En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 28Bannière 6Bannière 16Bannière 7

 TSD8 Les Crosets- Marcheuson

Champéry - Les Crosets (Portes du Soleil)

Garaventa

T3 ES
Description rapide :
Le premier télésiège débrayable 8 places des Portes du Soleil

Mise en service en : 2008
Video Ce reportage possède 1 video

Remplace l'appareil suivant :


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 02/07/2009 et mise à jour le 30/05/2010
(Mise en cache le 23/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 8 places « Les Crosets- Marcheuson », à Champéry- Les Crosets/Portes du Soleil

Image

Sommaire


  • Bienvenue à Champéry- Les Crosets
  • Situation dans le domaine des Portes du Soleil
  • Historique du secteur les Crosets- Marcheuson
  • Planification : une politique de modernisation ambitieuse
  • Le télésiège débrayable 8 places et son environnement
  • Construction : rapidité et flexibilité
  • Caractéristiques techniques
  • Infrastructures et ligne du télésiège débrayable 8 places
  • - Gare aval
    - Ligne
    - Gare amont
    - Motorisation et fonctionnement
    - Véhicules et pinces
    - Photos diverses
  • Conclusion
  • Vidéo

Bienvenue à Champéry - Les Crosets – Portes du Soleil

Situé dans le Val d’Illiez, dans la région du Chablais, les villages de Champéry et des Crosets sont les témoins principaux du développement touristique de cette vallée qui s’inscrit dans le paysage au pied de la chaîne des Dents du Midi et des Dents Blanches et au cœur du domaine skiable des Portes du Soleil.

A 1050m d’altitude, le village de Champéry est considéré comme l’une des destinations touristiques les plus anciennes de Suisse. Le début de l’activité touristique remonte à l’ouverture de l’hôtel de la Dent- du – Midi en 1857. Le développement du tourisme hivernal débute en 1939 avec l’ouverture du premier téléphérique entre la station de Champéry et les prémisses du domaine skiable des Portes du Soleil composé de deux petits téléskis.
Malgré son développement rapide, le village de Champéry a préservé son charme avec ses nombreux chalets traditionnels aux balcons en bois sculptés et la forme typique de ses toits.

Appréciée pour sa situation au pied des pistes, la station des Crosets implantée à 1668 mètres est plus jeune que sa voisine Champéry. L’essor du tourisme date des années soixante suite au passage d’une violente tempête qui a ravagé les forêts du plateau des Crosets et à la création de la liaison avec les domaines skiables voisins de Champéry et d’Avoriaz.
L’excellent enneigement dont dispose la station des Crosets attire chaque année d’avantages de skieurs et les projets immobiliers sont toujours plus nombreux.

Le domaine skiable des Portes du Soleil est un vaste espace qui s’étend entre 900 et 2277 mètres au travers de 12 stations implantés de part et d’autre de la frontière franco- suisse : Abondance, Avoriaz, la Chapelle d’Abondance, Châtel, Les Gets, Montriond, Morzine et St- Jean d’Aulps pour le côté français et Champéry, Morgins, Torgon, Val d’Illiez- Les Crosets- Champoussin pour le versant suisse.
Le domaine skiable propose 650 kilomètres de pistes de tous niveaux qui évoluent au cœur d’un paysage de carte postale entre les Dents du Midi, le Lac Léman et le Mont- Blanc.

Image
-Situation du Val d’Illiez et des stations de Champéry et des Crosets sur la carte de la Suisse


Situation dans le domaine skiable des Portes du Soleil

Ce télésiège débrayable 8 places est situé sur le domaine skiable de Champéry- Les Crosets/Portes du Soleil, au départ de la station des Crosets, Ce téléporté équipe plus précisément le versant de « Marcheuson » qui assure la liaison entre les domaines respectifs de Champéry et des Crosets.


Image
-Situation sur le plan des pistes des Portes du Soleil

Image
-Situation sur le plan des pistes de Champéry- Les Crosets


Historique du secteur Les Crosets- Marcheuson

L’aventure débute à la fin des années cinquante (1959) lorsque plusieurs instructeurs de ski de l’époque se lancent dans la réalisation d’un téléski Müller pour desservir les pentes de la future station des Crosets. Malgré la présence à proximité du domaine skiable de Champéry composé alors d’un téléphérique et de deux téléskis, les deux entités restent indépendantes et il n’existe pas de liaison.

Suite à la volonté de plusieurs visionnaires, les années soixante sont marquées par la création de la « Haute- Route des Familles », aujourd’hui les « Portes du Soleil » ; un domaine skiable transfrontalier reliant la station française d’Avoriaz aux stations suisses de Champéry et des Crosets. C’est également à cette époque (1967) que le premier téléski des Crosets est secondé par un deuxième téléski débrayable de manufacture Poma qui se nomment depuis, respectivement « Crosets I » et « Crosets II ».

L’attrait grandissant des Portes du Soleil et l’augmentation exponentielle du nombre de skieurs a accéléré la modernisation du parc des remontées mécaniques sur le secteur de Champéry- Les Crosets. Dans le but d’augmenter le débit de cette liaison inter domaine et d’assurer une meilleure sécurité des skieurs sur les pistes, le téléski de « Crosets II» est remplacé en 1988 par un télésiège fixe 4 places assurant un débit « record » pour l’époque de 2400 p/h. Ce téléporté est fourni par l’entreprise suisse Städeli.

Image
-Gare aval

Image
-Ligne

Image
-Gare amont

Le téléski « Crosets I » et le télésiège « Crosets II » sont finalement remplacés en 2008 après respectivement 39 ans et 20 ans d’exploitation par un télésiège débrayable 8 places. Il s’agit du premier télésiège de cette ampleur pour les Portes du Soleil et seulement du deuxième à l’échelle de la Suisse.

Image
-Sur ce montage photo, le secteur « Les Crosets- Marcheuson » avant et après l’été 2008 !


Planification: Une politique de modernisation ambitieuse

La société d’exploitation TéléChampéry a adopté depuis quelques années une politique de modernisation de son domaine skiable dans le but d’améliorer le confort et la sécurité pour les usagers. A la tête d’un parc de remontées mécaniques, inchangé depuis la construction du télésiège débrayable 4 places « TGV Mossettes », TéléChampéry a décidé de procéder par étape à la modernisation de son domaine skiable avec comme priorité l’amélioration des principales liaisons intra et inter domaine. La construction du télésiège débrayable 8 places s’inscrit dans le cadre de la seconde étape.

  • La première étape de cette politique de modernisation a consisté à améliorer la sécurité et l’accès au domaine skiable avec le remplacement de trois télésièges fixes « Grand Paradis 1&2 et Planachaux ». Ces trois téléportés sont remplacés en 2004, après plusieurs années de disette avec les partis écologiques, par deux télésièges débrayables rapides et confortables. Ces deux nouveaux téléportés de la maison Garaventa ont permis de fluidifier l’accès au domaine skiable en désengorgeant notamment le téléphérique « Champéry- Croix de Culet ».

  • La seconde étape s’est achevée au mois de décembre 2008 avec la mise en service de ce télésiège débrayable 8 places « Les Crosets- Marcheuson » et du petit téléski du « Hameau ». Cette étape a pour but d’améliorer la répartition des flux de skieurs sur un secteur très fréquenté des Portes du Soleil avec plus d’un million de passage par saison pour l’ancien télésiège fixe « Crosets II ». Cette valeur est même un record pour les remontées mécaniques suisses en dehors des installations situées en milieu urbain (funiculaires).
  • La mise en place de ce téléporté s’est également accompagnée d’une réorganisation de l’interface avec la création de nouveaux locaux de caisses et d’une rampe d’escalier pour accéder plus facilement aux pistes depuis le parking pour les véhicules.
    Le téléski de « Hameau » a pour but de faciliter l’accès aux pistes aux touristes et skieurs logeant dans les hôtels et résidences situées en contre- bas de la station des Crosets fluidifiant dans le même temps la circulation routière et piétonne à l’intérieur de la station.

  • La troisième étape est agendée pour l’été 2010 avec le remplacement du télésiège fixe « Grand Conche » par un télésiège débrayable 6 places. Ce nouveau téléporté a pour principal objectif d’assurer une liaison rapide et efficace avec le domaine skiable d’Avoriaz et de soulager le télésiège débrayable des «TGV Mossettes ».

  • D’autres améliorations sont projetées à court et à moyen terme, tel le remplacement des téléskis « Ripaille 1&2 et Léchereuse » par des télésièges à haut- débit et l’amélioration du réseau de l’enneigement artificiel. Ces projets sont cependant suspendus à la ratification de la planification globale, actuellement refusée par les habitants de la commune de Val d’Illiez…mais acceptée par les associations écologiques.

Le télésiège débrayable 8 places et son environnement

Pour la construction de ce télésiège débrayable, la société d’exploitation Télé Champéry a retenu l’offre du groupe Doppelmayr/Garaventa. Ce constructeur n’est pas inconnu sur le domaine skiable de Champéry- Les Crosets. En effet, il a déjà assuré la réalisation des télésièges débrayables « Grand- Paradis, Planachaux et Mossettes » et du téléphérique « Champéry- Croix de Culet ».

Le groupe Doppelmayr/Garaventa a livré un télésiège de la gamme UNI-G avec des gares à couverture intégrale, des sièges avec coussin « confort » (8E98) et des pinces Doppelmayr Torsion (DT108). Exploité à 5 m/s (vitesse d’exploitation maximale autorisée en Suisse pour un téléporté à véhicules ouverts), le télésiège assure un débit de 4000 p/h soit 1000 p/h de plus qu’avec le téléski et le télésiège fixe ensemble.
En terme d’aménagements annexes, ce télésiège débrayable ne dispose pas de garage pour le rangement des sièges mais l’exploitant à la possibilité de stocker la totalité des sièges dans les gares aval et amont en cas de conditions météorologiques défavorables ou en période d’inexploitation prolongée. Les deux gares sont cependant équipées d’un rail de stockage temporaire pour le véhicule de service.

Le débit de 4000 p/h est indispensable au vu de la position stratégique de ce télésiège au cœur du domaine skiable. En effet, ce téléporté assure depuis les Crosets la liaison avec le secteur « Planachaux- Croix de Culet » et le secteur « Ripaille- Chavanette ».
En parallèle à son rôle de liaison, ce téléporté dessert deux pistes, le stade de slalom et le snowpark:

  • Piste bleue « Crosets II » : cette piste est destinée principalement aux débutants et la partie supérieure assure également l’accès à la piste de liaison « Léchereuse » (Liaison avec le secteur « Ripaille- Chavanette »).
  • Piste rouge « Stade » : cette piste est tracée en parallèle au stade de slalom et à la ligne du télésiège débrayable « Crosets- Marcheuson ».
  • Stade de slalom : il est destiné aux entraînements des ski- clubs et aux compétitions. En dehors de ces activités, la piste du stade de slalom est ouverte au public.
  • Snowpark : le « Superpark » des Crosets est réputé à l’échelle internationale pour sa grandeur et la qualité des infrastructures mises à disposition.
Ce télésiège est également exploité durant la période estivale (Juin à Octobre) pour les randonneurs et pour le transport des vélos. Il est en effet intégré aux nombreuses pistes de descentes et itinéraires découvertes que propose les stations des Portes du Soleil durant la « pause » estivale.


Construction : Rapidité et flexibilité

Malgré des travaux préparatoires durant les mois de mai et de juin, les travaux pour le nouveau télésiège n’ont débuté qu’à partir de mi- juillet ; à réception des autorisations définitives des instances fédérales. L’objectif étant une ouverture au public du télésiège débrayable le 6 décembre, soit pour l’ouverture officielle de la saison.

Les délais, moins de 5 mois, pour la construction d’un nouveau télésiège, d’une nouvelle plateforme de débarquement, d’une nouvelle interface (caisses, garage, escalier d’accès aux pistes) sont courts ; sans compter l’arrivée prématurée de la neige en quantité fin octobre- début novembre avec une ouverture anticipée d’une partie du domaine skiable à la fin novembre.

En dépit de ces contraintes, les délais ont été respectés à l’exception de l’interface dont les travaux se sont terminés avec un « retard » de quelques jours. Le nouveau télésiège a donc ouvert ses portes au public le 6 décembre 2008 au matin. L’inauguration officielle s’est cependant déroulée durant la journée du 17 janvier 2009.

Image
-Gare aval (26 Août 08). Les pylônes de l’ancien télésiège sont encore visibles à l’arrière plan

Image
-Gare amont (26 Août 08)

Image
-Gare aval (18 Octobre 08)

Image
-Gare aval (18 Octobre 08)

Image
-Gare amont (20 Septembre 08)

Image
-Gare amont (20 Septembre 08)


Caractéristiques Techniques

Administratif:

  • Station: Champéry- Les Crosets
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 8 places
  • Exploitant : TéléChampéry
  • Constructeur: GARAVENTA - DOPPELMAYR
  • Année de mise en service: 2008
  • Ouverture au public: 06.12.2008
Géographie:

  • Altitude aval: 1680.18m
  • Altitude amont: 1933.18m
  • Dénivelé: 253m
  • Longueur oblique: 836.41m
  • Longueur horizontale: 794.58m
  • Pente moyenne: 31.84%
  • Pente maximale: 55.53%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 8 unités
  • Largeur de la voie: 7.3m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Vérins Hydrauliques
  • Fournisseur du câble: Fatzer AG Romanshorn
  • Diamètre du câble: 47mm
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Fournisseur du moteur principal: ABB
  • Type de moteur électrique principale: Asynchrone
  • Type de moteur de secours : Thermique et hydraulique
  • Puissance du moteur (au démarrage): 544 kW
  • Puissance du moteur (en continu): 419 kW
  • Constructeur des sièges: Doppelmayr
  • Type de sièges: 8E98
  • Nombre de véhicules: 56 unités
  • Personnes/cabines: 8
  • Espacement entre les sièges: 36 m à 100 %
  • Cadencement : 7.2 secondes à 100%
  • Types de pinces: DT 108
  • Débit maximal: 4000 p/h
  • Temps de trajet: 3.31 min.
  • Vitesse maximale: 5.0 m/s
  • Embarquement: 90°
  • Tapis de positionnement: Oui
  • Débarquement: Parallèle à la ligne
  • Sens de la montée: Gauche

Image
-Schéma de la géométrie de la ligne du télésiège débrayable


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable 8 places


Gare aval

Implanté sur le font de neige de la station des Crosets, à une altitude de 1680 mètres, la gare aval dispose d’une couverture intégrale, totalement vitrée sur les côtés pour un effet de transparence. La zone d’embarquement est aménagée au niveau du contour (90°) et elle est équipée d’un tapis de positionnement. D’un point de vue technique, la gare aval héberge le système de tension.

Image
-L’interface des Crosets avec le parking, le télésiège débrayable des « Mossettes » (à droite) et le télésiège débrayable « Les Crosets- Marcheuson » (à gauche)

Image
-La plaque tournante des Crosets sur fond des Dents du Midi. Au premier plan, le télésiège fixe 2 places « Grand Conche ». A l’arrière, les télésièges débrayables « Mossettes » et « Les Crosets- Marcheuson »

Image
-Le carrefour des Crosets marqué par la présence des deux télésièges débrayables « Mossettes » et « Les Crosets- Marcheuson »

Image
-La gare aval avec en fond le tracé des télésièges « Mossettes » et « Grand Conche » qui assurent la liaison avec la France depuis les Crosets

Image
-La gare aval et le pylône de compression 1

Image
-L’interface des Crosets se distingue par son architecture fluide et moderne

Image
-La gare aval, la zone d’attente et les Dents du Midi en arrière plan

Image
-La gare aval avec les portiques pour le contrôle des forfaits

Image
-La gare aval et le pylône de compression 1. Il est équipé de plusieurs spots pour l’exploitation du télésiège lors du ski nocturne, organisé tous les mercredis et samedis soirs.

Image
-La gare aval s’illustre par sa couleur grise et son liserai bleu sur le côté

Image
-L’extrémité de la gare avec la totalité de la ligne

Image
-Le rail de service situé à l’arrière de la gare avec le véhicule de service

Image
-La zone d’embarquement avec le tapis de positionnement

Image
-La portion rectiligne du contour destiné à allonger la phase d’embarquement


Ligne

La ligne mesure 836 mètres (longueur oblique) et compte huit pylônes tubulaires, à raison d’un pylône compression (P1 ; 16C), d’un pylône support- compression (P5 ; 8SC) et de six pylônes support. Les pylônes sont implantés sur la bordure gauche de la piste rouge « Crosets » ; ce qui représente une amélioration en terme de sécurité comparé à l’implantation en milieu de pistes des pylônes de l’ancien télésiège. Le profil en long de la ligne ne présente pas d’irrégularités topographiques particulières.


Image
-Le tapis de positionnement nous mène directement des portillons à la zone d’embarquement située dans le contour

Image
-Les sièges au niveau des lanceurs (à gauche) et des ralentisseurs (à droite)

Image
-Retour sur la gare aval et le carrefour des Crosets

Image
-Pylône 2

Image
-Portée entre les pylônes 2 et 3. La ligne surplombe sur la totalité du tracé la piste rouge « Crosets »

Image
-Pylône 3 avec à gauche des filets de délimitation le stade de slalom

Image
-Pylône 4

Image
-Portée entre les pylônes 4 et 5

Image
-Pylône support- compression 5 (8SC).

Image
-Pylône 6

Image
-Longue portée avant le pylône 7

Image
-Pylône 7

Image
-Pylône 8 peu avant la gare amont


Gare amont

La gare amont est implantée au lieu- dit « Marcheuson » à une altitude de 1933 mètres. Par souci de cohérence, la gare amont adopte la même couverture et un schéma de couleur identique à la gare aval, c'est-à-dire une teinte gris métallisée avec un lisserai bleu sur les côtés. La zone de débarquement est située avant le contour et s’ouvre sur une grande plateforme créée lors de la réalisation du télésiège. En terme technique, la gare amont abrite la chaîne cinématique.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-L’arrière de la gare amont et la zone de débarquement

Image
-La zone de débarquement avec la cabane pour les opérateurs

Image
-Le contour avec l’aiguillage pour le rail de service

Image
-Les ralentisseurs et la zone de débarquement

Image
-L’extrémité de la gare avec les trompettes d’entrée et de sortie de gare

Image
-La gare amont implantée derrière la bute de « Marcheuson »

Image
-La gare amont dans sa totalité

Image
-La gare amont et le rail de service

Image
-La gare amont s’illustre par le même habillage que la gare aval

Image
-La construction de ce télésiège s’est accompagnée par l’agrandissement de la plateforme d’arrivée pour absorber l’augmentation du débit

Image
-Les sièges au niveau des cadenceurs et des lanceurs

Image
-Le court rail de service de la gare amont

Image
-La gare amont dans sa totalité


Motrice et fonctionnement

L’entraînement de ce télésiège débrayable est implanté sous la couverture de la gare amont.

Le treuil principal reprend globalement la configuration standard des télésièges et télécabines débrayables proposés par le constructeur bi- national Doppelmayr et Garaventa. Il se compose classiquement d’un moteur électrique asynchrone, d’un arbre rapide (cardan), de volants d’inertie, d’un réducteur à trois niveaux, d’un arbre lent et d’une poulie motrice.

L’entraînement de ce télésiège débrayable est réalisé par l’intermédiaire d’un unique moteur asynchrone d’une puissance maximale de 544 kW. La sécurité du télésiège est assurée par un frein de service (volant d’inertie) et par deux freins de sécurité 2 au niveau de la poulie motrice.

La marche de secours se réalise par l’intermédiaire d’un moteur thermique couplé à une pompe hydraulique. Cette pompe hydraulique transmet la puissance nécessaire à deux moteurs hydrauliques s’engrenant directement sur la poulie motrice par l’intermédiaire d’une couronne dentée. Cette configuration est désormais classique et permet une évacuation de la ligne même en cas d’avarie sur le réducteur.

Image
-Une vue globale de l’intérieur de la gare amont avec les poutres à pneus.

Image
-Le moteur asynchrone avec le radiateur

Image
-Zoom sur le moteur asynchrone

Image
-Le réducteur, le frein de service (en rouge) avec les deux volants d’inertie et le moteur principal asynchrone

Image
-La centrale hydraulique pour le levage des voies

Image
-Le moteur thermique

Image
-L’ouverture dans la couverture pour l’accès au rail de service

Image
-La pompe hydraulique et le moteur thermique

Image
-La centrale hydraulique avec à droite pour accouplé le moteur thermique à la couronne dentée de la poulie

Image
-Le lorry au complet

Image
-Les deux freins de poulie

Image
-Vue depuis l’intérieur de la gare amont sur la partie finale de la ligne


Véhicules et pinces

L’appareil est équipé de 56 sièges 8 places à attache débrayable DT108. Les sièges sont équipés de coussins « confort » et les assises peuvent être relevées pour la protection contre la neige, les précipitations et les rayonnements UV des coussins « confort » en période d’inexploitation.

Image
-Siège 8E98 de confection Doppelmayr

Image
-Siège 8E98 en gare aval

Image
-Pince DT108 pour Doppelmayr Torsion. Ce type d’attache est proposé par défaut par le groupe Doppelmayr et Garaventa pour la majorité des téléportés débrayables.


Photos diverses

Je vous propose maintenant différentes photos de ce télésiège débrayable capturées sous différents angles de vue depuis les pistes du domaine skiable de Champéry- Les Crosets.

Image
-La totalité de la ligne depuis la gare aval

Image
-La ligne vue depuis la piste rouge Crosets

Image
-Zoom sur le pylône support- compression 5

Image
-Partie supérieure de la ligne

Image
-Le pylône 7 avec à sa gauche le secteur « Ripaille- Chavanette »

Image
-La ligne entre le pylône 8 et la gare amont

Image
-Les pylônes 7 et 8 avec en fond la Pointe de Mossettes qui culmine à 2277 mètres.

Image
-La gare amont profite des derniers rayons de soleil


Conclusion

Avec la réalisation de ce télésiège débrayable 8 places, une première pour le domaine skiable des Portes du Soleil, la société TéléChampéry a su relever le grand défit que représentait la réorganisation du secteur très fréquenté et stratégique « Les Crosets- Marcheuson ». En effet, le nouvel appareil répond parfaitement aux attentes imposées, tant par l’exploitant que par les skieurs, puisque il associe performance (moins d’attente avec un débit de 4000 p/h), rapidité (exploitation à 5 m/s), sécurité (suppression des pylônes sur la piste) et confort (coussins rembourrés).

Le succès de cet appareil est également confirmé par le nombre de passage qui s’élève à plus de 1,2 millions : une valeur plus élevée qu’avec les deux anciennes remontées mécaniques.

Ce nouveau téléporté est aujourd’hui le symbole d’un domaine skiable en pleine métamorphose malgré les nombreux problèmes liés à la planification générale. Une lueur d’espoir pour les stations suisses des Portes du Soleil confrontées à des problèmes politiques et administratifs depuis des années pour la réorganisation et modernisation de leur domaine skiable.


Vidéo

Dans le but de compléter ce reportage, je vous propose une vidéo sur ce télésiège débrayable 8 places. La vidéo au format .avi est jointe à un fichier .zip qui pèse 115MB. Pour lire cette vidéo, je vous recommande l’utilisation du logiciel VLC ou l’installation des codecs Divx pour votre lecteur multimédia.

Cliquez sur ce lien pour accéder à la vidéo


Remerciements

Mes remerciements au directeur des remontées mécaniques de TéléChampéry pour ses nombreuses informations et aux opérateurs du télésiège débrayable pour la visite de l’intérieur de la gare amont.


Image
-Cette photo de la gare amont à la tombée de la nuit met un point final à ce reportage.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09897 secondes. 41 requete(s).
190 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés