En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 39Bannière 42Bannière 7Bannière 19

 TSF2 Bendolla - Les Crêts

Grimentz (Val Anniviers)

Von Roll

T3 ES
Description rapide :
Un ancien télésiège assez court qui malgré ses 37 ans n'a subi aucune modification significative: il est toujours dans son état d'origine. Il s'agit d'une des 2 remontées qui donnent accès aux installations supérieures depuis le front de neige de Bendolla.

Mise en service en : 1977

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : benbel
Section écrite le 22/02/2014 et mise à jour le 10/03/2016
(Mise en cache le 10/03/2016)

Je vous présente un reportage sur le télésiège fixe 2 places " Bendolla - Les Crêts " à Grimentz (VS).

Image



La station


Image

Grimentz est un très beau village typique situé à 1600 mètres d'altitude dans le Val d'Anniviers, au coeur des Alpes valaisannes et de nombreux sommets de plus de 4000 mètres.

Le domaine skiable s'étend de 1600 à 2900 mètres. Son centre, Bendolla, se situe à 2130 mètres et est relié à Grimentz par une télécabine 12 places très performante.La station dispose de 11 remontées pour environ 45 km des pistes de ski alpin.
Ces données doivent cependant être corrigées maintenant qu'une douzième remontée vient d'être inaugurée en janvier 2014: un impressionnant téléphérique qui relie directement Grimentz au domaine skiable de la station voisine Zinal. Les 2 stations (dont les sociétés de remontées mécaniques ont été fusionnées) présentent maintenant un domaine skiable commun d'environ 80 km de pistes de ski alpin, disposant de 21 remontées (dont 2 téléphériques, 1 télécabine, 3 télésièges débrayables et 2 télésièges fixes).

Les stations du Val d'Anniviers, à savoir Grimentz/Zinal, Saint-Luc/Chandolin et Vercorin, collaborent au sein des RMA (Remontées Mécaniques d'Anniviers) et proposent un forfait commun pour l'ensemble de la vallée.


Le télésiège des Crêts au sein du domaine skiable



Ci-dessous un plan des remontées actuelles de Grimentz qui permet de voir la position du télésiège des Crêts

Image


Le télésiège des Crêts est entré en service en 1977, en même temps que le téléski débrayable Lona auquel il donnait accès (le téléski Lona - qui faisait un peu plus de 2000m de long - a été scindé en 2 en 1982 pour former les TK Lona 1 et Lona 2 que nous connaissons aujourd'hui). La gare aval est située à Bendolla qui était à cette époque relié à Grimentz par un télésiège fixe 2 places (construit en 1967), remplacé par une télécabine 10 places en 1988 (de nouvelles cabines 12 places ont été mises en service en 2012).

Avant la construction du télésiège des Crêts, ne partait alors de Bendolla que le téléski débrayable des Marais (construit en 1967, conjointement au télésiège Grimentz-Bendolla) qui fut remplacé, sur un autre tracé, par le télésiège débrayable 4 places Grands-Plans (2001). Le téléski des Marais donnait accès au téléski à enrouleurs à pioches Tsarva (1969) qui fut remplacé par le télésiège débrayable 6 places du même nom (2004). Le téléski Tsarva donnait lui-même accès au téléski à enrouleurs à pioches Becs-de-Bosson (1969) et au téléski débrayable Orzival (1975), tous deux toujours en activité.
A Bendolla était aussi situé le téléski Marenda (1975) toujours en activité, destiné aux débutants et qui ne permet de rejoindre aucune autre remontée.

La mise en service du télésiège des Crêts et du 2 téléski Lona signifiait l'ouverture de nouvelles pistes sur le côté Sud / Sud-Ouest de Bendolla.
Ces nouvelles pistes sont cependant interconnectées avec les pistes déjà existantes puisque la gare amont du téléski Lona 2 est située à côté de la gare amont du téléski des Becs-de-Bosson.

Voici la position du télésiège des Crêts sur le plan officiel des pistes:

Image

Et un agrandissement du secteur Grimentz:

Image


Outre l'accès aux téléskis Lona, le télésiège des Crêts dessert immédiatement deux pistes qui redescendent de sa station amont vers Bendolla: une piste bleue qui suit partiellement un chemin et une noire qui longe le télésiège et comporte un petit mur.




Les caractéristiques de l'installation

La construction du TSF2 Bendolla - Les Crêts (1977) a été confiée à la société Von Roll qui avait récemment repris (en 1975) la société Willy Bühler, le constructeur du TSF2 Grimentz - Bendolla.
A l'époque Von Roll n'était pas spécialiste en TSF et le savoir-faire technique fut en fait largement repris de la maison Willy Bühler.


Il est remarquable qu'à deux exceptions près, ce TSF est toujours dans son état authentique original de 1977. Seules les pinces ont été remplacées en 1983 et la télésurveillance installée en 2004.


Caractéristiques administratives


  • Station: Grimentz - Val d'Anniviers
  • Type d'installation: télésiège à attaches fixes
  • Exploitant: Remontées Mécaniques de Grimentz-Zinal SA
  • Constructeur: Von Roll
  • Année de mise en service: 1977

Caractéristiques d'exploitation


  • Saison d'exploitation: hiver
  • Capacité: 2 personnes/siège
  • Débit à la montée: 830 personnes/heure
  • Débit à la descente: non utilisé
  • Vitesse d'exploitation: 2,3 m/s
  • Equipement d'aide à l'embarquement: non

Caractéristiques géométriques

  • Altitude aval: 2136 m
  • Altitude amont: 2324 m
  • Dénivelée: 188 m
  • Longueur développée : 865 m
  • Pente maximale: 40%
  • Pente moyenne: 22,3%
  • Garde au sol maximale : 18 m
  • Temps de trajet: 6 min 30

Caractéristiques techniques

  • Nombre de pylônes: 8
  • Type de pylônes: treillis métalliques en forme T
  • Câble porteur-tracteur - diamètre: 32 mm
  • Station tension: aval
  • Type de tension: contrepoids
  • Station motrice: aval
  • Type de motorisation: moteur à courant continu Ward-Leonard - Liebherr (1977)
  • Puissance développée: 96 kW
  • Réducteur: Kissling (1977)
  • Commande éléctrique: Frey AG Stans (1977)
  • Télésurveillance: Frey AG Stans (2004)
  • Sens de montée: gauche
  • Embarquement: sens de la ligne
  • Débarquement: sens de la ligne
  • Nombre de véhicules: 89
  • Constructeur des véhicules: Von Roll (1977)
  • Pinces: fixes, Von Roll (1983)

La gare aval

Image
^^ La gare aval

Image
^^ Une autre vue: on voit bien les détecteurs de ski-pass à l'entrée. A l'arrière-plan, la gare aval et le début de ligne du TSD6 Tsarva


Image
^^ La zone d'embarquement


L'embarquement au télésiège des Crêts fait automatiquement penser à Romain, ancien préposé à cette gare, qui pendant au moins 20 ans (peut-être beaucoup plus, mais je n'y étais pas) a aidé les skieurs en retenant leur siège, ceci dans la bonne humeur et au son d'une musique traditionnelle, avec un bonjour et quelques mots à chacun. Romain a pris sa retraite il y a quelques années (et depuis lors, c'est "assistance à la demande seulement").


Image
^^ Romain sur une photo de 2009


La gare aval est à la fois motrice et tension.


Image
^^ Vue de l'extrémité du lorry


Image
^^ La poulie motrice, précédée d'un galet support et de deux galets compression


Image
^^ Gros plan sur la poulie motrice. On distingue le frein de poulie et, sur la droite, le système de détection mécanique de survitesse.
On remarque aussi en bas, à l'arrière plan, qu'une poutrelle a été graduée pour relever la position du lorry en fonction de la tension.


Image
^^ Le fond de la gare avec le système de tension: poulies et contrepoids. Egalement la nacelle de service.



Des photos des parties techniques de la gare aval ont été rendues publiques par l'Office Fédéral de la Culture dans son "Inventaire suisse des installations à câble" (http://www.seilbahni...sel=pic&lang=fr).
J'en reprends quelques unes ci-après. Crédit pour ces photos à Mr Thomas Batschelet pour l'OFC.


Image
^^ Une vue sur la chaîne cinématique


Image
^^ A l'avant plan, l'engrenage-réducteur Kissling. Derrière à droite le moteur électrique à courant continu Liebherr, à gauche le moteur de secours.


Image
^^ Le frein de service (à disque) et la chaîne pouvant être reliée au moteur de secours


Image
^^ Le moteur de secours à combustion. A droite, le moteur principal.


Image
^^ Le groupe Ward-Leonard (Liebherr): transformation du courant alternatif en courant continu à tension variable pour alimenter le moteur en fonction de la vitesse souhaitée.


Image Image
^^ Les commandes




La ligne


Ce TSF est relativement court (865 m) et sa dénivelée est de 188 m.

Ci-dessous une vue 3D montrant le profil de la ligne.
Remarque: on distingue bien sur cette image le chemin que suit la piste bleue des Crêts

Image


Ce profil explique pourquoi, outre le P1 peu après la gare aval, seul le P3 soit un pylône compression.
Tous les pylones sont en treillis métaliques en forme de T à l'exception du P1 qui est un portique.

Caractéristiques des pylônes:
P1 8C / 8C (portique)
P2 8S / 8S
P3 6C / 6C
P4 8S / 8S
P5 8S / 8S
P6 8S / 8S
P7 8S / 8S
P8 6S / 6S


Image
^^ Une vue générale de la ligne du P1 au P5


Image
^^ Le P1 immédiatement en sortie de gare aval: un portique compression


Image
^^ En direction du P2. La pente n'est pas très forte depuis la gare aval jusqu'au P3.


Image
^^ Tête du P2


Image
^^ Ligne vers P3, à gauche le mur de la piste noire


Image
^^ La tête du pylone compression P3

Après le P3, la pente s'accentue.


Image
^^ Le pylône P4


Image
^^ Gros plan sur un détecteur de déraillement à roulette



Image
^^ La ligne vers le P5.La pente est toujours prononcée


Image
^^ Le pylone P5


Image
^^ La pente s'est un peu adoucie. Le P6 est une réplique du P5.


Image
^^ Vers le P7. La pente est maintenant très faible et est même nulle entre le P7 et la station amont.
A l'arrière-plan, la Pointe de Lona (2930m).


Image
^^ La tête du P7. On peut distinguer sur la droite le début de ligne du TKD Lona 1.


Image
^^ La fin de ligne vers P8 et la gare amont.
A gauche la gare de départ du TKD Lona1. Dans le fond à droite, une piste rouge descendant de Lona (la dernière partie est à prendre "shuss" pour remonter ensuite vers la gare du TKD Lona1).


Image

^^ La zone de débarquement est sous le P8


Image
^^ Tête du pylône P8 (avec anémomètre).
On aperçoit la poulie de retour.



La gare amont


Image

^^ La gare amont est réduite à sa plus simple expression: une poulie retour sur un socle en béton, avec 1 galet support et 2 galets compression de chaque côté.

Un petit portique sur le socle en béton détecte un éventuel passager présent à l'arrivée sous poulie et provoque l'arrêt de l'installation.


Image


Jusqu'à cette année, la petite cabane en face de la poulie était toujours inoccupée car le contrôle de la gare amont du TSF était exercé par le préposé en charge de la gare aval du TKD Lona 1 qui se trouve à 20 mètres.
Depuis cette saison 2013-20104, un préposé est assigné spécialement à la gare amont du TSF. Après prise de renseignements, il semblerait que ceci ait été récemment exigé par les organes de contrôle des installations.



Quelques vues de la ligne vers l'aval.


Image

^^ Vue vers P7 et P6. A l'arrière-plan, le domaine skiable de Saint-Luc/Chandolin.


Image
^^ Vue du début de ligne depuis P5. A droite la piste noire et dans l'axe, à son extrémité, la station amont de la TCD12 Grimentz-Bendolla.
Dans le fond de la Vallée, le village de Mission. (Grimentz, qui n'est pas très visible, se situe en devant de la zone d'ombre sur la droite de la photo)


Image
^^ Autre vue vers Bendolla. Au centre les pistes pour enfants et débutants (Mini-snowpark, mini-gliss, TK école). A l'arrière le début de la ligne du TSD4 Grands-Plans.




Les véhicules et les pinces


Image
Sièges à structure métallique et lattes synthétiques de couleur rose (assez décolorés car ils sont d'origine...):


Image Image
^^ ... vus sous toutes leurs faces



Image
^^ ... et aussi avec des skieurs bien sympathiques



Image
^^ Pince fixe Von Roll (1983)


Image
^^ Pince sur poulie motrice


Quelques vues depuis le télésiège:


Image
^^ La piste bleue des Crêts rejoint le bas de la piste noire


Image
^^ A l'avant plan, la pointe de Tsirouc et la Corne de Sorebois. En regardant bien on aperçoit 2 pylônes du nouveau TPH125 Grimentz-Sorebois.
A l'arrière-plan, le Weisshorn (4505m)


Image
^^ Le vallon de Moiry avec son barrage. Sur la gauche, dans le prolongement de la crête de Sorebois, la Garde de Bordon et dans le fond la Dent Blanche (4357m).


Image
^^ A l'avant le TKE Lona 1. Dans le fond le TKE Lona 2 et les Becs de Bosson (3149m)


L'avenir


Le télésiège "Bendolla - Les Crêts" fêtera-t-il son 40ème anniversaire en 2017 ?

Probablement oui, mais il risque de ne pas y survivre longtemps, d'autant que 2017 correspond à l'échéance de sa concession.


En fait ce télésiège aurait vraisemblablement déjà disparu s'il n'y avait pas eu l'important projet de liaison par TPH avec le domaine skiable de Zinal, qui vient de se réaliser et qui a mobilisé toutes les ressources - financières et autres - des Remontées Mécaniques de Grimentz et Zinal.

Déjà en 2003, dans une planification à 15 ans, le remplacement du TSF des Crêts était parmi les projets prioritaires. Ci-après un plan faisant partie de cette planification:

Image

  • A cette époque le nouveau TSD4 Grands-Plans (2001) avait déjà été mis en service.
  • Le projet 1 était le remplacement du TKE2 Tsarva par un TSD6, dont le tracé (prolongé) était déjà connu et qui fut réalisé en 2004.
  • Le projet 2 était la création d'un petit TK pour le snowpark. Ce projet a été remplacé par une modification du début du tracé du TKE Orzival pour desservir le snowpark, ce qui a été réalisé en 2006.
  • Et le projet 3 était la construction d'un TSD (4 ?) dénommé "Col du Pouce" qui devait remplacer, sur un tout autre tracé, le TSF des Crêts et le TKE Lona 1.

Mais vers 2007 ont commencé les négociations entre Grimentz et Zinal quant à une possible liaison, ce qui a freiné les autres projets.

Encore en 2009, le rapport des RMG indiquait qu'en cas de retard trop important dans la réalisation de la liaison, "la modernisation de la partie gauche du domaine skiable serait envisagée par la construction d'un télésiège destiné à remplacer celui des Crêts ainsi que les téléskis Lona 1 et 2".

Dans le protocole d'accord sur la fusion des Sociétés de Remontées Mécaniques de Grimentz et Zinal (liée à la concrétisation de la liaison)," figurent entre autres les priorités en matière d'investissements après la fusion. Le remplacement du télésiège des Crêts, dont la concession échoit en 2017 et des téléskis Lona 1 et 2 par un télésiège reliant Bendolla au Col du Pouce figure en premier dans la liste. Toutefois, il appartiendra au Conseil d'administration de la Société fusionnée d'arrêter le programme définitif." (source: rapport annuel RMG 2011).

Dans une récente interview publiée dans le Journal de Sierre (janvier 2014), à la question de savoir si la Société des Remontées Mécaniques de Grimentz/Zinal pouvait encore investir après le lourd investissement dans le nouveau téléphérique, son directeur Pascal Bourquin a répondu "Oui, le parc des installations sera renouvelé. La partie gauche du domaine de Grimentz sera la prochaine priorité. Un télésiège remplacera les deux téléskis et le télésiège actuels. Le projet devrait se réaliser dans quatre ans. Ensuite, la société s'attaquera à la partie droite du domaine de Zinal."

Le télésiège des Crêts semble donc avoir au moins 4 ans devant lui, car les projets se réalisent rarement plus rapidement que prévu...



Liens utiles


_____________________________________

Ceci clôture le reportage.

Photos prises les 22 et 25 janvier 2014.

Comme il s'agit de mon premier reportage, merci de m'adresser vos commentaires: les éléments à corriger dans celui-ci et/ou les points à améliorer pour les futurs.

Je serai aussi ravi de répondre (dans la mesure de mes moyens) à vos éventuelles questions.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.095 secondes. 35 requete(s).
150 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés