En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 14Bannière 23Bannière 25Bannière 8

 TSF2 du Crey du Quart

Valloire (Galibier Thabor)

Montaz Mautino

T1 HS
Mise en service en : 1971
Fin de service en : 2008

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 15/11/2014 et mise à jour le 15/07/2015
(Mise en cache le 16/07/2015)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Valloire
  2. L'aménagement du domaine d'altitude du Crey du Quart
  3. Crey du Quart : un ascenseur incontournable
  4. Ligne et infrastructures du télésiège du Crey du Quart
  5. Crey du Quart : un appareil vétuste


Valloire

Valloire est une station de ski située en vallée de la Maurienne, entre 1430 et 2535 mètres d'altitude. Elle a la particularité d'être étalée sur deux massifs : le Crey du Quart et la Sétaz.

Grâce au Galibier Thabor, il est possible de rejoindre skis aux pieds le domaine voisin de Valmeinier. L'ensemble est composé de 29 remontées mécaniques (dont 2 télécabines, 16 télésièges et 11 téléskis), qui desservent 85 pistes totalisant 150 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


L'aménagement du domaine d'altitude du Crey du Quart

Le développement du massif du Crey du Quart commença en 1938 avec l'installation du téléski du Grand Hôtel au pied du village de Valloire. La vocation de cet appareil était de desservir une piste noire rapidement reconnue pour sa difficulté.
Il a fallu attendre 1971 pour voir fleurir les premiers télésièges du massif, à savoir la chaîne de télésièges Pré Rond-Crey du Quart et des téléskis de la Crête ou du Lac de la Vieille, desservant un espace de ski propre très large. Ainsi, plus de neuf cent mètres de dénivelé permettaient de skier sur des pentes diverses entre les crêtes du Crey du Quart et le village de Valloire.

Image
La ligne du télésiège du Pré Rond (D.R).

Image
La gare amont du télésiège du Crey du Quart (D.R).

Image
La ligne du téléski Crête et la gare amont du télésiège du Crey du Quart au loin (D.R).


En 1974, il fut décidé de relier Valloire et Valmeinier par les crêtes du Crey du Quart. Pour ce faire, un télésiège fixe et un téléski furent implantés sur le versant de Valmeinier pour rejoindre Valloire. De l'autre côté, la liaison s'effectuait soit par le téléski de la Crête ou celui du Lac de la Vieille. En 1977 fut construit sur la droite du plateau du Pré Rond le téléski du Débutant, qui desservait une piste pour les débutants. Elle complétait une déjà existante qui était accessible depuis 1971 grâce au téléski du Pré Rond. Celui-ci était situé quant à lui sur la gauche du plateau, juste au-dessus du télésiège éponyme.

Image
La ligne du téléski du Débutant (http://www.ski-valloire.net).

Image
La gare aval du téléski du Pré Rond juste avant son démontage
(http://www.ski-valloire.net).


En 1994, suite aux continuelles saturations du téléski du Lac de la Vieille, la SEM de Valloire décida de le remplacer par un télésiège fixe sur le même tracé.
Cinq ans plus tard, l'accès au massif du Crey du Quart est largement facilité par la construction de la télécabine du Crêt de la Brive sur un tracé nouveau afin de rejoindre directement le plateau de la Séa, d'où partait le télésiège du Lac de la Vieille. La chaîne historique Pré Rond-Crey du Quart fut dès l'ouverture de la nouvelle installation très rapidement délaissée, car le temps de montée et le confort des deux télésièges biplaces ne convenaient plus vraiment aux exigences des clients. Néanmoins, ces derniers restaient très utiles car ils permettaient de doubler avec le téléski de la Crête la chaîne Crêt de la Brive-Lac de la Vieille qui était lors des périodes de vacances rapidement très chargés.
Cependant, lors de la construction de la résidence des Charbonnières, le télésiège du Pré Rond fut démonté afin d'éviter le survol de ces nouveaux bâtiments. Pour l'occasion, les téléskis du Pré Rond et du Débutant furent mis hors-service car ils n'étaient plus accessibles depuis la station.

Image
Les restes de la gare amont du télésiège du Pré Rond en 2008.



Crey du Quart : un axe secondaire

Le télésiège du Crey du Quart permettait de skier sur la partie intermédiaire du secteur du même nom côté Valloire, sans avoir à redescendre sur la station. Il n'était donc plus trop fréquenté à partir de 2003 et le démontage du télésiège du Pré Rond car les pistes desservies étaient souvent fermées pour manque de neige. En effet, le secteur du Crey du Quart est assez sensible au vent, qui appauvrit rapidement les pistes en neige.
Entre 1999 et 2003, le télésiège du Crey du Quart était très utile car il permettait de doubler à la fois la télécabine du Crêt de la Brive avec le télésiège fixe du Pré Rond et le télésiège débrayable de la Brive 2 avec le téléski de la Crête accessible depuis la gare amont du Crey du Quart. Pré Rond, Crey du Quart et Crête formaient donc une chaîne secondaire mais ô combien pratique pour éviter les files d'attente de la télécabine du Crêt de la Brive et du télésiège de la Brive 2 pour basculer sur Valmeinier.
Enfin, le télésiège du Crey du Quart desservait une très belle descente jusqu'au village de Valloire avec la piste rouge de l'Aigle puis du Chamois. La piste rouge des Chamois fut néanmoins retirée du plan des pistes quelques années avant l'arrêt de l'exploitation du télésiège du Crey du Quart.

L'offre de ski propre était composée de trois pistes dont une seulement débouchait au télésiège du Crey du Quart :
  • La piste verte de l'Escargot permettant un accès facile au téléski Crête.
  • La piste bleue de Martagon qui est une longue piste très difficile qui rejoint le plateau du Pré Rond depuis le départ du téléski Crête sous un autre nom.
  • La piste rouge de l'Aigle qui prend son départ au sommet du téléski du Château Ripaille et arrive au départ du télésiège de la Brive 2. Auparavant, cette piste continuait son parcours sous un autre nom jusqu'au plateau du Pré Rond.
  • Aussi, le télésiège du Crey du Quart permettait de desservir directement la zone de vitesse, qui était située quelques mètres en contrebas de l'arrivée de l'appareil.

Image
Situation du télésiège du Crey du Quart sur le plan des pistes de Valloire.


Le télésiège du Crey du Quart était un appareil assez classique proposé par la société grenobloise Montaz-Mautino. En effet, il disposait d'une gare motrice 25T et les pylônes étaient de type tubulaire classique, ayant des potences de décâblage installées ultérieurement à la construction.


Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : CREY DU QUART
Exploitant : SEM DE VALLOIRE
Constructeur : MONTAZ-MAUTINO
Année de construction : 1971
Année d'arrêt de l'exploitation : 2008
Année de démontage : 2012

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personnes
Débit à la montée : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s
Sens de montée : Par la gauche
Equipement d’aide à l’embarquement : Non

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1741 m
Altitude amont : 2251 m
Dénivelée : 510 m
Longueur développée : 1742 m
Longueur horizontale : 1666 mètres
Pente moyenne : 31 %
Pente maximale : 53 %
Temps de trajet : 11 minutes 40 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Type de station motrice : 25T
Type de motorisation : Electrique
Type de freinage : A bandes
Puissance SNTF : 6750 SI
Emplacement tension : Amont
Type de station tension : Poulie flottante
Type de tension : Contrepoids
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Nombre de pylônes : 15
Dispositif d’accouplement : Pince fixe MONO 2,3


Ligne et infrastructures du télésiège du Crey du Quart

La gare aval

La gare aval du télésiège du Crey du Quart était située à 1741 mètres d'altitude, en plein cœur du plateau du Pré Rond et à proximité d'un restaurant d'altitude. Elle était accessible jusqu'en 2003 par le télésiège du Pré Rond via un replat d'une centaine de mètres qui séparait les deux gares.
On retrouvait ici une station motrice-fixe 25T de Montaz-Mautino. Elle était recouverte d'un toit en tôle ondulée afin de protéger les organes moteur de l'appareil des intempéries. Dans le but de guider les sièges dans le contour, on remarquera qu'une grande tige gainée faisait le tour complet de la gare.

Image
La gare aval dans son environnement.

Image
Vue éloignée de la gare aval, vue depuis la télécabine du Crêt de la Brive.

Image
Zoom sur cette même gare.

Image
Vue en plongée sur la gare aval, vue depuis la piste bleue de Martagon.

Image
Vue de trois-quarts. (http://www.ski-valloire.net)

Image
Vue opposée avec l'organisation de la file d'attente.



La ligne

La ligne était relativement longue avec ses 1742 mètres. En sortie de gare aval, elle survolait le plateau du Pré Rond et ses alpages à faible déclivité jusqu'au passage du pylône 3. Ce dernier amorçait une pente bien plus importante et survolait sur cette portion de nombreuses fois les pistes Martagon et Daim. Après le passage du pylône 11, l’inclinaison de la pente faiblissait et la ligne survolait alors des alpages. Après le passage du onzième pylône, la ligne était encore moins pentue. Le pylône 13 imprimait la dernière difficulté de cette ligne, 53 % d'inclinaison, lors du survol d'une paroi rocheuse. Le pylône 14 clôturait cette pente importante, puis le pylône 15 rétablissait le câble sur le plan horizontal avant l'entrée en gare amont.


Montaz-Mautino avait équipé la ligne de quinze pylônes dont 2 compressions, 10 supports et 2 support/compression :

  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 8S/8S
  • P3 : 2S+4C+2S/2S+4C+2S
  • P4 : 12S/12S
  • P5 : 2S+4C+2S/2S+4C+2S
  • P6 : 8S/8S
  • P7 : 6S/6S
  • P8 : 12S/12S
  • P9 : 6S/6S
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 12S/12S
  • P12 : 12S/12S
  • P13 : 8C/8C
  • P14 : 16S/16S
  • P15 : 6S/6S


Image
Zoom sur la ligne pris depuis le hameau Le Point Ravier. (http://www.ski-valloire.net)

Image
Le départ s'effectuait au niveau du premier pylône. (http://www.ski-valloire.net)

Image
La gare aval et les deux premiers pylônes.

Image
Le début de la ligne, survolant le plateau du Pré Rond.

Image
Vue en plongée sur ce même plateau.

Image
P3. (http://www.ski-valloire.net)

Image
Vue arrière. Nous apercevons sur la gauche le départ de l'ancien téléski du Débutant. (http://www.ski-valloire.net)

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Vue arrière en été, à travers un buisson. (http://www.ski-valloire.net)

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
Les pylônes 5 et 6 vus depuis la télécabine du Crêt de la Brive. Remarquez l’inclinaison importante du terrain.

Image
P7.

Image
Tête du pylône 8. Remarquez la forme originale de la potence, configuration très rare sur un appareil de ce type.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
La ligne, entre les pylônes 9 et 12.

Image
Zoom sur le pylône 11.

Image
P12.

Image
P13. (http://www.ski-valloire.net)

Image
Vue sur la dernière portée, survolant le rocher où se situe la gare amont.

Image
P14.

Image
Zoom sur la tête du pylône 14.

Image
La dernière portée, vue depuis la gare amont.

Image
P15.



La gare amont

La gare amont était située à 2251 mètres, à proximité du restaurant d'altitude "le Château Ripaille". De ce point, il était facilement possible de rejoindre la liaison avec Valmeinier, grâce au téléski de la Crête dont le départ était accessible par gravité.
Au niveau technique, on retrouvait ici une poulie flottante qui assurait la tension du câble par le biais d'un contrepoids en béton.
Le débarquement s'effectuait dans le sens de la ligne sur une massive estacade en bois, avec une pente relativement importante afin d'assurer un dégagement rapide et efficace des utilisateurs.

Image
Le pylône de soutien en gare amont.

Image
Vue arrière.

Image
La poulie flottante vue de face.

Image
Vue sur la zone de débarquement.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue de profil.

Image
Vue sur la gare amont et les ateliers juste à coté.

Image
Vue d'ensemble.

Image
Vue de trois-quarts arrière (http://www.ski-valloire.net).

Image
La gare amont et le restaurant de Château Ripaille.

Image
Vue hivernale. Au premier plan, nous voyons la piste de vitesse. (http://www.ski-valloire.net)



Les véhicules

Le télésiège du Crey du Quart est équipé de sièges "carrés" fabriqués par Montaz-Mautino. Les assises étaient réalisées par des lattes en bois, qui offraient un confort rustique.
Les véhicules étaient reliés au câble par des pinces fixes MONO 2,3.

Image
Un siège en ligne.

Image
Deux sièges se croisant vus de dessous. (http://www.ski-valloire.net)

Image
La pince fixe.



Depuis les pistes

Image
La dernière partie de la ligne, du pylône 11 au pylône 13.

Image
La dernière portée du télésiège, survolant le rocher où se trouve la station retour.

Image
Le télésiège sortant de la mer de nuages. (http://www.ski-valloire.net)

Image
Quelques sièges et la mer de nuages à la nuit tombante. (http://www.ski-valloire.net)

Image
La ligne depuis la piste bleue Martagon.

Image
Vue estivale vers le sommet de la première forte montée (http://www.ski-valloire.net).

Image
La plateau du Pré Rond en hiver, avec le télésiège du Crey du Quart et le téléski du Débutant déjà hors-service (à gauche).
(http://www.ski-valloire.net)



Crey du Quart : un appareil hors d'âge et peu fréquenté

Le télésiège du Crey du Quart fut durant trois décennies l'un des appareils incontournables du massif éponyme. Mais suite à la construction de la télécabine du Crêt de la Brive puis du démontage du télésiège du Pré Rond, Crey du Quart perdit son importance capitale sur le domaine. En effet, jusqu'au démontage du télésiège du Pré Rond, Crey du Quart était l'une des deux possibilités de gagner le sommet du massif éponyme et de rejoindre la liaison avec Valmeinier. Depuis, Crey du Quart s'était retrouvé relégué à son seul rôle de ski propre. Cependant, son âge grandissant imposait à la SEM de Valloire d'importantes remises à niveau de l'appareil. Cette installation étant peu fréquentée, et ses pistes étant trop fréquemment fermées pour manque de neige, la SEM a préféré déposer Crey du Quart, car il coûtait trop cher à exploiter.

Image
Crey du Quart, un axe historique aujourd'hui disparu, au profit d'appareils modernes et confortables.


Je tiens à remercier remontees, Valloire++ et Vicenzo pour les photos.

Texte et mise en page : Alspace
Photos : remontees, Valloire ++ et Vicenzo
Date des photos : 07 février 2008 et 24 juillet 2012.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09562 secondes. 38 requete(s).
94 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés