En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 11Bannière 19Bannière 39Bannière 14

 TSF2 de Braca

La Pierre-Saint-Martin

Poma

T2 ES
Description rapide :
Un bon vieux TSF2 Poma occupant une place stratégique dans le domaine, puisqu il sert de jonction entre le secteur Mailhné et le front de neige.

Mise en service en : 1974



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Cucumelle
Section écrite le 31/12/2010 et mise à jour le 03/03/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)

Image



Voici un reportage réalisé en collaboration avec Arbisman sur le TSF2 de Braca, situé dans la station de la Pierre Saint Martin (Pyrénées Atlantiques). Il s'agit d'un des derniers TSF2 Poma première génération.

Sommaire


  • Présentation de la station[list]
  • Localisation
  • Historique de la station
  • Le domaine de ski alpin

  • Situation et stratégie de la remontée sur le domaine
  • Caractéristiques techniques
  • La ligne en images
  • Conclusion
  • [/list]

    Présentation de la station

    Localisation :

    La Pierre-Saint-Martin est une station des Pyrénées françaises située dans le département des Pyrénées-Atlantiques sur la commune d'Arette, à environ 1h15 de Pau. La station se trouve à 1650 m d'altitude au pied du col du même nom qui marque la frontière avec l'Espagne, et elle est dominée par l'emblématique pic d'Anie (2504 m). A noter que par beau temps clair, il est possible de voir l'océan Atlantique depuis les pistes !

    Plan de situation :

    Image



    Les lieux sont avant tout connus depuis le XIXème siècle grâce aux explorations des différents gouffres comptant parmi les plus grands du monde, dont celui de Lepineux profond de 1342 mètres. Celui-ci abrite notamment la salle de La Verna que l'on visite depuis 2010, l'accès se faisant depuis le village de Saint Engrâce (10 kilomètres de La Pierre Saint Martin). La zone de spéléologie s'étendant sur 140 km², cette activité est très importante dans la région et de très nombreuses zones demeurent encore inexplorées.

    La Pierre Saint Martin est une station familiale, un village de chalets situé dans une forêt de pins, avec seulement quelques immeubles. Elle fait partie du regroupement de stations N'PY. La station est surtout fréquentée par la clientèle locale, française et espagnole (le plus souvent "à la journée").

    Image



    Historique de la station :

    Tout a commencé en 1961 autour de quelques pionniers, et en particulier le maire d'Arette de l'époque, Jean-Marie Lonné-Peyret, qui a eu l'intuition d'installer là un domaine skiable.
    D'abord trois téléskis (Massaré, Mahourat et Arlas) montés à dos de mules installés par les services municipaux à l'époque, avant que la Pierre-Saint-Martin ne devienne une régie municipale, puis soit reprise par le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques.

    Dans les années 70, après les premiers chalets sont arrivés les hôtels, la station était lancée. Le téléski de Massaré sera doublé en 1971. Suivrons ensuite les TSF Sapins et Pescamou.
    En 1974, le domaine skiable va s'étendre vers l'est avec la construction du TSF2 de Braca (Poma), puis suivront les TSF2 du Mailhné (Poma) en 1975, et du Soum Couy (Poma) en 1979. Ces 2 derniers TSF permettent aux skieurs d'atteindre le sommet de la station (2158 m).
    En 1988, un nouveau secteur est équipé, cette fois à l'ouest du domaine, avec les TKD des Contrebandiers (1988, Poma) et du Pluviomètre (1989, Poma).
    Dans les années 1990, deux TKD vont permettre de soulager un peu les TSF2 du Mailhné et du Soum Couy. Il s'agit du TKD d'Asters (Montaz Mautino, 1992), et du TKD d'Hermine (Montaz Mautino, 1997).

    En 2003, la Pierre Saint Martin passe sous pavillon N'PY. Elle appartient à l'Epsa (établissement public des stations d'altitude), qui possède également Gourette.
    En 2004, les TKD de Mahourat et d'Arlas sont remplacés par un unique TSF4 Poma (qui reprendra le nom d'Arlas).
    Enfin, le dernier télésiège construit sur le domaine est le TSF4 des Sapins construit en 2006 en remplacement des TSF2 des sapins et de Pescamou. A noter qu'il s'agit de la première remontée Doppelmayr sur le domaine.

    Aujourd'hui, de nombreuses remontées sont vieillissantes et saturées. Des projets de restructuration du domaine sont en cours (cf conclusion)


    Le domaine de ski alpin :

    Le domaine propose 55 hectares et est compris entre 1527 m (au Pas de l'Ours) et 2158 m d'altitude (sous le sommet du Soum Couy). Il comprend 26 km de pistes pour 24 pistes et 13 remontées mécaniques. Ce domaine est situé en grande partie sur un massif karstique (avec évidemment une géomorphologie classique de terrains karstiques), donc il faut mieux bien connaître le coin avant de s'engager en hors pistes (nombreux pièges et trous!).


    Voici un bref aperçu de la station via Google Earth (télésièges en rouge, téléskis en jaune) :

    Image



    Situation et stratégie de la remontée sur le domaine

    Le TSF2 de Braca occupe un rôle stratégique dans l'organisation du domaine, car il fait la jonction entre deux secteurs.
    En effet, il permet aux usagers skiant sur le secteur Mailhné de rejoindre le front de neige de la station et les parkings. Cette remontée est donc très empruntée le soir, et c'est le plus souvent la dernière remontée à fermer (au-delà de 17h15).
    Les pistes desservies jouent surtout un rôle de jonction :
    - La bleue du Grand Tetras permet de rejoindre le Pas de l'Ours et ainsi d'accéder au secteur Mailhné.
    - La verte des sapins permet de rejoindre le front de neige et les parkings.

    Voici la situation de la remontée sur le plan des pistes :

    Image



    Caractéristiques techniques

    • Nom de l'installation : BRACA
    • Constructeur : Image
    • Année de construction : 1974
    • Saison d'exploitation : Hiver
    • Capacité : 2 personne(s)
    • Altitude Aval : 1527 m
    • Altitude Amont : 1724 m
    • Dénivelée : 197 m
    • Longueur développée : 1104 m
    • Pente Maxi : 37,8 %
    • Pente Moyenne : 17,6 %
    • Débit : 900 personnes/heure
    • Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s
    • Emplacement Motrice : Aval
    • Emplacement Tension : Aval
    • Sens de montée : Gauche
    • Nb de sièges : 105
    • Nb Pylônes : 12
    • Temps de Trajet : 7'22"



    La ligne

    Profil de la ligne (source : Google Earth) :

    Image



    Dans l'ordre de la montée, le nombre de galets de chaque pylône :
    P0 : 12C / 12C
    P1 : 2S 4C 2S / 2S 4C 2S
    P2 : 16C / 16C
    P3 : 12S / 12S
    P4 : 12S / 12S
    P5 : S 4C S / S 4C S
    P6 : 8S / 8S
    P7 : 4S / 4S
    P8 : 4S / 4S
    P9 : 4SC / 4SC
    P10 : 6S / 6S
    P11 : 8S / 8S


    Les photos d'Arbisman datent d'avril 2010, les miennes de décembre 2010.

    Gare aval

    Image

    Image

    Image

    Image


    La Ligne

    Image

    Image


    P0 : 12C / 12C

    Image

    Image

    Image


    P1 : 2S 4C 2S / 2S 4C 2S

    Image

    Image


    P2 : 16C / 16C

    Image

    Image

    Image


    P3 : 12S / 12S

    Image

    Image


    P4 : 12S / 12S

    Image

    Image


    P5 : S 4C S / S 4C S

    Image

    Image


    P6 : 8S / 8S

    Image

    Image

    Image


    P7 : 4S / 4S

    Image

    Image


    P8 : 4S / 4S

    Image

    Image


    P9 : 4SC / 4SC

    Image

    Image


    P10 : 6S / 6S

    Image

    Image


    P11 : 8S / 8S

    Image


    Gare amont

    Image

    Image

    Image


    Quelques vues supplémentaires :

    Image

    Image



    Conclusion

    Ce télésiège est aujourd'hui vieillissant et est souvent saturé aux heures de pointe. Il devrait être remplacé d'ici 2014 par un TSF4 d'un débit supérieur à 2000 pers/h.

    Photos : Cucumelle et Arbisman
    Texte : Cucumelle et Arbisman





    Appareils en relation :





    Contact - Mentions Légales - Cookies
    Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
    Page générée en 0.10905 secondes. 36 requete(s).
    80 membres connectés sur les forums
    Valid XHTML 1.0 Transitional 
    ©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés