En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 22Bannière 2Bannière 34Bannière 33

 TSF2 de Maronne

Auris-en-Oisans (Alpe d'Huez Grand Domaine Ski)

CECIL

T2 ES
Description rapide :
Un des trois télésièges Cecil encore en service.

Mise en service en : 1976



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : benj
Section écrite le 31/01/2009 et mise à jour le 25/04/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

Image




Auris : présentation et historique

Auris-en-Oisans est une station de sport d'hiver et d'été située en Isère, à 1550m d'altitude au coeur de l'Oisans. La station est reliée à l'Alpe d'Huez et fait partie du domaine skiable du massif des Grandes Rousses.
L'espace de ski d'Auris s'étend entre le hameau de Maronne à 1440m d'altitude et le sommet du Signal de l'Homme à 2170m d'altitude, soit 730m de dénivelé qu'il est possible de dévalé d'une traite.

La station d'Auris, installée plus en amont du village, à 1550m d'altitude, s'est construite au début des années 1970.
Les premiers équipements de remontées mécaniques ont été installés entre 1971 et 1972. Il s'agissait de l'actuel TKD de Fontfroide 1 (construit en 1971), du TSF2 du Col de Maronne (construit en 1972, départ Auris station, arrivée à 1700m, remplacé en 1991 par le TSD4 Auris Express) et du TSF2 du Signal de l'Homme (construit en 1972, départ à 1700m, arrivée sur le Signal de l'Homme à 2135m, démonté en 2008).
La liaison avec l'Alpe d'Huez s'est faite en 1975 avec la réalisation de deux TSF2 : Gorges et Rif Brillant, remplacés en 1988 par le TSD4 Alpauris.

Le secteur de Maronne, relié au domaine d'Auris, a été équipé pour la première fois en 1976 avec le TKD du Châtelard dont le nom provenait du hameau attenant à Maronne.
Le télésiège de Maronne a remplacé sur un tracé globalement différent le TKD1 du Châtelard (du nom du hameau attenant à Maronne). Ce téléski classé très difficile passait par une pente jusqu'à 70% et comportait 3 virages. Il permettait de rejoindre le sommet de la Sûre, au niveau de la gare amont de l'actuel TSF4 des Sûres.

Voici les caractéristiques techniques de cette installation :

  • RDP-Téléski à perche débrayable : CHATELARD
  • Exploitant : SATA
  • Constructeur : POMA
  • Année de construction : 1976
  • Année de démontage : 2000

  • Saison d'exploitation : hiver
  • Capacité : 1 personne
  • Temps de trajet : 5min30
  • Débit : 720 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 4 m/s

  • Altitude gare aval : 1475m
  • Altitude gare amont : 1870m
  • Dénivellation : 395m
  • Longueur développée : 1314m
  • Pente moyenne : 31%
  • Pente maxi : 70%
  • Nombre de pylônes : 17

  • Station motrice : aval
  • Station de tension : amont
  • Type de tension : contrepoids
Au vu des caractéristiques, le TKD du Châtelard était effectivement réservé aux très bons skieurs, il était même barré d'un sens interdit sur le plan des pistes. Ceci était peu engageant et rendait les pistes bleue et rouge qu'il desservait inaccessibles.
Afin de rendre le secteur de Maronne plus attrayant à tous les skieurs, la SATA décide de remplacer ce téléski par le télésiège de Maronne en 2000.



Le télésiège de Maronne : présentation et situation

Sur cette partie du domaine souffrant en plus d'un déficit d'enneigement chronique, le remplacement du téléski du Châtelard n'avait pour objectif que de faciliter la montée.
Plutôt que d'investir dans un appareil neuf au débit démesuré, la SATA s'est donc tout naturellement orientée vers le déplacement d'une installation devenue obsolète sur le domaine : le TSF2 de Villard, construit par Cecil en 1980 et remplacé depuis 1997 par le TSD4 Le Villarais.
Le constructeur Cecil ayant disparu prématurément du marché des remontées mécaniques, c'est l'entreprise Skirail qui sera chargée du déplacement du télésiège de Villard. Lors de cette opération, l'essentiel du matériel de l'ancien appareil sera conservé (gare motrice, gare retour, sièges, pinces, pylônes support, galets support). La mécanique et les pylônes compression seront remis à neuf par Skirail.

Le télésiège de Maronne tire son nom du hameau à proximité duquel sa gare aval est installée. Plus exactement, la ligne du télésiège et le versant qu'il dessert se trouvent sur le territoire de la commune de la Garde-en-Oisans.
Au niveau des pistes desservies, le télésiège de Maronne est le seul moyen d'accès à la piste noire la plus raide des Grandes Rousses : la fuma. Il dessert également les farcis et rhodos qui redescendent à Maronne et la piste de retour à Auris.

Voici la situation du TSF2 de Maronne sur le plan des pistes saison 2008/2009 :

Image



Une vue d'ensemble de la ligne du télésiège qui permet de mieux le situer (photo prise depuis le village d'Huez) :

Image


Une vue d'ensemble de la gare aval et du hameau de Maronne (photo de lolo42) :

Image




Les caractéristiques de l'appareil

Caractéristiques administratives :

  • TSF-Télésiège à attache fixe : MARONNE
  • Exploitant : SATA
  • Constructeur principal : CECIL
  • Constructeur chargé du déplacement : SKIRAIL
  • Année de première construction : 1980
  • Année du déplacement : 2000
Caractéristiques d'exploitation :

  • Saison d'exploitation : hiver
  • Capacité : 2 personnes
  • Temps de montée : 7min
  • Débit : 900 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
  • Nombre de sièges : 104
Caractéristiques géométriques :

  • Altitude gare aval : 1439m
  • Altitude gare amont : 1776m
  • Dénivellation : 337m
  • Longueur développée : 953m
  • Pente moyenne :
  • Pente maxi : 74%
  • Nombre de pylônes : 12
Caractéristiques mécaniques :

  • Station motrice : aval
  • Station de tension : aval
  • Type de tension : hydraulique


La gare aval

La gare aval du télésiège de Maronne est typique du constructeur Cecil. C'est dans cette gare que se font la motorisation et la tension de l'appareil.
Lors de son déplacement, la gare Cecil a été bardée de bois ce qui rend moins austère son apparence et la rend plus en accord avec l'environnement calme et boisé des hameaux de Maronne et du Châtelard.

Image

Image

Image

Image



La ligne

La montée est plutôt agréable : l'essentiel de la ligne se situe en fôret ce qui donne une touche d'exotisme à cette remontée. En effet, le télésiège de Maronne est le télésiège qui traverse le plus de fôret de tout le domaine skiable du massif des Grandes Rousses.
La ligne du télésiège commence calmement jusqu'au P2 qui donne une première forte inclinaison à la ligne. Puis l'ascension faiblit entre P3 et P6 avant d'entamer la plus forte pente de l'appareil jusqu'au P9. Puis la ligne va décliner progressivement jusqu'à l'arrivée en gare amont.

Voici donc dans l'ordre de la montée, les caractéristiques des pylônes de ligne :
P0 : 8C/8C
P1 : 6S/6S
P2 : 8C/8C
P3 : 8S/6S
P4 : 6S/6S
P5 : 8S/4S
P6 : 8C/8C
P7 : 6S/4S
P8 : 6S/4S
P9 : 8S/8S
P10 : 8S/8S
P11 : 4S/4S
P12 : 4S/4S

Place aux photos (photos prise le 28 décembre 2008).

La ligne depuis le bas de l'appareil :
Image

Un début de montée plutôt plat :
Image

Une dernière vue sur la gare aval et le hameau de Maronne en arrière plan (photo de lolo42) :
Image

La première impulsion et l'entrée dans la fôret de Maronne :
Image

Un replat :
Image

Image

Image

Image

Image

La deuxième impulsion :
Image

Image

Image

On sort de la fôret :
Image

La gare amont est en vue :
Image

Les pylônes Cecil et Skirail :
Image Image

Zoom sur une potence Cecil :
Image

Zoom sur une potence Skirail :
Image

Zoom sur une pince :
Image



La gare amont

La gare amont est une classique retour fixe :
Image

Image



Pour conclure, le télésiège de Maronne est un appareil rare qui dessert un secteur calme très fortement dépendant des conditions d'enneigement car à moyenne altitude et desservant des pistes non équipées d'enneigeurs.
Un secteur à découvrir absolument s'il est ouvert lors de votre passage à l'Alpe d'Huez et à Auris.

Un grand merci à lolo42 qui m'a permit d'utiliser deux de ses photos personnelles de ce télésiège.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09329 secondes. 30 requete(s).
136 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés