En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 11Bannière 18Bannière 1Bannière 34

 TSF2 de l'Estagnol

Porté-Puymorens

Poma

T3 HS
Description rapide :
Télésiège reliant le village de Porté-Puymorens au domaine d'altitude sur le secteur de Font-Frède. Il a subi une énorme modification en 1977.

Mise en service en : 1967
Fin de service en : 2014

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 09/06/2014 et mise à jour le 10/06/2014
(Mise en cache le 13/06/2014)

Télésiège de l'Estagnol
Porté-Puymorens (66)


Image


Bienvenue à Porté-Puymorens

La station de ski de Porté-Puymorens est située dans la Vallée du Carol, en Cerdagne, dans les Pyrénées-Orientales, à proximité des frontières franco-espagnole-andorranne et de l'Ariège. Ce domaine skiable est placé sur le col de Puymorens (1920 mètres d'altitude) permettant lui de passer de la Cerdagne en Ariège ou encore en Andorre. Cet espace de ski fait parti intégrante du rassemblement de stations nommé « Les Neiges Catalanes » regroupant Puyvalador, Formiguères, Les Angles, La Quillane, Font-Romeu, Pyrénées 2000, l'Espace Cambre-d'Aze, Err-Puigmal (en ce moment plus en exploitation) ainsi que Porté-Puymorens.

L'accès à la station de ski se fait depuis deux endroits : le village de Porté-Puymorens à 1625 mètres d'altitude et depuis le front de neige principal de la station à 1860 mètres d'altitude situé sur la route nationale du col de Puymorens.
Porté-Puymorens est réputé aussi pour son enneigement exceptionnel tous les ans qui a de plus permis l'ouverture de la station de ski au mois de juin 2013 avec pas plus de deux mètres de neige au sommet des pistes.

Le ski se pratique donc entre 1620 (départ du télésiège de l'Estagnol) et 2408 mètres d'altitude (sommet du télésiège de la Mine), offrant 900 mètres de dénivelé. On retrouve un total de 9 remontées mécaniques (4 télésièges, 4 téléskis et 1 télécorde) desservant 30 kilomètres de pistes, le tout représentant 28 pistes orientées Nord / Nord-Est. A noter que pour combler au manque d'enneigement lors des mauvaises saisons, l'exploitant a su s'équiper d'un dispositif d'enneigement artificiel sur 8 kilomètres de pistes.

Le front de neige principal de la station situé en contrebas du col de Puymorens
Image

L'aménagement de Porté-Puymorens

Le XIXème siècle est marqué par l'activité minière plus que présente dans la vallée de l'Ariège jusqu'au sommet du col du Puymorens. Son arrêt ne fut décidée que vers 1950. Aujourd'hui on peut retrouver des vestiges sur le versant Ouest du col comme un ancien convoyeur où encore un bâtiment où logeait les ouvriers. De plus, cette ancienne mine a donné son nom à un télésiège ainsi qu'au pic qui domine aujourd'hui toute la station, le pic de la Mine culminant à 2683 mètres d'altitude.
L'essor du ski alpin dans les années 1960 en France, a conduit la mairie de Porté-Puymorens a s'y mettre avec la construction de deux remontées mécaniques sur le versant ariégeois du col du Puymorens. Il s'agissait d'un fil neige ainsi que d'un téléski à enrouleurs provenant très certainement du fabriquant helvétique de transports par câble, Müller. A l'heure actuelle ces anciennes installations sont toujours en place.

Les vestiges de l'ancien téléski à enrouleurs avec ici la gare aval et les premiers pylônes de la ligne vue depuis la route du col
Image

La gare amont ainsi que les derniers pylônes de la ligne vue depuis les pistes de ski nordique de la station
Image

L'aménagement de la station de ski de Porté-Puymorens s'est accéléré dès 1967 par Poma avec la construction de trois nouvelles remontées mécaniques permettant de donner accès à de nouveaux espaces de ski. Parmi ces installations on retrouve le télésiège de l'Estagnol, appareil reliant le village de Porté-Puymorens au domaine d'altitude. Le téléski de Font-Frède 1 fut de même installé dans le but de pouvoir arriver à plus de 2300 mètres d'altitude, au dessus du téléporté de l'Estagnol. Enfin nous avons pu assister à la mise en place du téléski de la Vignole prenant lui son départ en contrebas du col du Puymorens, sur le front de neige principal de la station. Il s'agissait du premier maillon permettant d'accéder au pic de la Mine. Le second appareil permettant d'y aller est arrivé en 1977 avec la construction du second téléporté de la station, la Mine. A noter qu'à cette date le télésiège de l'Estagnol, installé dix ans plus tôt, a subi une énorme modification, notamment au niveau des gares. En 1979, on assiste à la construction toujours par Poma de deux nouveaux télésièges : celui du Planeil permettant de relier le front de neige au secteur de Font-Frède et celui de la Vignole, doublant le téléski éponyme. Enfin, en 1983 le téléski du Font-Frède fut doublé par une nouvelle remontée plus courte. A partir de cette date, les investissements sur le domaine skiable se sont arrêtés jusqu'en 2014 avec le remplacement du télésiège de l'Estagnol par un appareil du même type mais disposant de quatre places.

Le télésiège de l'Estagnol version 1967

Le télésiège de l'Estagnol à l'origine était très différent d'aujourd'hui. En effet, les gares ainsi que les sièges n'étaient les mêmes. On retrouvait en aval une gare motrice classique pour l'époque. Elle était située au même emplacement que l'actuelle. La gare amont était une poulie flottante s'occupant de la tension dynamique du câble par un contrepoids. Le débarquement s'effectuait sur une énorme estacade en bois haute de trois mètres. En ce qui concerne les sièges, il s'agissait de sièges de type « carré » aux couleurs de la Catalogne, soit rouge et jaune. On notera enfin que cette version de l'Estagnol possédait une gare intermédiaire entre les pylônes 4 et 5. C'est d'ailleurs pour cela qu'aujourd'hui la ligne descend entre ces deux pylônes. Cette infrastructure desservait un espace débutants sur la partie basse de l'installation qui était plate.

Le télésiège de l'Estagnol dans son ancienne version
Image

En 1977, l'exploitant du domaine skiable de Porté-Puymorens a décidé de remettre à neuf cette installation pour devenir ce qu'elle est aujourd'hui. En effet, comme mentionné plus haut, les gares ainsi que les sièges ont été remplacés et la gare intermédiaire supprimée. La gare aval est passée de type motrice classique des années 60 à une gare Delta neuve à cinq vitres sans protection à l'avant ainsi qu'à l'arrière. De ce fait la tension a été déplacée en aval et se fait désormais par deux vérins hydrauliques. La gare amont a été remplacée par une classique poulie retour fixe. Et enfin les sièges « carrés » ont été suivis par des sièges de type Gouttes d'eaux. Le tout provenant du manufacturier isérois, Poma.
A noter que 1977 est la date à laquelle le télésiège de la Mine fut construit et qui a par la suite hérité de la machinerie de l'ancienne version du télésiège de l'Estagnol.

Le télésiège de l'Estagnol dans sa nouvelle version de 1977
Image

Estagnol : L'accès au domaine d'altitude depuis le village

Le télésiège de l'Estagnol est situé sur le front de neige du village de Porté-Puymorens, excentré de toutes les autres installations du domaine skiable. Comme déjà évoqué plus haut, il a été construit en 1967 et rénové dix ans plus tard par Poma. Avec cette date de construction assez lointaine dans le temps, le télésiège de l'Estagnol était classé comme la plus vieille installation Poma des Pyrénées jusqu'à sa destruction durant l'été 2014. L'ancienneté de cette remontée est de plus montrée par l'absence de potences sur les pylônes, ce qui est assez atypique.
Cet appareil permet donc de relier le village de Porté-Puymorens au domaine d'altitude et de donner par la suite accès au secteur de Font-Frède ou encore au front de neige principal de la station. En plus de cette fonction importante, ce dernier dessert du ski propre sur des pistes de niveau confirmé. C'est donc une remontée empruntée par tous types de skieurs.

Côté ski, le télésiège de l'Estagnol dessert trois pistes :

  • La piste noire Camiral : Raide piste noire longeant la gauche du télésiège.
  • La piste rouge de la Coulée : Elle possède un dispositif d'enneigement artificiel.
  • La piste bleue de Retour-Porté : Elle rejoint le front de neige principal et est équipée de canons à neige.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : ESTAGNOL
Exploitant : EPIC Porté-Puymorens
Constructeur : Poma
Année de construction : 1967
Année de rénovation : 1977
Année de destruction : 2014

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité à la montée : 2 personnes
Capacité à la descente : 2 personnes
Débit à la montée : 545 p/h
Débit à la descente : 545 p/h
Vitesse d'exploitation : 2,25 m/s
Temps de trajet : 11 min 02 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1620 mètres
Altitude amont : 2046 mètres
Dénivelée : 426 mètres
Longueur développée : 1489 mètres
Pente maximale : 58 %
Pente moyenne : 30 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice-tension : Aval
Gare retour : Amont
Nombre de pylônes : 13
Sens de montée : Droite
Type de G1 : Delta
Type de G2 : Poulie retour fixe
Type de sièges : Goutte d'eau
Type de tension : Hydraulique
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance électrique du moteur petite vitesse : 75 kW
Puissance électrique du moteur grande vitesse : 110 kW

Lignes et infrastructures du télésiège de l'Estagnol

Gare aval :

La gare aval est la station motrice – tension de l'installation. Elle est située à 1620 mètres d'altitude à proximité du village de Porté-Puymorens. La tension dynamique du câble est effectuée par deux vérins hydrauliques situés sur les extrémités de la gare. L'infrastructure est une gare de type Delta à cinq vitres ne possédant pas de protection de la machinerie à l'avant et à l'arrière de la gare.

La gare aval vue depuis la piste noire "Camiral"
Image

La gare aval vue depuis la fin de la piste bleue "Retour-Porté"
Image

Image

Image

La gare aval vue de trois-quarts
Image

Image

La gare aval vue de profil
Image

La gare aval vue de face
Image

La poulie motrice - tension
Image

La ligne :

La ligne est longue de 1489 mètres et se compose de 13 pylônes.

Caractéristiques de la ligne :


  • G1 : 8C/8C
  • P1 : 6S/6S
  • P2 : 4S/4S
  • P3 : 4S/4S
  • P4 : 12S/12S
  • P5 : 16C/16C
  • P6 : 6S/6S
  • P7 : 8S/8S
  • P8 : 6S/6S
  • P9 : 12S/12S
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 12S/12S
  • P12 : 6S/6S
  • P13 : 4S/4S

La ligne depuis l'aval
Image

Retour en arrière sur la G1
Image

Portée G1 - P1
Image

P1
Image

P2
Image

P3
Image

P4
Image

P5
Image

Portée P5 - P6
Image

P6
Image

P7
Image

P8
Image

Portée P8 - P9
Image

P9
Image

P10
Image

P11
Image

P12
Image

P13
Image

Gare amont :

La gare amont est la station retour de l'installation. On retrouve une classique poulie retour fixe équipée d'un rattrape câble et située à 2046 mètres d'altitude. Elle est placée à proximité des gares aval des téléskis de Font-Frède 1 et 2.

Image

Image

Image

Sièges et pinces

Le télésiège de l'Estagnol est équipée de sièges Gouttes d'eaux Poma pouvant accueillir jusqu'à deux personnes par siège. Ces derniers sont très inconfortables étant donné que l'assise est composée de lattes en bois.

Image

Les sièges sont reliés au câble par des mono-pinces fixes classiques pour l'époque.

Image

Au cœur du télésiège de l'Estagnol

La station motrice (1620 mètres) :

La station motrice est située à l'étage de la gare aval. On y retrouve deux moteurs électriques reliés par un arbre rapide. Le premier moteur asynchrone de couleur bleu développe une puissance électrique de 75 kW et provient de chez CEM. Il permet de faire fonctionner l'appareil en petite vitesse, tandis que l'autre moteur de couleur marron et plus volumineux est en place pour la marche en grande vitesse. Ce dernier développe une puissance électrique de 110 kW et provient de l'entreprise française Jeumont-Schneider. Ces deux moteurs électriques sont ensuite reliés par une courroie à un réducteur situé en dessous de ces derniers.
On retrouve de plus un moteur thermique caché par une sorte de cage et relié au réducteur via un arbre rapide. La machinerie est également composée d'autres équipements comme une centrale hydraulique permettant le bon fonctionnement des vérins hydraulique ou encore une centrale de freins.

Un des deux vérins hydrauliques
Image

Vue générale du treuil
Image

Le moteur petite vitesse
Image

Image

La plaquette d'informations sur ce moteur
Image

L'arbre rapide reliant les deux moteurs entre eux
Image

Le moteur grande vitesse
Image

Image

Image

Image

La plaquette d'informations sur ce moteur
Image

La courroie reliant ce moteur au réducteur ainsi que les freins de services
Image

Le réducteur
Image

La poulie motrice
Image

Le moteur thermique
Image

Image

Les commandes du moteur thermique
Image

L'arbre rapide reliant le moteur thermique au réducteur
Image

La centrale hydraulique
Image

Image

Image

La centrale de freins
Image

Les freins de poulie
Image

Le balancier compression du brin descendant
Image

Le balancier compression du brin montant
Image

L'armoire de commandes remplacée il y a peu de temps
Image

Le télésiège de l'Estagnol vue depuis les pistes

La partie haute de la ligne avec les gares aval des téléskis de Font-Frède 1 & 2
Image

Dans la partie la plus raide de la ligne entre les pylônes 6 et 7
Image

Les pylônes 4 et 5
Image

Toute la ligne depuis les environs du pylône 3
Image

La partie basse de la ligne depuis le pylône 3 avec la vallée du Carol en arrière plan
Image

Un télésiège peu performant

Après 47 ans d'exploitation, le domaine skiable de Porté-Puymorens a décidé de remplacer cet appareil par un nouveau télésiège fixe quatre places dont les performances sont supérieures. En effet, le télésiège de l'Estagnol version 1967 était très peu efficace (débit de 545 personnes par heure) malgré son emplacement très important sur le domaine : il reliait le village de Porté-Puymorens au domaine d'altitude. Les queues durant les vacances scolaires et les week-end étaient très longues. Notons enfin qu'il s'agit ici du premier investissement effectué par la station depuis 1983 avec la construction du téléski de Font-Frède 2, de quoi la dynamiser. On oubliera jamais cette installation très atypique de part son ancienneté ainsi que de part ses différentes particularités.

Image

Tourist66 & J'ib, juin 2014

Photos : Tourist66 & J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 2 avril 2007, 20 mai 2007, 31 janvier 2012 & 24 mai 2014



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09733 secondes. 30 requete(s).
71 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés