En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 26Bannière 6Bannière 44Bannière 19

 TSD6 Harmony 6 Express

Whistler Blackcomb Mountain

Doppelmayr

T2 ES
Mise en service en : 2013

Remplace l'appareil suivant :


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Samy93
Section écrite le 13/02/2014 et mise à jour le 13/03/2014
(Mise en cache le 13/03/2014)

Image




Whistler Blackcomb : une station Olympique


Image

>> Découvrez l’introduction à la station en cliquant sur le logo <<


Présentation de l'appareil

Au cours de ce reportage, nous nous attarderons donc sur le télésiège Harmony 6 Express. Cet appareil est quelque peu particulier, car il est le premier TSD6 sur le domaine de Whistler Blackcomb. Par rapport aux stations européennes de la même envergure, qui ne jurent dorénavant quasiment que par la solution TSD6 pour la majorité de leurs investissements récents en remontées mécaniques, cela peut paraître d’autant plus étonnant. Par contre, il est vrai que la majeure partie du parc est constitué de TSD4, et les quelques TSF encore en place sur le domaine ne constituent que des axes secondaires sur le domaine, réservés en général à une utilisation débutante.

Ce TSD6 vient donc remplacer le TSD4 éponyme construit en 1994 par Poma (voir reportage ici), sur un tracé similaire. Cependant, l’ancien télésiège assez récent, a pu trouver une nouvelle vie sur le domaine, puisqu’il a été réimplanté sur le domaine de Blackcomb Mountain sous le nom de Crystal Ridge Express, remplaçant ainsi le TSF3 Crystal Chair, qui constituait justement le dernier TSF « important » du domaine skiable.

Cet appareil est accessible à partir du Roundhouse Lodge, c’est-à-dire à partir de toutes les installations desservant ce dernier : les TSD4 Big Red Express et Emerald Express, la TCD10 Whistler Village, le 3S Peak 2 Peak, le TSF3 Franz’s Chair. A noter que l’on peut également reprendre cette remontée en revenant du télésiège Symphony Express. Enfin, les clients empruntant le TSD4 Peak Express peuvent également accéder au cirque de Harmony.

Au niveau de la desserte, les possibilités sont assez nombreuses à partir du sommet de ce télésiège. C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques qui différencient pas mal la station de Whistler Blackcomb par rapport aux stations européennes : en effet, le faible nombre de remontées par rapport au nombre de pistes (30 remontées pour plus de 200 pistes) s’explique par le fait que chaque appareil dessert une multitude de pistes. Par ailleurs, certaines des pistes présentes là-bas n’auraient probablement pas existé si la station avait été européenne : ski de couloir très raide, avec de nombreux rochers ; pistes accessibles uniquement à pied, avec parfois des chemins d’accès assez « périlleux » ; pistes en sous-bois, etc… Le cirque de Hamony n’échappe pas à cette règle, et on trouvera donc à partir du TSD6 Harmony 6 Express des pistes de différents niveaux :


  • La verte Burnt Stew Trail qui part vers le cirque de Symphony, permettant entre autres d’accéder au TSD4 Symphony Express
  • La verte Pika’s Traverse, qui permettra soit de revenir au Roundhouse Lodge, soit de redescendre sur Harmony Express via la bleue Harmony Piste ou la noire Black Bowl
  • La bleue Harmony Ridge qui permet de longer le TSD sur tout son tracé. On trouvera également à partir de cette piste de nombreuses pistes noires permettant un ski plus technique : Camel back, Harmony Horseshoes, Low Roll, Kaleidoscope, Boomer Bowl et Gun Barrels
  • La bleue The Saddle, descendant jusqu’au départ du TSD4 Peak Express, laissant ensuite la possibilité de redescendre plus bas vers la station
  • La noire Little Whistler qui rejoint ensuite la Pika’s Traverse



Situation sur le plan des pistes


Image

Image



Présentation technique


Construit durant l’été 2013, cet appareil est une réalisation du constructeur autrichien Doppelmayr, comme d’ailleurs la grande majorité des installations de Whistler Blackcomb (vous pourrez d’ailleurs voir un sujet très bien renseigné sur la construction de cet appareil en suivant ce lien). Suivant toujours la même politique que la plupart des appareils du domaine, il a été dimensionné pour le débit maximal admissible pour un TSD6, à savoir 3600 personnes/heure ! En effet, les 2400 personnes/heure de l’ancien télésiège ne suffisaient plus pour un secteur très prisé, car bien exposé, avec une variété de pistes de tous nouveaux, et une neige souvent de bonne qualité. De plus, étant l’un des deux seuls moyens d’accéder au cirque de Symphony, on comprend l’aspect incontournable de cet appareil sur Whistler Mountain.

On peut également noter une particularité sur cet appareil. Contrairement à tous les autres appareils Doppelmayr de Whistler Blackcomb dont les gares sont typiques de la filiale américaine de Doppelmayr, on retrouve ici un appareil « à l’Européenne », avec des gares UNI-G.


Caractéristiques


    Caractéristiques Administratives

    TSD-Télésiège à attache débrayable : HARMONY 6 EXPRESS
    Exploitant : Whistler Blackcomb
    Constructeur : DOPPELMAYR
    Année de construction : 2013


    Caractéristiques d’Exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver
    Capacité : 6 personnes
    Débit à la montée : 3600 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 5 m/s


    Caractéristiques Géométriques

    Altitude aval : 1580 m
    Altitude amont : 2107 m
    Dénivelée : 537 m
    Longueur développée : 1729 m
    Pente moyenne : 31%
    Temps de trajet : 5 min 46 sec


    Caractéristiques Techniques

    Type de gare : UNI-G
    Emplacement tension : Aval
    Type de tension : Hydraulique
    Emplacement motrice : Amont
    Sens de montée : Droite
    Embarquement : Dans la ligne
    Nombre de pylônes : 19
    Dispositif d’accouplement : Pince DT-108
    Nombre de véhicules/suspentes : 114
    Espacement : 30 m



Gare aval


On retrouve donc ici une gare UNI-G tout ce qu’il y a de plus classique, accessible depuis des pistes bleues et vertes. Située à 1580 mètres d’altitude. Sa particularité est peut-être la présence d’un garage pour les sièges. En effet, contrairement aux stations européennes où les TSD avec garage pour sièges sans bulles restent marginaux, ils sont assez nombreux à Whistler Blackcomb, à cause des conditions climatiques parfois sévères. On retrouve ainsi notamment un garage similaire sur le TSD4 Peak Express. Cependant, les sièges ne sont pas forcément décyclés chaque soir.


Vue sur la gare, avec le garage
Image

Image

Le garage dans sa totalité
Image

De plus près, on remarque une autre particularité du télésiège: contrairement au restant des téléportés présents à Whistler Blackcomb, celui-ci possède des portillons pour accéder à l'embarquement, le rapprochant encore un peu plus d'un appareil européen
Image



Ligne


Concernant le profil de la ligne, il ne présente pas de difficultés particulières. Avec un total de 19 pylônes, on peut le décomposer en trois, voire quatre parties :


  • Une première partie relativement raide qui démarre directement après le départ, et qui se poursuit jusqu’au P5
  • Une seconde partie beaucoup plus plate et également bien plus longue
  • Une troisième partie qui est en fait la montée finale, où la pente s’accentue fortement, et qui débute à partir du P14 et qui va jusqu’au P17
  • Une quatrième partie plate juste avant l’arrivée, mais très courte



La gare en premier plan, et la première partie de la ligne dans sa totalité, avec en vue les P2, P3, P4 et P5
Image

Le début de ligne
Image

Entre le P2 et le P3
Image

Vue sur le P3, qui a la particularité d'être 4SC côté montée et 4C seulement côté descente
Image

Entre le P4 et le P5, on peut observer une plus grande inclinaison par rapport au départ
Image

Puis l'on aborde la deuxième portion, plus plate, avec une longue portée entre le P6 et le P7
Image

A l'approche du P9, on voit que cette pente va de nouveau diminuer
Image

Une nouvelle longue portée entre le P10 et le P11
Image

Image

De même entre les P11 et P12
Image

A partir du P14, on va attaquer la montée finale
Image

Image

Vue sur l'ensemble de la longue partie plus plate
Image

A partir du P16, les pylônes vont rapidement s'enchaîner jusqu'au P19 pour la partie finale, plate
Image

A l'approche de la gare amont
Image



Gare amont


De cette gare, on peut dire qu’extérieurement, c’est une copie exacte de la gare aval. Cependant, c’est intérieurement que l’on peut observer une différence : c’est dans cette gare que sont les motorisations principale et de secours de l’appareil.


Image

Image


Pinces et véhicules


Concernant les pinces, on retrouve ici un modèle très utilisé par Doppelmayr sur la majorité de ses appareils débrayables, en excluant la France : la pince à barre de torsion DT-108. On retrouvera d’ailleurs cette pince à barres de torsion sur tous les TSD Doppelmayr de Whistler Mountain.

Les véhicules sont peut-être la particularité la plus visible différenciant cet appareil de ceux que l’on va par exemple trouver en Autriche. En effet, on retrouve des sièges typiques de Doppelmayr pour le marché Nord-Américain. On notera la présence de dossiers à lattes qui, même s’ils diminuent le confort de l’appareil, ont probablement été retenus pour une tenue au vent un peu plus élevée par rapport à un TSD à dossiers pleins.


[center]Siège Doppelmayr
Image

Pince à barres de torsion DT-108
Image

Image


Photos diverses


[center]Vue sur la partie finale de la ligne, depuis la piste Harmony Ridge
Image

P16, P17 et P18 vus depuis la piste Little Whistler
Image

Vue sur le départ de la ligne, avec les P2 et P3
Image



Conclusion


Grâce à cet investissement, la station de Whistler Blackcomb peut vraiment exploiter le potentiel du secteur de Harmony, avec les nombreuses pistes et hors-pistes qu’il offre. La rapidité de l’appareil et son fort débit permettent ainsi de limiter l’attente les jours d’affluence, pour ainsi offrir de belles et longues journées de ski aux clients. Un investissement fort réussi donc : en 2 semaines, je n’ai jamais attendu plus de 3 minutes au départ de l’appareil, même lorsque l’affluence sur le domaine était assez importante.

Voilà donc pour ce reportage, en espérant qu’il vous ait plu !





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.11362 secondes. 29 requete(s).
115 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés