En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 39Bannière 23Bannière 8Bannière 29

 TSD6 Plein Sud

Val Thorens (Les Trois Vallées)

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Troisième télésiège débrayable six places installé sur le domaine de Val Thorens avec un système de double embarquement

Mise en service en : 1998

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 14/07/2008 et mise à jour le 14/07/2008
(Mise en cache le 13/10/2013)

Image


La station de Val Thorens est la plus haute station d’Europe avec ses 2300 mètres d’altitude. Son domaine skiable compris entre 1800 mètres et 3230 mètres d’altitude compose le plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds, les Trois Vallées. Val Thorens possède l’un des parcs de remontées mécaniques le plus performant au monde. La SETAM, la société qui exploite les remontées mécaniques de Val Thorens sous l’impulsion de pionniers composant ses équipes a fait naître différentes innovations dans le secteur des remontées mécaniques. C’est l’une d’entre elle que nous allons retrouver dans ce reportage consacré au Télésiège Débrayable du Plein Sud.

La station de Val Thorens fut crée en 1972. Le début de l’aménagement commencé un an plus tôt par la commune de Saint Martin de Belleville se concentre sur le bas de la future station et sur le secteur de Péclet avec la réalisation de la Télécabine de Péclet. Après l’aménagement du glacier de Péclet, ce sera au secteur de la Moraine et du Fond d’être équipé. Par la suite ce sera le glacier de Chavière qui sera aménagé. En même temps que la réalisation de la Télécabine de Péclet sera réalisé le Télésiège Fixe de Mont de Péclet qui est situé sur la partie sud du domaine de Val Thorens et ouvre ainsi l'accès à la station des Menuires et plus tard l'accès à Méribel. Le mont de Péclet est le mont qui délimite la frontière entre Val Thorens et la vallée voisine de Méribel-Mottaret. En 1980 la SETAM, société crée en 1972 ouvre un deuxième accès au versant sud en installant un appareil fourni par la société française Montaz Maution qui part de la station et qui arrive en contrebas du Mont de Péclet. Il porte le nom de Plein Sud car il permet de rejoindre le versant Sud du domaine de Val Thorens. Certainement à l'occasion de la réalisation de cet appareil, le Télésiège du Mont de Péclet a été coupé en deux tronçons qui furent rebaptisée 3 Vallées 1 et 3 Vallées 2 afin que les clients de Plein Sud ne soient pas dans l'obligation de repartir de la station pour accéder au sommet de ce versant de Val Thorens.

TSF-Télésiège à attache fixe : PLEIN SUD
Constructeur : MONTAZ MAUTINO
Année de construction : 1980
Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 3 personne(s)
Altitude Aval : 2180 m
Dénivelée : 361 m
Longueur développée : 1619 m
Temps de Trajet : 11min43
Pente Maxi : 45 %
Débit à la montée : 1150 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Nb Sièges : 150
Puissance Développée : 162 KW


Malgré des caractéristiques honorables pour son époque, le développement de la station de Val Thorens ainsi que des Trois Vallées firent que cet appareil devient rapidement insuffisant. L’accès à la première partie du secteur Sud fut doublé seulement quatre ans plus tard avec la création du Télésiège quadriplace 3 Vallées 1. Autre handicap de cet appareil, sa longueur. Faisant plus de 1600 mètres de long le temps de montée avoisinait les douze minutes. Dans le début des années 1990, la politique de la SETAM s’axe sur le confort et la rapidité de ses remontées mécaniques. Dès lors, les temps de cet appareil sont comptés et c’est donc en 1998 que sera procédé le remplacement de cet appareil. Ce sera le constructeur Autrichien Doppelmayr qui sera retenu pour la réalisation de ce nouvel appareil qui sera le troisième Télésiège Débrayable six places du domaine skiable de Val Thorens.

Le nouveau Télésiège de Plein Sud reprend sur un trajet un petit peu plus long, le tracé de l’ancien appareil. L’appareil nous propulse au même endroit où se trouvait l’arrivée de l’ancien Télésiège. Il permet donc toujours d’accéder au Télésiège du Bouquetin démonté et remplacé en 2002 par le Funitel du même nom Autre appareil accessible depuis son sommet, le Télésiège 3 Vallées 2 permettant lui aussi l’accès au point de liaison vers les Menuires et Méribel. Vous l’aurez donc compris Plein Sud est devenu par nécessité, un moyen d’accéder rapidement aux remontées assurant la liaison avec la station des Menuires et Méribel-Mottaret. Tout comme l’ancien appareil à son époque, cet appareil est donc emprunté par les clients partant de la station de Val Thorens désireux de faire le circuit Trois Vallée et également par les clients venus des autres stations afin que ces derniers prennent le chemin du retour vers leur station d’origine. Une remontée qui est donc clé pour la liaison Trois Vallées depuis Val Thorens.

Tout comme l’ancien appareil à partir d’un certain moment, ce télésiège assure l’accès pour les clients résidant dans la partie haute de la station. En effet quand l’on arrive sur Val Thorens depuis les secteurs de Péclet, de la Moraine ou du Fond, pour rejoindre une partie des logements de la station, il faut soit déchausser soit prendre les Téléskis du Retour et pour accéder à certaines résidences, il faut encore marcher. Pour éviter de marcher une des solutions consiste à prendre le télésiège du Plein Sud afin de reprendre de l’altitude et ainsi accéder à un bon nombre de résidences par gravité. Ce choix se révèle presque obligatoire pour pouvoir accéder aux dernières résidences construites sur le versant sud de la station.

Au niveau des pistes, le télésiège débrayable dessert une piste, la piste bleue du Plein Sud. Cette très large piste donne permet le retour sur la station de Val Thorens. La piste se termine au sommet des Téléskis du Retour. Cette piste est comme je le disais très large car elle absorbe la quasi-totalité du flux de skieurs descendant sur Val Thorens. Afin d’assurer le retour en cas de manque de neige naturelle, cette piste est équipé de nombreux enneigeurs. Cependant du fait du nombre de passages sur cette piste et de son exposition malgré l’altitude élevée, la neige de cette piste se transforme facilement donnant fréquemment sur sa dernière pente, un mur de bosses assez important.

Niveau technique classiquement pour un appareil de ce type, la station aval, est la station qui assure la tension du câble et la station amont est la station motrice de l’appareil. Ce qui caractérise cet appareil est son débit théorique. En effet de part sa situation et son importance au sein du domaine de Val Thorens, la SETAM, a voulu un appareil avec un très fort débit. Afin d’obtenir le débit théorique de 4000 personnes par heure qu’affiche cet appareil (ce qui est bien supérieur aux capacités d’un Télésiège Débrayable classique de ce type ), la SETAM a imposer que le constructeur Autrichien Doppelmayr intègre une innovation née à Val Thorens. Pour atteindre ce débit de 4000 personnes la SETAM et Doppelmayr ont intégré un système de double embarquement à la gare aval. Ce système est plus communément appelé DLS (Double Loading System). Ce système a été mis en place pour la première fois sur le Télésiège des Cascades. En plus deux autres appareils sont équipés de ce système. Mais ce qui caractérise cet appareil, c’est que tout comme Cascades, le système DLS a été intégré dès la première année de service sur le Télésiège. Doppelmayr a donc fourni une gare qui s’apparente au TSD6 des Chamois aux 7 Laux mais avec l’arrière de la gare modifié afin de pouvoir accueillir les deux contours (un contour dit interne plus un contour dit externe) que nécessite le système. D’un point de vue technique dans le contour interne le traînage des véhicules est effectué par des pneus, tandis que dans le contour externe, c’est une chaîne qui assure le traînage
Quand la fréquentation n’est pas très importante, les opérateurs positionnés en gare aval bloquent tout simplement l’accès à l’un des contour (généralement le contour interne) ce qui fait qu’en ligne un siège sur deux est chargé.

Situation sur le plan des pistes
Image

Vue Globale du tracé (la gare aval est cachée)
Image


Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : PLEIN SUD
Maître d’Ouvrage : SETAM
Maître d’Oeuvre : DCSA
Exploitant : SETAM
Constructeur : DOPPELMAYR
Année de construction : 1998

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité des véhicules : 6 personne(s)
Débit à la montée : 4000 personnes/heure
Temps de Trajet : 5min53
Vitesse d'exploitation : 5 m/s

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2208 m
Altitude Amont : 2584 m
Dénivelée : 376 m
Longueur Développée : 1765 m
Pente Maxi : 49 %
Pente Moyenne : 22 %

Caractéristiques techniques

Sens de montée : Gauche
Embarquement : Double Loading System
Tension : Aval
Type deTension : Hydraulique
Nombre de Vérins : 2
Motrice : Amont
Type de Motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 701 KW
Réducteur : Doppelmayr-Lohmann
Dispositif d'accouplement : Pince ET108
Nombre de Pylônes : 19
Nombre de Sièges : 139
Espacement : 27 m

Caractéristiques du Câble

Fabricant du Câble : Trefileurope
Diamètre du câble : 45 mm
Câblage : Lang à Droite
Âme : Compacte


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval est située quelques mètres plus bas que la gare du Funitel de Péclet. La gare aval est la station qui assure la tension du câble par deux vérins hydraulique. Les deux contours de la gare ne sont pas exactement positionnés à 90° par rapport à l’axe de la ligne ce qui permet d’ éviter de trop fortes déviations au niveau des aiguillages.

Image

Image

Image

Image

Image

Le double embarquement tangentiel :
Image

Image


La Ligne

La ligne au départ monte de façon pas très prononcée et régulièrement. La ligne va passer au dessus de la large piste du Cairn puis vas longer la partie basse de la station. La ligne va ensuite passer au dessus de la ligne de la Télécabine de Cairn grâce au P6 qui est commun aux deux installations. Ce pylône était commun avec l’ancienne et la nouvelle Télécabine de Cairn. Ensuite après le P7, la ligne monte un peu plus fortement afin de pouvoir passer un flanc de montagne. Cette montée se termine au niveau des P9 et P10. Ensuite la ligne va se raplatir et même descendre après avoir passé le P11. Après avoir franchi d’une seule portée la piste du Plein Sud, la ligne va remonter de nouveau à partir du P12. La ligne va ensuite franchir tranquillement le reste du parcours jusqu'à à la gare amont. La ligne croisera une autre remontée sans avoir de pylône commun sur cette partie. La ligne va croiser entre le P15 et le P16, le tracé du Télésiège 3 Vallées 1. Comme la plupart des installations de Val Thorens, la ligne est entièrement peinte en blanc.
La ligne de l’appareil comporte au total 19 pylônes qui sont repartis comme suivant : 2 compressions, 1 support-compression et 16 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 8C/8C
P2 : 6S/4S
P3 : 8S/4S
P4 : 8S/6S
P5 : 10S/6S
P6 : 10S/8S
P7 : 4SC/4SC
P8 : 12S/8S
P9 : 8S/6S
P10 : 8S/6S
P11 : 12S/8S
P12 : 12C/12C
P13 : 10S/8S
P14 : 8S/6S
P15 : 8S/4S
P16 : 6S/4S
P17 : 8S/6S
P18 : 8S/6S
P19 : 12S/10S

La ligne depuis le bas de cet appareil :
Image


En avant sur la ligne :
Image

Image

Passage au dessus de la piste bleue Cairn :
Image

Passage le long du bas de la piste Pluviomètre :
Image

Croisement avec la ligne de la Télécabine Doppelmayr du Cairn :
Image

Image

On poursuit la montée :
Image

Passage entre les dernières résidences réalisées sur Val Thorens :
Image

On passe une petite crête :
Image

Image

Passage au dessus de la piste bleue Plein Sud :
Image

Désormais on longe le tracé de cette piste :
Image

Image

Croisement avec la ligne du Télésiège 3 Vallées 1. La ligne recroise de nouveau la piste Plein Sud :
Image

On continue :
Image

Image

Image

Dernier pylône :
Image

Entrée en gare amont :
Image


La Gare Amont

La gare amont est donc située à quelques mètres des départs du Funitel Bouquetin et du Télésiège 3 Vallées 2. La gare a été intégré dans un bâtiment bardé de bois ce qui fait que la gare extérieurement s’intègre très bien dans le paysage montagnard. Et intérieurement ceci nous laisse l’occasion de pouvoir admirer une partie de la mécanique de cet appareil..

La gare amont de l’extérieur :
Image

Image

Image

Vue sur la gare amont depuis le Télésiège 3 Vallées 2 :
Image

La poulie motrice et l’un des deux Freins 2 :
Image

Image

Le treuil de l’installation est donc enterré. Il est composé d’un moteur électrique à courant continu de 701 KW. Le moteur est relié à un réducteur Doppelmayr-Lohmann. La marche de secours est assurée par un moteur thermique donnant puissance à une pompe hydraulique. Cette pompe hydraulique permet de donner mouvement à un moteur hydraulique placé sur le réducteur.
Image


Véhicules et pinces

Pince ET108
Image

Passage d’un support :
Image

Passage d’un support/compression :
Image

Passage d’un compression :
Image

Siège 6 places Doppelmayr :
Image

Diverses photos

La ligne depuis le haut de la piste Plein Sud :
Image

Le croisement avec 3 Vallées 1 depuis la piste Plein Sud :
Image

La partie haute du tracé de l’appareil :
Image

La ligne avec au fond la Cime de Caron :
Image

Le premier croisement avec la piste Plein Sud :
Image

Le bas de la ligne depuis le bas de la piste Pluviomètre :
Image


Pour conclure, le Télésiège Débrayable Plein Sud répond à merveille aux attentes des clients et a ce que désirait la SETAM pour cet appareil important au sein du domaine skiable. DOPPELMAYR a fourni un très bel appareil qui grâce au système DLS permet de transporter un nombre important de clients sans que l’attente ne soit trop importante. Bref un appareil d’une totale réussite qui allie performance et confort.



Ainsi se termine le reportage sur cette installation.
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09785 secondes. 41 requete(s).
156 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés