En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 37Bannière 41Bannière 32Bannière 11

 TSD6B Tscheyeckbahn

Nauders (Reschenpass Skiparadies)

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Premier télésiège à bulles de la station de Nauders

Mise en service en : 2000



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 08/08/2011 et mise à jour le 21/07/2013
(Mise en cache le 22/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 6 places à bulles « Tscheyeckbahn », à Nauders – Skiparadies Reschen

Image

Nauders : Région du col du Reschen

Le village Nauders est implanté à 1394 mètres, sur un haut plateau, surplombant la vallée de l’Inn. Un plateau qui s’étire entre le col du Finstermünz et le col du Reschen (1504m). Situé à proximité des frontières italiennes et suisses, le village de Nauders se démarque par ses activités sportives et culturelles qui s’étendent au-delà des frontières avec en hiver un domaine skiable « international » et en été, des sentiers de randonnées et VTT qui se développent à l’échelle des trois pays. Nauders accuse également un riche patrimoine historique liée à la forteresse de Finstermünz.

Le domaine skiable de Nauders est une entité de l’espace Skiparadies Reschenpass ; un espace composé par la station autrichienne de Nauders et les domaines skiables sud tyroliens de Schöneben/Belpiano, Haideralm/Malga S. Valentino et Maseben/Melag. Ensemble ces quatre stations proposent un domaine skiable transfrontalier de 117 kilomètres de pistes de ski alpin, desservis par 24 remontées mécaniques modernes. Les pistes s’étendent entre 1394 mètres (altitude de Nauders) et 2850 mètres (altitude du téléski « Panorama » à Nauders).


Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes

Image
-Situation sur le terrain


TSD6B Tscheyeckbahn : Modernisation de l’infrastructure, étape 2

Avec l’aménagement des pentes sur le versant sud du col du Reschen, plus précisément à Schöneben/Belpiano, Nauders était dans l’obligation de réagir pour ne pas passer à coté du tourisme hivernal. Dans cette optique, une première télécabine 4 places est construite en 1973 pour accéder au plateau de « Zirm », situé au pied du Bergkastel. Une première réalisation suivie une année plus tard par l’ouverture de deux téléskis, à savoir « Zirmlift 1 » et « Goldseelift ». Deux téléskis qui desservent le large plateau « Zirm ». Le domaine skiable est exploité dans cette configuration jusqu’en 1980. Avec une croissance progressive de la fréquentation, la société Nauders Bergbahnen entreprend durant l’été 1980 la transformation du téléski « Zirmlift 1 » en un double téléski avec l’installation de pylônes commun. Ce doublement est également réalisé dans la perspective d’une extension des champs de neige vers l’Est, soit les secteurs « Tscheyeck » et « Gaislochbahn ».

Une extension qui prend forme durant l’été 1982, avec l’ouverture de deux nouveaux téléskis « Gaisloch » et « Ganderbidlift » et du nouveau télésiège biplace « Tscheyeck » donnant accès au nouveau point culminant à 2662 mètres. Le retour sur le secteur « Zirm – Bergkastel » est assuré par le téléski « Ganderbidlift », dont la ligne se développe en parallèle au téléski « Goldseelift » mais avec une ligne allongée vers le bas pour garantir une liaison par gravité depuis la gare amont du téléski « Gaisloch ». Cette extension double la superficie du domaine skiable et offre l’accès à des champs de neige dont l’altitude est comprise entre 2000 et 2700 mètres. Ces aménagements sont suivis quatre ans plus tard, par l’ouverture d’une seconde portée d’accès au plateau « Bergkastel » pour faire face à l’attente au niveau de la télécabine 4 places. Une porte d’entrée formée par le télésiège « Lärchenhang 1 », toujours exploité et le téléski « Lärchenhang 2 ».

Avec l’ouverture en 1987 du téléski « Almlift », desservant le versant Ouest du plateau « Zirm » et de la télécabine débrayable 6 places « Bergkastelbahn » en lieu et place de l’ancienne télécabine 4 places, une modernisation de l’infrastructure du domaine skiable devient inévitable. En effet, les axes principaux du domaine skiable, à savoir les téléskis « Zirm I & 2 » et « Gaisloch » et le télésiège fixe « Tscheyeck », sont confrontés à une fréquentation en progression constante avec à la clé des temps d’attente toujours plus long. La modernisation débute en 1999 avec l’ouverture du premier télésiège débrayable 8 places des Alpes pour remplacer les téléskis « Zirm 1 & 2 ». Le télésiège fixe « Tscheyeck » est remplacé à son tour en 2000 par ce télésiège débrayable 6 places. Le téléporté fixe est réimplanté sur le secteur « Lärchenhang » pour remplacer le long téléski « Lärchenhang II ».


TSD6B Tscheyeckbahn : Desserte des pistes d’altitude et accès au téléski « Panorama »

Ce télésiège débrayable est disposé sur le secteur d’altitude de Nauders, plus précisément sur le versant du « Tscheyeck – Gueser Kopf » dont le sommet culmine à 2850 mètres. Le Gueser Kopf est le point culminant du domaine skiable de Nauders et de l’espace ski « Skiparadies Reschen ». Depuis le front de neige, la clientèle accède à cet appareil par la télécabine « Bergkastel » en empruntant ensuite la piste bleue « Waldabfahrt ». En dehors du front de neige, la gare aval est accessible depuis les trois sommets stratégiques du domaine skiable, à savoir « Zirm », « Gaisloch » ou encore « Tscheyeck – Gueser Kopf ».

Situé sur le secteur d’altitude, ce télésiège débrayable est avant tout destiné à la desserte des pistes du secteur d’altitude, à savoir deux pistes rouges et une piste noire. En parallèle à cette fonction de ski en rotation, cet appareil assure également l’accès au téléski « Panorama » qui offre la possibilité de rejoindre le point culminant de la région, à savoir le « Gueser Kopf » avec son point de vue à 360° sur l’Engadin, l’Autriche et l’Italie. En dehors du point de vue, le téléski « Panorama » assure l’accès à une courte piste noire et à deux itinéraires hors pistes, non préparés mais contrôlés.

La gare amont est le départ de deux pistes rouges et d’une courte piste noire. La piste rouge Tscheyeck (17) permet aux skieurs de regagner le carrefour composé par les gares aval des télésièges « Tscheyeck » et « Gaisloch ». Cette piste est enneigée mécaniquement garantissant une ouverture tard dans la saison malgré une orientation peu favorable. La piste rouge Wiegenabfahrt (19) évolue dans une combe qui s’étend jusqu’au carrefour « Tscheyeck – Gaisloch » et se présente comme alternative à la piste rouge Tscheyeck (17). La piste noire Die Schwarze (18) se développe sur le versant supérieur du sommet « Tscheyeck » pour fusionner ensuite avec les deux pistes rouges Tscheyeck (17) et Wiegenabfahrt (19).



Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Nauders – Ski Paradies Reschen
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 6 places
  • Exploitant : Nauders Bergbahnen
  • Constructeur: DOPPELMAYR
  • Année de mise en service: 2000
  • Ouverture au public : Décembre 2000
Géographie:

  • Altitude aval: 1886m
  • Altitude amont: 2663m
  • Dénivelé: 776m
  • Longueur horizontale: 2086.70m
  • Longueur oblique: 2250.73m
  • Pente moyenne: 37.23%
  • Pente maximale: 59.28%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 16
  • Largeur de voie: 6.10m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Vérin hydraulique
  • Fabriquant du câble: Austria Draht
  • Diamètre du câble: 45mm
  • Commande électronique de: Doppelmayr
  • Puissance du moteur (au démarrage): 870 kW
  • Puissance du moteur (en service): 710 kW
  • Puissance du moteur (de secours): 140 kW
  • Type de pince: DT108
  • Constructeur des sièges : Doppelmayr
  • Type de sièges: 6E98B
  • Nombre de sièges: 89 + 1 panier de service
  • Personnes/sièges: 6
  • Espacement entre les sièges: 54 m
  • Cadencement : 10.80 sec
  • Débit maximal: 2000 p/h
  • Temps de trajet: 7 min 44 sec
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Tscheyeckbahn »

Pour la réalisation de ce second télésiège débrayable, une année seulement après l’ouverture du premier télésiège débrayable 8 places des Alpes, Nauders a poursuivi sa collaboration avec le constructeur national Doppelmayr. Livré durant l’été 2000, cet appareil appartient à la première gamme d’appareil produit en série adoptant la technologie « UNI-G » et ses gares à éléments modulaires. Les deux gares sont équipées de couverture intégrale qui se différencie des anciennes gares « UNI » par la présence de côté totalement vitrés. Les sièges de la gamme E98 sont portés par les pinces DT-108.

La configuration motrice-tension reprend les standards actuels avec une motrice située en amont et un système de tension disposé en gare aval. Avec un total de 89 sièges et une exploitation en vitesse native de 5 m/s, ce télésiège assure un débit de 2000 p/h. Pour améliorer la sécurité des enfants notamment, les sièges sont équipés depuis la saison 2010/2011 de tenons de sécurité « Retrofit Kit » pour éviter que les personnes ne glissent sous le garde-corps. Nauders est actuellement la seule station au monde à avoir équipé tous son parc de sièges, du télésiège fixe au télésiège débrayable de tenons de sécurité.


Gare aval et garage

La gare aval est située au lieu-dit « Piengalpe », à une altitude de 1886 mètres, non loin de la gare aval du télésiège débrayable « Gaislochbahn ». Le complexe de la gare aval se démarque par la présence d’un grand et imposant garage pour le stockage des véhicules en période de non exploitation. L’étage inférieur dudit garage est occupé par les dameuses. La gare aval dispose d’une couverture « UNI-G » de première génération, qui se différence esthétiquement de la génération actuelle par l’absence du petit avant toit sur l’avant et l’arrière de la gare. Comme tous les appareils de Nauders, la couverture adopte la couleur officielle de la station, à savoir le bleu. Un bleu, accompagné par un sous- face blanche et des trompettes orange.

Image
-Gare aval et garage

Image
-Le vaste garage qui porte le nom du télésiège débrayable

Image
-Tourniquet et zone d’attente

Image
-Gare aval dans son entier

Image
-Gare aval et pylône compression 1

Image
-Gare aval « Tscheyeckbahn » et à l’arrière « Gaislochbahn »

Image
-Vue générale sur les deux gares aval « Tscheyeckbahn » et « Gaislochbahn »

Image
-Carrefour « Gaisloch-Tscheyeck »

Image
-Zone d’attente

Image
-Garage

Image
-Embarquement


Ligne

Ce télésiège débrayable franchit un dénivelé de 776 mètres pour une longueur de ligne de 2250.73 mètres. La ligne compte 16 pylônes, à raison d’un pylône compression, de deux pylônes support- compression et de 13 pylônes support. Avec le passage du pylône compression 1, la ligne prend progressivement de la hauteur pour survoler le cours d’eau « Piengbach » et la compression sise entre la gare aval et le pylône 2. Les sièges survolent ensuite la piste rouge « Tscheyeck » par une longue portée. Après un léger replat, entre les pylônes 3 et 4, la ligne reprend de la hauteur et franchit par plusieurs longues portées, une troisième et dernière fois la piste rouge « Tscheyeck ». Après avoir franchi cette piste, la ligne se développe à flanc de coteau avec une régulière jusqu’au pylône support-compression 12. Passé ledit pylône, la pente s’accentue à nouveau pour rejoindre le sommet de « Tscheyeck » et la gare amont.

Image
-Première portée

Image
-Pylône 2

Image
-Portée et franchissement de la piste

Image
-Zoom sur la portée entre les pylônes 2 et 3

Image
-Pylône 3

Image
-Longue portée

Image
-Pylône support-compression 4

Image
-Pylône 5

Image
-Pylône 6

Image
-Portée

Image
-Pylône 7

Image
-Pylône 8

Image
-Pylône 9

Image
-Longue portée

Image
-Pylône 10

Image
-Pylône 11

Image
-Pylône support-compression 12

Image
-Pylône 13. Galets compression pour maintenir la position du câble en cas de rafales de vents

Image
-Longue portée

Image
-Pylône 14

Image
-Pylônes 15A et 15B


Gare amont

La gare amont est implantée au pied du sommet « Tscheyegg » à une altitude de 2663 mètres. Situé sur un embâcle en béton, elle reprend en tout point la structure et le schéma des couleurs de la gare aval, à savoir un bleu uniforme avec une sous face blanche et des trompettes blanches. Exposé aux vents, le contour de la gare amont est équipé d’un guide pour le maintien en position ouverte de la bulle. Le débarquement est assuré dans le sens de la ligne, soit avant le contour.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont et zone de débarquement

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont avec le filet pour éviter les chutes

Image
-Gare amont et les deux derniers pylônes

Image
-Gare amont depuis le point culminant du domaine skiable


Sièges

Image
-Siège avec la bulle ouverte en gare aval

Image
-Siège 6E98B

Image
-Les nouveaux tenons de sécurité, également appelés « Rétrofit Kit », installé durant l’été 2010


Pinces

Image
-DT-108


Photos diverses

Image
-A la conquête du « Tscheyeck »

Image
-Première portion de ligne

Image
-Télésiège débrayable du « Tscheyeck » avec en fond le plateau de Zirm au pied du Bergkastel

Image
-Les dernières portées vers la gare amont


Conclusion

Avec l’ouverture de ce télésiège débrayable, la desserte des pistes les plus élevées du domaine skiable est grandement améliorée, avec un temps de parcours réduit de moitié et un confort accru grâce à la présence de bulles de protection. Une progression incontestable pour le domaine skiable de Nauders qui poursuit avec cet investissement la modernisation des axes prioritaires.

Merci pour votre lecture ! A bientôt





Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.08656 secondes. 27 requete(s).
119 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés