En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 30Bannière 27Bannière 25Bannière 35

 TSD8 du Pré du Bois

Risoul (Forêt Blanche)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Nouveauté 2001 de la station, ce télésiège a permis de réduire les files d'attente au départ du front de neige. Unique TSD8 des Alpes du Sud, il est devenu la fierté de Risoul.

Mise en service en : 2001
PDF Ce reportage possède 1 document PDF

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Le Risoulien
Section écrite le 16/03/2014 et mise à jour le 30/05/2014
(Mise en cache le 01/06/2014)

TSD8 Pré du Bois / Risoul
Poma - 2001
Hautes Alpes (05)


Image


Au sommaire:

  • Risoul
  • Le front de neige à travers les années
  • 2001: l'arrivée du gros porteur
  • Caractéristiques
  • Position et rôle du TSD8
  • Ligne et infrastructures:
1) La gare aval
2) La ligne
3) La gare amont

  • Véhicules et pince
  • Conclusion


Risoul

La station de Risoul est située à 1860 mètres dʼaltitude au cœur des Alpes du Sud, au-dessus du village historique de Risoul. Elle est composée dʼimmeubles et de chalets en béton recouverts de bardeaux de bois, relativement bien intégrés à la forêt qui les entoure. La station a été implantée au milieu des années 1970 et développée jusquʼà ces dernières années, en particulier avec la construction de lʼunique télésiège débrayable huit places du Pré du Bois ou celui à six place de Peyrefolle.

Le domaine skiable est celui de la Forêt Blanche, relié à la station voisine de Vars, ce qui lui donne 180 kilomètres de pistes skiables avec 50 remontées mécaniques disponibles (entre 1650 et 2740m). Lʼaltitude élevée permet en hiver de bénéficier dʼun bon niveau dʼenneigement tout en bénéficiant dʼun très bon ensoleillement, en raison de sa proximité avec le Briançonnais.

Image

Image

Les bornes forfaits installées pour la saison 2012/2013


Un plan des pistes du domaine skiable :

Image



Le front de neige à travers les années

Le TSD8 (Télésiège Débrayable 8 places) du Pré du Bois n'a remplacé aucune remontée mécanique. Il a été construit sur un secteur vierge.

Nous sommes en 1975, cinq ans après le lancement de la station et de la construction du téléski du Mélézet 1. Afin de développer la station, il est construit le premier télésiège de la station: le TSF2 Clos du Vallon. Il permet d'accéder aux téléskis de Valbelle 1&2, de Peyrefolle ainsi qu’à celui de l’Alpet avec plus de confort que le téléski du Mélézet. L'appareil dessert alors directement deux pistes vertes et est longé par le TKF Ecole sur une cinquantaine de mètres.

Image
Une photo des deux appareils en service dans les années 80-85

Sur ce plan des pistes de l'époque, vous pouvez mieux comprendre quel tracé les appareils prenaient:

Image

Le plan nous montre que le projet d'un gros porteur partant du front de neige et allant à Peyrefolle était d'actualité lorsque ce plan a été fait.

Les années passent, malgré la construction du télésiège du Césier et du second téléski du Mélézet, le manque de débit se fait ressentir. Risoul construit alors en 1994 un TSF4 permettant de doubler les téléskis du Mélézet et donc augmenter le débit ainsi que le confort sur cet axe.


Image

(Photo Sermont)


Cette photo date de un an avant l'arrivée du TSD8. On peut ainsi voir comment était aménagé le front de neige de 1994 à 2001. A noter que le téléski Ecole était déjà démonté, sûrement pour être déplacé sur l'espace débutant desservi par la télécabine Clos Fournier.


2001: l'arrivée du gros porteur

Afin de dynamiser la station, l'exploitant lance en 2001 la construction d'un téléporté débrayable 8 places. L'arrivée de ce télésiège entraîne la modification du front de neige et des pistes de retour à la station. Pour la construction du nouvel appareil, la gare aval du télésiège Clos du Vallon est déplacée vers l'amont afin de créer un accès suivant. Les deux téléportés ont dû être équipé d'un pylône en commun par manque de place et parce qu'ils se croisent.

1) Pourquoi pas un TSD6 ?

Le choix d'un TSD8 a été opéré du fait qu'à débit égal, ce type d'appareil propose plus d'espace entre ses sièges qu'un TSD6 ce qui rend l'embarquement et le débarquement plus facile pour les personnes débutantes.
Il permet aussi de diminuer les frais de maintenance liés aux pinces puisque leurs nombres est diminué.

2) L'amélioration du service à la clientèle

L'arrivée du télésiège Pré du Bois sur le front de neige, a permis de diminuer les files d'attentes aux remontées mécaniques. En effet, sa position centrale sur le domaine lui permettant de desservir toutes les remontées mécaniques du haut du domaine (Les télésièges Peyrefolle et Plate de la Nonne, ainsi que le téléski Homme de Pierre) lui a permis d'attirer beaucoup de skieurs. Ce succès est aussi dû au fait qu'il soit le télésiège le plus rapide du front de neige.
Cet appareil est également attiré par une clientèle débutante venant skier sur des pistes simples comme Les Chardons ou encore Pré du Bois.

Si la gare amont n’a pas été implantée plus haut, c’est pour que la ligne de l'appareil reste dans la forêt et donc que les skieurs soient protégés des intempéries.

3) Une certaine image...

Lors de sa construction, le TSD8 a apporté à Risoul une image de station moderne. En effet, la station voisine de Vars possédait déjà trois appareils débrayables dont une télécabine alors que Risoul ne possédait qu'un seul téléporté de ce type. Grâce à lui, le niveau de modernité du parc de remontées mécaniques de Risoul a été augmenté.
De plus étant l'unique TSD8 présent en France dans les Alpes du sud, le télésiège Pré du Bois est devenu une fierté de la station.


4) Une position adaptée aux aménagements futurs

Accessible facilement depuis le versant Ouest, versant où les extensions immobilières sont possibles, l'installation est prévue afin d'absorber ce nouveau flux de skieurs. Son débit actuel de 1500 P/H devrait être doublé au cas où les projets immobiliers se réalisent.
L'augmentation de son débit pourrait aussi se réaliser si le télésiège du Clos du Vallon venait à être démonté. Ce qui est tout à fait envisageable vue son vieil âge.

5) L'aménagement de 2001

Voici une photo permettant de comprendre comment est aménagé cette partie du front de neige depuis 2001 :

Image


Comme en témoigne la photo, la construction de l'appariel a nécessité la modification des pistes de retour à la station qui ont du être déviées. On peut aussi voir que la file d'attente a été placée à la place de l'ancien départ du télésiège du Clos du Vallon, et que les travaux ont permis d'agrandir le zone d'attente des remontées mécaniques.


Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable: Pré du Bois
Montant de l'investissement: 4 116 000 €
Exploitant: Sermont
Constructeur: Poma
Année de construction: 2001

Caractéristiques d'Exploitations

Saison d'exploitation: Hiver
Capacité: 8 personnes
Débit: 1500 (3000*) personnes /heure
Durée du trajet: 5 min 30 sec
Vitesse maximale d'exploitation: 5 m/s
Vitesse maximale en marche de secours: 1,5 m/s

Caractéristiques Géométriques

Longueur de la ligne: 1634 m
Altitude de la station amont: 2222 m
Altitude de la station aval: 1850 m
Dénivellation: 372 m

Caractéristiques Techniques

Nombre de siège: 38 (76*)
Distance entre véhicules: 96 (48*) m
Sens de montée: Gauche
Embarquent: 90°
Nombre de pylônes en ligne: 19
Type et capacité des véhicules: Doudouk 8
Poids d'un véhicule vide: 625 daN
Type de dispositif d'accouplement: Pince Omega T
Puissance du moteur principal: 600 kW
Puissance du moteur de secours: 235 ch
Réducteur principal: PK 350
Emplacement de la station motrice: Amont
Emplacement de la station tension: Aval
Largeur de la voie: 7,2 m
Diamètre du câble porteur tracteur: 45 mm
Tension hydraulique: 36 500 daN

* Chiffre à therme


Position et rôle du TSD8

Voici sa position sur le domaine (en rouge)


Image


Comme dit plus haut, le TSD permet de desservir toute les remontées mécaniques du haut du domaine.
En ce qui concerne le ski propre, il dessert une piste verte, une piste bleu et une piste rouge (Chardons, Pré du Bois et Coqs).


Ligne et infrastructures

1) La gare aval

Implantée à 1860 m d'altitude, la gare aval est blanche, avec un liseré rouge et une sous-face en bois. Elle reprend les couleurs de la station. C'est ici qu'est effectué la tension de l'appareil.
Notons que l'embarquement est long. En effet, les sièges étant très écartés et la vitesse étant relativement basse dans le contour. Ainsi, on peut dire que l'embarquement se fait sans stress et tout en douceur. Cette caractéristique est due au fait que l'appareil est prévu pour fonctionner à 3000 P/H. Il est donc très adapté pour les débutants mais si le débit augmente, le nombre de siège sera doublé et l'embarquement deviendra comme sur une installation standart.

Photo de l'avant de l'appareil

Image


Vue sur le contour

Image


L'arrivée en gare d'un siège

Image


Le départ d'un siège

Image

Vue arrière sur la zone d'embarquement présente dans l'angle de la gare
Image


2) La ligne

La ligne est très aérienne. Elle est répartie en six parties. La première, du P1 au P4 est plate. Puis, du P4 au P5 elle marque une ascension pentue. Ensuite, du P6 au P11, elle redevient plate avant d'entamer une deuxième ascension du P12 au P13. Enfin, du P14 au P15 elle devient moins pentue avant de se terminer par une troisième côte du P15 au P16.

Nous voila sur le départ...

Image


Pylône P1, commun aux deux télésièges

Image


Portée P1-P2

Image


Pylône P2

Image


Le P3 de loin

Image


Le P4 de loin avec la première côte

Image


Le P4 de près

Image


La longue ascension vers le P5

Image


Le P5 avec le P6 derrière

Image


Le P6

Image


Le P7 situé avant la longue portée de 150 m

Image


La portée avec les deux pistes en dessous
Image


Vue arrière de la portée

Image


Le P8

Image


P9

Image


Portée P9-P10

Image


P10

Image


Portée P10-P11

Image


Le P11 support avec derrière le P12 compression qui entame la seconde côte.

Image


La longue portée en ascencion pentue du P12 au P13

Image


Le P13

Image


Les P14 et P15 avec en fond une vue de la gare amont

Image


Le P16

Image


La dernière ascension avant les trois derniers pylônes et la gare amont

Image


Les trois derniers pylônes. On peut voir que la gare et très aérienne.

Image


L'arrivée en G2

Image


L'entrée en gare

Image


La plate-forme d'arrivée

Image


3) La gare amont

Implantée à 2 222 m d'altitude, elle reprend le même schéma de couleur que la G1. C'est là qu'est effectué l'entrainement du câble.

L'aire de débarquement

Image


La gare vue de gauche

Image


La gare amont, vue depuis la piste des Marmottes

Image


Une vue de la gare à la lisière de la forêt depuis le télésiège Mélézet

Image



Véhicules et pince

Les véhicules sont des Doudouk8 classique. Leur largeur est assez impressionnante lorsqu'on est installé dessus où qu'on les voit de près.

Siège en gare

Image



Siège en ligne
Image



Les pinces sont de type Omega T.

Une pince vue d'un siège

Image


Conclusion

En se dotant d'un appareil gros porteur, la station de Risoul a su se dynamiser en proposant un second télésiège débrayable sur son domaine. Grâce à lui, les files d'attentes aux départs des remontées mécaniques du front de neige ont été diminuées, malgré un débit horaire provisoire.
Poma signe là une magnifique installation ayant un bel avenir devant elle.


Textes: Le Risoulien
Photos: Le Risoulien, Monchu, la Sermont et Risoul62 pour la carte postale
Remerciement à lolo42 pour la bannière



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09743 secondes. 39 requete(s).
90 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés