En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 19Bannière 34Bannière 16Bannière 30

 TSD6B Family Express

Lofer

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Court télésiège débrayable de faible dénivelée, équipé après sa mise en service de bulles de protection et de sièges chauffants.

Mise en service en : 2005



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : monchu
Section écrite le 25/03/2013 et mise à jour le 27/03/2013
(Mise en cache le 24/08/2013)

Image



Quand il s’agit de choyer la clientèle familiale, les domaines autrichiens n’hésitent pas à investir dans des appareils et des équipements destinés à améliorer le confort et la satisfaction de ces clients à fort pouvoir d’achat. En effet, les familles louent du matériel, prennent des cours de skis et s’arrêtent longuement dans les restaurants et bars d’altitude, dégageant ainsi un chiffre d’affaires bien supérieur à celui de la clientèle sportive, perçue comme des simples « mangeurs de forfaits ».

Ainsi, le domaine des alpages de Lofer ou Loferer Alm, qui a fait des skieurs débutants et des familles son cœur de cible, a investi en 2005 dans un très court télésiège débrayable, sur une ligne très peu pentue d’à peine un kilomètre. Le nom de l’appareil, « Family Express », résume bien ce qu’attend l’exploitant de son avant-dernier investissement : favoriser les rotations des familles sur la partie la plus large, la plus facile et la plus ensoleillée du domaine. Un appareil stratégique pour l’équilibre économique du domaine, malgré sa faible longueur.

Voici une visite rapide de cet « express des familles » :



Sommaire :
1. Au cœur des alpages de Lofer…
2. Historique succinct
3. Caractéristiques techniques
4. G1 « Loferer Alm »
5. En ligne
6. G2 « Klein Schönbühel »
7. Véhicules
8. Points d’intérêt à proximité de la ligne




1. Au cœur des alpages de Lofer …


Une présentation détaillée de la station de Lofer et du son alpage Loferer Alm est consultable dans le reportage sur la télécabine Loferer Alm I.

Le téleiègei Family Express dessert un ensemble de pistes faciles, parmi les plus larges du domaine, ainsi qu’un petit snow park sur le haut du tracé. Le relief peu prononcé et les bonnes conditions d’ensoleillement en l’absence de végétation ont fait de ce secteur le plus prisé du domaine.

Image
Situation du télésiège dans le domaine skiable.


Image
Le TSD6BC est l’appareil principal du secteur d’altitude.





2. Historique succinct



L’historique complet du domaine skiable est disponible dans le reportage sur la télécabine Loferer Alm I.

L’alpage de Lofer a été équipé pour la pratique du ski dès 1973. Le téléski de Loferer Alm desservait alors le bas du tracé actuel. Issu vraisemblablement d’une récupération d’un appareil de type Constam, il fut modernisé ultérieurement par un appareil à portiques treillis. En parallèle, une ligne neuve fut installée pour le doubler sur la gauche : ce téléski montait les skieurs plus haut, sous le sommet du Schönbühel, permettant la jonction avec la partie supérieure du domaine.

Image
Premier téléski Loferer Alm.


Image
Modernisation du téléski « Loferer Alm » d’origine (au premier plan) puis doublement par un second téléski à enrouleurs Doppelmayr « Schönbühel Ost ».


Image
Le téléski « Schönbühel Ost » mène plus haut que le premier téléski « Loferer Alm », jusque sur le flanc du Schönbühel.


Image
Sommet de l’ancien appareil, au même endroit que la G2 actuelle.


Ces deux téléskis furent remplacés en 2005 par un télésiège débrayable livré par Doppelmayr. La ligne longue d’à peine 1 km est implantée sur de l’alpage, sans difficulté notable, ce qui explique pourquoi l’appareil fut réceptionné dès le 21 juin 2005 au terme d’un chantier mené tambour battant, sous la maîtrise d’œuvre du bureau Melzner & Hopfner.

L’année suivante, l’appareil fut équipé de bulles et de sièges chauffants, systèmes non prévus lors de la construction. En l’absence de garage, le décyclage quotidien des sièges s’effectue dans les voies de la gare inférieure.




3. Caractéristiques techniques


  • Constructeur : Doppelmayr
  • Année de construction : 2005
  • Saison d'exploitation : hiver
  • Capacité : 6 personnes
  • Altitude Aval : 1 357 m
  • Altitude Amont : 1 536 m
  • Dénivelée : 179 m
  • Longueur développée : 1 120 m
  • Débit maximum : 2400 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 5 m/s
  • Emplacement motrice : aval
  • Emplacement tension : amont




4. Station inférieure "Loferer Alm" (G1)


Situation

La gare est implantée au point le plus bas du plateau de Loferer Alm. Elle est ainsi accessible par gravité depuis l’ensemble des remontées d’altitude.

Image
Situation de la gare aval sur le plateau de Loferer Alm, en vert.


Image
Toutes les pistes du plateau convergent vers la gare aval, point le plus bas de l’alpage.


Image
La gare aval est implantée à proximité du départ du TKE2 Grubhörndl, en bas à gauche. Elle est accessible par gravité depuis la gare amont de la télécabine Loferer Alm II, au centre à droite.


Image
La station et le bas des pistes sont bordés par la route d’accès à l’alpage.




Equipements

La station aval est une UNI-G classique, motrice fixe, dépourvue de garage.

Image
Poste électrique, local opérateur et gare UNI-G depuis l’amont.


Image
Grenouillère d’arrivée.


Image
Gare d’arrivée depuis l’aval.


Image
A côté des 6 portillons, la file skieurs seuls permet de compléter les places inoccupées.


Image
Débrayage d’un véhicule.


Image
Ouverture des bulles.


Image
Véhicule dans le contour.


Image
Contour et zone d’embarquement.


Image
Embarquement et local opérateur.


Image
Détail de la zone d’embarquement.


Image
Par défaut, pour tous les sièges vides, la came est remontée et provoque la fermeture de la bulle.


Image
Après les portillons, les skieurs coupent un faisceau, ce qui permet d’enregistrer si le siège est occupé ou non.


Image
La came de fermeture des bulles est alors abaissée en position horizontale.


Image
Le siège franchit la came sans que la bulle ne se referme. Les clients décident s’ils souhaitent voyager bulle ouverte ou fermée.


Image
Le véhicule de service est stocké à demeure sur un rail en cul-de-sac.


Image
En fin de journée, les 55 sièges sont rangés manuellement dans les voies de la gare aval.





5. En ligne


Généralités

Le parcours ne comporte aucune difficulté particulière. La première partie de la ligne est tracée en pente modérée, puis atteint le haut du plateau. La pente devient alors très faible jusqu’à l’arrivée.

La ligne est équipée du système de détection inductive de position de câble RPD.

Détail de l’équipement des pylônes :

P1 : 12C/12C + 2 paires de galets RPD par voie
P2 : 8S/8S
P3 : 4SC/4SC
P4 : 4SC/8SC
P5 : 8S/6S
P6 : 8S/8S
P7 : 8S/6S
P8 : 8S/6S
P9 : 4SC/8SC
P10 : 10S/8S


Image
La pente croît doucement dans la partie inférieure du tracé.


Image
La partie supérieure de la ligne est marquée par une faible pente.


Image
Lorsque la pince passe le balanciers compression, les deux galets maintiennent une distance constante entre le câble et la détecteur inductif de position en noir (système RPD).


Image
Barrettes cassantes sur balancier compression, et galets de maintien du détecteur RPD.



Partie inférieure du tracé

La ligne monte en pente modérée jusqu’à une petite crête marquant la rupture du plateau, sur laquelle est implantée un oratoire.

Image
Compression en sortie de gare aval.


Image
P1 et G1.


Image
Le P2 redresse la ligne quelques dizaines de mètres en amont de la G1.


Image
P3 le long de la piste rouge Schönblick.


Image
Montée progressive sur le haut des alpages.


Image
P4.


Image
Longue portée avant le franchissement d’une petite crête.


Image
Les P5 et P6 redressent la pente à la hauteur de l’oratoire du plateau.



Partie supérieure du tracé

Entre le P6 et la gare supérieure, bien visible, la ligne ne rachète plus que 80 mètres de dénivelé. Le haut du parcours est donc presque plat, mais offre aux clients des vues spectaculaires sur le plateau et les sommets avoisinants.

Image
Au P7, la pente est devenue extrêmement faible.


Image
Paysage d’alpages sous le sommet de Schönbühel reconnaissable à son relais hertzien.


Image
P8.


Image
Survol du boulevard bleu Schönblick à gauche, et du départ du snow park à droite.


Image
P9.


Image
Survol de la large piste bleue Autobahn (autoroute).


Image
P10 juste avant l’arrivée.



Autres vues depuis les pistes

Le télésiège constitue un premier plan idéal pour les paysages et massifs qui entourent le plateau de LofererAlm.

Image
Bas de la ligne.


Image
Infrastructures de Loferer Alm.


Image
Gare de départ et premiers pylônes.


Image
L’alimentation est fournie par un poste électrique habillé dans les tons des chalets d’alpage.


Image
Ligne au milieu de l’alpage.


Image
Au P3.


Image
Passage de la crête.


Image
La partie supérieure du tracé est très peu pentue.


Image
Des dizaines de chalets d’alpage sont visibles depuis la ligne.


Image
Ligne devant la Mer de Pierre, frontière infranchissable avec la Bavière et la région de Berchtesgaden-Königssee.


Image
P8.


Image
Sous l’arrivée.




6. G2 "Klein Schönbühel"


Situation

La gare amont est implantée sur un replat baptisé « Petit Schönbühel » (Klein Schönbühel) en référence au sommet du même nom situé 150 mètres plus haut, et point culminant du domaine skiable.

Image
La G2 est implantée dans un secteur faiblement pentu dominant l’ensemble de l’alpage de Lofer.


Image
Du sommet, il est possible de basculer sur le TSF4 Schönbühel, visible en bas à droite. Au fond, le domaine non relié de Waidring/Steinplatte.


Image
La gare est posée sur le Petit Schönbühel, quelques centaines de mètres sous le vrai sommet du Schönbühel desservi par le TSF4, en haut à gauche.


Image
Grâce à la topographie favorable, la construction de la gare amont n’a nécessité que peu de terrassements.


Image
Trois pistes bleues partent directement de la G1, dont celle desservant le snowpark.


Image
Sommets du Schönbühel à gauche et du Petit Schönbühel à droite.



Equipements

La G2 est constituée d’une gare UNI-G retour tension classique.

Image
Vue d’ensemble de la station UNI-G.


Image
Tympan depuis la ligne.


Image
Came d’ouverture des bulles en bout de ralentisseur.


Image
Zone de débarquement.


Image
Siège en fin de contour.


Image
Came de fermeture des bulles en début de lanceur.


Image
Véhicule dans le lanceur.


Image
Vue depuis l’aval.





7. Véhicules


Les 55 sièges 6E98 sont équipés depuis 2005 d’assises en cuir vert. Ce n’est qu’en 2006 que le système de chauffage des sièges et les bulles de protection ont été rajoutées. La pince employée sur cet appareil est la classique DT-108 à barres de torsion.

Image
Siège au départ de la ligne.


Image
Sièges 6E98 en ligne.


Image
Véhicules en ligne avec une faible hauteur de survol.


Image
Liaison suspente-siège rénovée.


Image
Les sièges bénéficient d’assises en cuir vert munies de résistances chauffantes.


Image
Pince DT108 et patins alimentant le système de chauffage des sièges.





8. Points d’intérêt à proximité de la ligne


Pistes

Le sommet de l’appareil donne accès à une grande variété de boulevards skiables, principalement bleus, qui permettent aux familles et aux débutants de skier en toute sécurité, compte tenu de la faible pente et de la largeur des pistes.

Image
Départ de la piste bleue Schönblick.


Image
Snow park sous la ligne.


Image
Snow park et piste Schönblick, devant le Schwarzeck.


Image
La large piste « Autoroute » (Autobahn) conduit au TSF4 Schönbühel.


Image
Champs de neige à perte de vue.


Image
Variante rouge sous le bas de la ligne.


Image
Point de convergence de nombreuses pistes en G1.



Paysages

Le domaine skiable de Lofer revendique le titre des « plus beaux alpages skiables d’Autriche ». Le paysage de fermes et de chalets d’alpage ainsi que la vue dégagée sur les sommets calcaires des alentours viennent confirmer le bien-fondé de ce slogan publicitaire.

Image
Chalets d’alpage devant les Montagnes karstiques de Lofer, au fond.


Image
La Steinplatte, point culminant du domaine skiable de Waidring, est reliée à la Winklmoosalm, l’alpage de Reit im Winkl, en Bavière, formant un des rares domaines transfrontaliers d’Autriche.



Image
Alpages, forêts de mélèzes et de sapins, et formations calcaires caractérisent les paysages de Loferer Alm .








Les familles et les enfants d’abord…

En remplaçant deux téléskis à enrouleurs par un débrayable munis de bulles et de sièges chauffants, l’exploitant a misé autant sur l’augmentation du débit que sur l’amélioration du confort : un investissement stratégique pour la petite société, dans la bataille que se livrent les petites stations parties à la conquête et à la fidélisation des débutants, des skieurs moyens, et des familles.

C’est le même état d’esprit qui a guidé l’exploitant dans la construction d’un TSD8BCA en 2012, sur un versant facile et encore vierge : offrir toujours plus de confort à son cœur de clientèle…





Image






Informations pratiques

Coordonnées de l’exploitant :

Bergbahn Lofer GmbH
Lofer 275
A-5090 Lofer
Site : http://www.skialm-lofer.com

Ouverture :
Saison d’hiver de mi-décembre à mi-avril
Saison d’été de mai à octobre.

Accès :

Par la route :
à 45 minutes de Salzburg via Bad Reichenhall (B21) ;
à 1h30 de Munich via Inzell (A8) ;
à 2 heures d’Innsbruck via Wörgl (A12)

Par le rail :
gare ÖBB de Saalfelden à 25 km (lignes régionales Zell am See – Kitzbühel - Wörgl)
gare DB à Bad Reichenhall à 20 km (ligne régionale Berchtesgaden – Salzburg)

Par les airs :
aéroport de Salzburg à 40 km.


Remerciements

Les membres du personnel réservent un accueil très chaleureux et présentent leurs installations avec passion. Qu’ils en soient tous vivement remerciés !


Fil de discussion

Accès au fil de discussion consacré à l’appareil sur le forum.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09331 secondes. 37 requete(s).
85 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés