En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 28Bannière 37Bannière 32Bannière 30

 TSF3 de la Combe

Le Lioran

Montaz Mautino

T1 ES
Mise en service en : 1980

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : TCD6 Perdrix
Section écrite le 28/05/2011 et mise à jour le 24/05/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)

Image

Le Lioran

Le Lioran est l'une des trois grandes stations du massif Central. C'est également la dernière en exploitation dans le massif du Cantal. Le ski y fit son apparition dès 1907 mais s'est éclipsé durant la Seconde Guerre mondiale.

C'est ensuite en 1947 qu'un habitant du Lioran construit la première remontée-mécanique : le téléski de Masseboeuf qui fonctionnera jusqu'en 1984. Dès 1965, le téléski de la Gare permet d'accéder, depuis la gare du Lioran, à la Prairie des Sagne, l'endroit ou se développera Super-Lioran. Suivront la construction d'autre téléskis jusqu'en 1967, date de construction du téléphérique du Plomb du Cantal, inauguré par Georges Pompidou.

C'est en 1980 que la station prend son élan avec la modernisation de son parc de remontées et aussi avec l'apparition des Télésièges. Les télésiège fixe 3 places du Buron du Baguet et de la Combe vont doubler le téléphérique, permettant d'ouvrir le secteur de Praz-de-Bouc ; le télésiège fixe 3 places de Masseboeuf va remplacer l'ancien téléski, le télésiège fixe 3 places de Rombière permet de skier sur l'extrémité du Font d'Alagnon. Le télésiège fixe 4 places Buron des Gardes est l'un des premier télésièges 4 places de France (1986) et l'un des rares télésiège fixe 4 places à posséder une gare Delta. Le télésiège fixe 4 places Prairie (1992) permet un meilleur accès au Font d'Alagnon en remplaçant le vieux TK du Retour.

L'accès au domaine skiable depuis le Col de Prat-de-Bouc est ouvert entre 1993 et 1994 grâce à la construction de 6 téléskis.

A partir du milieu des années 1990, et jusqu'à aujourd'hui, une période de calme s'installe, entrecoupée de gros travaux (construction du 1er télésiège débrayable du massif central en 2001 - le télésiège débrayable quadriplace Plomb du Cantal - le télésiège fixe 4 places Remberter en 2004...).

Le domaine du Lioran comprend en 2010-2011 : 1 téléphérique, 1 télésiège débrayable quadriplace, 3 télésièges fixe 4 places, 4 télésièges fixe 3 places et 11 téléskis opérationnels (le téléski des Marmottes étant hors service).


Le Télésiège de la Combe

Construit en 1967, le téléphérique du Plomb du Cantal devient très vite saturé, face au succès grandissant de la station. Il fut décidé en 1978 de construire une chaîne de 2 téléportés pour doubler le téléphérique.

Le premier projet consistait à construire ces 2 télésièges parallèlement à la ligne du téléphérique, dont l'arrivée du deuxième télésiège devait être à côté de la gare amont du téléphérique. Cependant, la zone d'arrivée étant sujette au vent, il est décidé que la ligne du télésiège sera positionnée dans un vallon (ou une combe). La gare aval sera implantée à proximité du Buron du Baguet, transformé en restaurant. Le constructeur choisi sera Montaz-Mautino et la construction aura lieu en 1980. Ainsi est né le TSF3 de la Combe.

Reste à construire le premier télésiège. Après étude de différents tracés possibles, on se rend compte qu'un tracé en ligne droite de la station vers le buron est impossible. Un virage sera nécessaire. Le constructeur choisit sera Pomagalski et la construction aura lieu en 1983. Ainsi est né le TSF3 du Buron du Baguet.

Le télésiège de la combe est donc le premier télésiège de la station du Lioran. Grâce à lui, l'accès aux sommets est garantit par vent fort, lorsque le téléphérique ne peut fonctionner.

Il sera rénové en 2005, avec notamment : le changement du câble et le remplacement des sièges tri-alp par des sièges neufs du constructeur GMM.

Ce télésiège dessert, outre les pistes basculant sur le domaine de Prat-de-Bouc (la verte Prat-de-Bouc et la rouge Sources), la piste bleue Pas des Alpins. Il desservait également 2 pistes qui furent supprimées en 2006 : la rouge Variante et la noire Combe.

A noter que c'est l'un des rares télésièges 3 places fonctionnant à 2,5m/s sans être équipé de tapis d'embarquement (la vitesse légale sans tapis pour un TSF3 étant 2,3m/s).


Situation sur le Plan des Pistes :

Image

Les Caractéristiques :

    Caractéristiques Administratives

    TSF-Télésiège à attache Fixe : Combe
    Exploitant : Le Lioran
    Constructeur : Montaz-Mautino
    Année de construction : 1980


    Caractéristiques d'Exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver
    Capacité : 3 personnes
    Débit : 1100 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s
    Tapis d'Embarquement : Non


    Caractéristiques Géométriques

    Altitude Aval : 1445 m
    Altitude Amont : 1762 m
    Dénivelée : 317 m
    Longueur développée : 901 m
    Pente Maximale : 54 %
    Pente Moyenne : 37 %
    Temps de Trajet : 6min


    Caractéristiques Techniques

    Type de Gare : Tripode
    Emplacement Tension : aval
    Type de Tension : vérin hydraulique
    Emplacement Motrice : aval
    Sens de montée : gauche
    Embarquement : Sous poulie
    Nb Pylônes : 10
    Type de siège : GMM3


    Caractéristiques de la Ligne

    P1 : 8C/8C
    P2 : 1C+4S+1C / 1C+4S+1C
    P3 : 4S/4S
    P4 : 6S/4S
    P5 : 4S/4S
    P6 : 2C+2S+2C / 2C+2S+2C
    P7 : 6S/4S
    P8 : 6S/4S
    P9 : 8S/8S
    P10 : 6S/6S



Place aux photos…

La Gare aval, motrice tripode Montaz-Mautino.
Image

Poulie motrice
Image

Image

La Ligne :

Le P1 intégré à la gare motrice
Image

P2
Image

Le balancier support-compression
Image

P3
Image

P4
Image

P5
Image

P6
Image

P7
Image

Vue de la ligne et de la station
Image

P8
Image

Le vent sur la crête
Image

P9
Image

P10
Image

Gare amont, retour fixe
Image


Et pour finir, quelques photos depuis les pistes :

Image

Image

Le TSF3 Combe surplombé du pylône n°2 du téléphérique
Image

La ligne du TSF3
Image

Le TSF3 et le téléphérique
Image

Et enfin, la gare amont avec les anciens sièges (photo datant de l'été 1995)
Image


Conclusion :

Un télésiège pratique et rapide (2,5m/s), rarement surchargé, et à l'abri du vent (sauf sur la partie haute). Seul point négatif : le bruit du moteur en gare aval, très puissant, s'entend de loin…



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1018 secondes. 42 requete(s).
63 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés