En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 28Bannière 41Bannière 19Bannière 10

 TSF2 du Clair Blanc

Les Arcs (Paradiski)

Poma

T2 HS
Description rapide :
TSF2 de 1964 rénové en 1986. Remplacé en 2010 par le téléski à enrouleurs du Snowpark.

Mise en service en : 1964
Fin de service en : 2010

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 07/06/2009 et mise à jour le 29/05/2010
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


La station des Arcs est située en Tarentaise au dessus de la ville de Bourg Saint Maurice. Le domaine skiable des Arcs est compris entre 1200 mètres d’altitude et 3226 mètres d’altitude au sommet de l’Aiguille Rouge et offre au total 200 kilomètres de pistes. Depuis 2003 le domaine des Arcs est relié à La Plagne par un Téléphérique permettant la création d’un nouveau grand espace de ski dénommé Paradiski. Le télésiège du Clair Blanc est le troisième télésiège à avoir été installé sur le domaine des Arcs.

Les premiers aménagements sur les pentes de Bourg Saint Maurice commencent en 1961 avec la réalisation de deux télésièges qui permettent de relier Bourg Saint Maurice au plateau de Pierre Blanche qui deviendra plus tard Les Arcs 1600. La suite des aménagements se fera donc à partir de ce plateau de Pierre Blanche avec la réalisation du difficile Téléski des Têtes. En 1964, est installé par Pomagalski un troisième télésiège. Ce télésiège est baptisé Arpette puisque partant du plateau qui porte ce nom. Il rejoint le sommet de l’Arpette qui culmine à 2413 mètres d’altitude. La réalisation de cet appareil permettra d’envisager l’équipement en remontées mécaniques de la Vallée située derrière ce sommet, à savoir la Vallée de l’Arc. Le premier aménagement de la Vallée de l’Arc aura lieu en 1968 avec la réalisation du Téléski de Comborcière. Arpette était donc le seul moyen à l’époque de regagner cet appareil. Plus tard avec l’extension du domaine, il desservira plus d’appareils dans ce nouveau secteur.

Arpette était donc à l’époque le seul moyen de basculer dans la vallée de l’Arc. Avec le développement à venir de la station des Arcs 1800, un deuxième accès fut crée par le Col des Frettes qui était joignable par un Téléski ou un Télésiège Fixe. Arpette était uniquement accessible depuis le Téléski des Têtes. Ceci fut amélioré avec la réalisation des Téléskis de la Cachette, faisant de cet appareil le second maillon de la chaine de remontées permettant d’accéder à la Vallée de l’Arc. Toutefois le débit limité offert par ce télésiège biplace ne permettait plus d’absorber convenablement le flux de skieurs qui voulaient rejoindre depuis Arcs 1600 la Vallée de l’Arc.

En 1986 la Société des Montagnes de l’Arc installe un Télésiège triplace en remplacement de l’appareil de 1964. Toutefois le télésiège de 1964 ne sera pas démonté. Comme le nom Arpette a été pris par le nouvel appareil, le Télésiège de 1964 sera rebaptisé Clair Blanc. Afin de ne pas faire double emploi avec le nouveau Télésiège de l’Arpette, le tracé de Clair Blanc s’arrête au pied du sommet de l’Arpette. Suite à ce raccourcissement, une profonde rénovation sera entamée sur cet appareil. Clair Blanc va se voir doter d’une gare motrice toute neuve de type Alpha. Tous les sièges seront également rénovés et un pylône de la ligne a été changé.
L’appareil sur son nouveau tracé dessert des pistes faciles et avait clairement à l’époque, une vocation débutante. Cette clientèle pourra donc profiter facilement des pentes douces du plateau de l’Arpette surtout que l’accès à cet appareil a été grandement amélioré en 1989 avec la réalisation du Télésiège débrayable quadriplace de la Cachette en 1989. On le rejoint également directement depuis le Télésiège débrayable de la Vagère ainsi que depuis le sommet du Télésiège Débrayable du Plan de l’Ours pour les clients arrivant depuis la Vallée de l’Arc.

Toutefois la vocation de cet appareil changera radicalement en 1996. Afin de redynamiser l’intérêt pour cet appareil, la station des Arcs aménage un immense snowpark le long du tracé de cet appareil. Clair Blanc devient donc le moyen le plus rapide et le plus facile pour rejoindre cet espace ludique et enchainer les rotations sur le snowpark. Le succès est au rendez vous puisque la SMA va même proposer un forfait snowpark qui permettra bien évidement d’emprunter cet appareil. Le succès est tel que lors des périodes d’affluence, il n’est pas inhabituel de devoir attendre un bon quart d’heure avant de pouvoir embarquer sur cet appareil. Autrement depuis son sommet il permet tout aussi bien de rejoindre les Arcs 1600 que les Arcs 1800 ou encore le Télésiège triplace de l'Arpette et le Télésiège Col des Frettes. Au niveau des pistes cet appareil dessert en plus du snowpark, une seule piste bleue dénommée Clair Blanc qui remmène au pied de cet appareil

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : CLAIR BLANC
Maître d’Ouvrage : SMA
Exploitant : SMA
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1964


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personne(s)
Débit à la montée : 725 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.5 m/s
Tapis d'Embarquement : Non


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2035 m
Altitude Amont : 2230 m
Dénivelée : 195 m
Longueur développée : 905 m
Pente Maxi : 47 %
Pente Moyenne : 22 %
Temps de Trajet : 6min02


Caractéristiques Techniques

Type de Gare : ALPHA JUNIOR
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance Développée : 35KW (PV) / 75KW (GV)
Sens de montée : Gauche
Dispositif d'accouplement : Mono-pince fixe
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylônes : 8
Nb Sièges : 73
Espacement : 24.8 m


Caractéristiques du Câble

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Type de Câblage : Lang à droite
Diamètre du câble : 30 mm
Ame : Compacte

Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval de Clair Blanc est située non loin du départ du Télésiège Fixe de l'Arpette, en contrebas de la piste Belvédère. C'est dans cette gare que se trouve les chaines cinématique qui assurent la marche normale et la marche de secours de l'installation. C'est également dans cette gare que se trouve le poste de conduite du Télésiège.

Vues de la gare aval :
Image

Image

Image

Image

Image

L'un des deux vérins assurant la tension du câble :
Image

La poulie motrice encagée :
Image

L’embarquement :
Image


La Ligne

La ligne de cet appareil ne comporte pas de difficulté particulière. La ligne monte rapidement pour franchir les premières pentes et passer au dessus des pistes passant à proximité. C’est d’ailleurs en sortie de gare que l’on atteint la pente maximale de l’appareil. A partir du P6, la ligne monte doucement de façon plutôt régulière. Les portées entre chaque pylône sont plutôt grandes. Toutefois la ligne atteint sans peine le sommet du tracé. A noter que la ligne est entièrement symétrique et que comme pour la plupart des appareils des Arcs, la numérotation des pylônes est inversée.

Au total la ligne comporte 8 pylônes répartis comme suivant : 6 supports et 2 supports-compression.
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P9 (G1) : 12C/12C
P8 : 8S/8S
P7 : 8S/8S
P6 : 6S/6S
P5 : 12S/12S
P4 : 4SC/4SC
P3 : 12S/12S
P2 : 2S4C2S/2S4C1S
P1 : 8S/8S

La ligne depuis le bas :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Le P8 :
Image

Le tracé du télésiège de l'Arpette sur la droite :
Image

Le P7 et le snowpark sur la gauche :
Image

Le P6 et une partie des modules du snowpark :
Image

Entre le P6 et le P5 :
Image

Le P5:
Image

La piste noire Fond Blanc en haut sur la gauche :
Image

Le P4 qui n'est pas d'origine :
Image

Passage au dessus de la piste Clair Blanc :
Image

Le P3 :
Image

Longue portée entre le P3 et le P2 :
Image

Le début de la piste Clair Blanc :
Image

Le sommet du Télésiège de l'Arpette juste au dessus de la ligne :
Image

Le dernier pylône :
Image


La Gare Amont

La gare amont est une simple poulie de retour-fixe. Cette poulie n'est pas la poulie d'origine. Elle a été mise en place lors de la rénovation de ce télésiège.

Vues sur la gare amont :
Image

Image


Véhicules et pinces

Pince fixe :
Image

Passage sur un balancier de type support :
Image

Passage dans un balancier de type support-compression :
Image

Siège 2 Places Poma :
Image


Diverses Photos

Ligne depuis le haut de l’installation :
Image

Haut de la ligne depuis la piste Clair Blanc :
Image

Ligne avec le massif du Beaufortain en toile de fond :
Image

Ligne avec des modules du snowpark :
Image

Malgré son utilité cet appareil qui aura traversé une longue période de l’histoire des Arcs sera démonté durant l’été 2010. Il sera normalement remplacé par un téléski sur un tracé différent qui rejoindra le snowpark.


Ainsi se termine ce reportage
A Bientôt

Sources Historique : www.espace-arcadien.fr



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1018 secondes. 41 requete(s).
117 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés