En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 25Bannière 7Bannière 38Bannière 16

 TSD6B Sparrhorn

Belalp - Blatten

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Appareil stratégique du domaine skiable de Belalp

Mise en service en : 2006



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 01/09/2014 et mise à jour le 06/09/2014
(Mise en cache le 06/09/2014)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 6 places « Sparrhorn », à Blatten/Belalp

Image

Blatten-Belalp : Sports, paysage et authenticité

La région de Blatten-Belalp est située dans le Haut-Valais, à quelques kilomètres de la ville de Brig et du portail nord du tunnel ferroviaire du Simplon. Le village de Blatten est installé à une altitude de 1322 mètres et forme le cœur de la région Blatten-Belalp. Niché 700 mètres plus haut, le hameau de Belalp constitue le front de neige d’altitude de Blatten et est uniquement accessible par câble. La région de Belalp offre une vue splendide sur le glacier de l’Aletsch, le Cervin ou encore la chaîne des Mischabels.

Blatten-Belalp propose 60 kilomètres de pistes de ski alpin qui s’échelonnent entre 1322 mètres et 3112 mètres. Orientées plein sud, les pistes sont desservies par un téléphérique, une télécabine, deux télésièges débrayables et plusieurs téléskis, dont le dernier téléski bi-câble existant ! Les pistes s’adressent aussi bien aux débutants qu’aux skieurs plus expérimentés. A côté du ski, la destination Blatten-Belalp propose également une longue piste de luge avec plus de 700 mètres de dénivelé.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes

Un télésiège débrayable 6 places pour deux téléskis

Le village de Blatten connait à la fin de la seconde guerre mondiale, un petit boom immobilier avec la construction de nombreuses maisons de vacances. A cette époque, le hameau de Belalp était uniquement accessible à pied. Inspirée par les communes voisines et pour offrir un accès plus aisé au hameau de Belalp, la commune de Blatten envisage soit la construction d’une route, dans le prolongement de la route Brig-Blatten ou une liaison par téléphérique. Après plusieurs années d’incertitudes financières, la réalisation du téléphérique est officiellement lancée en 1953, pour une ouverture à l’été 1954. Jusqu’en 1957, le téléphérique est exclusivement exploité durant la saison estivale.

L’aménagement des pentes de Belalp pour la pratique du ski débute en 1963 avec la construction du premier téléski « Schönbiel » (tracé de l’actuel télésiège débrayable « Kelchbach »). Par la fusion des sociétés Luftseilbahnen Blatten-Belalp AG (exploitante du téléphérique) et Skilift Blatten-Belalp AG (exploitante des téléskis) en 1970, la destination Blatten-Belalp connait une nouvelle vague d’investissements pour l’amélioration et l’extension du domaine skiable. Plusieurs téléskis sont ainsi réalisés dans la foulée dont les téléskis « Schönbiel 1 » (remplacement du premier téléski construit à Belalp), « Sparrhorn » et « Hohstock », point culminant du domaine skiable à 3100 mètres. Pour faire face à l’affluence toujours plus forte, le téléphérique initial est remplacé en 1972, en parallèle à l’extension du domaine skiable par un téléphérique plus performant.

Afin de renforcer l’attractivité du domaine skiable et d’optimiser la circulation des skieurs sur le secteur inférieur du domaine skiable, la société investit en 1997 dans deux télésièges, à savoir « Kelchbach », passage obligatoire pour accéder aux pistes du secteur d’altitude et « Bruchegg » garantissant un retour vers le secteur « Kelchbach » sans avoir à traverser le hameau de Belalp. Suite au réaménagement du secteur inférieur, les efforts se sont concentrés sur l’amélioration de la desserte des pistes situées sur le secteur intermédiaire et l’accès au secteur d’altitude avec la construction en 2006 du télésiège débrayable « Sparrhorn ». Cet appareil a remplacé les téléskis « Sparrhorn (1972) » et « Fleschtola (1986)» sur le tracé du téléski « Sparrhorn ». Avec une longueur supérieure à 2 kilomètres, ces deux téléskis étaient considérés comme difficiles et décourageaient de nombreux skieurs à découvrir le secteur d’altitude.

Image
-Comparaison entre la situation actuelle et la situation avant la construction du télésiège débrayable

Accès au secteur d’altitude – Ski propre

Ce télésiège débrayable est installé entre « Bruchegg », situé à l’Est du hameau de Belalp et le lieu-dit « Hobiel », carrefour du secteur d’altitude et constitue le passage obligatoire pour gagner les pistes d’altitude. La gare aval est accessible depuis le front de neige d’altitude de Belalp par le télésiège débrayable « Kelchbach » et depuis l’ensemble du secteur d’altitude. Depuis le village de Blatten, l’accès est garanti par la télécabine « Blatten – Chiematte » ou par le téléphérique « Blatten – Tschuggen – Belalp » en combinaison avec le téléporté débrayable « Kelchbach ».

Véritable trait d’union entre le secteur inférieur et le secteur d’altitude, ce télésiège débrayable constitue la seule possibilité pour accéder aux pistes et aux remontées mécaniques (téléskis « Hochstock », « Sparrhorngrat » et « Aletschbord »), situées en altitude, soit entre 2300 et 3118 mètres. En plus de son rôle de liaison vers le secteur d’altitude, cet appareil dessert de nombreuses pistes, comptant parmi les plus longues et variées du domaine skiable. Cette double fonction contribue à la forte fréquentation de cet appareil stratégique pour la répartition des skieurs à l’échelle de l’entier du domaine skiable.

Plusieurs pistes sont accessibles depuis la gare amont, à savoir la piste bleue Aletsch qui constitue la piste principale du secteur intermédiaire regagne la gare de cet appareil; la piste rouge Häx unten garantissant un accès direct au front de neige de « Chiematte », sans avoir à emprunter le télésiège fixe « Bruchegg » ou de traverser le hameau de Belalp ; la piste rouge Rennpiste piste prédestinée à la compétition et aux courses de ski, la piste rouge Tyndall alternative à la piste bleue Aletsch pour rejoindre la gare aval de ce téléporté et finalement la piste noire/bleue Aletschbord qui permet de profiter d’un point de vue sublime sur le glacier d’Aletsch.


Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Blatten - Belalp
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 6 places à bulles
  • Exploitant : Belalp Bahnen AG
  • Constructeur: Garaventa
  • Année de mise en service: 2006
  • Ouverture au public : Décembre 2006
Géographie:

  • Altitude aval: 2153.7m
  • Altitude amont: 2680.7m
  • Dénivelé: 527
  • Longueur horizontale: 2258.38m
  • Longueur oblique: 2326.13m
  • Pente moyenne: 23.24%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 17
  • Largeur de voie: 6.1m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG
  • Diamètre du câble: 50mm
  • Longueur du câble: 4500m
  • Poids du câble: 43.6 to
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Puissance du moteur (au démarrage): 1000 kW
  • Puissance du moteur (en service): 614 KW
  • Type de pince: DT-108
  • Constructeur des sièges : Doppelmayr
  • Type de sièges: 6E98B
  • Nombre de sièges: 108
  • Personnes/sièges: 6
  • Espacement entre les sièges: 45
  • Cadencement : 9 sec
  • Débit maximal: 2400 p/h
  • Temps de trajet: 7.69 minutes
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: Gauche


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Sparrhorn »

Pour la réalisation de leur premier télésiège débrayable 6 places, la société des remontées mécaniques de Belalp a renouvelé sa confiance au constructeur helvétique « Garaventa ». Ce manufacturier a notamment assuré la construction des télésièges « Bruchegg » et « Kelchbach » en 1997. Livré durant la saison estivale 2006, cet appareil appartient à la gamme UNI-G et les deux gares adoptent une couverture intégrale. Les sièges, équipés de bulles appartiennent à la gamme 6E98 et sont portés par la pince DT-108. Pour le confort des skieurs, les sièges sont équipés d’assises et de dossiers rembourrés.

Ce téléporté adopte une configuration motrice-tension classique avec une gare aval retour-tension et une gare amont motrice. La chaîne cinématique est disposée sous la gare amont et l’entrainement est garanti par un moteur asynchrone développant une puissance maximale de 1000 kW. La tension du câble est assurée par deux vérins hydrauliques, situés au centre de la gare aval. Exploité à 5 m/s, cet appareil assure un débit horaire de 2400 personnes pour un temps de trajet de 7.69 minutes.


Gare aval

La gare aval est située au lieu-dit « Bruchegg », à une altitude de 2153 mètres, à proximité immédiate de la gare aval du télésiège fixe « Bruchegg ». Elle adopte une couverture classique de la gamme UNI-G et arbore sur le côté le logo de la station ainsi que le nom de l’appareil. La zone d’embarquement est située dans le contour (embarquement tangentiel). Le garage pour les sièges est intégré au vaste édifice attenant qui abrite également à l’étage inférieur plusieurs garages pour les dameuses et différents locaux techniques.

Image
-Emplacement de la gare aval

Image
-Gare aval avec à l’arrière le garage

Image
-Garage pour les sièges et pour les dameuses répartis sur plusieurs étages

Image
-Le complexe de la gare aval

Image
-Gare aval et pylône compression 1

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval. Sur le versant à l’arrière de la gare, le télésiège fixe 4 places « Bruchegg »

Image
-Gare aval

Image
-Lanceurs

Image
-Contour - Zone d’embarquement

Image
-Voies d’accès au garage. La ligne est cyclée et décyclée dans le sens de marche

Image
-Zone d’embarquement

Image
-Lanceurs


Ligne

Véritable liaison vers le secteur d’altitude, ce télésiège débrayable développe une longueur de 2326 mètres pour un dénivelé de 527 mètres. En quittant la gare aval, les sièges prennent rapidement de la hauteur jusqu’au pylône afin de survoler la retenue collinaire située sous le tracé. A partir dudit pylône et jusqu’au pylône 11, la ligne présente un tracé « vallonné » avec plusieurs portées « descendantes ». Depuis le pylône 11, la ligne adopte une pente ascendante et régulière avec plusieurs longues portées jusqu’en gare amont.

Image
-Première portée

Image
-Pylône 2. Malgré la construction sous l’époque « Doppelmayr », la numérotation adopte le style « Garaventa » (Plaquette jaune)

Image
-Portée

Image
-Pylône support-compression 3

Image
-Pylône 4

Image
-Portée

Image
-Pylône 5

Image
-Pylône 6

Image
-Longue portée

Image
-Pylône 7

Image
-Portée

Image
-Pylône support-compression 8

Image
-Portée

Image
-Pylône 9

Image
-Pylône support-compression 10

Image
-Portée

Image
-Pylône 11

Image
-Pylône 12

Image
-Pylône 13

Image
-Portée

Image
-Tête du pylône 14

Image
-Pylône 15

Image
-Pylône 16

Image
-Pylône 17


Gare amont

Située au lieu-dit « Hohbiel », carrefour principal du secteur d’altitude (2680 mètres), la gare amont adopte également une couverture classique de la gamme UNI-G. Le schéma de couleurs est similaire à celui de la gare aval avec différentes teintes de gris. Les gares avals des téléskis « Hohstock » et « Sparrhorngrat » sont situées à proximité et accessible par gravité.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Gare amont – Zone de débarquement

Image
-Gare amont – Zone de débarquement

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont – Pylône 17

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont


Siège / Pinces

Image
-Siège

Image
-Pince DT-108


Photos diverses

Image
-La ligne avec le croisement de deux sièges

Image
-Siège 6E98B

Image
-La ligne au complet depuis la gare aval

Image
-Piste et ligne

Image
-La seconde moitié de la ligne

Image
-La ligne vue depuis la gare amont avec en fond la région de Brig

Image
-La dernière portée. En fond, les sommets de Saas-Fee et Zermatt !

Image
-La gare amont et la ligne du téléski « Hohstock » depuis le secteur « Riederfurka » à Riederalp.


Conclusion

Avec la réalisation de ce télésiège débrayable 6 places, la société Belalpbahnen AG a considérablement amélioré l’accès au secteur d’altitude avec les téléskis « Hohstock » et « Sparrhorngrat » et la desserte du secteur intermédiaire avec ses nombreuses pistes offrant un panorama plongeant sur la région de Brig et la plaine du Rhône. Rapide et confortable, cet appareil est aujourd’hui la remontée mécanique centrale du domaine skiable de Belalp.

Fin du reportage, à bientôt !





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09746 secondes. 39 requete(s).
123 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés