En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 17Bannière 3Bannière 34Bannière 5

 TSD6B Hochalm

Obertauern

Leitner

T2 ES
Description rapide :
Court télésiège débrayable à bulles bleues, muni d'un entraînement direct.

Mise en service en : 2012
Video Ce reportage possède 1 video
PDF Ce reportage possède 1 document PDF

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : monchu
Section écrite le 21/04/2013 et mise à jour le 23/04/2013
(Mise en cache le 24/08/2013)

Image


La station d’Obertauern a réalisé au pour l’hiver 2012/2013 deux investissements sur le massif du Seekar : un combi télésiège/télécabine et un télésiège débrayable 6 places à bulles. Si le premier est bien visible depuis la route d’accès au col, le second est niché plus haut sur le domaine skiable. Son exploitant a choisi de remplacer un télésiège fixe encore en parfait état par une installation offrant plus de confort à sa clientèle : pinces débrayables, assises chauffantes et bulles bleues procurant une impression de beau temps même sous un ciel couvert.

La longueur de la ligne ? 442 mètres seulement… N’importe quel exploitant français jugerait un tel investissement déraisonnable. Mais pas les Autrichiens, pour qui la qualité des remontées et des pistes, ainsi que le confort offert à la clientèle restent un gage de fréquentation et de fidélisation de la clientèle.

Voici la seconde nouveauté 2012, dans cette station qui change ses appareils tous les 15 à 20 ans…



Sommaire :
1. Le plus court télésiège d’Obertauern
2. Une succession d’appareils originaux
3. Caractéristiques techniques
4. G1 « Grünwaldsee »
5. En ligne
6. G2 « Hochalm »
7. Véhicules




1. Le plus court télésiège d’Obertauern


Obertauern et son domaine

Une présentation de la station d’Obertauern est disponible dans le reportage consacré au combi Grünwaldkopf.

Le télésiège Hochalm est situé sur la partie nord du domaine skiable, dans le secteur Grünwald/Seekarspitze. Il dessert des courtes pistes faciles, et sert surtout d’appareil de liaison pour basculer sur le versant Kringsalm et rejoindre le secteur d’altitude du Hundskogel ou regagner le centre de la station.

Image
Situation du télésiège dans le domaine skiable.


Image
L’appareil dessert deux courtes pistes, bleue et rouge, mais sert aussi de liaison pour gagner le secteur Kringsalm/Hundskogel et revenir au centre station.




2. Une succession d’appareils originaux


Les débuts de l’équipement touristique sur ce versant remontent à 1952, avec la mise en service du TSF1 du Grünwaldkopf : la clientèle disposait été comme hiver d’un accès mécanisé au lac de Grünwald depuis la route du Col des Tauern de Radstadt.

Les frères Theodor, Gerhard et Manfred Krings, trois alpagistes d’Untertauern, disposaient de pâturages s’étendant en amont du lac, sous la pointe de Seekar. Leurs alpages faiblement pentus pouvaient se transformer en champs de neige idéaux pour la pratique du ski, dans le prolongement du TSF1. Les trois frères décidèrent de se lancer dans l’aventure touristique en 1957 : avec des moyens limités, ils firent construire un téléski à enrouleur à va-et-vient sur la rive est du lac de Grünwald.

Image
Premier téléski à va-et-vient, sur les bords du lac de Grünwald, gelé, à l’arrière-plan.


Malgré le manque de moyens de la petite société familiale, les investissements se poursuivirent dans les années 60. Le téléski à va-et-vient du Grünwaldsee fut abandonné au profit d’un appareil à fonctionnement continu. Le domaine s’étendit ensuite sur le versant opposé avec la mise en service du TKE2 Kringsalm en 1969.

Image
Sur ce cliché de 1968, le téléski de Grünwaldsee (Hochalm) a déjà été transformé en appareil à mouvement continu.


En 1973, le téléski du lac de Grünwald fut doublé par le TKE2 Panorama sur un parcours plus long qui permettait de gagner la Seekarspitze au terme d’un parcours exigeant marqué par une forte pente et plusieurs virages.

Image
Sur cette photographie de 1975, le téléski de Grünwaldsee (Hochalm) est désormais doublé par le redoutable téléski Panorama.


A partir des années 80, les frères Krings se consacrèrent au remplacement de leurs 4 téléskis à enrouleurs par des télésièges, en terminant par le TKE2 Grünwaldsee qui laissa place en 1997 au TSF4 Hochalm, fourni par Leitner.

Image
Le téléski Panorama est remplacé par un TSD4 Leitner (à gauche), et le téléski Grünwaldsee (Hochalm) par un TSF4 du même constructeur (à droite).


Malgré la faible longueur de ligne et l’entretien régulier, l’appareil ne répondait plus, selon l’exploitant, aux critères de confort et de débit qu’exige la clientèle allemande et autrichienne en 2012. Parachevant la rénovation de leurs appareils avec le passage au « tout débrayable », les frères Krings décidèrent de remplacer le TSF4 par un TSD6 équipé de bulles de protection et de sièges chauffants.

Image
Entretien du moteur du TSF4 (image Exploitant).


L’ancien télésiège, âgé d’à peine 15 ans, a été réimplanté dans la station tchèque de Luka nad Jihlavou, où il est devenu le TSF4 Balkán. A Obertauern, les travaux de construction du nouveau TSD6 se sont déroulés sous la maîtrise d’œuvre de Josef Streif de Saalfelden. Sur cette courte ligne, la construction du bâtiment abritant la gare amont et le rail de stockage représentait la partie la plus complexe de ce chantier rapide.

L’un des trois pionniers, Manfred Krings, est encore aujourd’hui directeur de la société de remontées mécaniques qui porte le nom de la fratrie, la Gebrüder Krings Bergbahnen GmbH. La compagnie exploite 4 des 26 remontées d’Obertauern. Leur parc est désormais composé exclusivement de télésièges débrayables construits par Leitner.



3. Caractéristiques techniques



  • Constructeur : Leitner
  • Année de construction : 2012
  • Saison d'exploitation : hiver
  • Capacité : 6 personnes
  • Altitude Aval : 1 947 m
  • Altitude Amont : 2 036 m
  • Dénivelée : 89 m
  • Longueur développée : 442 m
  • Débit maximum : 2 600 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 5 m/s
  • Emplacement motrice : amont
  • Emplacement tension : amont
  • Temps de trajet minimum : env. 1 min 30
  • Nombre de véhicules : 27




4. Station inférieure "Grünwaldsee" (G1)


Situation

La gare inférieure est implantée au bord du lac de Grünwald, séparée de la G1 du TSD4 Panoramabahn par le restaurant d’altitude Hochalm.

Image
Trois appareils sont disposés autour du lac de Grünwald, gelé : le combi Grünwaldkopf, en haut à gauche, le TSD6BC Hochalm, en bas à gauche, et le TSF4 Seekareck, à droite.


Image
Le lac sépare les G1 des TSD6BC Hochalm et TSF4 Seekareck.


Image
Le télésiège est implanté juste sous l’arrivée du combi, mais les appareils sont exploités par deux sociétés différentes.



Equipements

La station est simple retour fixe et dispose d’une couverture basse, tout comme le TSD4 Panoramabahn voisin, afin de favoriser une meilleure intégration dans le paysage. Les deux appareils sont en effet situés au bord d’un lac très apprécié des randonneurs l’été.

Image
Couverture basse de la station inférieure.


Image
L’exploitant mise sur la discrétion.


Image
Portique d’accueil et vue en enfilade.


Image
L’appareil dispose de 6 bornes de contrôle Skidata.


Image
Détail du ralentisseur.


Image
Véhicule à l’entrée du ralentisseur.


Image
Ralentisseur et détail de la poulie retour fixe.


Image
Véhicule dans le contour.


Image
Portillons et zone d’embarquement.


Image
Zone d’embarquement avec faisceau optique (en bas à gauche) qui détecte la présence de clients sur le siège et empêche la fermeture automatique de la bulle.


Image
Local opérateur et auberge Hochalm à l’arrière-plan.




5. En ligne


Généralités

La courte ligne ne présente aucune difficulté particulière. Conformément aux recommandations des autorités environnementales, les pylônes sont revêtus d’une peinture vert foncé. Le diamètre du câble est 40 mm.

Image
Vue d’ensemble de la ligne.


Détail de l’équipement des pylônes :
P1 : 12C/12C
P2 : 8S/8S
P3 : 8S/6S
P4 : 12S/12S



Vues depuis la ligne

Les clients parcourent cette ligne de moins d’un demi-kilomètre en une minute et demie seulement quand l’appareil tourne à 5 m/s. Un trajet court qui permet à peine de profiter du confort de l’appareil.

Image
Un unique pylône compression en sortie de gare aval permet à la ligne de gagner une hauteur suffisante sur ce parcours en très faible pente.


Image
P2.


Image
Ambiance bleue bulle fermée, au passage du P3.


Image
Longue portée au-dessus de la piste rouge, à gauche, et de la piste bleue, à droite .


Image
Pente maximale avant le P4.



Vues diverses depuis les pistes

La petite piste rouge courant sous l’appareil offre de belles vues sur le lac et la Tête de Grünwald.

Image
Grenouillère d’arrivée et G1 à couverture basse.


Image
P2 près du restaurant Hochalm.


Image
Ligne depuis la piste rouge. A l’arrière-plan, sommet du combi Grünwaldkopf.


Image
Jonction des pistes bleue et rouge.




6. G2 "Hochalm"


Situation

La G2 est implantée sur un petit col faisant communiquer les secteurs Hochalm et Kringsalm.

Image
La G1 est implantée légèrement sous la crête, à l’abri des vents.


Image
A l’arrière du bâtiment, la large plate-forme permet aux skieurs de débarquer et de s’orienter sereinement.


Image
Le bâtiment est accolé contre le crête. Au premier plan, derrière les vitres, le rail de stockage permet d’entreposer les 27 sièges et la nacelle de service, partiellement visible.




Equipements

La station amont motrice tension est équipée d’un entraînement direct (Direct Drive) qui met en œuvre un moteur synchrone lent à aimantation permanente, dont l’axe entraîne directement la poulie motrice, sans réducteur.

Image
Image d’illustration d’un appareil de Kitzbühel (Leitner).


Le stator est constitué de 8 segments distincts représentant au total 24 enroulements indépendants. Sous l’action de plusieurs convertisseurs de fréquence redondants, ils créent un champ tournant, entraînant un rotor doté d’aimants permanents et les 2 paliers à la même vitesse de rotation que la poulie motrice.

L’absence de réducteur et le recours au moteur synchrone lent améliorent d’environ 5% de rendement de l’appareil. Les coûts de maintenance diminuent légèrement, car il n’est plus nécessaire de vidanger l’huile du réducteur. Enfin, le système est censé être plus fiable, car il est possible d’exploiter l’appareil en mode dégradé, avec des segments défaillants ou des convertisseurs de fréquence hors service, sans réduction significative de vitesse, en raison de la redondance de ces composants. Cependant, l’absence de réducteur induit un couple au démarrage plus réduit, et la tension du câble s’exerce directement sur l’axe du moteur : afin de minimiser la tension, limitée par le constructeur à 90 tonnes, les entraînements directs de grands appareils doivent être placés en gare aval. Ce n’est cependant pas le cas sur la courte ligne du Hochalm.

En l’absence de volant d’inertie en raison de l’entraînement direct, le frein de service agit directement sur la poulie, comme le frein de sécurité. Les 2 freins sont manœuvrés par des circuits hydrauliques indépendants.

De manière classique, la marche de secours est assurée par un moteur diesel et une pompe hydraulique entraînant un pignon amovible qui vient engrener une crémaillère circulaire solidaire de la poulie motrice.

Sur la côté du brin montant, un rail en cul-de-sac permet de décycler les 27 sièges de la ligne et d’entreposer le véhicule de service.

L’ensemble des équipements mécaniques est abrité sous un bâtiment en verre sombre.

Image
Gare modulaire Leitner depuis l’aval.


Image
Freins de service et de sécurité agissant tous deux sur la poulie motrice.


Image
Détail de la poulie motrice.


Image
Les clients relèvent la bulle et le garde-corps manuellement.


Image
Zone de débarquement.


Image
Les clients sortent immédiatement par l’arrière du bâtiment.

Image
Véhicule dans le contour.




7. Sièges


La ligne est équipée de 27 sièges à dossiers hauts, munis d’assises chauffantes et équipés de bulles de protection bleues. Le garde-corps est manœuvré manuellement. La pince mise en œuvre est la classique LPA, munie toutefois de capteurs pour l’alimentation des sièges chauffants dans le contour aval.

Image
Vue d’ensemble d’un des 27 sièges.


Image
Mécanisme de fermeture de la bulle.


Image
Les sièges arborent de la publicité à l’arrière des assises.


Image
Détail des sièges en cuir munis d’assises chauffantes.


Image
Pince LPA et frotteurs d’alimentation du système de chauffage des sièges en gare aval.





Klein, aber fein…


Le remplacement d’un TSF4 âgé de 15 ans par un TSD6 muni de bulles bleues et de sièges chauffants apparaît comme un luxe, pour une ligne de moins de 500 mètres de long. Pour comprendre cet investissement, il faut avoir en tête la course aux équipements que se livrent les stations autrichiennes, qui cherchent à capter et à fidéliser leur clientèle au moyen d’équipements modernes, confortables et originaux, comme les bulles bleues. De plus, les différents exploitants d’Obertauern se livrent une concurrence interne pour le partage des recettes du forfait commun, réparties selon les passages des clients.

Ainsi seulement peut-on comprendre pourquoi les frères Krings ont investi près de 3 millions d’euros dans un télésiège débrayable de 442 mètres de long. Comme disent les Autrichiens : Klein, aber fein, c’est-à-dire petit par la taille, grand par la qualité.










Photos

Les photos de ce nouvel appareil ont été prises par Autriche.


Informations pratiques

Exploitant :
Gebrüder Krings Bergbahnen GmbH
Seekarstraße 27
A-5562 Obertauern

Sites Internet :
Exploitant : http://www.ski-obertauern.at,
Station : http://www.obertauern.com

Accès :
Par la route : A 100 km de Salzburg et 220 km de Munich par l’Autoroute des Tauern (A10) puis la route fédérale des Basses Tauern (B99).
Par le rail : Gare de Radstadt à 10 km
Par les airs : Aéroports d’e Salzburg à 100 kilomètres, de Munich à 250 km.

Ouverture :
Saison d’hiver : de mi-novembre à début mai selon enneigement.

Tarification :
Forfait journée adulte hiver : 40 euros (2013)


Remerciements

Remerciements chaleureux au personnel.


Fil de discussion

Accès au fil de discussion consacré à l’appareil sur le forum.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10948 secondes. 37 requete(s).
65 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés