En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 14Bannière 34Bannière 3Bannière 43

 TSF3 de Rombière

Le Lioran

Poma

T2 ES
Description rapide :
Réalisé en 1984, le télésiège de Rombière constitue à ce jour la dernière extension du domaine du Lioran. Un appareil situé dans un cadre naturel très agréable, entre l'ancien cirque glacière de Font d'Alagnon et le col de Rombière, loin de l'affluence des pistes de la Prairie des Sagnes...

Mise en service en : 1984

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : lolo42
Section écrite le 05/03/2014 et mise à jour le 20/02/2016
(Mise en cache le 20/02/2016)

Image


Dans le Cantal, au cœur du plus grand stratovolcan d'Europe, Le Lioran dispose d'un des plus beaux et plus variés domaines du Massif central. La station étend ses 60 kilomètres de pistes sur les sommets cerclant la prairie des Sagnes, depuis les forêts abritées de Font d'Alagnon jusqu'aux vastes alpages dégagés s’étageant de Prat de Bouc au Plomb du Cantal, deuxième sommet d'Auvergne (1.855 mètres).

Réalisé en 1984, le télésiège de Rombière constitue à ce jour la dernière extension du domaine du Lioran. Un appareil situé dans un cadre naturel très agréable, entre l'ancien cirque glacière de Font d'Alagnon et le col de Rombière, loin de l'affluence des pistes de la Prairie des Sagnes...

Image
Situation du télésiège de Rombière sur un plan des pistes 2013.



Le secteur de Font d'Alagnon à la "conquête de l'ouest"

Les premiers téléskis

Connu des amateurs de sports d'hiver depuis le début du XXe siècle, Le Lioran voit sa première remontée installée en 1947, sur le Puy de Massebœuf. Ce téléski à enrouleurs artisanal est amélioré dans les années 1950 puis il laisse place au début des années 1960 à un téléski à perches débrayables qui sera doublé en 1976 (voir le reportage du TSF3 de Massebœuf pour un historique détaillé).

Le secteur de Massebœuf est relié en 1969 au nouveau domaine alpin du Plomb du Cantal et étendu en direction de l'ouest : une nouvelle remontée est créée, le téléski débrayable de Font d'Alagnon, fourni par Montaz Mautino. L'appareil a son départ au niveau du parking de Font d'Alagnon, à proximité du lotissement réalisé quelques années auparavant. Il dessert deux nouvelles pistes : la bleue de Font du Roy et la noire de Font d'Alagnon. Un petit téléski pour débutants vient également compléter l'offre au départ du nouveau remonte-pente.

Image
Vue aérienne d'époque avec le repérage des téléskis du secteur de Font d'Alagnon.


Image
Le front de neige au départ du parking de Font d'Alagnon : à gauche, le départ du téléski de Font d'Alagnon et à droite, la ligne du téléski pour débutants.
Notons que lors de la prise de vue, le téléski de Font d'Alagnon n'est déjà plus exploité (seule la structure de la gare est en place), déjà remplacé par
le télésiège de Rombière dont on distingue le tracé tout au fond. (DR, collection Laurent Berne)


Un télésiège vers le col de Rombière

Dans les années 1980, un projet immobilier, "Les Portes du Sud", prévoie la construction d'appartements et de commerces, avec la création d'un vaste parking le long de la route qui fait directement face aux téléskis de Massebœuf (entre temps doublés). Pour accompagner le projet, la station réalise durant l'été 1984 un programme d'investissement comprenant la construction deux télésièges fixes triplaces : le télésiège de Massebœuf, remplaçant des deux téléskis, et le télésiège de Rombière, qui permet d'agrandir une nouvelle fois le domaine du Lioran en direction de l'ouest.

Image
Situation du télésiège de Rombière : l'appareil permet une bonne extension en direction de l'ouest au regard du précédant téléski.


Rombière est construit sur des espaces jusque-là vierge de remontée, entre le cirque de Font d'Alagnon et le col de Rombière. Il permet au Lioran de proposer une offre-ski nouvelle, mais il reprend également la desserte des pistes du téléski de Font d'Alagnon, qui cesse d'être exploité. A l'ouverture de l'appareil, seule une piste bleue est directement proposée à l'arrivée, mais deux saisons plus tard, la piste rouge du Griou sera défrichée sous la ligne.

Notons qu'un projet de création d'une station de pleine nature sur l'autre versant du col de Rombière, au niveau Cirque de Mandailles, a été étudié au début des années 2010 par la Communauté d'Agglomération du Bassin d'Aurillac, prévoyant la possibilité de rejoindre le domaine du Lioran par un téléski de 650 mètres aboutissant sur la crête.

L'appareil a été fourni par Poma et appartient à la gamme Delta. Il dispose de 137 sièges triplaces assurant un débit théorique de 1.314 personnes par heure à la montée ainsi qu'à la descente (car l'appareil est également exploité l'été).

Image
Le télésiège de Rombière durant ses deux premières saisons d'exploitation (DR, coll. Laurent Berne)


A l'origine, Rombière était équipé de sièges de type goutte d'eau. Mais suite aux problèmes de fragilisation apparus avec le temps au niveau de la soudure des deux montants, certains sièges ont été remplacés en 2011 par des modèles de rénovation Poma qui reprennent une structure à arceau classique. Les derniers sièges d'origine ont été remplacés par les sièges arceaux de l'ancien télésiège fixe du Baguet, lors de son démontage à l'été 2014. Ces véhicules avaient été installés en rénovation en 2010. L'automate et l'armoire de commande, également plus récents, ont aussi été récupérés et installés sur le télésiège de Rombière à cette occasion.

Image
Siège Poma à arceau de rénovation à gauche et siège Poma goutte d'eau d'origine à droite.


Image
L'attache fixe Poma Mono 2100.


Caractéristiques du télésiège

  • Nom de l'installation : Rombière
  • Type : TSF - télésiège fixe
  • Constructeur : Poma
  • Année de construction : 1984
  • Exploitant : SAEM Lioran Développement
  • Exploitation : hiver - été

  • Altitude aval : 1.226 mètres
  • Altitude amont : 1.517 mètres
  • Dénivelée : 291 mètres
  • Longueur suivant la pente : 1.295 mètres
  • Pente maximale : 42 %
  • Pente moyenne : 23 %
  • Nombre de pylônes : 10
  • Diamètre du câble : 33,7 mm
  • Sens de rotation : horaire

  • Modèle de station aval : Poma Delta HEA 1500
  • Type de station aval : motrice-tension
  • Motorisation principale : moteur électrique courant continu ABB de 171 kW
  • Motorisation de secours : moteur thermique VM Motori + réducteur avec inverseur et point mort
  • Tension du câble : dynamique, via 2 vérins hydrauliques à 23.400 DaN
  • Modèle de station amont : Poma retour fixe

  • Véhicules : siège Poma type Goutte d'Eau (1984) / siège Poma arceau en rénovation (2011)
  • Capacité : 3 places assises
  • Attache : pince fixe Poma Mono 2100
  • Nombre de véhicules : 137

  • Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
  • Débit théorique maximal à la montée : 1.314 personnes par heure
  • Débit théorique maximal à la descente : 1.314 personnes par heure
  • Temps de trajet : 9 min 38


Gare aval

Situation

La gare aval du télésiège de Rombière est située à 1.226 mètres d'altitude à l'extrémité ouest du domaine du Lioran. A l'écart de toute autre remontée, loin de l'affluence de la Prairie des Sagnes, le télésiège bénéficie d'un splendide cadre naturel. Le départ est implanté au cœur du cirque de Font d'Alagnon, un ancien cirque glacière cerclé de beaux sommets cantaliens parmi lesquels la butte de Rombière (1.617 mètres), le Puy Bataillouse (1.683 mètres) ou encore le Téton de Vénus (1.669 mètres).

Bien qu'excentré, le départ reste accessible de façon gravitaire par le télésiège de Massebœuf mais aussi par celui de la Prairie directement au départ du centre névralgique de la station du Lioran. On gagne également le départ du télésiège via la piste du Piquet depuis le Font de Cère, la porte d'entrée ouest du domaine skiable.

Image
Implantation de la gare de départ, au cœur du cirque de Font d'Alagnon ; on distingue le lotissement de Font d'Alagnon en retrait.


Image
Le cirque de Font d'Alagnon et le départ du télésiège depuis la piste bleue du Piquet.
La gare de départ est dominée par le Puy Bataillouse (1.683 mètres) et le Téton de Venus (1.669 mètres).


Image
Arrivée sur la gare de départ.



La station Delta

La station de départ est un modèle Poma Delta HEA 1500. La gamme Delta se distingue par sa structure en poutrelles d'acier à ailes larges de type HEA. La gare s’articule autour de deux séries de poteaux inclinés jointés formant un triangle supportant deux traverses sur lesquelles reposent un châssis central qui abrite le treuil. Quatre poutrelles de renfort viennent soutenir ces traverses aux extrémités.

Le châssis du treuil s'habille d'un demi-tube implanté dans le sens de la ligne. Il reçoit sur les deux faces incurvées un alignement de panneaux en thermoplastique transparent qui assurent un éclairement optimal du local.

Image
La station Poma Delta HEA 1500 et le chalet du conducteur.


Image
Vue arrière sur la station Delta .


Image
La station Delta et la ligne du télésiège.



La station de départ est motrice-tension. A cet effet le châssis central, qui reçoit le treuil, joue le rôle de lorry. Il est équipé de quatre galets de roulement et peut coulisser sur les deux traverses latérales. Deux vérins hydrauliques situés de part et d’autre de ce châssis assurent la tension. Le corps des vérins est amarré au lorry et leur piston à la structure de la gare. La pression du circuit hydraulique est gérée par une centrale située dans l’espace technique de la gare.

Lors de la construction du télésiège en 1984, le modèle de station Delta cohabitait au catalogue Poma avec la nouvelle station Alpha. Ainsi, cette génération 1500 de Delta était, jusqu'à sa rénovation en 2014, techniquement homogénéisée avec la production d'Alpha de l'époque : elle en reprenait les équipements et la configuration du treuil (à quelques différences minimes près) et les armoires électriques avec la logique BBC.

Nota : pour plus d'informations techniques sur la station aval, consulter le reportage sur le télésiège de Massebœuf, également construit en 1984, qui dispose d'une station Delta HEA 1500 jumelle.

Image
Pour assurer la tension du câble, le châssis de la machinerie coulisse sur les rail latéraux, maintenu par deux vérins.


Image
Détail de la poulie motrice, encagée et équipée de deux freins hydrauliques.



La Ligne

La ligne du télésiège possède une dénivelée de 291 mètres et court sur une longueur suivant la pente de 1.295 mètres. Outres les balanciers intégrés aux gares, dix pylônes sont présents entre les gares aval et amont. Les pylônes 3 et 4 sont de type support-compression, tous les autres sont de type support.

De la sortie de la gare aval, la pente augmente de façon croissante jusqu'au pylône 5, où la ligne atteint une inclinaison maximale de 42 %. La pente s'adoucit ensuite progressivement sur la partie haute du tracé jusqu'en station amont.

Image
Balancier compression (16C - 16C) intégré à la gare Delta.


Image
Un des capteurs de déraillement à barrette qui équipent les balanciers.


Image
Le pylône 1 (8S - 8S).


Image
Détail de la tête du pylône 1.


Image
Vue arrière sur le cirque d'Alagnon depuis la portée P1 - P2.


Image
La portée pylône 1 - pylône 2 : la ligne longe le lit de la rivière l'Alagnon.


Image
Le pylône 2 (6S - 6S).


Image
Le pylône 3 (4C/4S - 4C/4S).


Image
Détail des balanciers support-compression du pylône 3.


Image
Le pylône 4 (4C/4S - 4C/4S).


Image
La portée pylône 4 - pylône 5 : passage au dessus de la piste du Griou.


Image
Le pylône 5 (6S - 6S).


Image
La portée pylône 5 - pylône 6.


Image
Le pylône 6 (6S - 6S).


Image
Le pylône 7 (8S - 8S), sur la piste du Griou.


Image
La portée pylône 7 - pylône 8.


Image
Le pylône 8 (8S - 8S).


Image
Le pylône 9 (8S - 8S) : sortie du bois.


Image
La portée pylône 9 - pylône 10 (6S - 6S) : passage sur les crêtes à nu du col de Rombière.



La station amont

La station amont est implantée à 1.517 mètres d'altitude, quelques mètres en contrebas des cols de Combe Nègre et de Rombière. Cette implantation lui permet de rester relativement abritée des vents ; en contrepartie, le départ des pistes demeure plat sur les premières dizaines de mètres.

Image
Vue large sur l'arrivée du télésiège et le départ des pistes, avec la crête du col de Rombière.


Image
Vue d'ensemble de la zone d'arrivée du télésiège.


La station se compose d'une simple poulie de retour, soutenue par une poutrelle IPN avec une jambe de force caissonnée. A côté, le cabanon en bois du conducteur abrite un coffret avec les commandes d'arrêt et un commutateur de vitesse.

Image
La poulie de retour et le cabanon du conducteur.


Image
Arrivée d'un siège sur la piste de débarquement.


Image
Siège au niveau de la poulie de retour. Remarquez la barre de sécurité destinée à la détection de présence des passagers.




Une exploitation été-hiver

Offre-ski

Le télésiège de Rombière ne dessert que deux pistes : Griou (rouge) et Piquet (bleue). Si l'offre reste, sommes-toutes, quantitativement limitée, elle se démarque qualitativement.

Image


La piste rouge du Griou évolue à proximité de la ligne du télésiège, dans la forêt de Combe Noire avec plusieurs passages sous la ligne de l'appareil. Peu fréquentée (car elle oblige à reprendre le télésiège pour regagner le pied des pistes du Lioran), rythmée, et au milieu des sapins : d'aucuns la considèrent comme l'une des plus belle pistes rouges du Lioran.

Image
La piste rouge du Griou, sous la ligne du télésiège de Rombière.


Le télésiège assure également la desserte de la piste du Piquet, qui reprend dans sa partie basse le tracé de l'ancienne piste du Font du Roy. Là encore, de par sa longueur de 2.300 mètres, son rythme et le cadre naturel dans lequel elle évolue, cette piste est de l'avis de beaucoup, une des bleues les plus jolies de la station.

La descente est tracée dans la forêt, en grande partie sur une butte séparant la vallée d'Alagnon et celle la Cère offrant de belles échappées, notamment sur la chaîne du Plomb du Cantal. Elle bénéficie d'enneigeurs à compter de 1.350 mètres d'altitude. Jadis, elle donnait également accès à la piste noire de Font d'Alagnon, rebaptisée sobrement La Noire avant d'être abandonnée en 2005 du fait de sa faible fréquentation.

Image
La piste bleue du Piquet, dans la forêt de Combe Noire.


Image
Entre vallée d'Alagnon et vallée de la Cère, Piquet offre une vue magnifique sur toute la chaîne du Plomb du Cantal.


Image
Vue sur l'arrivée du téléphérique du Plomb du Cantal.


Image
Vue sur le passage de la piste du Piquet au niveau du buron du col de Font de Cère.



Exploitation estivale

Le télésiège de Rombière est également exploité en période estivale. Sa gare amont donne accès aux GR4 et GR400 et constitue un point de départ privilégié pour des randonnées de tous niveaux.

Le Puy Mary (1.783 mètres), site réputé, classé Grand site de France, n'est qu'à 5,5 kilomètres. On y accède sans difficulté par le GR4, avec une traversée offrant de beaux points de vus aériens et un passage par la Brèche de Roland, en évitant au passage la sur-fréquentation du côté Pas de Peyrol (475.000 visiteurs par ans).

Le pied du Griou est quant à lui accessible par un chemin facile et quasi plat de 1,3 km. L'escalade finale à 1.690 mètres d'altitude, au milieu de pierriers reste cependant plus délicate. Un autre classique facile consiste à rejoindre le Bec de l'Aigle, qui domine directement la station, par le GR400, via le Téton de Vénus.

Image
Principales promenades et randonnées au départ du télésiège de Rombière (© Google)


Image
Le télésiège de Rombière en été. (CC by-sa Bernard Chambres)


Image
Randonnée sur le GR4 au départ du télésiège. (CC by-sa Bernard Chambres)


Un produit "nature"

Le télésiège de Rombière est un appareil du Lioran un peu atypique par sa situation et son offre été-hiver. Loin de la grande affluence de la Prairie des Sagnes, tout à l'ouest du domaine, il donne accès à deux pistes de ski alpin qui comptent sans conteste parmi les plus belles du domaine, évoluant de le cadre agréable de la forêt de Combe Nègre, depuis les crêtes de Rombière jusqu'au cirque de Font d'Alagnon. Une offre ski, un peu à l'écart, calme et ressourçante, qui, avec une exploitation estivale ouvrant la voie à de belles promenades, font de se télésiège un produit très "nature" du Lioran.

Laurent Berne

Image
Vue panoramique sur le massif du Griou, avec le départ des pistes du Piquet et de Griou, au pied de la butte de Rombière. (CC by-sa Fcarcena01)


Image
Au cœur de la forêt de Combe noire, le télésiège et la piste du Griou.

.



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09687 secondes. 26 requete(s).
80 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés