En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 43Bannière 38Bannière 16Bannière 11

 TSF2 Suvretta-Randolins

St-Moritz-Celerina - Corviglia (Engadin)

Von Roll

T1 ES
Description rapide :
Un accès secondaire au domaine skiable de Corviglia.

Mise en service en : 1982



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : SnowLoup
Section écrite le 24/08/2012 et mise à jour le 24/08/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente la
Image


St-Moritz - Engadin : La métropôle des Alpes

Située en Engadine, à 1856 m d’altitude, St-Moritz est le centre de la région touristique de la Haute-Engadine. Une région qui bénéficie en moyenne de 322 jours d’ensoleillement par an et dont le soleil, le symbole de la station est une marque protégée depuis 1930 ! En dehors de son climat particulier et de la magnificence de son cadre paysager avec ses lacs et sommets enneigés, St-Moritz est la station « mondaine » par excellence et compte de nombreux hôtels de luxe, plusieurs établissements de cure et un vaste choix de boutiques réputées. St-Moritz est également le point d’attache de deux liaisons ferroviaires légendaires des Alpes, à savoir le Glacier-Express (Zermatt-St-Moritz/Davos) et le Bernina-Express (St-Moritz-Tirano).

La région de St-Moritz/Celerina est le berceau du tourisme d’hiver avec une infrastructure moderne et plus de 350 kilomètres de pistes répartis sur cinq sites différents, à savoir Zuoz, Diavolezza-Lagalb, Corviglia-Marguns, Corvatsch-Furtschellas et Maloja. Le secteur Corviglia-Marguns qui englombe les pistes de Celerina et de St-Moritz dispose d’une infrastructure performante et avant-gardiste avec pas moins de 163 kilomètres de pistes. Avec une couverture de l’enneigement mécanique proche de 90% et un parc de remontées mécaniques composé principalement de télésièges débrayables, le domaine Corviglia-Marguns compte parmi les stations les plus en vue des Alpes.

Image
-La Haute-Engadine depuis le Piz Corvatsch

Image
-La station de St-Moritz

Image
-St-Moritz, la mondaine…

Image
-Le cœur du village de St-Moritz avec la gare du chemin de fer Rhb (Glacier-Express/Bernina Express)

Image
-St.-Moritz


Situation dans le domaine skiable

Image


TSF2 Suvretta - Randolins : un axe historique

St-Moritz, au même titre que Davos ont joué un rôle de pionner pour le tourisme en Suisse, avec l’ouverture des premières remontées mécaniques au début siècle passé. A St-Moritz, la première réalisation remonte à 1913 avec l’ouverture du funiculaire « St-Moritz-Chantarella ». Une première section suivie quinze ans plus tard par une seconde section « Chantarella-Corviglia ». Les deux premiers téléskis « Suvretta-Randolins » et « Randolins-Munt da San Muzzeran » sont réalisés entre 1935 et 1937 marquant le début de l’aménagement du plateau « Corviglia » pour le ski.

Afin de permettre une desserte optimale de la partie supérieure du plateau de « Corviglia », un téléski est mis en service en 1945. En 1938, une première tentative de desserte de ce secteur par une luge est testée mais n’a finalement pas été maintenue après une saison d’exploitation. Un nouveau téléski est ensuite ouvert sur le front de neige de « Salastrains » pour permettre à la clientèle de rejoindre les appareils « Suvretta-Randolins-Munt da San Muzzeran ». Le domaine skiable de St-Moritz atteint finalement une nouvelle dimension en 1955 avec l’ouverture du premier téléphérique du Piz Nair dont le sommet culmine à 3030 mètres. Cette réalisation marque véritablement le début d’une grande période d’investissement. Les constructions, que cela soit à Celerina ou à St-Moritz se poursuivent sur un rythme effréné.

Seulement trois ans après l’ouverture du téléphérique du Piz Nair, une nouvelle porte d’entrée est créée avec l’ouverture de la télécabine « Celerina-Marguns » dont le prolongement vers « Corviglia » est garanti par un téléski. Plusieurs téléskis sont ensuite réalisés sur les champs de neige situés entre St-Moritz et le lieu-dit « Corviglia » avec notamment l’ouverture du premier téléski « Salastrains-Munt da San Muzzeran » et du double téléski « Alp Giop-Munt da San Muzzeran » qui forment à partir de 1973, une nouvelle porte d’entrée sur le domaine skiable en combinaison avec le téléphérique « St-Moritz Bad – Signal ». Les investissements se poursuivent en parallèle sur le secteur de Celerina-Marguns.

TSF2 Suvretta - Randolins : un accès secondaire au Plateau Nair

Situé sur la partie ouest du domaine skiable de Corviglia, le télésiège « Suvretta-Randolins » est un accès secondaire au domaine skiable. Il permet au skieurs logeant au hameau de Suvretta de rejoindre le domaine skiable. En effet depuis sa gare amont les skieurs ont la possibilité de rejoindre le TSD4B « Randolins-Plateau Nair » et ainsi le reste du domaine skiable via Corviglia.

Niveau ski il ne dessert qu'une piste rouge ne présentant que peu d'intérêt, ainsi il est peu utilisé en dehors de son rôle d'ascenseur vers les pistes d'altitude.


Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: St-Moritz/Celerina - Engadin
  • Type d'installation: Télésiège 2 places à pinces fixes
  • Exploitant : ENGADIN St. Moritz Mountains AG
  • Constructeur: VON ROLL
  • Année de mise en service: 1982
Géographie:

  • Altitude aval: 1939.30m
  • Altitude amont: 2216.70m
  • Dénivelé: 277.40m
  • Longueur horizontale: 833.1m
  • Pente moyenne: 35.4%
  • Pente maximale: 54.1%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 9
  • Largeur de voie: 4.20m
  • Station motrice: Aval
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Contrepoids
  • Fabriquant du câble: Brugg
  • Diamètre du câble: 32mm
  • Longueur du câble: 2220m
  • Poids total du câble: 7815kg – 3.52kg/m
  • Commande électronique de: Frey AG - Stans
  • Puissance du moteur (en service): 110 kW
  • Puissance du moteur (de secours): 32 kW
  • Constructeur des sièges : Von Roll-Habegger
  • Nombre de sièges: 75
  • Espacement entre les sièges: 22.5m
  • Cadencement : 9sec
  • Débit: 800 p/h
  • Temps de trajet: 6 min 02 sec
  • Vitesse maximale: 2.3 m/s
  • Sens de la montée: Droite



Infrastructures et ligne du télésiège « Suvretta-Randolins »

Pour moderniser l'accès au domaine skiable depuis le hameau de Survetta, l'exploitant fait confiance au constructeur bernois Von Roll. Cette modernisation était nécessaire car jusqu'à lors c'était un téléski construit par Constam en 1935 qui décevrait cet axe historique de la station. Ainsi après près de 50 ans de service, ce téléski datant de l'époque des pionniers des remontées mécaniques est remplacé par un téléporté. Le passage à télésiège permet de a'affranchir du manque de neige pouvant survenir sur cette pente orientée au sud-est et de rendre cet axe plus attractif pour les skieurs de tout les niveaux.

Techniquement il s'agit d'un télésiège fixe Von Roll classique pour l'époque. La gare aval s'occupe de la motrice et de la tension alors que la ligne ne comporte pas de difficulté particulière, mais traverse le quartier de Marguns.



Gare aval

Située au coeur du hameau de Survetta, la gare aval du téléporté est installée dans un bâtiment en pierre respectant le style de construction local, ceci afin de permettre de minimiser l'impact visuel.

Grace à sa situation centrale par rapport au hameau, ce télésiège est facilement accessible depuis une majorité des résidences de Survretta. De plus la gare aval est située directement en amont du téléski « Chasellas », qui en plus de son rôle de remontée destinée à l'apprentissage du ski, permet aux résidents des constructions du bas du hameau et de l'imposante « Suvretta House » de gagner le domaine skiable.

Image
^^Vue générale de la gare

Image
^^La zone d'embarquement et P1

Image
^^La gare vue de côté

Image
^^La poulie motrice et tension


La ligne

La ligne du TSF2 « Suvretta-Randolins » ne comporte pas de difficultés particulières, comme l'atteste le fait que seul le pylône de sortie de gare aval est un pylône compression.
Ainsi la ligne de 830 mètres de long permet de gagner 277m d'altitude en toute tranquillité, la seule particularité de la ligne étant de traverser une quartier de résidences assez dense sur le premier tiers du parcours.

Image
^^P1

Image
^^Le début de la ligne

Image
^^P2

Image
^^Passage au milieu des résidences

Image
^^Le bas de la ligne

Image
^^P3

Image
^^P4

Image
^^Tête de P4

Image
^^Vue sur le Piz Surlej

Image
^^P5

Image
^^Portée entre P5 et P6

Image
^^P6

Image
^^P7

Image
^^P8

Image
^^P9


Gare amont

La gare amont est réduite à la plus simple expression possible, une poulie de retour fixe. Installée à proximité d'un restaurant, elle profité d'un petit plateau pour permettre aux skieurs de débarquer en toute tranquillité sur une zone relativement large.


Image
^^Arrivée en gare amont

Image
^^La poulie retour

Image
^^L'air de débarquement

Image

Image

Image

Image

Image


Diverses vues de l'appareil

Image

Image

Image

Image

Image

Image





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09544 secondes. 32 requete(s).
111 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés