En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 30Bannière 8Bannière 39Bannière 13

 TSD8B Kasereck

Kitzbühel

Leitner

T2 ES
Description rapide :
Premier télésiège débrayable 8 places Leitner de Kitzbühel. A remplacé un TSF3 Girak

Mise en service en : 2009

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 17/10/2010 et mise à jour le 17/10/2010
(Mise en cache le 24/08/2013)

Image


Faciliter l’accès au Pengelstein et à l’attraction phare qu’est le 3S Bahn est devenue une priorité pour la station de Kitzbühel. Durant la saison 2009, la station autrichienne fait installer son tout premier télésiège débrayable huit places Leitner. Partez au travers de ce reportage à la découverte de cette nouvelle installation.

Bienvenue à Kitzbühel

Kitzbühel est une ville alpine située dans le Tyrol en Autriche. Certainement la station la plus connue dans le Tyrol, Kitzbühel est avant tout une ville typique mêlant tradition et modernisme. Le domaine de Kitzbüheler Alpen est un vaste domaine de ski qui s’étend de 800 à 2000 mètres d’altitude au travers de sept communes : Kitzbühel, Kirchberg, Reith, Aurach, Jochberg, Mittersill et Hollersbach.

Il propose 170 kilomètres de pistes de tous niveaux qui évoluent au cœur des forêts de mélèzes sur le bas ou sur des espaces plus sauvage en hauteur. 730 enneigeurs couvrant plus de 100 kilomètres de pistes assurent l’enneigement artificiel de la station. On peut décomposer le domaine en quatre secteurs principaux :

- Kitzbüheler Horn : petit secteur indépendant non relié aux autres qui dispose d’installations modernes. Il est composé de 10 remontées mécaniques
- Bichlalm : secteur qui est accessible pour le moment uniquement en chenillette sur réservation. Des pistes vierges d’entretien sont accessibles sur ce secteur.
- Resterhöhe – Jochberg : secteur dont l’accès a été grandement facilité depuis la réalisation du 3S Bahn en 2004. Cette partie du domaine se trouve au dessus des stations de Jochberg, Mittersill et Hollersbach. Il comporte une quinzaine de remontées mécaniques et constitue la partie la plus méridionale du domaine de Kitzbühel.
- Hahnenkamm – Steinbergkogel – Pengelstein : le plus grand secteur se situant entre 750 et 1970 mètres d’altitude. Sur les pentes du Hahnenkamm, on trouve notamment la fameuse piste de la Streif, piste mythique de Kitzbühel qui accueille diverses épreuves de coupe du monde de ski depuis 1931. Cette piste est le symbole sportif de la station de part sa considération comme la plus technique au monde par les différents compétiteurs qui ont couru sur cette piste. Ce secteur est composé d’une vingtaine de remontées mécaniques.

Au total le domaine de Kitzbühel est desservi par 54 remontées mécaniques. Ces remontées sont gérées depuis les débuts de la station par la Kitzbühel Bergbahn AG. Le domaine de nos jours comporte un parc d’appareils de plus en plus moderne et performant. En effet le domaine est équipé de nombreux télésièges et de télécabines débrayables qui reflète la politique ambitieuse de cette société qui consiste à investir massivement pour viser un développement quantitatif de la fréquentation tout en développant la qualité de l’offre.

Le télésiège huit places Kasereck est le dernier exemple en date de cette politique volontariste voulue par les aménageurs du domaine de Kitzbühel.


Le Pengelstein

Le Pengelstein est un sommet qui se trouve à 1938 mètres d’altitude et constitue l’un des points haut du secteur Hahnenkamm – Steinbergkogel – Pengelstein. Ce sommet est situé juste au dessus du village d’Aschau. Le premier appareil menant au Pengelstein remonte au début des années 1970. Il s’agissait d’un long télésiège biplace Girak que l’on rejoignant depuis le Steinbergkogel, point culminant du secteur avec ses 1972 mètres d’altitude.

Au fur et à mesure de l’évolution du domaine, la station se pencha sur l’amélioration de la desserte du Pengelstein qui offre du ski familial le plus souvent en forêt. Une première ouverture pour un second accès a été faite en 1967 avec la construction du premier télésiège Silberstube qui avait un départ dans le fond d’une cuvette relativement en contrebas de ce point haut. Toutefois il faudra attendre plusieurs années et plus précisément 1983 pour qu’une seconde remontée arrive au Pengelstein en provenance de Kitzbühel.


Le premier télésiège Kasereck

En 1983 est donc crée un second accès au Pengelstein facilitant l’accès à ce sommet depuis Kitzbühel et Kirchberg. Depuis 2004 , cet appareil fait partie de la chaine d’accès vers le 3S Bahn appareil reliant le secteur opposé au secteur Hahnenkamm – Steinbergkogel – Pengelstein qui jusqu’auparavant était joignable uniquement par la route. Procurant un accès direct au secteur Resterhöhe – Jochberg cet appareil a considérablement bouleversé les flux faisant du télésiège Kasereck un appareil stratégique. Plus de détails sur ce télésiège sont à retrouver dans le reportage qui lui est consacré.

    La gare aval de l’ancien télésiège
    Image


Cet appareil verra au fil du temps de plus en plus de monde arriver à ses portillons et ce en dépit du remplacement du télésiège Pengelstein II par un télésiège débrayable car il est sur la route naturelle menant au Pengelstein depuis le Steinbergkogel. Les choses ne s’arrangeront pas en 2007 avec le remplacement de l’ancien télésiège deux places Steinbergkogelbahn par un télésiège débrayable huit places à fort débit. Malgré ses 1970 personnes par heure, le télésiège triplace Kasereck a de plus en plus de mal à absorber le flux arrivant et le temps de montée ne cadre plus avec la volonté de la station de favoriser un accès rapide et performant à la remontée phare du domaine de Kitzbühel. Le télésiège triplace cède donc sa place en 2009 à un télésiège débrayable flambant neuf.


Le nouveau Kasereck

Le télésiège débrayable remplaçant l’ancien télésiège reprend le même axe emprunté par l’ancien appareil. Afin de faciliter les liaisons et les accès aux différentes pistes partant du Pengelstein, la gare amont a été déplacée d’une quarantaine de mètres vers l’amont. Ceci aura nécessité un gros travail de terrassement puisque plusieurs milliers de mètres cubes de terre ont été déplacés pour remodeler la zone d’arrivée. A noter que pour la réalisation du chantier, les équipes de montages ont eu recours à un téléphérique de chantier notamment pour couler les différents plots en béton.

Le nouveau Kasereck (D7) permet désormais à Kitzbühel d’avoir une chaine d’accès rapide et performante vers le Pengelstein et vers le 3S Bahn. En effet depuis le sommet de télécabine Hahnenkammbahn ce sont désormais deux télésièges débrayable huit places qui assurent l’accès à ce sommet. La Kasereck est donc l’achèvement de l’optimisation de cet axe. Rapide et performant le trajet dure désormais à peine plus de deux minutes pour rejoindre le sommet au lieu des six qu’il fallait auparavant. Le débit ayant été pratiquement doublé, l’accès au Pengelstein est désormais fluide et capable d’absorber le flux arrivant principalement du télésiège huit places Steinbergkogelbahn (C1) mais également celui en provenance du télésiège Jufenalm (C7). Le trajet bien que plus rapide se fait également avec un confort accru. En effet ce télésiège a été équipé de bulles de protection ainsi que du système permettant de chauffer les assises.

A son sommet les clients pourront donc désormais plus rapidement et plus facilement rejoindre la gare du Pengelstein du 3S Bahn et partir à la découverte du secteur Resterhöhe – Jochberg. Outre la desserte du 3S, ce télésiège permet d’accéder à la longue descente au bas du lieu-dit Skirast qui est relié au domaine par la chaine d’appareils Pengelstein I (D5) et Pengelstein II (D3). Cette longue descente est très appréciée car la plupart du temps en forêt et accessible à tous. Un accès à des pistes plus techniques est possible via entre autre le télésiège débrayable Hieslegg (D2) permettant entre autre de rejoindre une longue descente sur Aschau. A l’image du Pengelstein offrant plutôt du ski tranquille idéal pour les familles, le télésiège Kasereck dessert lui aussi des pistes faciles. Son accès est depuis le Steinbergkogelbahn est également aisé pour toutes les clientèles permettant ainsi un accès pratique pour tout le monde au Pengelstein.

A son sommet trois pistes sont accessibles :
- Les pistes bleues Kasereck (29 et 29a) rejoignant le bas de cet appareil et le bas du télésiège Silberstube (D1)
- La piste bleue Pengelstein II (30) descendant au bas du télésiège du même nom et donnant accès à la piste Schroll-Skirast (31) descendant au bas de la télécabine Pengelstein I.


Situation sur le plan des pistes
Image

Vue globale de l’installation
Image


Les Caractéristiques de l’installation

    Caractéristiques Administratives

    TSD-Télésiège à attache débrayable : KASERECK
    Exploitant : KITZBÜHEL BERGBAHN AG
    Constructeur : LEITNER
    Année de construction : 2009
    Montant de l’investissement : 5.000.000 €


    Caractéristiques d’Exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver
    Capacité : 8 personne(s)
    Débit : 3300 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 5 m/s
    Temps de Trajet : 2min24
    Tapis d’Embarquement : Non


    Caractéristiques Géométriques

    Altitude Aval : 1712 m
    Altitude Amont : 1934 m
    Dénivelée : 221 m
    Longueur développée : 720 m
    Pente Moyenne : 30 %


    Caractéristiques Techniques
    Type de Gare : LPA-Sigma Composite
    Sens de montée : Droite
    Embarquement : Tangentiel
    Tension : Aval
    Type de Tension : Hydraulique
    Motrice : Amont
    Type de Motorisation : Asynchrone
    Puissance Développée : 393 KW
    Dispositif d'accouplement : Pince LPA
    Nb Pylônes : 8
    Largeur de la voie : 7.30 m
    Nombre de véhicules : 39
    Espacement : 43.6m

    Caractéristiques du Câble

    Fabricant du câble : TEUFELBERGER
    Diamètre du câble : 46 mm
    Câblage : Lang à droite
    Ame : Compacte



Ligne et Infrastructures du télésiège Kasereck

Le télésiège Kasereck a été fourni par la société Leitner qui en 2009 avait déjà installé cinq appareils. Toutefois pour son sixième, il s’agit d’une première puisque le Kasereck est le premier télésiège débrayable huit places installé par le constructeur de Vipiteno. La principale particularité de cet appareil réside dans son entrainement. En effet la marche principale est assurée par un système à entrainement direct ce qui veut dire qu’il n’y a pas de réducteur entre la poulie et le moteur électrique. Cette technologie si elle permet de faire des gains sur la consommation électrique de 8 à 10% nécessite un moteur possédant un fort couple mais ayant une vitesse de rotation lente. C’est une solution qui ne peut s’appliquer que dans certains cas sur des appareils nécessitant généralement une puissance développée peu importante. Une configuration classique a été mise en œuvre sur cet appareil puisque la gare aval assure la tension du câble de l’installation et la gare amont l’entrainement de ce dernier. Avec ses 39 sièges, il offre à la vitesse de 5 mètres par seconde un débit théorique de 3300 personnes par heure. Les deux gares possèdent le schéma de couleur instauré depuis quelques années sur le domaine de Kitzbühel avec une couverture noire ornée d’un liséré rouge.


  • La gare aval

La gare aval est située au fond d’une cuvette non loin de la gare de départ du télésiège Silberstube. La gare reposant sur une plate forme faite en partie avec des soutènements en bétons et vu le peu de place, Leitner a fourni ici une gare compacte à couverture basse avec embarquement à 90°. L’accélération et le ralentissement de se faisant du début jusqu’à la fin de chaque poutre, cette gare est moins imposante qu’une gare conventionnelle. Grâce à l’usage de sièges huit places l’écartement est quand même important puisque il y’a un peu plus de huit secondes entre chaque siège permettant un embarquement confortable pour tous même si celui-ci se fait dans le contour.

    Vues sur la gare aval
    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    L’embarquement
    Image

    Vue sur la poulie de retour montée sur lorry
    Image

    Le vérin et la centrale permettant de tendre le câble
    Image



  • La ligne

Le début de ligne monte rapidement pour sortir du trou dans lequel se trouve la gare aval. Après avoir passé le P2, l’inclinaison diminue nettement et va rester constante jusqu’au P5. Ce P5 de type 8SC permet de donner à la ligne l’inclinaison pour aborder la montée finale. Le câble est remis progressivement sur un plan horizontal avant la gare amont par le passage successif sur mes deux derniers pylônes. La ligne est équipée d'un système de détection de déraillement par capteurs inductifs en plus des moyens standard pour détecter ce problème.

Le tracé de cet appareil comporte 8 pylônes répartis comme suivant : 2 compressions 1 support-compression et 5 supports.
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1A : 10C/10C
P1B : 10C/10C
P2 : 12S/12S
P3 : 6S/4S
P4 : 10S/8S
P5 : 8SC/8SC
P6 : 12S/10S
P7 : 12S/10S

    La ligne depuis le bas
    Image

    En avant sur le tracé de ce télésiège
    Image

    La partie raide au tout début du parcours
    Image

    Le P2
    Image

    Tout de suite après le profil redevient moins pentu
    Image

    Entre P3 et P4
    Image

    Portée P4 – P5
    Image

    Zoom sur le P5 placé au pied du premier mur de la piste 29a
    Image

    On remonte ce mur
    Image

    Les structure pour le garage de l’installation sur la droite
    Image

    Dernier pylône
    Image

    Arrivée en gare amont
    Image



  • La gare amont

La gare amont est pour le coup une gare tout à fait classique pour ce type d’appareil. Située à 1934 mètres d’altitude est le se trouve non loin du sommet du télésiège débrayable Pengelstein II. Un peu plus loin se trouve la gare du 3S Bahn et le restaurant d’altitude du Pengelstein. Cette gare est donc la gare motrice. Elle est accolée au garage qui permet de ranger tous les sièges.

    Vues sur la gare amont
    Image

    Image

    Image

    Image

    Image



Véhicules et pinces

Nous trouvons sur cet appareil des pinces à ressorts de compression de type LPA, pince classiquement utilisée sur les appareils Multix Poma et les appareils neufs Leitner. Chaque pince est équipée de deux frotteurs qui permettent par le biais de rails de contact, d’alimenter le système de chauffage.

    Pince LPA
    Image

    Pince vue de derrière
    Image


Les sièges huit places sont ceux communément utilisés par Poma et Leitner sur leurs appareils de ce type. Ils bénéficient d’assises larges et de dossiers hauts avec repose tête pour plus de confort.

    Siège 8 places en ligne
    Image

    Les sièges sont à l’image du schéma de couleur des gares, noirs avec un liséré rouge
    Image



Depuis les pistes

    Gare amont
    Image

    Ligne
    Image

    Bas de la ligne
    Image



Kasereck : le nouvel atout de Kitzbühel

Le télésiège débrayable huit places du Kasereck remplace avantageusement son ancien homologue. Performant, confortable et facilement accessible, il redynamise l’accès au Pengelstein depuis le Steinbergkogel pour le plus grand nombre. Désormais le 3S Bahn et son voyage surprenant dans les airs est accessible en quelques minutes depuis les remontées d’accès au domaine. Une remontée qui apportera un plus indéniable sur ce magnifique domaine de Kitzbühel et qui reflète parfaitement la transformation qualitative qui est entrain de s’opérer sur le domaine et qui se poursuit encore en 2010 avec la réalisation de deux nouvelles installations débrayable Leitner.


    Image



Ainsi se termine ce reportage de cette installation
A Bientôt




Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.08558 secondes. 39 requete(s).
139 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés