En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 35Bannière 6Bannière 38Bannière 9

 TSD6B Lavoz

Lenzerheide

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Le premier télésiège débrayable de la région Lenzerheide

Mise en service en : 1997



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 17/02/2011 et mise à jour le 21/07/2013
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 6 places à bulles « Lavoz », à Lenzerheide

Image

Lenzerheide : Une haute vallée – deux domaines skiables

La région de la Lenzerheide, composée par les stations de Malix, Chruwalden, Parpan, Valbella, Lenzerheide, Vaz/Obervaz (Lain, Muldain und Zorten), Lantsch/Lenz et Brienz/Brinzauls est implantée dans une haute vallée qui s’étire entre Coire et Tiefencastel dont les villages de la Lenzerheide et Valbella forment le cœur de la région. La région de la Lenzerheide se démarque notamment par ses nombreuses zones boisées et l’Heidsee, lac qui s’étend entre les villages de Lenzerheide et Valbella. Eté comme hiver, la Lenzerheide propose de nombreuses activités sportives et ludiques.

Le domaine skiable de la Lenzerheide se développe sur les deux versants de la vallée entre 1230 mètres, altitude de Churwalden et 2865 mètres, altitude du Rothorn. Chaque versant est considéré comme un domaine skiable, à savoir « Ostseite » et « Westseite » dont la liaison est assurée par un service de bus navette ou par la piste de liaison (Westseite -> Ostseite) au niveau de Parpan. Cette configuration particulière permet à la région de proposer des pistes ensoleillée tout au long de la journée. La Lenzerheide propose pas moins de 155 kms de pistes dont plus de la moitié sont enneigées mécaniquement.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes (Westside)

Image
-Zoom sur la situation du télésiège débrayable « Lavoz »


TSD6B Lavoz: Une liaison symbolique – Le premier pas vers un domaine (Westseite) totalement relié

L’essor du tourisme hivernal dans la région de la Lenzerheide remonte à 1936, soit quelques années après l’ouverture des premiers funiculaires spécialement conçus pour les sports hivernaux à St- Moritz/Corviglia (1928) et Davos/Parsenn (1931). Le premier appareil, livré sous la forme d’une luge est réalisé entre Val Sporz et Tgantieni. Son faible débit de 100 p/h s’est rapidement avéré trop faible. La luge est ainsi remplacée en 1942 par un téléski Oehler et une seconde section jusqu’au Piz Scalottas (2323m) est ouverte une année plus tard.

En parallèle au développement du secteur « Tgantieni – Scalottas » débute également l’aménagement du secteur « Valbella – Stätzerhorn ». La première réalisation en 1942 n’est rien de plus que la récupération de la luge « Val Sporz – Tgantieni ». La fréquentation grandissante au départ de Valbella nécessite en 1955, le remplacement de la luge par un téléski plus performant. Selon la devise, toujours plus haut, la société « Skilifte Valbella AG » ouvre en 1960 un téléski pour la desserte du « Stätzerhorn », le point culminant (2431m) de la « Westseite ». Le secteur « Stätz Damiez – Stätzerhorn » connait un développement rapide avec la réalisation cinq ans plus tard de deux téléskis supplémentaires, à savoir « Stätzertäli » et « Sartons ». Cet aménagement rapide est notamment lié à l’ouverture en 1962 d’une nouvelle porte d’accès entre Churwalden et Alp Stätz.

L’idée d’une liaison entre ces deux secteurs n’était pas nouvelle. En 1957, soit avant la desserte du « Stätzerhorn », plusieurs projets évoquaient la desserte du « Piz Danis », un sommet stratégique situé entre les deux secteurs. C’est cependant seulement en 1967 que la commune décide de prendre en main cette volonté de notamment relier ces deux secteurs. La commune a ainsi chargé le bureau d’ingénieur « Grünenfelder » d’établir un projet en tenant compte de plusieurs paramètres prédéfinis par la commune. Après presque cinq ans de pourparler entre les différentes entités responsables, un accord est trouvé avec la création en 1972 de la société « Danis Sportbahnen AG ».

Une fois la société créée, le projet de liaison « Scalottas – Stätzerhorn » s’est réalisé dans la foulée avec la construction durant l’été 1972 de quatre téléskis, à savoir « Pedra Grossa », « Getrud », « Lavoz I et II » et « Cumascheals ». Le domaine skiable « Westseite » ouvre ainsi pour la saison 1972/1973 une nouvelle dimension.
Avec la modernisation successive des appareils « Tgantieni », « Piz Scalottas », Stätzertäli » et « Pedra Grossa » par des télésièges débrayables, l’amélioration du secteur « Lavoz » devenait inévitable. En effet, les deux téléskis n’étaient plus en mesure d’assurer une desserte de qualité et les temps d’attente de cessait de s’allonger. Les doubles téléskis « Lavoz 1 et 2 » sont ainsi remplacés en 1997 par le premier télésiège débrayable six places de la région. Un appareil équipé de bulles et assurant un débit de 2800 p/h.

TSD6B Lavoz: Ski propre et liaison

Ce télésiège débrayable six places est implanté au centre du domaine skiable « Westseite » à l’interface entre les secteurs « Lenzerheide – Piz Scalottas/Gertrud » et « Valbella – Cumascheals/Stäzerhorn ». En dépit de sa situation centrale, l’accessibilité de ce télésiège nécessite le passage par deux appareils et ce depuis les trois principaux fronts de neige, à savoir depuis Parpan, Valbella ou encore Lenzerheide. Une configuration emblématique qui reflète fortement l’histoire du développement du domaine skiable de la région de la Lenzerheide, avec ses nombreuses sociétés d’exploitation, aujourd’hui regroupée sous la même entité.

Malgré son emplacement stratégique, entre les deux grands pôles de la « Westseite », cet appareil n’est pas indispensable pour assurer la liaison entre lesdits pôles. Dans le sens « Piz Scalottas -> Stätzerhorn », le passage par ce téléporté permet cependant une liaison directe vers les gares aval des télésièges débrayables « Stätzerhorn » et « Stätzertäli » et ce sans avoir à emprunter le téléporté « Cumascheals ». Desservant plusieurs larges pistes bleues et marquée par un ensoleillement généreux, ce téléporté est aussi largement emprunté par la clientèle pour du ski en rotation. Une fonction lui valant une fréquentation importante tout au long de la journée.

Depuis la gare amont, plusieurs pistes sont accessibles
- Piste bleue « Lavoz », est la piste principale du secteur « Lavoz » et regagne la gare aval de cet appareil.
- Piste bleue « Foppa », cette piste située à droite (sens de montée) de la ligne du téléporté « Lavoz » permet de rejoindre la piste « Sisseala » et aussi la gare aval de cet appareil par une dernière portion classé piste rouge.
- Piste bleue « Sissela », cette piste de liaison donne accès à la gare amont du télésiège « Pedra Grossa ».


Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Lenzerheide
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 6 places à bulles
  • Exploitant : Lenzerheide Bergbahnen AG
  • Constructeur: DOPPELMAYR
  • Année de mise en service: 1997
  • Ouverture au public : Décembre 1997
Géographie:

  • Altitude aval: 1919m
  • Altitude amont: 2322m
  • Dénivelé: 403m
  • Longueur horizontale: 1338m
  • Longueur oblique: 1422m
  • Pente moyenne: 30.13%
  • Pente maximale: 55.80%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 12
  • Largeur de voie: 6 m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Vérins hydrauliques
  • Fabriquant du câble: Fatzer
  • Diamètre du câble: 45mm
  • Longueur du câble: 2859m
  • Poids total: 18 To
  • Commande électronique de: Frey AG Stans
  • Puissance du moteur (au démarrage): 710 kW
  • Puissance du moteur (en service): 500 kW
  • Puissance du moteur (de secours): 164 kW
  • Type de pince: DT-106
  • Constructeur des sièges : Doppelmayr
  • Type de sièges : 6E95B
  • Nombre de sièges: 80
  • Personnes/sièges: 6
  • Espacement entre les sièges: 38.25m
  • Cadencement : 7.65 sec
  • Débit maximal: 2800 p/h
  • Temps de trajet: 3 min
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Lavoz »

Pour l’amélioration de la desserte du secteur « Lavoz », la société des remontées mécaniques de la Lenzerheide a fait appel aux savoirs- faire Doppelmayr qui réalise avec cet appareil son premier téléporté débrayable pour le domaine skiable de la Lenzerheide. Livré en 1997, ce télésiège débrayable appartient à la série « UNI », la dernière gamme d’appareils débrayables non « modulables » livré par Doppelmayr. Les sièges découlent de la série E95 et sont équipés de bulles de protection, une première pour la Lenzerheide. Les sièges sont portés par la pince DT-106.

La configuration motrice- tension est classique pour les appareils de cette catégorie. La tension est assurée en aval à l’aide de deux vérins hydrauliques placés au niveau du lorry. La chaine cinématique est située en amont. Il s’agit d’un entrainement aérien, disposé sous la couverture de la gare amont Exploité à 5 m/s, ce télésiège débrayable assure avec ses 80 sièges un débit de 2800 p/h, un débit conséquent mais nécessaire au vu de l’emplacement de ce téléporté. Un débit qui atteint cependant déjà ses limites lors des journées de grandes affluences…


Gare aval et garage

La gare aval est située au lieu- dit « Alp Lavoz » à une altitude de 1919 mètres. Elle dispose d’une couverture intégrale de type « UNI » de teinte jaune avec un liseré orange sur la partie inférieure. Cet appareil dispose en aval d’un garage semi- enterré qui se manifeste à l’extérieur par une large baie vitrée et d’une paroi en béton. L’embarquement des skieurs est assuré dans le sens de la ligne et est équipé d’un tapis de positionnement pour une gestion de la procédure d’embarquement améliorée.

Image
-Gare aval avec le bâtiment semi- enterré du garage pour les véhicules

Image
-Gare aval sous un soleil de plomb

Image
-Gare aval et pylône de compression 1

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval et développement de la ligne

Image
-Gare aval et garage

Image
-Gare aval et bâtiment du garage

Image
-Arrière de la gare aval

Image
-Tapis de positionnement

Image
-Accès au garage

Image
-Poulie retour- tension


Ligne

La ligne de ce téléporté développe une longueur de 1422 mètres et repose sur 11 pylônes, à raison d’un pylône compression, de deux pylônes support- compression et de huit pylônes support. Pour franchir les 403 mètres qui séparent la gare aval et la gare amont, la ligne débute par une première ascension qui débute après le passage du pylône compression 1 et se poursuit jusqu’au pylône 6. Au-delà de cet ouvrage de ligne, la pente diminue et adopte une valeur légèrement descendante jusqu’au pylône support- compression 7. Ensuite, la ligne entame la seconde ascension jusqu’en gare amont avec notamment le passage du point de pente maximale (55.80%) entre les pylônes 8 et 9.

Image
-Pylône 2

Image
-Zoom sur la portée

Image
-Pylône 3

Image
-Pylône 4

Image
-Portée

Image
-Pylône 5

Image
-Pylône 6

Image
-Vue sur la seconde partie de la ligne

Image
-Pylône support- compression 7

Image
-Longue portée

Image
-Pylône support- compression 8

Image
-Portée

Image
-Pylône 9

Image
-Dernière portée avant la gare aval avec les pylônes 10 et 11


Gare amont

La gare amont est implantée sur une crête entre le Piz Danis (2497m) et le Stätzerhorn (2575m) à une altitude de 2322 mètres. Tout comme la gare aval, la gare amont dispose d’une couverture intégrale « UNI » qui reprend le schéma des couleurs de la gare aval. Elle se différencie cependant par la présence d’une sous- face non présente sur la gare aval. Un court rail est présent en gare amont permettant le stockage du panier de service et/ou de quelques sièges. A noter la présence d’un paroi de protection contre le vent pour notamment éviter des problèmes avec le système de fermeture des bulles.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Rotation des sièges en gare amont

Image
-Gare amont avec rail de stockage temporaire

Image
-Gare amont et poste de commande

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont avec la paroi de protection contre le vent et la fermeture intempestive de la bulle

Image
-Gare amont sous un soleil matinal

Image
-Gare amont depuis « Cumascheals »

Image
-Gare amont depuis la gare amont du télésiège débrayable « Stätzerhorn »


Sièges

Image
-Siège en ligne


Pinces

Image
-Pince DT-106


Photos diverses

Image
-La première partie de la ligne

Image
-La ligne franchit à plusieurs reprises les pistes du secteur

Image
-Succession serrée de sièges

Image
-Peu avant la gare amont

Image
-Les deux dernières pylônes avant la gare amont


Conclusion

Ce premier télésiège débrayable 6 places à l’échelle du domaine skiable de la Lenzerheide remplace avantageusement les deux anciens téléskis, avec à la clé une amélioration sensible de la circulation des skieurs sur l’ensemble du secteur « West » et une sécurité accrue sur les pistes avec la suppression des croisements dangereux.

Fin du reportage, à bientôt !





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10282 secondes. 31 requete(s).
129 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés