En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 36Bannière 15Bannière 26Bannière 43

 TSF2 du Petit Hohneck

Le Gaschney

Poma

T2 HS
Description rapide :
Construit 16 ans après le premier téléski de la station, le télésiège du Petit Hohneck a été durant de nombreuses années l'installation principale du domaine skiable du Gaschney. Il est inexploité depuis plusieurs années.

Mise en service en : 1970



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 31/10/2014 et mise à jour le 28/11/2014
(Mise en cache le 29/11/2014)

Image



Au sommaire de ce reportage :

    1. Le Gaschney, la station sportive des Vosges
    2. A la conquête du Petit Hohneck
    3. Petit Hohneck, l’axe principal du domaine
    4. Ligne et infrastructures du télésiège du Petit Hohneck
    5. Petit Hohneck, un télésiège inexploité mais entretenu régulièrement



Le Gaschney : la station sportive des Vosges

Le Gaschney est un centre de ski situé dans le massif vosgien du Hohneck, entre 970 mètres (point de départ du téléski École) et 1290 mètres d'altitude (sommet du télésiège du Petit Hohneck). Ce domaine est connu pour proposer un domaine tourné vers le ski sportif, avec une majorité de pistes rouges.

On y trouve 4 remontées mécaniques dont trois datant des années 60. Elles desservent un total de 7 km de pistes dont 1 piste verte, 1 bleue et 6 rouges.

Image
>> Cliquer sur le lien pour accéder à une description plus détaillée de la station <<


A la conquête du Petit Hohneck

Le Gaschney ouvre ses portes en 1954 avec la construction d'un téléski à perches découplables de manufacture Pomagalski.
Cet appareil, malgré sa longueur moyenne de 810 mètres, permet tout de même de grimper juste en-dessous du sommet du Petit Hohneck.

Dès la première saison d’ouverture de l’appareil, la fréquentation était au rendez-vous, malgré l'inclinaison des pentes desservies qui firent que ce téléski était plutôt réservé aux bons skieurs.

Image
Le versant sud du Petit Hohneck, après la saison hivernale. Nous pouvons remarquer que seul le téléski du Petit Hohneck est présent. (DR)


Le domaine s’agrandit en 1961 avec l’implantation d’un second téléski du même type que le précédent et provenant toujours du même manufacturier. Malgré sa longueur plus importante, il reste cependant accessible uniquement par le TKD du Petit Hohneck car le nouveau remonte-pente prend son départ dans une clairière, au beau milieu de la forêt.
Le téléski du Petit Hohneck sera en outre modernisé et électrifié durant l’été 1967.

Au début des années 1970, le succès amena l’exploitant de l’époque à investir dans un télésiège à pinces fixes deux places, l'un des premiers appareils de ce type dans le massif des Vosges.

Image
La gare aval du télésiège du Petit Hohneck, avant la construction du bâtiment, antérieur à l'implantation de l'appareil. (DR)

Image
Le début de la ligne, lors des premières années d'exploitation.
En comparaison des photos qui suivront plus tard dans le reportage, peu d'arbres se trouvent à proximité. (DR)


Enfin, la décennie suivante vit apparaître à proximité des parkings un téléski à perches fixes afin développer l'offre de ski pour débutants sur le domaine, jusque-là cantonnée à un pré sur l'arrière de la station.
Mais vinrent les années 1990, dites sans neige, où l'exploitation fut aléatoire, entraînant la faillite de l’exploitant de l'époque.


Petit Hohneck, axe principal du domaine

Le télésiège du Petit Hohneck a été construit en 1970 par Pomagalski qui avait installé son premier télésiège biplace dix ans plus tôt dans la vallée de Chamonix sur le site des Bossons.

Aménagé lors de la période pendant laquelle la station était en plein essor, le télésiège du Petit Hohneck est venu doubler le téléski du Petit Hohneck qui ne pouvait absorber seul les afflux constants de skieurs venant profiter en nombre des pentes du Gaschney. Ce télésiège était très apprécié par les clients de la station car il permettait de monter assis et plus haut que son voisin pour se rendre plus aisément sur le reste du domaine skiable, situé autour du téléski Hinterschallern.

Du sommet de cet appareil, 3 pistes dont une bleue et deux rouges sont accessibles :
  • La piste bleue de la Familiale qui permet d’accéder au téléski Hinterschallern. Cette dernière évolue à l’écart du reste du domaine skiable.
  • La piste rouge du Buisson. Située sur la droite du télésiège, elle termine sa course au départ du téléski du Petit Hohneck.
  • La piste rouge de la Face. Celle-ci est située sur la gauche du téléski du Petit Hohneck, et la longe sur la totalité du parcours du téléski.

Image
Situation du télésiège du Petit Hohneck sur le plan des pistes du Gaschney.


Nous retrouvons ici un télésiège fixe classique de la gamme des téléportés Pomagalski des années 1970. Il possède néanmoins quelques particularités, comme son dernier pylône dépourvu de potence de décâblage, ou bien la présence sur chaque pylône de galets palpeurs, identiques à ceux utilisés sur les téléskis.


Caractéristiques

    Caractéristiques Administratives

    TSF-Télésiège à attache fixe : PETIT HOHNECK
    Exploitant : SARL LE GASCHNEY
    Constructeur : POMAGALSKI
    Année de construction : 1970
    Année d'arrêt d'exploitation : ~2000

    Caractéristiques d’Exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver
    Capacité : 2 personnes
    Débit à la montée : 900 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s
    Equipement d’aide à l’embarquement : Non

    Caractéristiques Géométriques

    Altitude aval : 1000 m
    Altitude amont : 1290 m
    Dénivelée : 290 m
    Longueur développée : 813 m
    Pente maximale : 41 %
    Pente moyenne : 35 %
    Temps de trajet : 5 min 26 sec

    Caractéristiques Techniques

    Emplacement motrice : Aval
    Type de motorisation : Electrique
    Puissance installée : 74 kW
    Emplacement tension : Amont
    Type de tension : Contrepoids
    Sens de montée : Droit
    Embarquement : Dans le sens de la ligne
    Nombre de pylônes : 8
    Dispositif d’accouplement : Pince fixe
    Nombre de véhicules/suspentes : 80
    Espacement : 20,3 m
    Masse à vide d'un véhicule : 60 kg

    Caractéristiques des câbles

    Type de câble : Lang à droite
    Diamètre du câble porteur-tracteur : 26 mm
    Diamètre des câbles de tension : 16 mm, à âme métallique



Ligne et infrastructures du télésiège du Petit Hohneck

La gare aval

La gare aval est implantée à 1000 mètres d’altitude, à proximité du départ du téléski du Petit Hohneck. Installée dans un bâtiment, c’est à cet endroit que l’on retrouve toute la chaîne cinématique assurant les différentes marches de l’appareil. L’embarquement s’effectue à l’extérieur du bâtiment, juste avant le premier pylône et dans le sens de la ligne. A noter que l'ancienne structure du toit de la gare a été conservé pour consolider le hangar.

Image
Zoom sur la gare aval.

Image
Vue éloignée.

Image
...De l'autre côté.

Image
En se rapprochant.

Image
Vue de dessous.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
La gare motrice, située en plein cœur du bâtiment qui la protège.

Image
Dernier retour sur la gare aval et son bâtiment.

Image
En avant !



La ligne

La ligne, d’une longueur relativement faible de 813 mètres. Après la sortie de la gare aval, la pente prend rapidement une inclinaison relativement soutenue et régulière. Au début, le télésiège survole quelques arbres qui ont poussé après l'installation de l'appareil ainsi qu'un chemin de terre, puis l'installation survole des prés tout en conservant sa déclivité. Seul le septième pylône annonce un radoucissement de la pente avant l'entrée en gare amont, située juste après l'ouvrage de soutien suivant.

Pomagalski a ainsi équipé la ligne de 8 pylônes, dont un compression et sept supports. Les pylônes sont équipés de potences de décâblage rajoutées ultérieurement à la construction de l’appareil.

  • G1 : S/S
  • P1 : 15C/15C
  • P2 : 6S/6S
  • P3 : 6S/6S
  • P4 : 8S/8S
  • P5 : 8S/8S
  • P6 : 8S/8S
  • P7 : 12S/12S
  • P8 : 12S/12S
  • G2 : S/S

Image
P1.

Image
Portée vers le P2.

Image
P2.

Image
P3.

Image
Zoom sur l'arrière de ce même pylône.

Image
P4.

Image
P5.

Image
P6.

Image
P7.

Image
Vue sur la vallée, avec en premier plan le P7 et son siège en mauvaise posture liée au vent, à gauche le parking de la station et à droite la vallée de Munster.

Image
Portée vers le P8.

Image
P8.

Image
Vu de trois-quarts.

Image
Le pylône 8 vu de derrière.



La gare amont

La gare amont est située à 1290 mètres d’altitude, au sommet du domaine skiable du Gaschney et à une dizaine de mètres du sommet du Petit Hohneck.

Nous retrouvons ici une poulie flottante assurant la mise en tension du câble grâce à un contrepoids en béton.
L’aire de débarquement se trouve sous le P8, et est caractérisée par une grosse butte de terre bien pentue pour un dégagement rapide et efficace des utilisateurs.

Image
Vue d'ensemble de la gare amont.

Image
La gare amont sous la neige.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de l'autre côté.

Image
Vue en contre-plongée.



Au cœur du télésiège du Petit Hohneck :

Le télésiège du Petit Hohneck est un appareil ordinaire pour son époque de construction. La motrice a été installée en aval, tandis que la tension s'effectue par le biais d'un contrepoids en gare amont.

La mise en mouvement du câble :

La poulie motrice est située en gare aval sur un bloc moteur fixe. Elle est solidement maintenue dans un encagement et entraînée par un moteur électrique situé sur l’avant de la gare, sur une sorte "d’étagère" prévue à cet effet. L’entrainement normal s’effectue par le biais de deux moteurs : Grande Vitesse (GV) et Petite Vitesse (PV), afin de proposer différentes allures au câble. Afin de limiter les nuisances sonores, la station du Gaschney a fait installer un hangar en bois de type chalet tout autour du treuil.

Seul le moteur thermique assurant la marche de secours n’est pas visible directement, puisqu’il est recouvert par un caisson rouge sur le haut de la gare.

Image
La gare motrice vue des trois-quarts avant gauche.

Image
L'armoire de commande du télésiège.

Image
Zoom sur les principaux boutons et cadrans pour réarmer, surveiller la vitesse du câble, changer de moteur, etc...

Image
Les moteurs électriques Grande Vitesse (GV) et Petite Vitesse (PV).

Image
De l'autre côté.

Image
Le moteur thermique de secours.

Image
La dynamo-tachymétrique permettant de calculer la vitesse du câble.



La mise en tension du câble :

Étant donné la configuration classique du télésiège, le contrepoids tire plus ou moins fort via 4 câbles en boucle sur la poulie retour et la fait reculer plus ou moins. Notons que les 4 poulies de redirection du câble sur le poussard et sur la poulie retour sont issues de la gamme des téléskis Pomagalski. Le contrepoids est situé juste derrière le poussard.

Image
Le poussard.

Image
Le massif du poussard.

Image
Les poulies de redirection des câbles de tension.

Image
Le contrepoids.

Image
Zoom sur le système d'ancrage entre les câbles de tension et le contrepoids.

Image
Vue en plongée sur la poulie retour.



Les véhicules

Le télésiège du Petit Hohneck possède des sièges classiquement de type "carré" à lattes en bois. Deux personnes peuvent au maximum prendre place sur chaque véhicule. Les sièges sont reliés au câble via une pince fixe classique.

Image
Un siège en ligne.

Image
Un siège au passage du P7, en mauvaise posture, ce qui nous permet d'observer le mauvais état de l'assise.

Image
Vu de dessous.

Image
La pince fixe de profil.

Image
La pince fixe vue de dessous.

Image
Le véhicule de service.



Autres vues…

Image
La fin de la ligne et la gare amont du téléski du Petit Hohneck à gauche.

Image
Le P7 du télésiège, ainsi que le dernier pylône du téléski du Petit Hohneck.

Image
Les derniers mètres avant que la ligne se radoucisse.

Image
En direction de l'aval du télésiège.

Image
La pente est toujours régulière, ici au niveau du pylône 5.

Image
Le début de la ligne et le front de neige du Gaschney en arrière-plan.

Image
Vue vers le départ des installations de la station, depuis la piste rouge de la Face.

Image
Le début de la ligne depuis le tracé du téléski du Petit Hohneck.

Image
La ligne depuis le front de neige de la station.



Petit Hohneck, un télésiège inexploité mais entretenu régulièrement

Le télésiège du Petit Hohneck est l'un des premiers télésièges des Vosges. Mais sa vieillesse demande à son propriétaire un fort investissement compte-tenu du nombre de jours d'ouverture durant la saison hivernale parfois limité comme durant l'hiver 1999-2000. C’est pourquoi il est abandonné, depuis le début des années 2000 alors qu’il est encore en état de marche. Durant l'été 1996, la motorisation de l'appareil a été rénovée, puis lors de l'intersaison de 2001, de nouvelles mises aux normes ont été effectuées sur le télésiège avec l'ajout de passerelles de sécurité ainsi que de potences de décâblage sur les pylônes.

Ce téléporté ne devrait plus être exploité car la DSP de la station ne concerne plus que les téléskis Ecole, Petit Hohneck et Hinterschallern. En supprimant ce téléporté, la collectivité fait ainsi des économies sur un appareil très cher en entretien.

Image
Vue sur le versant principal de la station, desservi par le téléski du Petit Hohneck, et aussi par son acolyte, le télésiège du Petit Hohneck
qui malheureusement n'est plus en service aujourd'hui.

Image
Le sommet du télésiège et du téléski du Petit Hohneck en fin de journée, sous la lueur du coucher de soleil.



Texte, graphisme bannière : Alspace
Photos : remontees, krisprof
Date de photos : 05 août 2014

Je remercie remontees et krisprof pour leurs photos.





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.097 secondes. 23 requete(s).
77 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés