En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 13Bannière 2Bannière 7Bannière 39

 TSD6B Höss Express

Hinterstoder

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Télésiège construit en 1999 sur un tracé novateur pour l'époque.

Mise en service en : 1999



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : monchu
Section écrite le 27/02/2013 et mise à jour le 19/03/2013
(Mise en cache le 24/08/2013)

Image



En 1999, les remontées de Hinterstoder ont complètement repensé le domaine skiable d’altitude, desservi jusqu’alors par une multitude de téléskis et deux télésièges à pinces fixes parallèles. Le télésiège Höss-Express, débrayable à six places munies de bulles de protection, a été implanté sur un tracé complètement différent de l’existant, afin d’optimiser les flux de skieurs sur le domaine skiable. Un concept très répandu aujourd’hui, mais pas si anodin que cela à la fin du siècle dernier.

Découvrez cette petite ligne tracée dans une superbe forêt de mélèzes, au travers de ce court reportage.


Sommaire :
1. Au sommet du Hutterer Höss
2. Historique succinct
3. Caractéristiques techniques
4. G1 «Hutterer Böden »
5. En ligne
6. G2 « Hutterer Höss »
7. Véhicules
8. Points d’intérêt à proximité de la ligne





1. Au sommet du Hutterer Höss


Hinterstoder

Une présentation détaillée de Hinterstoder est disponible dans le reportage relatif à la télécabine Hössbahn, ainsi que sur cette page.


Le Hutterer Höss

Sur le plateau de Hutterer Böden, accessible en télécabine ou par une route payante depuis le village de Hinterstoder, s’est constituée au fil des années une petite station de ski d’altitude, devenue le point de départ de nombreuses remontées, principalement destinées aux débutants. C’est encore aujourd’hui le point de passage obligé de la clientèle au cours d’une journée de ski à Hinterstoder.

A côté des pistes pour débutants, la station propose une grande variété de pistes familiales ou sportives, accessibles depuis la crête du Hutterer Höss qui s’étend à 1 855 m au-dessus du plateau. A partir de son sommet, les clients peuvent accéder à la quasi-totalité des pistes du domaine par gravité. C’est pourquoi l’axe reliant Hutterer Böden à Hutterer Höss est devenu les plus fréquentés du domaine. L’exploitant y a investi dès 1999 dans un télésiège débrayable équipé de bulles, pour améliorer le débit de l’ancienne installation tout en offrant un surcroît de confort apprécié de la clientèle familiale.

Image
Situation du télésiège en vert.



2. Historique succinct


Les premiers TSF2 sur la crête de Höss

En 1959, le village de Hinterstoder s’ouvrit au tourisme avec la construction d’un chaîne de 2 télésièges biplaces Girak menant du village à la crête de Hutterer Höss, d’où une vue panoramique et des longues pistes s’offraient aux promeneurs et skieurs. Le plateau se couvrit progressivement de téléskis pour débutants au cours des années 1960, façonnant la vocation familiale du domaine.

Image
L’ancien TSF2 Girak menait en 2 tronçons au sommet du Hutterer Höss.


Malgré l’installation de 4 téléskis sur le plateau, la fréquentation du TSF2 menant au sommet ne faiblit jamais. C’est pourquoi l’exploitant fit appel à Swoboda pour livrer en 1985 un second appareil destiné à doubler le premier, sur un tracé parallèle mais légèrement plus au nord. Ce TSF2 Hösskogel est toujours en place aujourd’hui, mais il a l’inconvénient de ne pas partir du centre du plateau Hutterer Böden, ce qui en limite l’intérêt. Les pistes techniques qu’il dessert le destinent plutôt à servir d’ascenseur pour du ski propre à vocation plus sportive.

Image
Le départ de l’ancien appareil était situé presque contre la télécabine actuelle.


Le problème posé par la forte fréquentation et le long temps de montée du TSF2 Hutterer Höss ne fut résolu qu’en 1999, lorsque l’exploitant décida de le remplacer par un appareil débrayable. Afin de marquer une avancée en terme de débit et de confort, c’est un télésiège six places à bulles qui fut choisi : le Höss Express était né.

Un nouveau tracé

En 1999, l’exploitant avait déjà longuement étudié le tracé du nouvel appareil. Les stations ne furent pas implantées aux emplacements existants, mais à deux endroits permettant de desservir le plus grand nombre possible de pistes. Ainsi, le départ du nouvel appareil fut installé non plus au sommet de la télécabine, ce qui compliquait son accessibilité, mais au point le plus bas du plateau pour faciliter l’approche de la station inférieure par gravité. De même, l’emplacement de la G2 de l’ancien TSF2 fut abandonnée, et l’arrivée du nouveau TSD6B fut implantée juste à côté de celle du TSF2 Hösskogel, au point le plus haut de la crête de Höss. Ainsi, les clients peuvent gagner directement le secteur Hösskogel par le nouveau TSD6B, ce qui était impossible avec l’ancien appareil. L’exploitant peut ainsi se passer d’ouvrir tous les jours le TSF2 Hösskogel, qui n’est mis en service qu’en cas de très forte affluence.

Image
Le nouveau tracé (en vert) se distingue de celui des anciennes installations. Il permet désormais un accès par gravité à l’ensemble des pistes du domaine. Ce choix a permis de démonter l’ancien TSF2 Hutterer Höss (en rouge) et de limiter l’ouverture du TSF2 Hösskogel (en orange) aux jours de très forte fréquentation.



3. Caractéristiques techniques


  • Constructeur : Doppelmayr
  • Année de construction : 1999
  • Saison d'exploitation : hiver, été
  • Capacité : 6 personnes
  • Altitude Aval : 1 389 m
  • Altitude Amont : 1 855 m
  • Dénivelée : 466 m
  • Longueur développée : 1 275 m
  • Débit maximum : 2 800 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 5 m/s
  • Emplacement motrice : amont
  • Emplacement tension : aval
  • Temps de trajet minimum : environ 4 min 20 s



4. Station inférieure "Hutterer Böden" (G1)


Situation

La gare inférieure est située à moins de 1400 mètres d’altitude, au point le plus bas du secteur. Entourée de la plupart des téléskis du plateau, elle est redevenue le centre du domaine skiable d’altitude.

Image
La station inférieure est située au milieu du plateau, et accessible par gravité depuis le sommet de la télécabine, en haut à gauche.


Image
La gare de départ et son garage sont implantées sur un terrain complètement plat.



Gare

La station inférieure, retour tension, est constituée d’une gare classique UNI. Au milieu du contour, un rail de transfert permet de décyler la ligne, en marche arrière, et d’envoyer les véhicules vers le garage, placé de plain pied dans un bâtiment moderne mêlant bardage métallique et grandes baies vitrées.

Image
La gare UNI est reliée au garage automatique, largement vitré, par un rail de transfert.


Image
Vue en enfilade des portillons de contrôle, de la gare, et d’une bonne partie de la ligne.


Image
Le panneau d’information, placé au-dessus des portillons d’embarquement, est équipé de 3 écrans qui diffusent des informations sur la météo, l’état des pistes et appareils, la sécurité, ainsi que des publicités pour le domaine.



Zone d’embarquement

L’accès à la zone d’embarquement se fait par un tapis de positionnement destiné à faciliter la progression des skieurs débutants.

Image
Derrière les portillons, un tapis de positionnement permet d’entraîner les clients jusqu’à la zone d’embarquement.


Image
Véhicule bulle ouverte dans le contour, devant le garage.





5. En ligne


Généralités

La ligne monte selon une pente croissante vers le Hutterer Höss, passant progressivement des alpages à une forêt de mélèzes.

Image
Vue d’ensemble de la ligne dont la pente se redresse progressivement jusqu’à l’arrivée.


Détail de l’équipement des pylônes :

P1: 10C/10C
P2 : 8SC/4SC
P3 : 4SC/4SC
P4 : 12S/10S
P5 : 8SC/4SC
P6 : 8SC/8SC
P7 : 10S/10S
P8 : 8S/6S
P9 : 10S/10S
P10abc : 3x 12S/12S



Image
Echantillon de câble tracteur fourni par Teufelberger.



Parcours

La première partie du tracé survole les pistes débutantes et familiales du plateau, ainsi que deux téléskis. La pente reste modérée.

Image
Début de ligne en faible pente.


Image
Après le P2, la hauteur de survol augmente légèrement pour franchir la piste du téléski école.


Image
P3 et téléski école.


Image
Passage au-dessus du téléski école, juste avant le P4.


Image
La pente augmente constamment jusqu’à l’arrivée.


Image
Survol du téléski des Mélèzes (Lärchenlift) juste avant le P5.


Image
Passage au dessus de la piste bleue de la Côte des Mélèzes (Lärchenhang). Le tracé de l’ancien TSF2 est encore bien visible, en amont de la piste.


En limite de forêt, la pente augmente significativement. La ligne remonte vers le point culminant de la crête du Hutterer Höss selon un couloir tracé dans une forêt de mélèzes. Plusieurs dispositifs paravalanches viennent sécuriser ce secteur exposé.

Image
La ligne, désormais tracée au milieu de la forêt de mélèzes, progresse selon une pente soutenue, ici en aval du P7.


Image
P8.


Image
C’est aux alentours du P9 que la pente au sol atteint son maximum. Des filets anti-avalanches sécurisent la pente exposée.


Image
La ligne émerge de la forêt en aval du P10.


Image
Vue rapprochée du P10 triple.




6. G2 "Hutterer Höss"


Situation

La gare est implantée au bord de la crête de Hutterer Höss, qui présente un constrate entre un versant nord boisé et pentu, dans lequel l’appareil est tracé, et un flanc sud en pente douce, ensoleillé et dénué de végétation. Depuis l’aire d’arrivée, les clients peuvent gagner l’ensemble des pistes et des installations du plateau, simplement par gravité.

Image
La station supérieure est posée sur la crête de Hutterer Böden, à côté de l’arrivée du TSF2 Hösskogel (Swoboda).



Gare

Le bâtiment est une UNI classique, motrice fixe. Comme la ligne de sécurité, les câbles d’alimentation électrique de l’appareil ont été enterrés.

En été, ce télésiège s’ouvre aux randonneurs et aux VTTistes à la montée, et aux piétons à la descente. Comme la ligne est dissymétrique, l’embarquement n’est autorisé qu’à raison de 2 piétons par siège. Un petit embarcadère en bois leur permet d’accéder aux sièges.

Image
Détail de la gare UNI.


Image
Débarquement en faible pente. A gauche, l’aire d’embarquement pour les piétons n’est ouverte qu’en été.





7. Véhicules


La ligne est équipée de 72 sièges 6E98B munis de pinces à barres de torsion DT108.

Image
Siège 6E98B et pince DT108.


Image
Sièges en ligne.


Image
Détail de l’assise et de la bulle.




8. Points d’intérêt à proximité de la ligne


Depuis la station supérieure, les skieurs peuvent continuer vers les téléskis panoramiques ouverts en 2007 : ils permettent de gagner la cote 2000 mètres, mais desservent des pistes de faible intérêt. La plupart des clients préfèrent profiter d’une longue descente, par la piste bleue n°3 Familienabfahrt (familiale), ou les pistes rouges n°6 Standardabfahrt, n°6a Carvingpiste et n°7 Almabfahrt (alpage), ou encore les pistes noires n°10 Studentenabfahrt (étudiants) et n°11 Hösskogel. Le long du tracé de l’ancien appareil, un itinéraire balisé mais non surveillé, la Riesenschneise ou grande trouée donne un accès direct à la G1 selon la ligne de plus grande pente.

Image
Télésiège Hösskogel à proximité de la G2.


Image
Ligne sur le plateau de Hutterer Böden, près de la G2.




Une rénovation réussie…



Avec la construction de cet appareil sur un tracé novateur, l’exploitant a montré qu’il savait remettre en question les tracés existants lors des renouvellements des appareils. Une idée généralisée aujourd’hui, mais plutôt originale pour l’époque. Un concept que la société des remontées mettra à nouveau en œuvre en 2012 lors du remplacement d’un téléski à enrouleurs par une télécabine 10 places sur un tracé complètement différent.






Informations pratiques

Exploitant :
Hinterstoder-Wurzeralm Bergbahnen AG
Hinterstoder 21, A-4573 Hinterstoder
Tel. +43 (0)7564 5275
Fax +43 (0)7564 5275 130
E-mail: info@hiwu.at

Sites Internet :
Exploitant : http://www.hivu.at
Station : http://www.hinterstoder.at

Accès :
Par la route : Accès à l’Autoroute de Pyhrn (A9) à 10 km de la télécabine, menant à Linz (80 km), Salzburg (150 km) et Munich (300 km)
Par le rail : Gare à l’entrée de la vallée à 10km, puis ski-bus réguliers. Liaisons régionales pour Linz (1 h).
Par les airs : Aéroports de Linz (80 km), Graz et Salzburg (150 km), Vienne (270 km) et Munich (300 km)

Ouverture :
Saison d’hiver : de la deuxième semaine de décembre à la deuxième semaine d’avril.

Tarification :
Forfait journée adulte hiver : 38,50 euros (2013)
Forfait journée enfant de moins de 10 ans accompagné d’un parent : 2 euros (2013)
Les forfaits journée sont aussi vendus dans 4 stations services sur les autoroutes et routes fédérales menant à Hinterstoder.


Remerciements

Remerciements chaleureux au personnel.


Fil de discussion

Accès au fil de discussion consacré à l’appareil sur le forum.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09737 secondes. 31 requete(s).
79 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés