En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 42Bannière 7Bannière 4Bannière 38

 TSD6 du Nant Rouge

Les Contamines-Montjoie (Les Contamines-Hauteluce)

Poma

T3 ES
Mise en service en : 2010

Remplace l'appareil suivant :


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : rodo_af
Section écrite le 27/10/2011 et mise à jour le 17/11/2015
(Mise en cache le 17/11/2015)

Image

Les Contamines-Montjoie

Image
^^Cliquez sur l'image pour voir l’introduction à la station^^


Le télésiège Nant Rouge :

Un appareil fortement désiré :

Cet appareil qui a été vivement attendu, est une étape importante dans la modernisation des nombreux équipements datant de l’expansion du domaine durant les fastes années 1970.
En effet, ce télésiège débrayable vient remplacer un appareil de 1976 à pince fixe, dont l’exploitation devenait de plus en plus difficile.
Prévue initialement pour la saison 2009/2010, la construction a été retardée d’une année dû à l’absence d’accord avec l’ensemble des propriétaires sur le nouveau tracé de la ligne. Il a donc fallu que le conseil municipal demande une expropriation à la préfecture pour obtenir l’ensemble des autorisations et permettre la réalisation de l’appareil.

Ce problème réglé, la construction a pu se dérouler durant l’été et l’automne 2010. Le montage de l’installation fût confié à l’entreprise Joly & Philippe, qui travaille régulièrement sur les chantiers de la station.
A noter que ce chantier, devant respecter le cycle de reproduction d’une rare espèce de papillon, n’a débuté qu’assez tardivement, vers le 15 août 2010.
L’installation fût, néanmoins livrée et mise en fonction pour le début de la saison d’hiver 2010/2011. Soit une rapidité d’exécution à souligner.

Lien vers le topic de la construction du télésiège : http://www.remontees-mecaniques.net/forums...?showtopic=4442

Cet appareil fait partie d’une commande commune passée au groupe isérois Poma concernant deux télésièges débrayables 6 places : le Nant Rouge aux Contamines-Montjoie en 2010, et des Monts Rossets en 2011, à Saint-Gervais-les-Bains.
En effet, la SECMH et la STBMA (exploitant du domaine de Saint-Gervais-les-Bains) sont contrôlés par la même holding : la « Compagnie du Val Montjoie ». Il est donc logique, que dans une politique d’achat commune, les investissements soient regroupés afin notamment d’obtenir de meilleurs tarifs auprès des fournisseurs.

Ce nouveau télésiège permet de corriger le « défaut » principal de l’ancien téléporté. En effet, l’ancienne arrivée était située trop bas, et ne permettait pas une liaison directe vers le populaire secteur des Tierces. Les skieurs étant alors obligés d’emprunter le téléski du Monument afin de basculer vers la piste bleue des Coins.
Ainsi le nouveau tracé est différent aussi bien au niveau de l’axe, qu’au niveau de la longueur.

Image

La technologie du télésiège débrayable, permet à la SECMH d’offrir un accès direct au secteur des Tierces en partant du goulet stratégique du Nant Rouge, ce qui allège la fréquentation des autres installations du secteur : les télésièges de la Jonction, et des Tierces.
Le temps de montée légèrement inférieur à six minutes, est un progrès appréciable comparé aux 11 bonnes minutes qu'il fallait auparavant pour rejoindre le sommet de l’ancien appareil.
En plus de la rapidité, le nouveau télésiège de Nant Rouge offre un confort inégalé jusqu’alors sur le domaine des Contamines-Montjoie.

Avant de se plonger dans le reportage du nouvel appareil, voici le reportage du TSF3 Nant Rouge qui opéra de 1976 à 2010...

Image
^^^^cliquez sur l'image pour voir le reportage^^^^

Situation de l’appareil sur le plan des pistes :

Image

Image


Les caractéristiques de l’installation :

* Caractéristiques administratives :
TSD - Télésiège à pinces débrayables: Nant Rouge
Exploitant : SECMH
Constructeur : Poma
Année de construction : 2010
Maître d’œuvre : DVSA
Montage : Joly & Philippe
Montants de l’investissements : 5,18 M€

* Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Hiver
Vitesse maximal d’exploitation : 5,50 m/s
Vitesse maximal en marche de secours : 1,20 m/s
Durée du parcours : 5 min 50 sec
Débit à la montée : 2700 p/h

* Caractéristiques géométriques :
Altitude gare aval : 1685 m
Altitude gare amont : 2123 m
Dénivelé : 438 m
Longueur développée : 1922 m
Pente moyenne de la ligne : 23 %
Pente maximale de la ligne : 55 %

* Caractéristiques techniques :
Type de gare : Multix6
Gare motrice : Amont
Gare aval : Aval
Type de tension : Hydraulique
Type de motorisation Asynchrone
Puissance du moteur principal : 586 kW
Puissance des moteurs de secours : 133 kW
Réducteur principal : Kissling PK22-L
Nombre de pylônes : 16
Largeur de la voie : 6 m 10 cm
Diamètre du câble : 46 mm
Electronique : Semer
Tension hydraulique : 34000 daN
Sens de la ligne : Droite
Type d’embarquement : En angle à 90°
Equipements d’aide à l’embarquement : Non

* Caractéristiques des véhicules :
Constructeur : Poma
Année de construction : 2010
Type de véhicule : 6LPA Poma
Type de pinces : LPA - M
Capacité : 6 Personnes
Nombre de véhicules : 93
Poids d’un véhicule à vide : 484,50 kg
Nombre de véhicule de service : 1 plateau de service
Garage : Non

Ligne et infrastructures du télésiège Nant Rouge :

Comme précédemment expliqué, pour la réalisation de cette nouvelle remontée mécanique, la SECMH a renouvelé sa confiance au constructeur Poma qui est un partenaire privilégié de la station depuis les années 1970.
Le constructeur isérois installe ici un télésiège avec des gares d’une nouvelle génération par rapport aux appareils à technologie débrayable présents aux Contamines-Montjoie.
En effet sur le TSD Nant Rouge, les gares sont de type Multix6, à faible encombrement au sol, qui s’intègrent au mieux à l’environnement montagnard grâce à des couvertures composites à forme arrondie, fournies par l’entreprise Sigma.

Intérieurement, ces gares représentent le standard actuel de la gamme télécabine/ télésiège débrayable de Poma permettant l'usage des pinces LPA, pinces issues du rapprochement industriel entre Poma et Leitner, avec l’avantage d’utiliser un contour tronqué, ce qui facilite l’entretien de l’appareil pour le personnel d’exploitation.

Classiquement la configuration sur cet appareil est motrice amont et retour-tension en aval. Le télésiège offre à la vitesse de 5,50 m/s mètres un débit théorique de 2700 personnes par heure grâce à ses 93 véhicules. L’installation électrique a été faite par la société Semer.


Image

L’emplacement de la station de départ, à 1685 mètres d’altitude, demeure inchangé à l’ancien TSF3. Toutefois, faute d’espace suffisant, l’embarquement s’effectue dans le contour de la gare.
La gare intègre une voie de service servant principalement à stocker le véhicule de maintenance.


Vue depuis la piste Nant Rouge, sur la droite, le chemin en provenance de l’arrivée du télésiège Montjoie, qui donne accès au goulet du Nant Rouge,
Image

Image

A droite l’on distingue clairement le goulet de Nant Rouge, qui mène aux trois appareils de la zone. Au second plan, le télésiège de Roselette, et en arrière plan le télésiège de la Jonction,
Image

Arrivée dans la zone d’accès au télésiège,
Image

Différentes photos en hauteur de la gare,
Image

Image

Image

Sur cette photo, belle vue sur l’embarquement en angle du télésiège Nant Rouge,
Image

Vue opposée,
Image

Image

La gare Multix6, avec sa couverture composite arrondie,
Image

L’accès au télésiège,
Image

Les portillons de cadencement,
Image

Appareil Poma monté par Joly & Philippe,
Image

Le siège, arrivant, embarquant, et effectuant le contour de la gare,
Image

Le poste de conduite, après les travaux de finitions fait durant l'été 2011,
Image

Le rail de service où est stocké le véhicule d’entretien,
Image


Visite de la gare retour/tension :

Image

La poulie retour,
Image

Image

Image

La poulie est installée sur un chariot,
Image

Celui-ci est solidaire d'un vérin qui le positionne sur sa voie de roulement de façon à maintenir une tension du câble à 34000 daN,
Image

Le vérin est asservi par une centrale hydraulique qui maintient la pression du circuit,
Image

Image

L’armoire de contrôle,
Image

Dans le poste de conduite, l’armoire de contrôle Semer, équipée des commandes et d’un écran tactile classique,
Image

Sur ce panneau, on trouve notamment le généphone, le compteur de skieurs
Image
Pour la 1ère année d’exploitation, au 29 mars le décompte était de 490 000 passages,

Le personnel dispose d’une commande à distance portative : ceci permet de pouvoir se déplacer et d’avoir toujours les commandes de l’installation accessibles,
Image


Image

Le départ,
Image

Le départ dans le lanceur,
Image

Vue opposée,
Image

P1, en sortie de gare,
Image

Dernière vue sur la G1,

Image[/b]


La ligne, composée de 16 pylônes tubulaires ancrés sur des massifs en béton, est orientée sur un axe de 5 degrés à droite de la ligne précédente.
Survolant d‘abord une zone plate où l’on retrouve le petit cours d’eau du Nant Rouge, la ligne prend sa plus forte inclinaison après le P4 –à balanciers support/compression- afin d’atteindre rapidement le long plateau des Tierces.
Sur la gauche les skieurs peuvent apprécier la cascade du Nant Rouge, généralement gelée l’hiver.
Une fois sur ce long plateau à partir de P8, la ligne progresse régulièrement sans difficulté jusqu’à la gare amont, entouré à gauche par le téléski du Monument, et au loin, sur la droite, par le télésiège des Tierces. A noter le survol de deux petits affluents du cours d’eau Nant Rouge.

Image

Dans l’ordre de la montée, nous trouvons :

* Caractéristiques de la ligne :
P1 : 10C / 10C
P2 : 6S / 6S
P3 : 6S / 4S
P4 : 4S/C - 4S/C
P5 : 6S / 4S
P6 : 4S / 4S
P7 : 8S / 6S
P8 : 6S / 4S
P9 : 6S / 6S
P10 : 6S / 4S
P11 : 6S / 4S
P12 : 8S / 6S
P13 : 8S / 6S
P14 : 10S / 10S
P15 : 8S / 6S
P16 : 8S / 8S

P2,
Image

Survol du ruisseau Nant Rouge,
Image

P3,
Image

P4,
Image

Balancier 4S/C-4S/C,
Image

P5,
Image

Balancier 6S/4S,
Image

P6,
Image

P7,
Image

Balancier 6S/4S,
Image

Survol d’un « chemin de dameuse », ramenant vers la piste de la bleue des Coins,
Image

P8,
Image

Balancier 6S/4S,
Image

Au pied du pylône, une protection qui évite l'utilisation intempestive de l'échelle lors de la saison estival. En effet, le pylône est au bord d'un chemin de randonnée,
Image

Porté entre P8 et P9, en arrière plan l’Aiguille Croche,
Image

P9,
Image

P10,
Image

Balancier 6S/4S,
Image

Image

P11,
Image

La ligne de sécurité est divisé en deux. Première partie de P1 à P8, et seconde partie de P9 à P16,
Image

Vue arrière sur P11, au second plan, l’arrivée de la télécabine du Signal, cœur du domaine d’altitude,
Image

Survol d’un affluant au ruisseau du Nant Rouge,
Image

P12,
Image

P13,
Image

Balancier 8S/6S,
Image

Image

P14,
Image

Balancier 10S/10S,
Image

P15,
Image

Image

P16,
Image

Balancier 8S/8S,
Image



Image

La gare amont est située à 2123 mètres d'altitude, à mi-pente du téléski du Monument et directement à proximité de la large piste bleue des Coins qui permet de rejoindre le télésiège des Tierces.
Pour des raisons de sécurité liées au risque de coulées d’avalanches, il n’était pas envisageable de positionner cette station plus en amont.
D'importants travaux de terrassement ont été faits pour créer la plateforme existante afin qu'elle puisse accueillir l’espace nécessaire pour un appareil à gros débit, ainsi que l’arrivée des skieurs.
Tout comme la gare aval, elle arbore une couleur sombre. A noter que ce télésiège n‘est pas utilisable à la descente par le public.

De nombreuses vues de la gare amont :
Image

La gare Multix vue de face,
Image

Arrivée en gare,
Image

Le poste de vigie,
Image

Arrivée d’un véhicule,
Image

Une caméra de surveillance orientée sur le contour utilisée pour le démarrage du matin afin de surveiller un éventuel blocage des sièges en gare motrice,
Image

La zone de débarquement,
Image

Image

Image

De nombreuses vues autour de la gare,
Image

Image

Image

Image

Vues de la G2, dans son environnement,
Image

Au second plan, le téléski du Monument,
Image


Visite de la gare motrice :

Image

Le télésiège du Nant Rouge est animé par un moteur électrique asynchrone TT Electric développant 586 kW. En sortie de celui-ci, nous trouvons un volant d'inertie. L'arbre rapide vient animer un réducteur épicycloïdal Kissling PK22-L mettant en mouvement la poulie motrice. Cette dernière est équipée de deux freins : le frein de service et un frein d'urgence hydrauliques qui agissent sur sa piste périphérique.

Notons que l'ensemble de l'entraînement est monté sur un chariot déplaçable de façon à récupérer l'allongement du câble sans avoir à réaliser d'épissure.

En cas de défaillance de l'entraînement principal, la marche de secours est assurée par deux moteurs électriques développant 133 kW qui s'engrènent, via un pignon, sur la couronne dentée située sur la poulie motrice. Ils peuvent être alimentés directement par le réseau électrique ou, en cas de coupure de courant, par un groupe électrogène Cummins de 200 kVA.

La gare amont assure l’entrainement du câble,
Image

Le moteur électrique de 586 kW,
Image

Image

Le volant d’inertie de l’arbre rapide,
Image

L’armoire de contrôle et un bouton d’arrêt d’urgence,
Image

Le réducteur Kissling au-dessus de la poulie motrice,
Image

Modèle Kissling PK22-L,
Image

Image

Image

Système d’évacuation de la ligne indépendant du réducteur, sur le réseau électrique,
Image

Image

La centrale hydraulique des freins,
Image

Frein de service n°1 et frein d'urgence n°2,
Image

Le frein de service sous la poulie motrice,
Image
A noter que la poulie motrice est encastrée et n’est pas visible,

Sous le poste de conduite, est installé le groupe électrogène de secours, d’une puissance de 200 kVA. Utilisé en cas de panne électrique il fournit la puissance nécessaire aux deux moteurs de secours.
Image

Les armoires de contrôle Semer, dans un local du poste de conduite,
Image

Sur l’un des panneaux de l’armoire de commande, se trouve l’écran de supervision. Cet écran faisant office d’interface « homme-machine » permet à l’opérateur de visualiser l’état de son appareil et les défauts en cours,
Image

C'est également via le superviseur que le conducteur peut sélectionner la vitesse de l'installation grâce à quatre vitesses préenregistrées,
Image



Les véhicules :

Le télésiège de Nant Rouge est équipé de 93 sièges 6LPA Poma qui bénéficient d’une assise individuelle large -500 mm- et de coussins rembourrés recouverts d’une toile haute résistance. De plus, ses véhicules disposent d’une suspension à ressort et plots élastomères qui permet un amorti et une filtration des vibrations de la ligne, améliorant le confort de l’usager.

Le siège 6LPA Poma en ligne,
Image

Image

Le siège sous différents angles en gare,
Image

L’assise confortable disposant de coussins rembourrés,
Image

La pince LPA-M,
Image

…reconnaissable à ses ressorts parallèles à trainée réduite,
Image

Le ressort et plots élastomère qui permet un amorti et une filtration des vibrations de la ligne,
Image


Autres photos :

Vues sur la ligne depuis les pistes,
Image

Image

Image


:)/>

Textes, Photos : Rodo_Af
Schémas : Laurent Berne et Sébastien Girard

Tous mes remerciements à Jean-Michel Peuzin et à la SECMH pour la visite de l'installation, ainsi qu’à l’entreprise Poma pour l’apport des documents techniques.

Liens :
Site web de la SECMH : http://www.lescontamines.net/

Lien vers le forum de discussion : A voir ici





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09809 secondes. 37 requete(s).
77 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés