En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 39Bannière 33Bannière 26Bannière 11

 TSF2 de Praméruel

Courchevel (Les Trois Vallées)

Montaz Mautino

T2 HS
Description rapide :
Télésiège installé à l'origine en lieu et place du TSD4 de Chanrossa. Déplacé en 1994 pour remplacer le Téléski de Praméruel. Remplacé en 2009 par un TSD6.

Mise en service en : 1994
Fin de service en : 2009

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 22/05/2009 et mise à jour le 22/05/2009
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


La station de Courchevel 1650 est située en Tarentaise dans la Vallée du Bozel. Cette station au caractère plus familial que Courchevel 1850 compose le plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds les 3 Vallées. Le télésiège fixe de Praméruel est l’un des trois appareils assurant la liaison entre Courchevel 1850 et Courchevel 1650.

En 1947, se crée la première remontée mécanique de Courchevel 1850 sur le plateau des Tovets. L’aménagement de Courchevel se fera principalement par le bais de la société publique dénommée SPTV. Toutefois plusieurs autres petites sociétés privées aménageront quelques secteurs de Courchevel. L’aménagement de Courchevel 1650 (ou Moriond) a été directement supervisé par la commune de Saint Bon. Le premier Téléski de Moriond fut installé par Jean Blanc en 1945. Ce téléski était dénommé Sainte Agathe. Toutefois la maintenance difficile de cet appareil ainsi qu'une faible clientèle feront que l'exploitation de cet appareil sera rapidement stoppée. Après la faillite de l'entreprise de Jean Blanc, Laurent Boix-Vives reprend l'affaire en fondant la STM (Société des Téléskis de Moriond) qui sera en charge de la gestion de cette partie du domaine skiable. La première action de cette entreprise est de moderniser le Téléski de Sainte Agathe 1951. Deux autres appareils seront réalisés en 1953, il s'agit des Téléskis du Signal d'Ariondaz et du Marquis. Par la suite plus rien ne sera réalisé jusqu’en 1962.

En 1962 fut réalisé la toute première liaison entre Courchevel 1850 et Courchevel 1650. Avant cette date les deux domaines n’étaient pas reliés mécaniquement. Pour cela il a fallu aménager la Vallée des Creux qui fait office de frontière naturelle entre les deux domaines. La première liaison ouverte entre les domaines de Moriond et de Courchevel 1850 se passe dans le bas de la Vallée des Creux au lieu-dit de Praméruel. Deux téléskis seront réalisés dans ce fond de vallée afin de pouvoir rejoindre les deux stations. Coté Courchevel 1850 il s’agit du Téléski des Creux alors que du coté 1650 ce sera le Téléski de Praméruel qui sera installé. Le téléski de Praméruel a été fourni par le constructeur Français Pomagalski. Une fois à son sommet les clients pouvaient accéder aux remontées partant du bas de la station ainsi qu’au téléski des Grandes Bosses. Le soir cet appareil servait d’appareil de retour pour les clients logeant sur Moriond. Le téléski était relativement pentu avec une pente maximale de 58%. Ceci rendait donc son tracé difficile. Autre inconvénient il coupait le tracé de la piste d’accès à la Vallée des Creux partant du sommet du Téléski Petite Bosse. A cela s’ajoute que le débit pour ce type d’appareil est faible. Il n’était guère envisageable à terme de le laisser seul pour assurer cette liaison depuis ce secteur de Courchevel qui deviendra vite l’une des plaques tournante du domaine.

Les caractéristiques techniques de l’ancien téléski

RDP –Téléski à perche débrayable : PRAMERUEL

Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1962
Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne(s)
Altitude Aval : 1825 m
Dénivelée : 190 m
Longueur développée : 578 m
Pente Maxi : 58 %
Débit : 700 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3,9 m/s
Temps de Trajet : 2min30
Motrice : Aval
Tension : Amont
Puissance développée : 33 KW


Le téléski de Praméruel fut donc doublé en 1976 par le Télésiège du Roc Mugnier afin d’accroitre le débit de la liaison vers Moriond. Le télésiège permettait aux clients les moins expérimentés de rejoindre tranquillement le domaine de Moriond tandis que les clients les plus expérimentés pouvaient toujours prendre le Téléski. Une autre liaison par téléporté sera ouverte en 1979 depuis la partie haute de la vallée des Creux. Cette nouvelle liaison passe par le Col de Chanrossa désormais accessible par l’implantation d’un Télésiège fixe biplace du constructeur Montaz Mautino.

La situation de la liaison 1850/1650 restera telle quelle jusqu’en 1994. A cette date, la SPTV à l’époque, modernise l’accès par le Col de Chanrossa grâce à la réalisation d’un Télésiège Débrayable quadriplace. Toutefois l’ancien Télésiège Fixe ne sera pas purement et simplement mis à la ferraille. Ce téléporté sera réimplanté en lieu et place du Téléski de Praméruel permettant ainsi de faire d’une pierre deux coups. Le nouvel appareil effectuant un trajet aérien, il évite le dangereux croisement avec la piste partant du sommet du Téléski Petite Bosse tout en permettant d’accroitre le débit vers Courchevel 1650 au départ du carrefour de Praméruel. Le tracé du Télésiège reprend le même axe que celui de l’ancien Téléski. Depuis Courchevel 1850 on le rejoint directement depuis le sommet du Télésiège du Biollay ou depuis le Téléski de Pralong aujourd’hui remplacé par un Télésiège Débrayable. Le télésiège de Praméruel est également directement accessible depuis les appareils menant à la Saulire. Ceci veut dire qu’il est également directement accessible par les Télécabines de Burgin-Saulire et du Pas du Lac qui arrivent de la vallée de Méribel.

Le télésiège va donc permettre un accès rapide à Courchevel 1650 depuis le bas de la vallée des Creux puisqu’il est nettement plus court que son grand frère Roc Mugnier. En quatre minute on se trouve sur le domaine de Courchevel 1650 alors qu’il en faut plus du double en empruntant Roc Mugnier. Toutefois une fois au sommet du Télésiège de Praméruel il n’y a pas autant de possibilités offertes que depuis le sommet du Roc Mugnier. Depuis le sommet de Praméruel pour rejoindre les remontées d’altitude de Courchevel 1650, il faut obligatoirement reprendre les Téléskis des Grandes Bosses remplacés en 2001 par le Télésiège Débrayable du Signal. L’autre possibilité offerte depuis le sommet de cet appareil est de rejoindre les appareils partant du bas de Courchevel 1650. Cet inconvénient faisait que cet appareil était moins fréquenté que Roc Mugnier et ce malgré le temps de trajet accru sur ce dernier. Toutefois le soir il permet un retour rapide sur la station.
Praméruel au sein même du domaine de Courchevel est accessible directement depuis la télécabine d’Ariondaz et toutes les remontées d’altitude en empruntant la piste rouge Roc Mugnier. Sinon pour un accès plus facile on le rejoint grâce à la piste bleue Gravelles qui part depuis le sommet du Téléski Petite Bosse. Il dessert tout l’espace débutant situé le long du Téléski Petite Bosse. On peut donc lui attribuer une vocation débutante bien que ce ne soit pas son but premier.

Au sommet de cet appareil deux pistes vertes sont accessibles :
- La piste verte Boulevard Ariondaz qui emmène au départ des appareils Petite Bosse et Signal
- La piste verte Petite Bosse qui emmène également au départ des appareils Petite Bosse et Signal. Elle donne accès à la piste bleue Gravelles qui permet de retourner au bas du Télésiège.

En 1994 ce fut Gimar Montaz Mautino qui se chargea de la réimplantation de cet appareil. Toutefois Skirail est intervenu dans cette réimplantation notamment au niveau de la ligne. Comme la plupart des appareils de ce type la station aval est la station qui assure à la fois l’entrainement de l’appareil et la tension du câble. La gare de ce télésiège fixe biplace est de type BiAlp, gare qui était d’usage à l’époque de sa première installation sur les pentes de Courchevel. Ces gares étaient caractéristiques par leur forme en W. Le Télésiège offre un débit théorique maximal de 1200 personnes par heure, débit maximal offert par ce type de téléporté.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : PRAMERUEL
Exploitant : S3V
Constructeur : GIMAR MONTAZ MAUTINO
Année de construction : 1994


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personne(s)
Débit à la montée : 1200 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Tapis d'Embarquement : Non


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1825 m
Altitude Amont : 2020 m
Dénivelée : 195 m
Longueur développée : 551 m
Pente Maxi : 58 %
Pente Moyenne : 38 %
Temps de Trajet : 4min00


Caractéristiques Techniques

Type de Gare : BiAlp
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance Développée : 90 KW
Sens de montée : Gauche
Dispositif d'accouplement : Monopince à attache fixe
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylônes : 8
Nb Sièges : 80
Espacement : 13.8 m


Caractéristiques du Câble

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Diamètre du câble : 33 mm
Ame : Textile
Type de Câblage : Lang à droite


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval de cet appareil est située à 1825 mètres d’altitude. Elle se trouve à cotée de la gare de départ du Télésiège fixe Roc Mugnier. L’entrée est d’ailleurs commune aux deux appareils. C’est ici que se trouve toute la partie mécanique assurant la marche normale ainsi que la marche de secours de l’appareil. La tension du câble est comme d’accoutumée chez Montaz Mautino effectuée par un auto-vérin hydraulique central. Elle intègre le P1 qui est composé de balanciers possédant huit galets en compression.

Diverses vues sur la gare aval :
Image

Image

Image

Image

Vue sur l’auto-vérin en charge de la tension du câble de l’installation :
Image

La poulie motrice :
Image

L’embarquement :
Image


La Ligne

La ligne de cet appareil ne comporte pas de difficultés particulières. Après le départ la ligne monte doucement. Elle effectue quelques longues portées le long de la partie basse de la piste Gravelles. Arrivé au niveau du P4, la ligne se raidit afin de franchir le flanc de vallée. Après des portées assez longues la ligne se raplatit au niveau du P6 pour atteindre tranquillement peu après le sommet.

La ligne comporte au total huit pylônes répartis comme suivant : 1 compression, 6 supports et 1 support-compression
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 8C/8C
P2 : 4S/4S
P3 : 4S/4S
P4 : 2C2S2C/2C2S2C
P5 : 6S/4S
P6 : 6S/6S
P7 : 6S/6S
P8 : 6S/6S

La ligne depuis le bas de l’installation :
Image

En avant sur la ligne avec derrière les installations permettant l’accès à Courchevel 1850 depuis le bas de la Vallée des Creux :
Image

Le bas de la piste Gravelles sur la droite :
Image

Portée entre le P2 et le P3 :
Image

Zoom sur le P3 :
Image

Jonction des tracés des pistes Gravelles sur la gauche et Roc Mugnier sur la droite :
Image

Au pied du passage le plus raide de la ligne :
Image

La tête du P4; tête Skirail :
Image

On entame la partie raide :
Image

Le P5 :
Image

Portée entre P5 et P6 :
Image

Le P6 :
Image

Le sommet est en vue :
Image

Dernier pylône avant l’arrivée :
Image

Arrivée en gare amont :
Image


La Gare Amont

La gare d’arrivée de cet appareil est située à 2020 mètres d’altitude. Cette dernière prend peu d’emprise au sol puisque de type retour fixe. La poulie n'est pas d'origine et a certainement été changée à l'occasion du déplacement de l'appareil.

Vues sur la gare amont :
Image

Image


Véhicules et pinces

Pince Fixe Montaz Mautino :
Image

Passage de la pince sur un balancier de type support :
Image

Passage de la pince dans un balancier de type Support-compression :
Image

Siège biplace Montaz Mautino :
Image


En conclusion un appareil bien pratique sur son nouveau tracé et qui a grandement contribué à offrir une liaison facile entre les domaines de Courchevel 1850 et Courchevel 1650. Après 29 ans de bons et loyaux services sur le domaine de Courchevel cet appareil comme son grand frère Roc Mugnier sera remplacé durant l’été 2009 par un Télésiège Débrayable six places.

Ainsi se termine ce reportage
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10102 secondes. 38 requete(s).
120 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés