En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 1Bannière 43Bannière 40Bannière 4

 TSD6 La Rasse - Chaux Ronde

Villars (Alpes Vaudoises)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Le seul télésiège débrayable six places réalisés par (Baco) Poma sur sol helvétique!

Mise en service en : 2001



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 14/10/2010 et mise à jour le 04/02/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 6 places "La Rasse – Chaux Ronde", à Villars/Alpes Vaudoises

Image

Villars – Porte d’entrée des Alpes Vaudoises

Le village de Villars est implanté à 1300 mètres d’altitude sur un balcon naturel et domine la plaine du Chablais. La station se distingue par son ensoleillement généreux et par son orientation plein sud, face aux Dents du Midi. Villars dispose d’une renommée mondiale, lié notamment à la présence du Club Med et de plusieurs écoles privées internationales. Eté comme hiver, Villars attire ainsi une clientèle principalement internationale.

Le domaine skiable de Villars est en outre intégré à l’espace ski « Alpes Vaudoises » composé par les stations des Diablerets (Meillerets et Isenau) Glacier 3000, Les Mosses, Leysin et Gryon. Cet espace s’étend entre 1200m (altitude de Gryon) et 3000m (altitude du Glacier 3000) et propose 225 kilomètres de pistes de ski alpin, évoluant dans un cadre à l’interface entre le lac Léman et le massif des Diablerets. Les pistes des « Alpes Vaudoises » sont desservies par un total de 70 remontées mécaniques.

Situation sur le plan des pistes

Image
-Situation sur le plan des pistes


TSD6 La Rasse - Chaux Ronde: Réorganisation de la desserte du versant « La Rasse – Chaux Ronde »

L’ouverture du tronçon « Villars- Bretaye » en 1913 marque le début des activités touristiques sur les hauts de Villars. Les activités se concentrent cependant et principalement sur la saison estivale. Le tourisme hivernal lié à la pratique du ski se développe à partir des années 1930 avec l’ouverture en 1937 d’un funi-luge entre le col de Bretaye et la pointe de Chamossaire. Le domaine skiable se développe ensuite progressivement depuis 1950 vers le secteur « Chavonnes/Lac Noir » et « Chaux Ronde ». En parallèle au développement du domaine skiable, débute également le tourisme surplombant le village de Gryon avec la réalisation de la première remontée mécanique « Barboleusaz - Les Chaux » en 1956.

Villars marque le premier pas vers une liaison avec Gryon avec la réalisation en 1963 des téléskis « La Rasse – La Sionnaire » et « Roc à L’Ours ». Ces téléskis desservent la totalité des champs de neige situé en dessous du Col de Bretaye et se développant jusqu’au lieu- dit « La Rasse ». La liaison dans le sens Gryon – Villars est officielle à partir de 1965, suite à la mise en place d’un forfait en commun permettant ainsi à la clientèle de bénéficier d’un vaste domaine skiable. Le retour est assuré par le chemin de fer BVB (Bex – Villars – Bretaye). La liaison est complétée en 1972 par la réalisation du téléski « Gryonne », comme son nom l’indique entre le bord de la rivière « Gryonne » et le domaine skiable de Gryon. Avec la venue de cet appareil, la liaison est ainsi assurée ski au pied et par gravité dans les deux sens. Une amélioration considérable pour les deux domaines skiables sachant que la cadence horaire du chemin de fer métrique entre Villars et Gryon n’était pas étoffée.

Villars poursuit le développement de ce secteur en 1982 avec la réalisation de deux télésièges biplaces de manufacture Städeli. La première section remplace le téléski « La Rasse – Sionnaire » sur un tracé différent. La seconde section inaugure l’accès au sommet « Chaux de Conches », sommet voisin de « Chaux Ronde ». Le sommet de « Chaux de Conches » assurait à l’époque également la liaison avec le domaine voisin des Diablerets. Une liaison qui est assurée depuis 1997 par le télésiège fixe « Perche Conche ». En parallèle, le téléski « Gryonne » est remplacé en 1986 par un nouvel appareil du même type assurant cependant un débit supérieur.

Avec l’augmentation croissante du nombre de skieurs, le télésiège « La Rasse – Charmet » et surtout le téléski « Roc à l’Ours » n’étaient plus en mesure d’assurer une liaison de qualité. En effet, l’attente au bas de ceux des appareils ne cessait de s’allonger. Une attente qui n’est plus compatible avec les attentes de la clientèle. Télé Villars Gryon décide ainsi d’investir dans un télésiège débrayable 6 places pour résoudre ces problèmes de débit et de rapidité. En plus d’améliorer la liaison entre Gryon et Villars, cet appareil inaugure également un nouveau tracé avec une gare amont cette fois- ci implantée à « Chaux Ronde » et non au niveau du col de Bretaye comme avec le téléski « Roc à l’Ours ». Une amélioration notable notamment pour la clientèle de Gryon désirant se rendre aux Diablerets. Le passage par le carrefour de Bretaye n’est ainsi plus nécessaire déchargeant quelques peu ce secteur très prisé. La réalisation de ce télésiège débrayable coïncide cependant avec le démantèlement du télésiège fixe « Charmet – Chaux de Conches ». Cet arrêt d’exploitation n’était initialement pas prévu. Suite à des oppositions des associations de protection de la nature lors de la mise à l’enquête du nouveau télésiège débrayable 6 places, la société des remontées mécaniques s’est finalement vue contrainte de supprimer ce télésiège fixe biplace pour pouvoir construire le nouvel appareil.

Image
-La situation avant 2001 et après 2001


TSD6 La Rasse - Chaux Ronde: Liaison Gryon - > Villars

Ce télésiège débrayable 6 places est implanté entre le lieu- dit « La Rasse », situé en bordure de la route du col de la Croix et le sommet de « Chaux Ronde ». Le lieu- dit « Chaux Ronde » constitue le second carrefour du domaine skiable de Villars, à côté du Col de Bretaye. En effet, « Chaux Ronde » est le point de départ de la liaison avec le domaine skiable voisin des Diablerets. Depuis cet emplacement, il est également possible d’accéder au carrefour du Col de Bretaye et à la piste de retour en station de Villars.
Pour rejoindre la gare aval de cet appareil, la clientèle de Gryon dispose d’une piste directe depuis la gare amont de la télécabine « Barboleusaz – Les Chaux » ou encore depuis la gare amont du télésiège débrayable « Sodoleuvre –Croix des Chaux». Les skieurs en provenance du domaine skiable de Villars bénéficient également d’une liaison ski au pied directe depuis le col de Bretaye. Finalement, pour la clientèle en provenance des Diablerets, il est nécessaire d’emprunter les télésièges « Perche – Conche » et « Lac Noir – Chaux Ronde ».

Cet appareil situé à l’intersection entre les domaines skiables de Gryon et de Villars assure principalement un rôle de liaison dans le but de permettre à la clientèle de Gryon de rejoindre le secteur de Villars et notamment le col de Bretaye. En termes de ski propre, ce téléporté ne présente pas un grand intérêt. En effet, il ne dessert qu’une piste bleue qui est commune à plusieurs pistes dont la piste de retour en station. Souvent surchargé, cette piste qui s’assimile à une route sur la portion intermédiaire est souvent évitée par la clientèle et utilisée explicitement pour la liaison avec Gryon ou le retour en station sur Villars. De plus, depuis la reclassification (Saison 2009) de la piste rouge « Chaux Ronde – La Rasse » en itinéraire balisé non damné, les flux de skieurs se concentrent exclusivement sur la piste bleue surchargeant encore d’avantage cette dernière.

Au sommet de cet appareil plusieurs pistes sont accessibles :
-Piste rouge « Chaux Ronde – Lac Noir », cette piste donne accès au télésiège de liaison « Perche-Conche » pour les Diablerets
-Piste noire « Chaux Ronde – Lac Noir », cette piste rejoint la gare aval du télésiège débrayable « Lac Noir – Chaux Ronde » par un tracé varié
-Piste bleue/rouge « Chaux Ronde – Lac Noir/Col de Bretaye », cette piste se divise en plusieurs sous-pistes pour rejoindre soit le secteur Bretaye soit regagner la gare aval de ce télésiège. Depuis le col de Bretaye, une piste bleue rejoint la gare aval de ce télésiège.
-Itinéraire balisé « Chaux Ronde – La Rasse », cet itinéraire balisé, initialement classée piste rouge donne accès à la liaison avec Gryon et à la gare aval du télésiège débrayable « La Rasse – Chaux Ronde ».


Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Villars- Alpes Vaudoises
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 6 places
  • Exploitant : Télé Villars Gryon
  • Constructeur: BACO-POMA
  • Année de mise en service: 2001
  • Ouverture au public : 12/2001
Géographie:

  • Altitude aval: 1349m
  • Altitude amont: 1975m
  • Dénivelé: 626m
  • Longueur développée: 2232m
  • Longueur horizontale: 2142m
  • Pente moyenne: 29.2%
  • Pente maximum: 84%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 20
  • Largeur de la voie: 6.20m
  • Station motrice: Amont
  • Puissance du moteur (au démarrage): 684 kW
  • Puissance du moteur (en service): 545 kW
  • Puissance du moteur (de secours): 155 kW
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fournisseur du câble: Trefileurope
  • Diamètre du câble: 42mm
  • Poids du câble: 5.62kg/m
  • Longueur du câble: 4640m
  • Electronique de: Semer
  • Type de pince: Omega T
  • Constructeur des sièges: BACO POMA
  • Type de sièges: Doudouk 6
  • Nombre de sièges: 87
  • Personnes/sièges: 6
  • Débit maximal à la montée: 2000 p/h
  • Cadencement: 10.8 sec
  • Espacement entre les sièges: 54m
  • Temps de trajet: 7 min 43 sec
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Embarquement: Perpendiculaire à la ligne
  • Débarquement: Sens de la ligne

Infrastructures et ligne du télésiège débrayable 6 places La Rasse - Chaux Ronde

Pour la réalisation de son second télésiège débrayable 6 places, la société Télé Villars Gryon s’est tournée vers le constructeur franco- suisse Baco Poma, déjà responsable de la construction des télésièges débrayables quatre places « Lac Noir – Chaux Ronde » et « Sodoleuvre – Croix des Chaux ». L’appareil fourni appartient à la gamme « Phoenix », les premières gares modulables développées Pomagalski. Les gares appartiennent plus précisément à la sous- gamme « Satellit », la gare « Phoenix » développée spécifiquement pour les télésièges débrayables. La pince découle de la gamme précédente, soit de la gamme « Omega T », qui se distingue par la présence de deux ressorts inclinés disposés en dessus du câble. Les sièges de type « Doudouk 6 » présente la particularité d’être soutenue par une suspente de siège « Multix ».

La configuration motrice- tension de cet appareil est classique avec la chaine cinématique située en gare amont et le système disposé en aval. La tension est assurée par un seul vérin hydraulique situé à l’horizontal au centre de la gare. L’entrainement est assuré par moteur développant une puissance maximale de 684 kW. Exploité à 5 m/s, ce télésiège débrayable assure un débit de 2000 p/h. Cet appareil ne dispose pas de garage en dehors du court rail de stockage disposé en aval. Les 87 sièges sont ainsi disposés en ligne tout au long de l’année.

Par ailleurs, cet appareil est unique à l’échelle de la Suisse. Il s’agit en effet du seul télésiège débrayable 6 places réalisé par Baco Poma en Suisse. Villars envisage cependant de réaliser durant l’été 2011 un second appareil de ce type pour remplacer le télésiège fixe « Petit Chamossaire ».


Gare aval

La gare aval est située au lieu- dit « La Rasse » à une altitude de 1349 mètres, à proximité du cours d’eau « La Gryonne ». Elle dispose d’une couverture intégrale en tôle de couleur beige sur la partie inférieur et brune sur la partie supérieur. L’arrière de la gare est équipé d’un court rail permettant notamment d’y stocker la nacelle de service. Par ailleurs, la surface limitée, lié à la topographie a imposé un embarquement tangentiel. Techniquement, la gare aval est retour- tension.

Image
-Gare aval de type Phoenix 6

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval et le pylône compression 1

Image
-Gare aval et vigie pour l’opérateur

Image
-Zone d’embarquement et portique

Image
-Rail de stockage pour la nacelle de service

Image
-Ralentisseurs

Image
-Zone d’embarquement


Ligne

Cet appareil développe une longueur de 2232 mètres et franchit un dénivelé de 626 mètres. Cette ligne se distingue par de longues portées et par une dernière ascension rapide avec une pente avoisinant les 84%. La ligne débute par une portion en forêt plutôt régulière jusqu’au pylône compression 11. Les sièges franchissent ensuite une légère rupture de pente entre le pylône 11 et 3 pour retrouver ensuite une pente modérée. L’ascension finale se présente après le pylône de compression 16 et se poursuit jusqu’aux quatre pylônes de crête 18, 19, 20 et 21. Au-delà, desdits pylônes de crête, la ligne adopte une pente se rapprochant de l’horizontal et ce jusqu’en gare amont.

Image
-Pylônes 2 et 3

Image
-Première longue portée enjambant la piste bleue desservie par cet appareil

Image
-Pylône support- compression 4

Image
-Pylône 5

Image
-Pylône 6

Image
-Pylône 7

Image
-Longue portée à travers la forêt

Image
-Pylône support- compression 8

Image
-Pylône 9

Image
-Tête du pylône 9

Image
-Pylône 10

Image
-Pylône compression 11

Image
- Pylônes 12-13

Image
-Pylône 14

Image
-Pylône 15

Image
-Dernière portée avant la pente maximale

Image
-Pylône compression 16

Image
-Pylône 17

Image
-La pente maximale est atteinte

Image
-Les quatre pylônes de crête 18, 19, 20 et 21

Image
-Pylône 22 avec la housse thermique


Gare amont

La gare amont est sise à « Chaux Ronde » à une altitude de 1975 mètres. Elle est positionnée non loin de la gare amont du télésiège « Lac Noir – Chaux Ronde » et des téléskis « Chaux Ronde I et II ». La gare amont reprend en tout point l’esthétique de la gare aval. Contrairement à l’embarquement en gare aval, situé dans le contour, le débarquement est disposé dans le sens de la ligne. La gare amont est motrice.

Image
-Approche de la gare aval

Image
-Zone de débarquement

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont et les trompettes d’entrée et de sortie de gare

Image
-Gare amont avec à l’arrière plan les poulies retour des téléskis « Chaux Ronde I et II »

Image
-Le seul appareil débrayable réalisé à ce jour par Baco POMA en Suisse

Image
-Gare amont avec les Alpes de Haute Savoie en arrière plan

Image
-Gare amont


Sièges

Image
-Siège Doudouk 6


Pinces

Image
-Pince OMEGA T


Divers photos

Image
-La ligne vue depuis la gare aval

Image
-Les pylônes 2 et 3

Image
-Les quatre pylônes de crête…d’un côté

Image
-…comme de l’autre


Conclusion

La réalisation de ce télésiège débrayable 6 places a permis d’améliorer sensiblement la liaison « Gryon – Villars » en offrant à la clientèle une liaison rapide, confortable et efficace entre ces deux secteurs. Un investissement indispensable pour la plus grande station des Alpes Vaudoises et ce malgré la suppression de la desserte du secteur « Chaux de Conche ».





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10123 secondes. 38 requete(s).
149 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés