En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 5Bannière 6Bannière 1Bannière 44

 TSF3 de la Table Verte

Méribel-Mottaret (Les Trois Vallées)

Poma

T2 HS
Description rapide :
Le dernier télésiège triplace en service sur le domaine de Méribel Mottaret.

Mise en service en : 1981
Fin de service en : 2015

Remplacé par l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 15/05/2011 et mise à jour le 18/05/2011
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


Méribel- Mottaret est une station savoyarde située dans la vallée de la Tarentaise. La station possède un domaine skiable compris entre 1700 mètres et 3000 mètres d’altitude qui est situé au cœur du plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds : Les 3 Vallées. Elle bénéfice du rayonnement international de sa voisine Méribel lui permettant d’attirer un vaste panel de clients. Le télésiège de la Table Verte est le dernier télésiège fixe triplace encore en service sur le domaine.


La naissance de Méribel Mottaret

Méribel débute son activité ski dans le milieu des années trente avec la réalisation d’une remontée artisanale. Cependant l’exploitation de cette première remontée est stoppée par la seconde guerre mondiale. Afin de pouvoir accueillir plus de monde suite au développement des 3 Vallées après la fin des hostilités, la commune des Allues lance la construction d’une nouvelle station au dessus de Méribel. En effet la première station de la vallée des Allues à de moins en moins de place disponible pour la réalisation de logements. Baptisée Méribel-Mottaret, cette nouvelle station va ouvrir ses portes en 1972. L’architecture de Méribel est conservée sur ce nouveau site avec la présence de façades bardée de bois. A contrario de Méribel, au Mottaret, les clients ont pour la plupart la possibilité de quitter les résidences skis aux pieds..

A l’ouverture de cette station satellite, deux remontées principales sont construites. Il s’agit de la télécabine du Pas du Lac permettant de rejoindre la Saulire et de basculer sur le domaine de Méribel ou de Courchevel. Une deuxième remontée principale est présente sur le front de neige; il s’agit du télésiège fixe triplace Combe emmenant en altitude sur le versant Belleville de la station. Deux autres remontées sont installées sur le front de neige. Il s’agit des téléskis du Laitelet et du Doron qui eux ne desservent que du ski propre.


L’expansion de Mottaret de 1974 à 1981

Afin de ne plus contraindre la clientèle de Mottaret à passer par Méribel pour rejoindre la vallée des Belleville, la station va entreprendre la réalisation d’une remontée mécanique permettant de faire cette liaison. En 1974 est donc mis en service le téléski du Roc de Tougne ouvrant par la même occasion le second point de liaison 3 Vallées du domaine. Devant le succès de ce premier appareil, l’année suivante le téléski du Roc de Tougne sera doublé. Entre 1976 et 1977 c’est la chaine d’accès vers la Saulire qui sera doublée. Sur cette période de deux ans, trois remontées vont être installées sur ce versant du domaine de Mottaret.

Après le versant Saulire ce sera au versant Belleville d'être doté de nouveaux équipements. En premier lieu, c’est l’espace débutant de Mottaret qui va être retravaillé. Le téléski du Laitelet va être remplacé par le premier télésiège des Arolles. Mais il n'y a pas que le domaine qui se modernise. La station se développe et un nouveau quartier est en construction le long de la piste du Furet. Ce nouveau quartier bien que permettant de rejoindre le point de départ historique de Mottaret par les pistes se verra tout de même doté de sa remontée d'accès : le télésiège de la Table Verte.


Table Verte un ascenseur devenu vite secondaire

Ce télésiège va faire office de point de départ pour les clients logeant dans les résidences du quartier du Laitelet qui bordent la piste du Furet. Il va servir également pour les clients logeant à proximité de la gare intermédiaire de la télécabine pulsée des Chalets, télécabine réalisée la même année que Table Verte et qui mène à la partie amont du quartier du Laitelet. Avec un accès direct aux téléskis du Roc de Tougne, cet appareil est bien pratique pour les clients voulant skier sur le versant Belleville ou rejoindre la station des Menuires tout en évitant le télésiège Combe, installation largement empruntée par les clients logeant dans les autres quartiers de Mottaret. Autre avantage pour lui par rapport au télésiège Combe, le point d'arrivée est suffisamment haut pour rejoindre par gravité le domaine voisin de Méribel. En se laissant glisser les clients arrivent à la hauteur de la gare intermédiaire de la télécabine de Tougnète et peuvent alors soit rejoindre les Menuires / Saint Martin de Belleville par le point de liaison de Tougnète ou prendre la direction de la Chaudanne, point de départ stratégique de Méribel.

Malheureusement pour lui l'intérêt de ce télésiège va vite diminuer. En effet en 1984, s'achève la longue télécabine des Plattières qui d'un seul tenant relie Mottaret au domaine des Menuires. Le point de liaison du Mont de la Challe desservi par la chaine Arolles/Table Verte + Roc de Tougne va vite devenir secondaire. De plus la télécabine permet de s'affranchir de la montée relativement difficile en téléski. Accessible par gravité depuis le quartier du Laitelet, cette télécabine va donc capter une partie de la clientèle qui autrefois avait plus intérêt à gagner de la hauteur avec le télésiège de la Table Verte. A l'écart des principaux flux de Mottaret, ce télésiège reste tout de même une bonne solution pour éviter les remontées principales et les queues qui s'y forment régulièrement notamment lors des périodes où l'affluence est importante.


Table Verte de nos jours

De nos jours ce télésiège reste secondaire sur le domaine. Ce n'est pas le remplacement du télésiège Combe en 1994 qui a amélioré sa situation. Il reste néanmoins un bon moyen de gagner le domaine d'altitude sur le versant Belleville tout en évitant les axes forts comme la télécabine des Plattières et le télésiège Combe. Une faible fréquentation qui compense quelque peu le temps de montée un peu long de cet appareil. S'il est utile comme voie secondaire pour les clients de Mottaret, il l'est également pour ceux arrivant de Méribel. En effet ce télésiège est directement accessible depuis l'intermédiaire de Tougnète pour les personnes ayant un forfait valide sur le domaine de Mottaret. Les usagers du circuit 3 Vallées pourront s'en servir notamment comme voie de contournement pour gagner le domaine des Menuires via le Mont de la Challe en cas de forte affluence au départ du télésiège Tougnète 2.

A son sommet il donne donc accès aux téléskis du Roc de Tougne. Par gravité, il est toutefois possible de continuer à descendre et de prendre la direction de la gare aval du télésiège du Chatelet. On peut également rejoindre la première gare intermédiaire de la télécabine des Plattières ou le téléski des Sitelles. Accessible directement depuis le bas de Mottaret par le télésiège des Arolles, cet appareil dessert des pistes facile à difficile même si son positionnement fait qu'il est plutôt destiné à un rôle d'ascenseur. Toutefois il nous permet de découvrir la piste Coqs, une piste relativement peu fréquentée qui offre une belle vue sur la station voisine de Méribel. Cette piste se prend après avoir descendu quelques mètres de la piste bleue Martre. Cette dernière est la seule piste directement desservie par cet appareil. C'est cette piste qui permet l'accès aux différentes remontées d'altitudes de Mottaret accessibles depuis cet appareil. En poursuivant le tracé de cette piste, on rejoint même le front de neige principal de la station.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attaches fixe : TABLE VERTE
Maître d’Ouvrage :SPTV
Maître d’Œuvre :CETARM 73
Exploitant : S3V
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1981

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 3 personne(s)
Débit à la montée : 1200 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.2 m/s
Temps de Trajet : 10min24

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1782 m
Altitude Amont : 2245 m
Dénivelée : 463 m
Longueur développée : 1241 m
Pente Maxi : 52 %
Pente Moyenne : 37 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 239 kW
Sens de montée : Droite
Dispositif d'accouplement : Pince Fixe
Nb Pylônes : 17
Type de sièges : Arceau V1 Triplace
Nb Sièges : 126
Espacement : 19.7 mètres


Caractéristiques du câble

Diamètre du câble : 36 mm
Câblage : Lang à droite
Ame : Compacte
Composition du câble : 6 X 17 fils

Ligne et infrastructures du télésiège de la Table Verte

Le télésiège de la Table Verte a été réalisé par la société française Pomagalski. Le constructeur de Voreppe a employé une configuration classique pour ce téléporté à savoir motrice-tension en aval et retour fixe en amont. La gare présente ici a été très peu employée. La structure autour de la machinerie est largement bardée de bois et donne l'impression d'avoir un petit chalet positionné sur une gare de télésiège. A noter que le premier télésiège des Arolles était équipé de cette même gare mais dans une configuration différente puisque ce dernier était motrice fixe en amont. Le télésiège de la Table Verte offre un débit de 1200 personnes par heures avec ses 126 véhicules à la vitesse de 2.2 mètres par seconde.


  • La gare aval

La gare aval est située au bord de la piste Furet au niveau du quartier du Laitelet. Avec son bardage bois, cette dernière s'intègre très bien autour des résidences situées à proximité. Etant la gare motrice, c'est ici que l'on trouve le poste de conduite principal de l'installation.

Vues sur la gare
Image

Image

Image

Image

Image

Les vérins assurant la tension du câble
Image

La poulie motrice encagée
Image

L’embarquement
Image


  • La ligne

La ligne monte rapidement pour franchir les premières pentes qui se trouvent juste après la gare aval. On notera d'ailleurs une asymétrie de la ligne à ce niveau puisque le P2 est uniquement placé sur le brin descendant. Une fois le P3 atteint, l'inclinaison de la ligne diminue nettement. S'en suit une partie plus calme qui nous amène tranquillement à la forte montée suivante. Cette dernière est imprimée par deux pylônes en compression formant un "V". Une fois passée, on entame une nouvelle partie plus calme qui nous conduit à survoler le tracé de la piste Coqs. Les P11 et P12 arrivent et donnent l'impulsion pour la montée finale. La pente commence à se radoucit progressivement pour atteindre les deux derniers ouvrages de ligne situés juste avant l'aire de débarquement.

Les 1241 mètres du tracé sont supportés par 17 ouvrages de ligne ancrés sur des massifs en béton. Dans l’ordre de la montée cela donne :

P0 : 16C/16C
P1 : 16C/16C
P2 : - /12C
P3 : 8S/8S
P4 : 6S/6S
P5 : 6S/4S
P6 : 6S/6S
P7 : 8C/8C
P8 : 16C/16C
P9 : 6S/6S
P10 : 8S/8S
P11 : 8C/8C
P12 : 8C/8C
P13 : 6S/4S
P14 : 6S/6S
P15 : 8S/6S
P16 : 4S/4S
P17 : 4S/4S

La ligne depuis le bas
Image

En avant sur la ligne
Image

Forte montée pour atteindre le P3
Image

On continue avec une inclinaison nettement réduite
Image

Longue portée entre P4 et P5
Image

On approche de ce dernier
Image

Passage au dessus de l'accès à la piste Furet depuis le sommet du télésiège des Arolles
Image

P6 et le début de la piste Furet sur la gauche
Image

Sur la gauche, le bas de la piste Coqs qui rejoint le sommet du télésiège des Arolles
Image

P7 et P8 qui forment un "V"
Image

Nouvelle forte montée
Image

On arrive au niveau du P10
Image

Croisement avec la piste Coqs au niveau de son intersection avec la piste Pouillard qui rejoint l'inter de Tougnète à Méribel
Image

On aborde la montée finale
Image

La dernière forte pente
Image

En approche sur P14
Image

La gare amont du télésiège Tougnète 2 en haut à gauche
Image

Dernière portée
Image

Les deux derniers pylônes
Image

Arrivée en gare amont
Image


  • La gare amont

La gare est située à 2245 mètres d'altitude au départ de la piste bleue Martre. Il s'agit d'une classique poulie de retour fixe.

Vues sur la gare amont
Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Pince fixe
Image

Passage de la pince sur un balancier support
Image

Passage de la pince sous un balancier compression
Image

Siège Arceau triplace
Image


Diverses Photos

Ligne avec la station de Méribel au fond
Image

Le "V" formé par P7 et P8
Image

Vers l'amont depuis en contrebas de la gare amont du télésiège Arolles
Image

Vers l'aval avec la Dent de Burgin au fond
Image


Le dernier télésiège triplace du domaine en sursis ?

Table Verte est un appareil bien pratique comme ascenseur secondaire sur le domaine de Mottaret. Peu fréquenté il se positionne donc comme une alternative aux remontées principales qui structurent le domaine de Méribel-Mottaret. Une alternative qui permet tout de même de faire la liaison directe avec Méribel et de donner accès à plusieurs remontées faisant la liaison avec la station des Menuires. Avec la nouvelle télécabine des Plattières à venir et la récente augmentation de débit du télésiège Combe on peut se demander si cet appareil n'est pas en sursis. Fera-t-il les frais d'une politique de rationalisation de parc des remontées mécaniques comme ce fut le cas avec les télésièges Ramées et Grande Rosière? Ou alors sera-t-il remplacé dans le cadre d'une refonte complète de la desserte du point de liaison du Mont de la Challe? Pour le moment le dernier télésiège triplace encore en service sur le domaine de Méribel-Mottaret assure encore parfaitement son rôle.

Image

Ainsi se termine ce reportage
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1003 secondes. 39 requete(s).
137 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés