En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 28Bannière 16Bannière 13Bannière 22

 TSF3 du Col 1 & 2

Valfréjus

Skirail

T1 HS
Mise en service en : 1985
Fin de service en : 2013

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 22/11/2015 et mise à jour le 11/04/2016
(Mise en cache le 11/04/2016)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Valfréjus
  2. De l’aménagement du plateau d’Arrondaz à celui du secteur du Pas du Roc
  3. Col 1 & 2, l’aller et le retour du secteur du Pas du Roc
  4. Ligne et infrastructures du télésiège du Col 1 et 2
  5. Col 1 & 2, un appareil vétuste peu confortable


Valfréjus

Valfréjus est une station de ski située en vallée de Haute Maurienne, au-dessus de la ville de Modane. Implantée entre 1550 mètres d'altitude à la station et 2737 mètres d'altitude au sommet du télésiège de la Punta Bagna, on y trouve 10 remontées mécaniques desservant 23 pistes dont 3 noires, 6 rouges, 11 bleues et 3 vertes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


De l’aménagement du plateau d’Arrondaz à celui du secteur du Pas du Roc

En 1968, la ville de Modane décida d'installer deux télésièges en chaîne pour rejoindre le plateau d'Arrondaz depuis le village des Fourneaux en vallée afin de créer un centre de ski. Construits par l'entreprise Graffer, ces deux télésièges donnaient accès au plateau d'Arrondaz en une demi-heure de montée. Le premier tronçon, constitué du télésiège de Charmaix, permettait de monter jusqu’au hameau du même nom, d’où partait le second appareil, le télésiège des Souches. Souches permettait de rejoindre le plateau d’Arrondaz ainsi que ses nombreuses pistes de ski depuis l'arrivée du télésiège du Charmaix.

Image
Vue aérienne de la chaîne des deux télésièges du centre de ski de Modane. En rouge le télésiège du Charmaix et en orange le télésiège des Souches (© Géoportail).

Image
L'arrivée du télésiège des Souches sur le plateau d'Arrondaz (D.R).


En 1968, de nombreux téléskis furent construits sur le plateau d'Arrondaz, dont les téléskis à enrouleurs du Col, de l'Ascenseur et de la Challe, ou encore le téléski fixe des Granges. Le téléski du Col permettait de rejoindre le col d’Arrondaz (dit aussi du Fréjus), d'où partait une piste bleue, depuis le plateau d’Arrondaz. Son accès pouvait s’effectuer depuis le télésiège des Souches via le téléski à perches fixes des Granges ou depuis les téléskis débrayables de la Roche 1 & 2, construits en 1969.
Le départ du téléski du Col étant situé en contrebas du plateau d'Arrondaz, le retour à ce dernier plateau depuis la fin de la piste bleue du Col s'effectuait par le téléski l'Ascenseur.

Image
Vue aérienne du plateau d'Arrondaz avant 1983. Nous voyons les tracés des téléskis débrayables de la Roche 1 & 2, la ligne du téléski à perches fixes des Pigniers et l'on peut apercevoir la gare aval du téléski à enrouleurs du Col encore plus à droite (D.R).

Image
La gare aval des téléskis l'Ascenseur au premier plan, et en second plan celle du téléski du Col (D.R).

Image
Vue de la ligne du téléski du Col depuis son départ.

Image
Vue d'ensemble de la ligne (D.R).

Image
La gare amont du téléski du Col.


En 1983, la station de Valfréjus voyait le jour au hameau du Chamaix. Pour l’occasion, l’accès au domaine skiable depuis la station est grandement facilité, avec la construction par Skirail de deux télécabines en chaîne jusqu’au sommet de Punta Bagna. Le premier tronçon de ces télécabines était appelé Punta Bagna 1 et doublait le télésiège des Souches sur un tracé un peu plus long afin d'accéder plus facilement au téléski du Col. La télécabine de Punta Bagna 2 était le second tronçon depuis le plateau d'Arrondaz pour rejoindre le sommet de la Punta Bagna. Dans le même temps, le domaine skiable est agrandi sur le versant du Pas du Roc grâce au télésiège éponyme permettant de remonter proche du sommet de la télécabine de Punta Bagna 2 depuis le point bas de ce versant. L’accès au Pas du Roc pouvait s’effectuer grâce à la télécabine de Punta Bagna 2 ou alors en empruntant le téléski du Col en évitant qui pouvait être rapidement assez chargée. En parallèle, le télésiège du Charmaix fut démonté car devenu totalement inutile face à la route d'accès à la station qui fut construite pour l'occasion de l'ouverture de cette dernière.

Image
Plan des pistes de Valfréjus en 1983. On remarque les tracés du téléski du Col, du télésiège du Pas du Roc et des télécabines de Punta Bagna 1 & 2
ski-valloire.net).


Deux ans plus tard, le télésiège du Col 1 & 2 fut construit. Ce dernier, avec un tracé très particulier qui s’étendait sur deux versants, permettait d’assurer une redondance pour l’accès au versant du Pas du Roc en parallèle de la télécabine de Punta Bagna 2, tout en remplaçant le téléski du Col. Sur l'autre versant, le tronçon de télésiège du Col 2 permettait de remonter directement au col d’Arrondaz, en s’affranchissant de la montée plutôt longue sur le téléporté du Pas du Roc.

Image
Multi-vue de Valfréjus avec en bas à gauche le départ du télésiège du Col 1 (D.R).

Image
Vue sur le téléporté du Col 2 depuis le télésiège fixe du Pas du Roc (D.R).


En 2004, le télésiège des Souches fut démonté et remplacé sur un tracé totalement différent par le télésiège fixe quatre places de la Ramoure.
A la fin des années 2000, l’exploitant du domaine skiable de Valfréjus fit faillite. C'est pourquoi la ville de Modane décida de reprendre l'exploitation de la station et de son domaine skiable. Néanmoins, les installations commençant à être vieillissante, la ville de Modane entreprit un vaste plan d'investissements afin de remettre à niveau les installations du domaine.
Ainsi, en 2009, les télécabines de Punta Bagna furent remplacées par la télécabine d'Arrondaz pour le premier tronçon, ainsi que par le télésiège débrayable de Punta Bagna pour le second. Dans le même temps, le télésiège fixe du Pas du Roc fut arrêté définitivement car l'enchaînement des télésièges de Punta Bagna puis du Col 2 était plus rapide, permettait de skier bien plus et sur deux versants opposés.


Col 1 et 2, l’aller vers et le retour depuis le versant du Pas du Roc

→ Présentation générale du télésiège du Col 1 & 2 :

Le télésiège du Col était situé sur les deux versants du secteur de Punta Bagna : le versant d'Arrondaz pour le tronçon du Col 1, et le versant du Pas du Roc pour le Col 2. Ce télésiège permettait ainsi de faire l'aller vers le versant du Pas du Roc depuis le plateau d'Arrondaz, ainsi que le retour vers le plateau d'Arrondaz depuis le bas du versant du Pas du Roc. Chaque tronçon avait donc son importance propre, que nous allons détailler plus bas.

Notons que les deux tronçons de ce télésiège desservaient les mêmes pistes, à savoir :

→ Versant plateau d'Arrondaz :
  • La piste bleue du Col, redescendant au départ du télésiège du Col 1.
  • Le stade de slalom, situé sous la partie intermédiaire du télésiège du Col 1.

→ Versant Pas du Roc :
  • La piste rouge de l'Argentier. C'était la seule piste desservie dans son intégralité par le télésiège du Col 2.
  • La fin de la piste rouge du Pas du Roc, qui partait du sommet du télésiège de Punta Bagna et redescendait au front de neige du Pas du Roc.

→ Rôle spécifique et pistes desservies par le tronçon "Col 1" :

Le tronçon du Col 1 rejoignait le col d'Arrondaz et permettait de seconder la télécabine de Punta Bagna 2 (puis le télésiège débrayable de Punta Bagna) pour l'accès au versant du Pas du Roc. Très pratique au temps de la télécabine de Punta Bagna 2, ce tronçon est devenu peu utile dès la construction du télésiège débrayable en 2009 car son temps de montée et son confort ne permettaient pas une desserte correcte du secteur du même nom. De plus, on ne pouvait plus skier sur la totalité du versant du Pas du Roc depuis l'arrêt du télésiège éponyme (2009), mais seulement sur les courtes pistes desservies directement par le télésiège du Col 2.
Mais le Col 1 permettait de rejoindre assez directement la piste bleue du Jeu ou encore le stade de slalom qui était installé le long de la piste du Col, et ainsi éviter les possibles files d'attente du télésiège de Punta Bagna.

Au niveau ski, il permettait de faire des rotations sur la piste bleue du Col, ainsi que sur le stade de slalom qui était situé sous la ligne.

→ Rôle spécifique et pistes desservies par le tronçon "Col 2" :

Le tronçon du Col 2 permettait de revenir sur le versant principal de la station depuis le versant du Pas du Roc en évitant le télésiège fixe du Pas du Roc et la longue piste du Jeu qui revenait sur le front de neige de la station. Ainsi, on pouvait enchaîner les descentes sur les deux versants du secteur de Punta Bagna.
Col 2 était très important car après l'arrêt du télésiège du Pas du Roc en 2009, il était le seul moyen de faire des rotations sur le secteur de Punta Bagna, avec le télésiège du même nom. Le temps de la montée sur ce tronçon était un véritable atout par rapport à l'ancien télésiège du Pas du Roc qui était bien plus long, même si le confort n'était pas meilleur.

Au niveau ski, Col 2 permettait de faire des rotations sur la piste rouge de l'Argentie, ainsi que sur la fin de la piste rouge du Pas du Roc.

Image
Situation sur le plan des pistes de Valfréjus. En rouge le télésiège du Col 1 et en orange le télésiège du Col 2 (© Plan Atelier Pierre Novat).


Nous retrouvions ici un appareil bien atypique. En effet, Skirail avait livré un appareil dit "pendulaire", c'est-à-dire que l'appareil gravissait deux versants opposés. L'arrivée des deux tronçons était placée sous le pylône 19, installé au col d'Arrondaz.
Autre particularité, cette installation était équipée de trois pylônes portiques, ce qui est assez rare pour être souligné.


Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : COL 1 | COL 2
Maître d'œuvre : CETARM 73
Maître d'ouvrage : SAVD (Syndicat d'Aménagement Valfréjus Développement)
Exploitant : RMVF
Constructeur : SKIRAIL
Année de construction : 1985
Année de démontage : 2013

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 3 personnes
Débit à la montée : 1150 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2210 m
Altitude amont : 2332 m
Dénivelée : 122 m
Longueur développée : 1898 m
Pente maximale : 50 %
Temps de trajet : 13 minutes 46 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : Monopode motrice-fixe Skirail
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Electrique
Emplacement tension : Amont
Type de gare amont : Tripode retour-tension Skirail
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 29
Type de véhicules : Arceaux Skirail
Dispositif d'accouplement : Pince fixe Yan Lifts


Ligne et infrastructures du télésiège du Col 1 et 2

Pour la réalisation de cette deuxième remontée mécanique du versant du Pas du Roc, l'exploitant de l'époque avait renouvelé sa confiance avec le constructeur Skirail, qui avait déjà réalisé sur la station le télésiège du Pas du Roc et les télécabines de Punta Bagna 1 & 2. Le constructeur d'Annecy avait installé ici un télésiège avec une gare motrice identique à celle installée sur le Pas du Roc. En effet, sur Col 1 & 2, la station motrice (qualifiée aussi comme gare aval) qui se trouvait au plateau d'Arrondaz, reposait sur un unique massif métallique et disposait d'une couverture carrée, directement inspirée des stations motrices fixes de Yan Lifts. Moins massive que les gares motrices-tensions de Yan Lifts, cette dernière s’intégrait plus facilement dans le paysage. Cette gare ne pouvant être que motrice-fixe, la station de tension (qualifiée aussi comme gare amont) se trouvait sur le versant du Pas du Roc. Le télésiège offrait à la vitesse maximale d'exploitation prévue un débit théorique de 1150 personnes par heure et par sens de montée.

Image
Le profil de la ligne des deux tronçons du télésiège du Col.



  • Le tronçon Col 1

La gare aval du télésiège du Col 1 était située à 2210 mètres d’altitude, au cœur du front de neige du plateau d’Arrondaz, entre les départs du télésiège de Punta Bagna, du téléski des Chalets et du tapis roulant du Plateau.

A la sortie de la gare aval, la ligne prenait rapidement de la hauteur afin de survoler la piste verte des Chalets. La pente était alors très régulière jusqu’au passage du pylône 8. Ce dernier imprimait une montée plutôt forte, qui était encore accentuée au passage du pylône 12 support-compression. Les pylônes 15 à 18 ramenaient le câble sur un plan presque horizontal pour le débarquement en gare intermédiaire.

Caractéristiques détaillées du tronçon Col 1 :

Altitude aval : 2210 m
Altitude amont : 2509 m
Dénivelée : 299 m
Longueur développée : 1352 m
Temps de trajet : 9 minutes 48 secondes
Nombre de pylônes : 18
Sens de la montée : Par la gauche

Skirail avait équipé la ligne du télésiège du Col 1 de 17 pylônes, dont 2 compressions, 2 supports-compressions et 14 supports, numérotés de 2 à 18 :

  • P2 : 16C/16C
  • P3 : 4S/4S
  • P4 : 4S/4S
  • P5 : 6S/4S
  • P6 : 4S/4S
  • P7 : 4S/4S
  • P8 : 16C/16C
  • P9 : 6S/4S
  • P10 : 6S/4S
  • P11 : 6S/4S
  • P12 : 2C+4S+2C/2C+4S+2C
  • P13 : 4S/4S
  • P14 : 2C+4S+2C/2C+4S+2C
  • P15 : 6S/4S
  • P16 : 6S/4S
  • P17 : 8S/8S
  • P18 : 8S/8S
  • P19 : 2S+4C+2S/2S+4C+2S


Image
La gare aval dans son environnement.

Image
La gare aval et les deux premiers pylônes.

Image
Vue de face.

Image
Vue de trois-quarts arrière.

Image
Zoom sur l'arrière de la gare aval.

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
La ligne à partir du pylône 5.

Image
Vue plongeante sur le début de la ligne, entre la gare aval et le pylône 5.

Image
La montée principale du premier tronçon après le pylône 8.

Image
Les pylônes 12 à 14.

Image
Vue vers l'aval à partir du pylône 14.

Image
La ligne à partir du pylône 15.

Image
P15.

Image
P16.

Image
Portée vers le pylône 17.

Image
Les pylônes 17 et 18.

Image
Vue éloignée du pylône 17.

Image
Vue arrière du pylône 18.

Image
L’aire de débarquement du télésiège du Col 1.

Image
Vue d’ensemble de la gare intermédiaire.



  • Le tronçon Col 2

La gare amont était située à 2332 mètres d’altitude, dans le vallon du Pas du Roc. Jusqu’en 2011, cette gare était installée au pied du pylône 1 du télésiège du Pas du Roc.

Entre la sortie de la gare amont et le pylône 28, la pente n'était pas très forte, et la ligne survolait de gros rochers. Le pylône 27, de type portique, imprimait la plus forte montée du deuxième tronçon, qui se terminait après le passage des pylônes 25 et 24 qui annonçaient un court replat. Une dernière courte ascension était donnée par le pylône 23, qui était affaiblie par l'ensemble des pylônes 22, 21 et 20.
Le débarquement des usagers s'effectuait en-dessous du pylône 19.

Caractéristiques détaillées du tronçon Col 2 :

Altitude aval : 2332 m
Altitude amont : 2509 m
Dénivelée : 177 m
Longueur développée : 546 m
Temps de trajet : 3 minutes 58 secondes
Nombre de pylônes : 10
Sens de la montée : Par la droite

Skirail avait équipé ce tronçon de 11 pylônes, dont 9 supports, 1 compression et 2 supports-compressions, numérotés de 30 à 20 :

  • P30 : 4S/4S
  • P29 : 4S/4S
  • P28 : 2C+4S+2C/2C+4S2C
  • P27 : 16C/16C
  • P26 : 8S/8S
  • P25 : 8S/8S
  • P24 : 4S/4S
  • P23 : 2C+4S+2C/2C+4S+2C
  • P22 : 8S/8S
  • P21 : 8S/8S
  • P20 : 8S/8S
  • P19 : 2S+4C+2S/2S+4C+2S


Image
La gare amont et les pylônes 30 et 29.

Image
Zoom sur la gare amont.

Image
La ligne du tronçon du Col 2 depuis la gare amont en hiver.

Image
Le début de la ligne, entre la gare amont et le pylône 27.

Image
La suite de la montée entre les pylônes 27 et 24.

Image
La partie intermédiaire du second tronçon, entre les pylônes 25 et 23.

Image
P24.

Image
Portée vers le pylône 23.

Image
La ligne en direction de l'aval depuis le pylône 22.

Image
Les pylônes 22 et 21.

Image
Le pylône 20 et la gare intermédiaire.

Image
Vue arrière du pylône 20 depuis l'aire de débarquement du télésiège du Col 1.

Image
L’aire de débarquement du télésiège du Col 2.

Image
Vue dans son environnement.



Véhicules et pinces

Le télésiège du Col était équipé de sièges Arceaux 3 places de Skirail, reliés au câble par une pince fixe Yan Lifts. L'assise était sommairement rembourrée et le dossier, composé de lattes métalliques était très inconfortable.
Notons que les garde-corps étaient dépourvus de repose-skis, et que la barre du garde-corps était peu souple et descendait jusqu’au niveau des genoux, ce qui était très désagréable et pas très confortable.

Image
Croisement de deux sièges Skirail au niveau de la gare intermédiaire.


Le télésiège du Col était équipé d'un véhicule de service qui était en permanence sur la ligne.

Image
Le véhicule de service en gare aval.



Col 1 & 2, un appareil vétuste peu confortable

Le télésiège du Col était l’un des appareils majeurs de Valfréjus car il permettait la desserte des deux versants du secteur de Punta Bagna. Jusqu’en 2009, c’était un appareil qui permettait de doubler à la fois la télécabine de Punta Bagna 2 et le télésiège du Pas du Roc pour l’accès et le retour vers ou depuis le versant du Pas du Roc. Après l’arrêt du télésiège du Pas du Roc, le télésiège du Col 2 était le seul moyen de retour sur la station si la piste bleue du Jeu était fermée c'est pourquoi il restait très important et pouvait être très rapidement saturé durant les vacances scolaires.
Après le remplacement de la télécabine de Punta Bagna 2 par un télésiège débrayable, le télésiège du Col 1 était devenu inutile, car en plus d’être bien moins confortable, il était surtout beaucoup plus lent que son voisin de Punta Bagna. C’est ainsi que seul le Col 2 était utilisé et très fréquenté.
Enfin, le télésiège du Col 1 & 2 était bien trop vieux et inconfortable. C’est pourquoi en 2013, RMVF décida de démonter le télésiège du Col et de ne remplacer que le tronçon revenant du versant du Pas du Roc par un télésiège fixe 6 places afin de proposer une desserte efficace et rapide du secteur de Punta Bagna en chaîne avec le télésiège débrayable éponyme.

Et pour finir, voici 5 photos hivernales du tronçon du Col 1 :

Image
Vue sur le début de la ligne du télésiège du Col 1 jusqu'au pylône 14, depuis la piste rouge du Stade.

Image
Vue vers l'amont de la ligne à partir du pylône 12.

Image
Vue sur l'aval de la ligne, jusuqu'au pylône 12.

Image
Vue sur le pylône 13 depuis le même endroit.

Image
Zoom sur la partie basse du tracé du télésiège du Col 1, depuis la piste rouge du Stade.


Je tiens à remercier remontees, Szodorai Imre [Hun] et les administrateurs des sites www.decouvrir-valfrejus.fr et pour les photos de l’installation.

Texte, bannière et mise en page : Alspace
Photos : remontees, Szodorai Imre [Hun], www.decouvrir-valfrejus.fr et http://www.stationsdemaurienne.fr
Date des photos : 12 juillet 2012 (remontees).



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.14421 secondes. 41 requete(s).
63 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés