En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 14Bannière 15Bannière 44Bannière 20

 TSF2 de la Setaz 2

Valloire (Galibier Thabor)

Poma

T3 HS
Mise en service en : 1951 / 1962 / 1974
Fin de service en : 2012



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : dj_jean_jean
Section écrite le 05/04/2012 et mise à jour le 03/10/2014
(Mise en cache le 03/10/2014)

Image





I/Présentation

Valloire

Valloire est une station de ski située en Savoie, au centre de la vallée de la Maurienne, sur la route des Grandes Alpes qui relie le lac Léman à la Méditerranée, entre le mythique col du Galibier et celui du Télégraphe. Le village possède 1 300 habitants et se répartit sur 17 hameaux qui ont su conserver leur charme savoyard.

Valloire commençe son développement touristique dès la fin du XIXe siècle : les premiers hôtels (hôtel des Alpes et Grand Hôtel, encore là aujourd'hui) voient le jour en 1890 et le ski-club est créé en 1905 ! Dès 1911, la commune peut compter sur le passage du Tour de France pour s'assurer une promotion touristique, mais malgré cela Valloire ne reste encore qu'un grand village de montagne où 90 % des habitants vivent de l'agriculture. La station de ski est réellement lancée en 1934 par le CAF (Club Alpin Français) qui crée également Val D'Isère. En 1935, le syndicat d'initiative est formé pour assurer la promotion de la nouvelle station. Les hébergements poussent alors comme des champignons et, dès 1936, on peut déjà compter une dizaine d'hôtels, des pensions et de nombreux meublés. Valloire héberge 1600 personnes durant l'hiver 1936 et 2600 en 1937 !

Un homme originaire de la vallée, Gabriel Julliard, installe pour l'hiver 1937 la toute première remontée mécanique de Valloire : le téléski de l'Epinette, puis, en 1938, le téléski du Grand Hôtel. Le succès est indéniable, mais Valloire prend du retard sur sa principale rivale de l'époque, Val D'Isère, qui possède a un domaine skiable plus important. De plus, le village n'est pas encore homologué "station de tourisme" à cause des problèmes de voirie. La seconde guerre mondiale ralentit à son tour considérablement le développement, mais grâce à l'enthousiasme des Valloirins la station est relancée dès la fin du conflit.



Mais surtout, en 1947, est construit le tout premier téléporté : le télébenne. L'invention consiste à suspendre à intervalles réguliers sur un câble aérien des "paniers métalliques" où deux personnes peuvent prendre place debout. Ainsi le tout premier prototype de ce nouveau genre de remontée mécanique est donc installé en France, à Valloire.

Image
(Coll. LB)
Nous pouvons y voir sur la publicité officiel le Télébenne Lac Thimel

L'appareil remporte immédiatement un franc succès, tant et si bien qu'en 1950 Gabriel Julliard décide d'implanter plus profondément son système du Télébenne dans l'environnement d'exploitation commercial du ski. Seulement son premier télébenne construit en 1947 doit être modifié, prolongé, et des bennes sont rajoutées afin d'augmenter le débit. Julliard décide même d'installer un second tronçon en 1951, l'appareil dont il est question dans ce reportage, à savoir Lac Thimel, qui prendra ensuite le nom de Sétaz 2. En 1952 devant ce succès toujours grandissant, un troisième télébenne est construit, permettant l'ouverture d'un tout nouveau secteur sur le massif du Crey Rond. En 1954 Gabriel Julliard a alors comme projet d'installer un téléphérique pour équiper un autre massif encore non exploité : le Crey du Quart. Mais l'homme décède au cours d'un accident de chasse et le projet est (temporairement) stoppé.



En 1957, la commune devient enfin "station de tourisme" et l'on y compte près de 3500 lits commerciaux. En 1959 le domaine skiable est racheté par deux familles, Les Chamoux et les Cathiard, qui fondent la Société des Téléphériques de Valloire (STV). Cette époque de la fin des années 1950 marque un grand changement dans l'histoire de Valloire ; elle devient même plus grande station de la vallée de la Maurienne à partir des années 1960. Le télébenne de la Sétaz est alors encore une fois victime de son succès et se retrouve surexploité ; un télésiège est alors installé en parallèle pour le doubler, tandis que, plus haut, le massif continue de se développer.

Les années 1970 marquent un nouveau tournant dans l'histoire de la station avec l'installation de remontées mécaniques sur le massif du Crey du Quart (soit 20 ans après le décès de Gabriel Julliard). En 1974, le domaine skiable passe la crête pour redescendre sur Valmeinier. Il se retrouve alors avec plusieurs exploitants. En 1982 il est donc décidé de racheter la totalité des remontées de la station afin d'unifier le domaine. En 1985, le télébenne et le télésiège de la Sétaz sont démontés pour être remplacés par la télécabine de la Sétaz actuelle. Depuis la station est plutôt dans une dynamique de modernisation de son parc de remontées mécaniques.


Du Télébenne au Télésiège (1951 - 2012)

Le télésiège deux places de la Sétaz 2 était initialement un télébenne appelé Lac Thimel. L'appareil fut construit en 1951 par Gabriel Julliard comme second tronçon du premier télébenne installé en 1947 et rénové en 1950. On se trouve donc en 1950 dans une véritable dynamique d'installation du massif de la Sétaz avec la rénovation du premier tronçon et la construction du second.

Image
www.ski-valloire.net

Image
www.ski-valloire.net

Image
www.ski-valloire.net

Image
www.ski-valloire.net

Image
www.ski-valloire.net



En 1962 il est demandé à la SACMI de transformer le télébenne en télésiège 1 place. Les trains de galet de certains pylônes sont donc changés pour des trains de galet SACMI neufs. Des capteurs de déraillement (type galet palpeur) sont pour l'occasion installés pour la première fois sur cet appareil, un pylône compression en portique réglable en hauteur est également rajouté entre la G1 et le P1 (auparavant l'embarquement s'effectuait dans la gare) et le sens de montée est inversé afin de créer une aire d'embarquement. Le dernier pylône et la station amont sont également intégralement remplacés par du matériel SACMI.

Image
www.ski-valloire.net

Image
www.ski-valloire.net

Image
www.ski-valloire.net

Image
www.ski-valloire.net

Image
www.ski-valloire.net

Image
www.ski-valloire.net



En 1974 une tempête vient malheureusement coucher plusieurs pylônes. Il a été alors demandé à Poma (aillant racheté la SACMI en 1970) de rénover à nouveau la ligne et de faire évoluer l'appareil en télésiège 2 places. Pour cette rénovation, l'intégralité des pylônes est changée et des sièges Poma Goutte d'eau 2 places sont installés. Les stations aval et amont sont pour leur part conservées. A noter que les pylônes du 2 au 6 sont des pylônes treillis, alors que les pylônes du 7 au 10 sont des tubulaires. Le premier étant remplacé par un portique neuf, en effet du faite du rétrécissement de la voie (déjà présent sur le télébenne), pour permettre le passage des véhicules dans le bâtiment de la gare aval, le gabarit de passage ne permet pas l'implantation d'un pylône traditionnel.

Image
www.ski-valloire.net



En 1988 avec le terrassement complet du plateau de Thimel, le P2 a dut être remplacé par un neuf du faite de la modification du terrain et d'un léger déplacement.

La dernière modification est réalisée en 1994. Il s'agit d'une rénovation complète de la ligne à l'exception du P1 et du P2 et de la station amont. Seirel automatisme a également rénové les armoires électrique de commande.

Aujourd'hui l'on se retrouve donc avec :

  • le bâtiment de la gare aval de Gabriel Julliard datant de 1951 ;
  • une machinerie de Poma de 1974 ainsi que sa partie électrique de puissance ;
  • des armoires de commande de 1994 livrées par Seirel ;
  • un P1 de 1974 de Poma ;
  • un P2 de 1988 de Poma ;
  • Les pylônes du P3 au P10 de 1994 de Poma ;
  • une station retour-fixe de 1962 de SACMI ;
  • des sièges Goutte d'Eau Poma de 1974.


L'été 2012 cet appareil, après 61 ans de bon et loyaux services au fil de nombreuses rénovations et modifications, sera mit à l'arrêt pour être remplacé par un TSD6 sur un tracé totalement différent. Il partira du lieux-dis des Diseurs et arrivera à la Sétaz des Près. Ce télésiège débrayable six places remplacera donc le Téléski de Cornafond, le Télésiège Sétaz 2, le téléski Sétaz Des Près (Sétaz 3).



II/Situation sur le Plan des pistes

Image

Image



III/Caractéristiques techniques

Caractéristiques administratives :
Type d'installation : Télésiège Fixe
Spécialisation : aucune
Nom de l'installation : Sétaz 2 (anciennement Lac Thimel)
Exploitant : SEM Valloire
Constructeurs : Poma - SACMI - Gabriel Julliard
Année de construction : 1951
Années de rénovation : 1962, 1974, 1994
Année de démontage : 2012

Caractéristiques d'exploitation :
Saison d'exploitation : Hiver
Temps de trajet : 7min 32sec
Débit maximal : 845 p/h
Débit Montant : 100 %
Débit Descendant : 0 %
Vitesse d'exploitation : 2,50 m/s
Sens de la montée : Gauche

Caractéristiques géométriques :
Altitude aval : 1947 m
Altitude amont : 2267 m
Dénivelée : 320 m
Longueur développée : 1130 m
Longueur Horizontale : 1050 m
Pente moyenne : 30 %
Pente maximale : 39 %

Caractéristiques de la station aval :
Type de gare : Bâtiment télébenne Gabriel Juliard
Diamètre de la Poulie : 3200 mm
Type d'embarquement : en pleine ligne

Caractéristique de la station amont :
Type de gare : Retour fixe SACMI
Diamètre de la Poulie : 3550 mm
Type de Débarquement : En Pleine Ligne

Caractéristique de la motorisation :
Emplacement de la motorisation : Aval
Type de motorisation : Électrique
Type de moteur : Asynchrone
Contrôle de la vitesse : Bi-moteur
Puissance développée : 118 kW

Caractéristique des freins :
Nombre de frein 1 : 1
Emplacement du/des frein(s) 1 : Arbre Rapide
Fonctionnement du/des frein(s) 1 : Électroaimant
Type de frein 1 : Frein à disque
Nombre de frein 2 : 2
Emplacement du/des frein(s) 2 : Poulie motrice
Fonctionnement du/des frein(s) 2 : Hydraulique
Type de frein 2 : Frein de poulie

Caractéristique de tension :
Emplacement de la tension du câble : Aval
Type de Tension du câbles tracteur : Vérin hydraulique
Pression nominale : 119 bars
Nombre de vérin(s) : 2

Caractéristiques du câble :
Diamètre : 30 mm
Date de pose : 1994
Constructeur : Trefileurope

Caractéristiques des véhicules :
Dispositif d'accouplement : MONO2100
Type de véhicules : Goutte d'Eau
Constructeur des véhicules : Poma
Capacité : 2 personnes
Nb de véhicules : 106

Caractéristique de ligne :
Nb de pylônes : 10
Nb d'équipement(s) support : 7
Nb d'équipement(s) support/compression : 2
Nb d'équipement(s) compression : 1
Type de détection de déraillement : barrettes cassante
Type de structure porteuse : mono-fut

Équipements de ligne
P0 : 2C - 2C
P1 : 8C - 8C
P2 : 4S - 4S
P3 : 4S - 4S
P4 : 4S - 4S
P5 : 6S - 4S
P6 : 4S/C - 4S/C
P7 : 6S - 6S
P8 : 4S/C - 4S/C
P9 : 8S - 8S
P10 : 8S - 8S



IV/La Gare Aval (G1)

Vue générale sur le plateau de Thimel avec, à gauche, le TSF2 Sétaz 2, et, à droite, la TCD6 de la Sétaz
Image

Vue sur la station aval
Image

Image

L'aire d'embarquement avec la gare motrice
Image

La gare motrice
Image

Image

Image

Les deux B2 en compression en entrée de la gare, vestige de l'ancien télébenne
Image

Image

Image

L'intérieur de la gare
Image

Image

Vue sur la ligne depuis l'intérieur de la gare
Image

Image

Le câble en sortie de gare
Image

Le treuil
Image

Image

Les deux moteurs petite vitesse et grande vitesse
Image

Le moteur thermique
Image

Les deux freins 2
Image

Les deux vérins de tension
Image

Image

L'espace d'embarquement
Image

Le P1
Image

Image

Image



V/La Ligne

Vue générale
Image

P2
Image

Portée P2 - P3
Image

Vue arrière
Image

P3
Image

P3 - P4
Image

P4
Image

Tête P4
Image

Portée P4 - P5
Image

P5
Image

Tête P5
Image

Portée P5 - P6
Image

Image

Image

P6
Image

Tête P6
Image

Image

Portée P6 - P7
Image

P7
Image

Tête P7
Image

Portée P7 - P8
Image

P8
Image

Portée P8 - P9
Image

P9
Image

Tête P9
Image

Portée P9 - P10
Image

P10
Image



VI/La gare Amont

L'aire de débarquement
Image

La station retour-fixe SACMI
Image



VII/Vues depuis la piste

La seconde partie de la ligne
Image

P10
Image

P9
Image

P8
Image

Vue sur la ligne
Image

P7
Image

P6
Image

P5
Image

P4 - P5
Image

Première partie de la ligne
Image








Je tiens à remercier tout les acteurs qui ont permis la rédaction de ce reportage dans l'ombre. A savoir tout chaleureusement Valloire++ pour son très gros travail de recherche historique et photographique ainsi que Laurent Berne.
dj jean jean


Photos : dj jean jean - Valloire++ - Laurent Berne
Texte : dj jean jean
Date des photos : 30/03/2012
Web : www.ski-valloire.net - www.valloire.net
Discussion sur le forum : http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=14767





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10033 secondes. 37 requete(s).
127 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés