En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 17Bannière 15Bannière 21Bannière 25

 TSF2 des Lanchettes

Valmorel (Le Grand Domaine)

Montaz Mautino

T1 ES
Mise en service en : 1982

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 11/05/2014 et mise à jour le 14/05/2014
(Mise en cache le 14/05/2014)

Image


Au sommaire :
I-Valmorel
II- 1976, Ouverture du secteur d'altitude de Valmorel et de la liaison avec Doucy Combelouvière
III- Lanchettes, entre ski propre et désserte de la liaison vers Doucy.
IV- Ligne et infrastructures du télésiège des Lanchettes
V- Conclusion : Lanchettes, un télésiège oublié?



Valmorel

Image

>> Découvrez l’introduction à la station en cliquant sur le logo <<


1976 : Ouverture du secteur d'altitude de Valmorel et de la liaison avec Doucy Combelouvière

Depuis le début des années 1960 se forme sur les pentes du hameau de la Charmette, situé sur la commune des Avanchers, un petit domaine de ski alpin. Celui ci est constitué en 1973 de 3 téléskis permettant d'atteindre 1650 mètres d'altitude ainsi que le petit téléski de Blanchot dédié aux débutants, qui, lui, est toujours en fonction tout comme son voisin le téléski du Rocher. Puis dans le début des années 1970, apparaît un projet ambitieux de construction d'une toute nouvelle station sur les alpages de Planchamp, où depuis bien longtemps trônait seul au milieu de nulle part un immense centre de vacances nommé tout simplement "centre de vacances de Planchamp" , qui permettait d'accueillir des touristes en quête de solitude.

Ainsi, en 1976, le télésiège de Beaudin est installé. Il a pour rôle d'emmener les skieurs depuis un parking créé pour l'occasion, à 1400 mètres d'altitude, vers le sommet de Beaudin, à 1900 mètres d'altitude.
Par la même occasion, Doucy Combelouvière, petite station située sur la commune de la Léchère, décide de se relier avec le télésiège de Beaudin grâce à la construction, de deux téléskis permettant l'accès au sommet des Lanchettes, depuis le sommet de son troisième téléski. Ce sommet donne directement accès à la Combe de Beaudin où est établie la piste que desservait le télésiège éponyme et d'un téléski permettant de remonter sur le sommet des Lanchettes.

A partir de 1977, soit une année après la construction du télésiège de Beaudin, les résidences commençaient à pousser comme des champignons. Au début, la station s'est développée autour du bourg et de ses commerces, puis vers la gauche, au niveau de l'actuelle piste de Planchamp, avant de s'étendre vers l'ouest. C'est d'ailleurs ainsi qu'est né le hameau de Crève-Cœur. Dans le même temps, le hameau du Mottet se construisit autour du télésiège de Pierrafort, réalisé en 1978, remplacé par la suite en 1981.
Pendant ce temps furent construits en 1982 les hameaux de la Forêt et de la Fontaine ainsi que leur départ station, dénommé Lanchettes, et ce dans le but d'élever la capacité d'hébergement de la station.


Lanchettes : entre ski propre et déserte de la liaison vers Doucy Combelouvière

Avec la construction de ces hameaux, la nécessité de construire un départ station proche de ceux-ci fut rapidement ressenti. C'est pour cela qu'en 1982, ce télésiège fut construit par le manufacturier Montaz Mautino, qui était le constructeur de toutes les remontées mécaniques de Valmorel et de Doucy Combelouvière. En effet, ce télésiège permet pour les personnes résidant aux hameaux de la Forêt et de la Fontaine de pouvoir accéder aux pistes proposées en altitude et de permettre l'accès à Doucy Combelouvière, sans avoir à emprunter le téléski de Montagne de Tête qui était le seul accès à cette dernière, depuis Valmorel.
Ce télésiège avait aussi vocation à desservir du "ski expert" car depuis son sommet on avait accès à une piste noire, et deux pistes rouges ainsi qu'à deux pistes bleues. Mais aujourd'hui, seule une piste rouge ainsi que les deux pistes bleues sont encore accessibles.

Image
(sur ce plan les Lanchettes est noté K' et les Guillots est noté k)

Image
(Sur cette vue earth, nous pouvons voir le tracé du téléski des Guillots sur le versant opposé de celui des Lanchettes).

En période de vacances scolaires, lorsqu'il faut se diriger vers Doucy Combelouvière, les queues sont telles à Gelaz que certains skieurs venant de Doucy Combelouvière empruntent ce télésiège pour rentrer chez eux. Il permet aussi grâce à la piste de Gelaz d'accéder au télésiège de la Biollène et aux téléskis de l'Arenouillaz qui donnent accès au secteur de la Madeleine ainsi qu'à la liaison vers Saint François Longchamp.

Desservant deux pistes bleues et une piste rouge, c'est un télésiège qui dessert du ski débutant ainsi que du ski expert.

Au sommet de cet appareil, trois pistes sont au choix :
-La piste bleue de Gelaz qui donne accès au télésiège de la Biollène.
-La piste bleue de Tête Montolivet, donnant accès à la piste du Montolivet qui redescend vers Doucy.
-Et la piste rouge des Lanchettes redescendant au bas de cet appareil.


Situation sur le Grand Domaine

Image

Situation sur le secteur

Image


Le télésiège des Lanchettes est donc un télésiège assez vieux, puisque datant de 1982. On retrouve ainsi en gare aval une station retour tension par vérin hydraulique Montaz Mautino et en amont une gare motrice Tri-Alp monopode de chez Montaz Mautino. Ce télésiège est aussi exploité à la descente car il permet l'accès au restaurant d'altitude nommé "l'Arbet" ainsi qu'à deux sentier balisés en altitude qui se nomment "Montolivet" et les "Balcons de l'Arenouillaz".
Il faut noter également que ce télésiège était aussi exploité durant la période estivale pour donner accès à des sentier piétons ainsi qu'une piste de VTT.


Caractéristiques

    Caractéristiques Administratives

    TSF-Télésiège à attache fixe : Lanchettes
    Exploitant : Domaine Skiable de Valmorel SA
    Constructeur : Montaz Mautino
    Année de construction : 1982

    Caractéristiques d’Exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver-été (jusqu'en 2012)
    Capacité : 2 personnes
    Débit à la montée : 1200 personnes/heure
    Débit à la descente : 1200 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 2,30 m/sec
    Heure d'ouverture /fermeture : 09h15-16h40 (17h00 à partir de février)

    Caractéristiques Géométriques

    Altitude aval : 1339 m
    Altitude amont : 1827 m
    Dénivelée : 481 m
    Longueur développée : 1250 m
    Pente maximale : 57%
    Temps de trajet : 9 min 45 sec

    Caractéristiques Techniques

    Type de gare : Tri-Alp monopode
    Emplacement tension : Aval
    Type de tension : Hydraulique
    Emplacement motrice : Amont
    Type de motorisation : Courant continu
    Puissance développée : 162 kW
    Sens de montée : Gauche
    Embarquement : Dans le sens de la ligne
    Nombre de pylônes : 15
    Largeur de la voie : 3.4 m
    Dispositif d’accouplement : Pince fixe
    Nombre de véhicules/suspentes : 190
    Espacement : 6,50 m



Ligne et infrastructures du télésiège des Lanchettes

La gare aval

La gare aval est située à 1339 m d'altitude à proximité immédiate de la Grange aux Fées. C'est au niveau de cette gare que s'effectue la mise en tension du câble grâce à un vérin hydraulique.
Du fait de sa position elle est très difficile d'accès tant à pied qu'à ski car il faut contourner le chantier de la Grange aux Fées, ainsi que beaucoup bâtonner pour y accéder car la piste est légèrement montante, puis devient très plate. Nous sommes en présence d'une gare retour tension hydraulique classique pour ce type d'appareil de cette génération.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La gare aval depuis le siège :
Image


La ligne

La ligne du télésiège des Lanchettes est relativement longue et assez accidentée. Elle se décompose en 2 parties. La première partie (jusqu'au passage de la piste rouge des Lanchettes) monte régulièrement sans difficulté majeure. Puis après le passage de celle ci, la pente devient soutenue, et c'est à cet endroit que l'on atteint la pente maximale de cet appareil, et ce jusqu'à la gare amont. C'est pourquoi, juste avant la gare amont, il y a 4 pylônes qui permettent de remettre la câble à l'horizontale pour permettre l'entrée en gare amont.

Dans l'ordre de montée :
G1 : 6C/6C
P1 : 6S/6S
P2 : 6S/6S
P3 : 6S/6S
P4 : 4S/4S
P5 : 6S/6S
P6 : 2C2S2C/2C2S2C
P7 : 4S/4S
P8 : 6S/6S
P9 : 4S/4S
P10 : 1C4S1C/1C4S1C
P11 : 1C4S1C/1C4S1C
P12 : 8S/6S
P13 : 6S/4S
P14 : 8S/6S
P15 : 8S/6S
G2 : 2S/2S


La ligne depuis la gare aval :
Image

P1 : 6S/6S
Image

P2 : 6S/6S
Image

Image

P3 : 6S/6S
Image

P4 : 4S/4S
Image

Image

P5 : 6S/6S
Image

Image

P6 : 2C2S2C/2C2S2C
Image

P7 : 4S/4S
Image

P8 : 6S/6S
Image

Vue arrière : (avec la piste des Lanchettes à droite)
Image

Portée P8-P9 et passage au dessus de la piste rouges des Lanchettes
Image

P9 : 4S/4S
Image

Image

P10 : 1C4S1C/1C4S1C
Image

Image

P11 : 1C4S1C/1C4S1C
Image

Image

P12 : 8S/6S (avec la gare amont du téléski de Gelaz sur la gauche)
Image

P13 : 6S/4S
Image

P14 : 8S/6S
Image

P15 : 8S/6S
Image


La gare amont

La gare amont est située à 1829 mètres d'altitude, à proximité de la poulie de retour du téléski à enrouleurs de Gelaz et du restaurant d'altitude : l'Arbet. C'est au niveau de cette gare que l'on retrouve toute la chaîne cinématique assurant la marche normale de cet appareil. Nous trouvons ici une gare Tri-Alp monopode de manufacture Montaz Mautino.

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Les véhicules

Le télésiège des Lanchettes possède 190 sièges arceaux Montaz Mautino classiques disposés à intervalle régulier d' environ 6.5 m. Ceux ci ont une masse à vide de 74 kg, pouvant accueillir jusqu'à 2 personnes ou 160 kg.

Vue générale du siège :
Image

La pince vue de dessous :
Image

L'assise en latte en plastique :
Image


Quelques vues depuis les pistes


Image

Image

Image

Image


Lanchettes : un télésiège oublié ?

Le télésiège des Lanchettes est un appareil adapté à sa tâche, mais au vu de sa vieillesse et de sa lenteur un remplacement serait utile pour dynamiser le secteur, car au vu des inconvénients de ce télésiège beaucoup de skieurs le désertent. Avec la construction de la Grange aux Fées, ce projet est sur le point d'aboutir, pour permettre une ascension rapide et confortable vers le sommet éponyme : les Lanchettes.

Image


Texte et photos : Alspace
Bannière : Kenzo

Je remercie Kenzo pour la bannière, remontees pour la vue Google Earth et pour son aide, ainsi que 91@g pour son aide à la correction..



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10027 secondes. 41 requete(s).
73 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés