En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 43Bannière 27Bannière 35Bannière 1

 TSF2 du Chalvet

Montgenèvre (Via Lattea)

Montaz Mautino

T2 ES
Mise en service en : 1985

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 27/06/2014 et mise à jour le 08/11/2014
(Mise en cache le 08/11/2014)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Montgenèvre
  • Le télésiège du Chalvet
  • Flashback sur l’ancien appareil…
    Chalvet : le sommet du domaine skiable
    Caractéristiques
  • Ligne et infrastructures
  • La gare aval
    La ligne
    La gare amont
    Véhicules et pinces
    Vue depuis les pistes
  • Conclusion


Montgenèvre

Montgenèvre est une station de ski des Hautes-Alpes. Elle est la doyenne des stations françaises. Le ski y fit son apparition en 1907.
Montgenèvre se situe dans le nord-est des Hautes-Alpes, au nord du Queyras, à la frontière avec l'Italie. La station a su se développer tout en gardant l'aspect d'un village de montagne.
Après la fermeture de son domaine, la station propose une palette d'activités : ski nocturne, restaurants, spas, boîtes de nuits...

Le domaine skiable de Montgenèvre est une étendue de 83 kilomètres de pistes reparties sur deux principaux versants :
-En face sud, le Chalvet. On y trouve des pistes faciles comme techniques.
-En face nord : les Chalmettes, l'Aigle et les Gondrans proposent une grande variété de pistes tous niveaux.
Ces pistes sont desservies par 22 appareils : 1 télécabine, 2 télémix, 1 télésiège débrayable, 8 télésièges à pinces fixes, 8 téléskis et 2 tapis roulants.
Le domaine est relié avec la Voie Lactée (ou Via Lattea en italien). Le domaine forme un ensemble de 400 kilomètres de pistes reliées skis aux pieds !

Image
Montgenèvre avec le sommet du Janus.

Lien vers le site de la station : http://www.montgenevre.com/winter/

Le télésiège du Chalvet

Flashback sur l’ancien appareil…

Lors des années 50, Montgenèvre est en plein développement : les téléskis du Chenaillet, du Tremplin et du Prarial sont opérationnels mais la station se tourne déjà vers le versant opposé, bien ensoleillé et ayant un gros potentiel de ski. C’est pour cette raison qu’est installé dans les années 50 un téléporté débrayable à sièges et cabines en deux tronçons. Cet appareil prend son départ au cœur de Montgenèvre et possède une gare intermédiaire au plateau de la Bergerie. Celle-ci permet d’effectuer un angle vers la gauche afin de permettre à la ligne de se diriger vers le sommet du Chalvet, qui culmine à 2600 mètres d’altitude. Les véhicules sont soit des sièges deux places à embarquement et débarquement latéral, soit des cabines biplaces.
Le téléporté du Grand Chalvet est né ainsi que le ski sur ce versant.

Voici la situation de l’appareil sur un plan d’époque (date du plan imprécise, mais elle est située entre 1973 et 1985) :

Image
Le Grand Chalvet est en bas à droite du plan. DR.

On peut noter sur le plan ci-dessus la présence de deux pistes retour-station situées à droite de la ligne du premier tronçon, pistes qui ont été abandonnées aujourd’hui. Cela est probablement dû au manque d’intérêt de celles-ci.

Voici quelques photos de cette remontée emblématique du domaine à l’époque :

Image
La gare intermédiaire, toute neuve. DR

Image
La ligne, qui ne comportait une quinzaine de pylônes. DR

Image
L’avant de la gare amont, toujours présente aujourd’hui. DR

Image
DR.

Image
L’arrière de la gare amont. DR

Image
De l’autre côté. DR

Image
Un siège biplaces. DR

Image
Une cabine et un pylône. DR

Le Grand Chalvet permettait en outre de desservir cinq pistes mais aussi des immenses champs de neige de poudreuse, le tout explosé au soleil.

Voici maintenant une petite chronologie de l’évolution du massif du Chalvet jusqu’à aujourd’hui :

Le secteur du Chalvet, contrairement aux autre parties du domaine, restera sans investissements jusqu’à 1973 et l’installation du téléski du Bélier. Cet appareil double en partie le deuxième tronçon du téléporté mais suit la crête. Il permet l’accès à une piste située sur sa gauche ainsi que l’accès à la Combe du Loup (entre le Grand Chalvet et le téléski). En 1975, le téléski des Trois Fournéous est implanté dans le vallon de l’Alpet, afin de mieux desservir la partie haute de la piste noire des Trois Fournéous, partie qui est assez technique. Celui-ci comporte un virage et est construit par Montagner.
Durant les années 80, le versant du Chalvet a été grandement modernisé. Cela a commencé en 1981 avec le remplacement du premier tronçon du téléporté du Grand Chalvet par une télécabine six places de marque Agudio. Cette section de l’appareil été complètement dépassée d’une part par sa tâche qui est tout de même de permettre aux skieurs d’accéder au secteur du Chalvet, et d’autre part par son âge (30 ans). La télécabine du Chalvet a donc pris le relais. Le tracé et les gares sont conservés pour le nouvel appareil.
En 1982, le téléski de l’Alpet est installé, permettant d’ouvrir des pistes relativement faciles sur les pentes sud du col de l’Alpet.

L’année 1985 sonne la fin du deuxième tronçon du célèbre Grand Chalvet. Il est démonté au profit d’un télésiège fixe biplaces Montaz Mautino. L’appareil a une gare aval légèrement en aval de la télécabine, le tracé est décalé sur la droite et la gare amont est située juste devant l’ancienne gare amont de l’ancien appareil. Par ailleurs, la gare aval de la seconde section du Grand Chalvet est reconvertie en garage pour les véhicules de la télécabine du Chalvet. Le télésiège du Chalvet, bien que fixe, permet d’enchaîner les rotations sur les pistes Chalvet et Combe du Loup sans déchausser. Le téléski du Bélier perd déjà de son intérêt car il est assez isolé et ne permet que de rejoindre la piste rouge Chalvet, la piste qui est à sa gauche étant souvent fermée (mauvaise exposition et absence de neige de culture à cette époque). Celui-ci sera désaffecté en 2008, mais la gare aval et les deux premiers pylônes restent tout de même debout. L’année 2008 signe aussi l’ouverture du télémix de Serre Thibaud, qui permet de faciliter grandement la liaison entre les deux versants de Montgenèvre.

Chalvet : le sommet du domaine skiable

Le télésiège du Chalvet est situé en amont de la télécabine du Chalvet, dans la Combe du Loup.

Il dessert un secteur magnifique, composé de deux appareils et de trois pistes. Les remontées sont le télésiège fixe du Chalvet et le téléski des Trois Fournéous. Ces deux appareils desservent une piste noire (Trois Fournéous) et deux rouges (Chalvet et Combe du Loup). Le secteur est très apprécié pour son panorama au sommet, l’attrait technique des pistes et les possibilités de hors-piste, qui sont nombreuses. Le secteur s’étale de 2156m d’altitude (départ du télésiège du Chalvet) pour culminer à 2586m d’altitude (arrivée du téléski des Trois Fournéous).

Image
Les pentes des Trois Fournéous.

Le télésiège du Chalvet permet donc de rejoindre le sommet du domaine skiable. De conception ancienne, la ligne se compose de longues portées et assez aériennes.

Cet appareil est accessible par la télécabine du Chalvet ou par le télémix de Serre Thibaud. De son sommet, on a accès aux téléskis des Trois Fournéous et de l’Alpet (qui permet de se diriger vers le Rocher Rouge et le Montquitaine).
Le télésiège du Chalvet dessert trois pistes :
- Trois Fournéous : Piste noire non damée, elle descend tout droit la face nord est du sommet du Chalvet en longeant le téléski des Trois Fournéous.
- Chalvet : La piste rouge du Chalvet descend en pente assez soutenue jusqu’à la gare amont de la télécabine du Chalvet. De nombreuses possibilités de hors-piste sont possibles depuis cette piste et la vue y est magnifique (massif des Ecrins et vallée de la Durance).
- Combe du Loup : Il s’agit tout simplement d’une variante de la piste rouge du Chalvet.

Situation sur le plan des pistes :

Image

Zoom sur le secteur :

Image

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l'appareil :

- Caractéristiques Administratives

TSF – Télésiège à pinces fixes : CHALVET
Exploitant : Régie des remontées mécaniques de Montgenèvre
Constructeur : Montaz Mautino
Année de construction : 1985

- Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personnes
Débit : 1100 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Equipement d'embarquement : Aucun

- Caractéristiques Géométriques

Altitude gare aval : 2139 m
Altitude gare amont : 2487 m
Dénivelé : 348 m
Longueur développée : 1390 m
Pente moyenne : 27.5 %
Pente maximale : 42.6 %
Temps de trajet : 10 min 5 sec

- Caractéristiques Techniques

Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement gare motrice : Aval
Type de motorisation : Eléctrique
Sens de montée : Gauche
Type d'embarquement : Sans équipement d’aide
Nombre de pylônes : 15
Dispositif d'accouplement : Pinces fixes

Ligne et infrastructures

La gare aval

La gare aval est située à 2139m d’altitude, à côté de la gare amont de la télécabine du Chalvet. De type bipode, elle permet d’effectuer la tension du câble par l’intermédiaire d’un vérin de tension hydraulique. Le bloc moteur est quant à lui monté sur roulements afin de pouvoir régler la tension. La gare intègre aussi le P0 compression, qui permet à la ligne de prendre une première inclinaison et ainsi, de survoler la piste qui permet l’accès au télésiège depuis la télécabine et les pistes Chalvet et Combe du Loup.

Image
La gare aval du télésiège du Chalvet depuis le bas de la piste Chalvet (à droite, il s’agit de la gare amont de la télécabine du Chalvet et du restaurant La Bergerie).

Image
On s’approche.

Image
La gare aval et le premier pylône.

Image
La gare aval de côté. On distingue clairement les différents composants du bloc moteur et le fait que celui-ci soit monté sur des roulements qui glissent sur des rails (afin d’effectuer la tension du câble).

Image
L’embarquement.

La ligne

La ligne est longue de 1390 mètres et est composée de 15 pylônes tubulaires.

Les deux premiers pylônes (P0 et P1) permettent de franchir la piste de liaison entre la rouge du Chalvet et le télésiège du même nom. Les deux pylônes qui suivent radoucissent la pente. La ligne longe à présent la piste Chalvet. Du pylône 3 au quatrième ouvrage de la ligne, le câble est quasiment à l’horizontale. La portée de P5 à P6 est assez longue. A partir de ce pylône, la pente augmente progressivement. Les pylônes 6 et 7 sont de type support compression et les portées sont de plus en plus longues. Le pylône 8 maintient le câble à une hauteur raisonnable. L’ouvrage suivant permet d’amorcer le passage d’une grande portée. Celle-ci nous amènera aux pylônes 9, 10 et 11 qui permettent à la ligne de se redresser en arrivant sur la crête du Chalvet. Ensuite, le câble reste à une hauteur constante jusqu’au pylône 14, qui adoucie l’inclinaison de la ligne. Puis vient le pylône 15 qui remet le câble à l’horizontale pour l’entrée en gare amont.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 6C/6C
P2 : 4S/4S
P3 : 6S/6S
P4 : 4S/4S
P5 : 6S/4S
P6 : 2C-4S-2C/2C-4S-2C
P7 : 2C-4S-2C/2C-4S-2C
P8 : 4S/4S
P9 : 2C-4S-2C/2C-4S-2C
P10 : 8S/8S
P11 : 8S/8S
P12 : 4S/4S
P13 : 6S/4S
P14 : 6S/6S
P15 : 8S/8S

S : balancier support
C-S-C : balancier compression – support – compression
C : balancier compression


Image
La ligne depuis la gare aval.

Image
Le P2, on passe au-dessus de la piste de liaison.

Image
La portée qui suit cet ouvrage. La piste du Chalvet à gauche.

Image
Retour en arrière.

Image
Le P3.

Image
La ligne s’est redressée.

Image
Le pylône 4. La ligne s’aplanit encore.

Image
Portée presque plate.

Image
Le P5, on arrive au début de la partie plus difficile de la ligne.

Image
La portée de P5 à P6. On distingue clairement le profil de la montée.

Image
Le P6, et c’est parti…

Image
La portée suivante. On sent que la pente est déjà plus forte.

Image
Le P7, on peut voir un massif de l’ancien téléporté du Grand Chalvet à gauche.

Image
La pente reste soutenue.

Image
Le P8.

Image
La portée vers P9. On peut voir que son emplacement est assez délicat.

Image
Le P9, juste avant la plus longue portée de la ligne.

Image
Au cœur dans cette portée.

Image
Le P10, on arrive sur la crête.

Image
Le P11, en plein redressement de la ligne.

Image
Le P12, on peut voir le sommet du Chalvet à droite.

Image
Portée plus calme.

Image
Le P13.

Image
Vers P14, nous approchons lentement de la gare amont.

Image
P14, la gare amont est en vue.

Image
La dernière portée.

Image
Le dernier pylône (n°15). En arrière-plan, nous pouvons voir l’arrivée du téléski des Trois Fournéous.

Image
L’arrivée.

La gare amont

La gare amont est une simple poulie retour fixe montée sur sa structure en métal. Placée près de la gare amont du téléski des Trois Fournéous, elle est séparée de celle-ci par l’ancienne gare amont de l’ancien téléporté du Grand Chalvet. Depuis cet endroit s’offre aux skieurs une superbe vue sur la vallée de la Durance ainsi que sur le massif des Ecrins.

Image
La gare amont depuis un siège.

Image
La zone de débarquement et la poulie retour fixe.

Image
De côté avec le Mont Chaberton derrière.

Image
Les trois gares amont. De gauche à droite : celle du téléski des Trois Fournéous, celle du téléporté du Grand Chalvet et enfin la gare amont du télésiège du Chalvet.

Sièges et pinces

Les sièges sont des véhicules classiques de l’époque, en lattes et peu confortables. Ces sièges peuvent accueillir jusqu’à deux personnes. Ils sont reliés au câble par l’intermédiaire de pinces fixes.

Image
Un siège.

Image
Une pince fixe.

Vue depuis les pistes

Image
Les six premiers pylônes depuis la piste Chalvet.

Image
La montée vers la crête.

Image
De plus bas.

Image
Le début de la ligne.

Conclusion et remerciements

Le télésiège du Chalvet est un appareil qui permet certes d’accéder à de superbes pistes, mais il devient vieillissant et son remplacement devrait s’opérer à court ou moyen terme. Actuellement, le temps de montée et le confort de cet appareil ne sont plus acceptables et la station commence à se pencher sur son remplacement. A suivre…

Je remercie Cucumelle pour la photo historique du siège du téléporté du Grand Chalvet.

Texte & bannière : Clément05
Photos : Clément05 (le 7 mars 2014)

A bientôt.

© - 2014 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10097 secondes. 42 requete(s).
131 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés