du nouveau téléporté a été fait en sorte que le layon dans lequel passait le feu télésiège GIMAR puisse être réutilisé évitant ainsi la coupe d’arbres supplémentaires. .


Le Grizzly : Plus de débit pour plus de ski

Le télésiège part de la partie haute du village de Vallandry pour que les clients logeant dans cette partie puissent directement rejoindre cet appareil et accéder au domaine skiable. Cet appareil double donc le télésiège débrayable quadriplace de Vallandry ce qui aura permis de grandement soulager cet appareil. Toutefois lorsque Grizzly est fermé à cause du risque d’avalanches en altitude, tout le flux se répercute désormais sur le télésiège débrayable quatre places. L’arrivée de ce téléporté se trouve un peu plus haut que l’ancienne gare amont du télésiège de l’Ours au pied de l’Epaule de l’Aiguille Grive qui culmine à 2732 mètres d’altitude. Les clients arriveront donc au point le plus haut du plateau du Rey ce qui leur laisse divers choix.

Les clients pourront prendre depuis le sommet de ce téléporté la direction de la station voisine des Arcs et plus précisément Arc 1800. Pour rejoindre cette station ils pourront passer par le télésiège de Plan Bois aujourd’hui remplacé par le Télésiège du Derby. Cet accès présente l’avantage de rejoindre par la suite la gare intermédiaire du Transarc et donc de rapidement rejoindre la vallée de l’Arc et les stations d’Arc 1950 et Arc 2000. Par les pistes accessibles au sommet de Grizzly, il est également possible de rejoindre Arc 1800 et les remontées du front de neige avec entre autre le premier tronçon du Transarc et les télésièges Villards et Vagère.

Le point d’arrivée de ce télésiège permet d’accéder à toutes les pistes du domaine de Peisey-Vallandry exceptions faites des pistes uniquement accessibles par le Télésiège du Derby. Les clients vont donc pouvoir accéder aux diverses pistes principalement des bleues et des rouges qui descendent dans la forêt de Plan Peisey et accéder par la même occasion à Plan Peisey. Bien qu’avec l’arrivée de Grizzly on ait perdu le stop intermédiaire que proposait le télésiège de l’Ours, au final, on n’y perd pas puisqu’en à peine huit minutes on se retrouve en haut de plateau du Rey depuis Vallandry. Avec cet appareil on peut donc faire plus de ski et plus de dénivelée qu’auparavant avec le même temps passé sur les remontées mécaniques. Le seul hic est le fait de devoir redescendre systématiquement au bas de la station où l’on peu avoir de la neige de moins bonne qualité surtout en fin de saison. Les débutants au sommet de cet appareil pourront également rejoindre tranquillement les zones protégées qui leurs sont réservées. Ces espaces se trouvent au sommet du télésiège de Vallandry et au pied du télésiège des 2300.

Au sommet de cet appareil deux pistes bleues sont accessibles :
- La piste bleue Forêt, piste de 7 kilomètres de long qui serpente dans la forêt de Plan Peisey. Elle redescend au bas de Vallandry tout en donnant accès à diverses pistes qui rejoignent Arc 1800, Vallandry et Plan Peisey
- Les pistes rouges Perdrix et Blanchot qui se terminent au pied du télésiège des 2300.
- La piste noire Ecureuil qui se termine sur la piste bleue plan peisey qui se termine comme son nom l’indique à Plan Peisey.

Situation sur le plan des pistes
Image

Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : GRIZZLY
Maître d’Ouvrage : STAG
Maître d’Œuvre : DCSA
Exploitant : STAG
Constructeur : LEITNER
Année de construction : 2004

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personne(s)
Débit : 2400 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de Trajet : 7min43
Tapis d’Embarquement : Non


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1612 m
Altitude Amont : 2281 m
Dénivelée : 669 m
Longueur développée : 2316 m
Pente Maxi : 60 %
Pente Moyenne : 29 %


Caractéristiques Techniques
Type de Gare : LA-Sigma Composite
Sens de montée : Droite
Embarquement : Axe de la ligne
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Amont
Type de Motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 800 KW
Dispositif d'accouplement : Pince LA612
Nb Pylônes : 18
Nombre de véhicules : 110
Espacement : 45m

Caractéristiques du Câble

Fabricant du Câble : Trefileurope
Diamètre du câble : 46 mm
Composition du câble : 6X36 WS
Câblage : Lang à droite
Ame : Compacte
Galvanisation : Oui


Ligne et Infrastructures du Télésiège Le Grizzly

Au départ, la SMA qui gère le domaine des Arcs devait installer un télésiège débrayable six places afin de remplacer le télésiège triplace de Comborcière. Le marché pour cet appareil avait été attribue au constructeur italien. Le permis de construire de cet appareil a été délivré par erreur à la SMA l’a annulé suite à une forte pression de la part des associations écologiques. La SMA à demandé aux différents interlocuteurs concernés de Peisey Vallandry s’ils voulaient bien accepté de réaliser un appareil. Comme tout le monde fut d’accord Grizzly a donc été réalisé par Leitner. Le constructeur de Vipiteno a donc fourni un appareil avec les gares Sigma Composite adaptées aux pinces LA, gares apparues en 2002 en France. Le télésiège possède une configuration classique pour ce type d’appareil à savoir tension en aval et motrice fixe en amont. Le télésiège offre un débit théorique maximal à la vitesse nominale de 5 mètres par seconde.


  • La Gare Aval

La gare aval est située quelques mètres plus haut que le départ du télésiège débrayable Vallandry au lieu-dit de Borbollion. Elle est située au terme de la route qui dessert les résidences situées dans la partie haute du village de Vallandry. C’est dans cette gare qu’est assurée la tension dynamique du câble par un vérin hydraulique. On y trouve un rail sur lequel est rangé en temps normal le véhicule de service.

Vues sur la gare aval :
Image

Image

Image

Image

Image

Image


  • La Ligne

La ligne monte rapidement afin de gravir les premières pentes situées au pied de la gare aval. Après avoir longé pendant un court instant la piste de l’Aigle, la ligne entre dans le layon crée à l’occasion de la construction de cet appareil. La ligne monte assez régulièrement dans cette partie. On croise le tracé de la piste de la forêt avant de rejoindre le layon qu’utilisait le télésiège de l’Ours. Peur après on arrive sur le plateau du Rey dominé par l’Aiguille Grive et l’Aiguille Rousse. La ligne monte toujours de façon régulière et rejoint facilement le terme du tracé.

Le tracé de cet appareil comporte 18 pylônes répartis comme suivant : 1 compression 1 support-compression et 16 supports.
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 12C/12C
P2 : 10S/8S
P3 : 4SC/4SC
P4 : 10S/8S
P5 : 8S/6S
P6 : 8S/6S
P7 : 8S/6S
P8 : 8S/8S
P9 : 8S/6S
P10 : 8S/6S
P11 : 10S/8S
P12 : 8S/6S
P13 : 8S/6S
P14 : 6S/6S
P15 : 6S/6S
P16 : 6S/6S
P17 : 12S/12S
P18 : 12S/12S


La ligne depuis le bas :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Le bas de la piste de l’Aigle :
Image

Entrée dans la forêt de Peisey :
Image

Le P3 :
Image

On poursuit dans la forêt :
Image


Image

Image

Croisement avec la piste Forêt et vue sur l’ancienne zone de départ du télésiège de l’Ours :
Image

Entrée dans le layon réutilisé :
Image

On continue dans la forêt :
Image

Image

On arrive sur le plateau du Rey :
Image

L’Aiguille Rousse sur la droite :
Image

Le sommet du télésiège de Vallandry sur la gauche :
Image

Le télésiège 2300 sur la droite :
Image

L’Aiguille Grive sur la gauche :
Image

La piste rouge Perdrix sur la gauche :
Image

Le P16 :
Image

Croisement avec la piste Blanchot :
Image

Arrivée en gare amont :
Image


  • La Gare Amont

La gare amont est située à 2281 mètres de l’altitude au pied des monts qui surplombent le plateau du Rey. C’est ici que se trouve les différentes chaines cinématiques de l’appareil. On trouve également à ce niveau le poste de conduite de l’appareil.

Vues sur la gare amont :
Image

Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Pince Leitner LA612 :
Image

Passage de la pince sur un balancier de type support :
Image

Siège 6 places Leitner :
Image

Véhicule de service :
Image


Diverses photos

Linge depuis le haut de l'installation :
Image

Fin de la ligne depuis les pistes avec l'Aiguille Rousse au fond :
Image

Ligne avec le domaine de Montchavin - Les Coches au fond :
Image

Vue de la ligne avec le Beaufortain et la Pierra Menta :
Image


Pour conclure

Cet appareil joue parfaitement son rôle d’accès au sein du domaine de Peisey-Vallandry. Bien que réalisé dans des conditions un peu particulières, cet appareil est devenu un plus non négligeable qui assure fluidité au départ de Vallandry. Le trajet est devenu aussi nettement plus confortable tout en offrant à la clientèle plus de débit et plus de ski faisant de cet appareil un investissement réussi.

Image

Ainsi se termine ce reportage de cette installation
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.0956 secondes. 39 requete(s).
128 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés